• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Pour quelques pots de Nutella...

Pour quelques pots de Nutella...

inspiré de ce fait divers caractéristique (voir à ce lien)

Je suis agent de sécurité du centre commercial « les trois violettes ». C'est un bien chouette métier que celui-là. Je suis comme le shérif d'une petite ville bien vivante, parfois turbulente. On en a vu des choses si vous saviez. Des voleurs à la tire, des kleptomanes, des grandes dames piquant dans les rayons. Quand on les arrête elles protestent, elles ont de ces grands airs, « ouaip », des comédiennes. Je ne suis jamais dupes même quand elles se mettent à pleurnicher.

 

Mais je les aime bien, ça me fait de la distraction dans mon petit réduit où que je les emmène. Leur parfum reste longtemps après, entêtant, ça me donne l'impression que j'ai plein d'amoureuses.

 

Pourtant dans toute ma chienne de vie, rien ne m'avait préparé à ce que j'ai vécu pendant les foutues soldes du Nutella...

 

Un dollar quarante et un le pot familial qu'ils disaient ! Pas quarante ! Pas quarante-deux ! Une occasion en or qu'ils affichaient partout en ville ! J'avais une légère appréhension comme la foi ou Joe l'indien est venu sur mon territoire, pourtant dieu sait que je ne suis pas un foie jaune. Tout cette saleté d'histoire avait mal finie ! Des bleus, des coups, une bonne bagarre ! Rien de tel pour vous fouetter le sang mais après il faut payer, les remords et les nuits difficiles. On dort mal, on se sent coupable quand même bien que ça ne soit pas de votre faute.

 

Dieu tout puissant ! Quand donc les gens comprendront-ils ?

 

C'était hier, le soleil était implacable à travers la baie vitrée du centre commercial. La sueur coulait dans mon dos en perles froides. La foule s'amassait déjà derrière les grands rideaux métalliques. Ils étaient fébriles, ça se sentait, des « desperados » sans foi ni loi, sans aucun respect des règles alors que les règles c'est sacré. C'était comme des bêtes féroces, vous les auriez vu, ça me hante dans mes cauchemars. Pour un peu ils m'auraient mordu si j'avais approché la main. J'avais la main sur mon « taser » pour montrer que j'avais la force avec moi, je croyais que j'allais leur faire peur. J'étais encore bien naïf, un vrai gosse pour sûr !

 

Tous ils se sont précipité comme un troupeau de bisons au printemps pendant les grandes transhumances. Ils meuglaient presque j'avais l'impression. Ils sont allés direct à leur but, la grande pyramide de pots de Nutella dans le rayon « alimentation ». Ils remplissaient leurs sacs des deux mains, ils l'auraient fait des deux pieds s'ils avaient pu. Un cauchemar mon pauvre monsieur, et pourtant j'en ai vu des saletés dans ma chienne de vie. C'était une vraie marée humaine. Les faibles étaient piétinés. Les autres leur marchaient dessus sans pitié. Ils les auraient écrasé s'ils pouvaient.

 

Et ils se tapaient dessus, tous à bras raccourcis sur le voisin.

 

Il a fallu que je sorte la bombe au poivre pour les séparer. Ils toussaient, ils pleuraient mais moi je voulais simplement qu'ils se calment. Trop de violences pour moi. C'était insupportable ! Tout ça me retourne l'estomac quand j'y pense (voir vidéo ci-dessous). Je me suis versé une bonne rasade de remontant quand je suis revenu dans mon petit coin. Il m'a réchauffé les boyaux, j'en avais bien besoin. Société de foies jaunes malades !

 

Et tout ça pour cette cochonceté même pas bonne !

 

Sic Transit Gloria Mundi, Amen

Amaury – Grandgil

 

illustration empruntée ici


Moyenne des avis sur cet article :  2.14/5   (35 votes)




Réagissez à l'article

94 réactions à cet article    


  • Le Panda Le Panda 26 janvier 14:22

    Bonjour,

    Il a fallu que je sorte la bombe au poivre pour les séparer. Ils toussaient, ils pleuraient mais moi je voulais simplement qu’ils se calment. Trop de violences pour moi. C’était insupportable ! Tout ça me retourne l’estomac quand j’y pense (voir vidéo ci-dessous). Je me suis versé une bonne rasade de remontant quand je suis revenu dans mon petit coin. Il m’a réchauffé les boyaux, j’en avais bien besoin. Société de foies jaunes malades !

    Tu aurais dû si tu le pouvait en acheter l’ensemble du stock et les revendre à tes connaissances ne soient pas égoïstes pensent à celles et ceux qui n’ont que leurs doigts à manger  smiley Ainsi tu aurais fait des heureux barbouillés de nu et tu es là  smiley Cordialement


    • Lucadeparis Lucadeparis 26 janvier 20:26

      Prenez plutôt des pâtes à tartiner au chocolat de qualité, comme chez Perl’Amande, qui passent l’envie de ces succédanés écoeurants et surmédiatisés.


    • zygzornifle zygzornifle 27 janvier 08:54

      @Le Panda


      Salut mon panda jespère que ta santé est bonne .
       Pour les disperser il aurait fallut que le magasin distribue des billets de 500€ sur la parking , ils seraient tous sortis pour prendre les billets et seraient retournés a l’intérieur pour acheter la crème d’anus appelé Nutellaxatif .....

    • sophie 31 janvier 18:47

      @Lucadeparis
      pour lui c’est plutôt tranxéne


    • Dzan 26 janvier 14:32

      Intermarché perdu dans un coin de Charente.
      Un qui dam est passé à la caisse avec 50, je dis bien cinquante pots.
      Qu’il revendra plus tard.


      • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 26 janvier 14:38

        @Dzan
        les gens sont tarés


      • Jeekes Jeekes 26 janvier 15:26

        @Amaury Grandgil
         
        ’’les gens sont tarés’’
         
        A votre avis, c’est qui les plus cons ; ceux qui bouffent du nutella matin midi et soir, ou ceux qu’achètent 4 packs de 6 bouteilles de 2 litres de coca ( et 12 paquets de chip’s) toutes les semaines ?
         
        Allez, soyez charitable, laissez-les choisir leur obésité ( et le reste) à venir ! 
         
        De toutes façons, qu’est-ce que vous voulez décemment consommer quand vous êtes vautrés devant la téloche devant un bon :
        - match de foot
        - l’tour de ’rance
        - roland garros
        - une télé réalité
        - qui veut gâgné des miyions
        - la ’rance a un incroyâââble talent
        - le dakar (en amérique du sud)
        - ts’etc...
         
        Hein ?
         


      • V_Parlier V_Parlier 26 janvier 18:35

        @Dzan
        Parfois j’ai une lueur d’espoir sur la capacité du peuple français à se ressaisir. Mais quand je vois cette vidéo (où il n’y a pourtant que des FDS !) tous les espoirs s’envolent. Si ces types là font un jour la révolution, je n’ose pas imaginer ce qu’ils seraient capables de faire pour grapiller par-ci par là en fonction de leurs nouveaux « droits ». Ce jour là j’en viendrais même à soutenir le gouvernement, aussi injuste soit-il, tout comme d’anciens opposants à leurs « régimes » ont écouté leur raison le jour où ils ont vu ce qu’était la révolution tant vendue (AV regorge de ces exemples, inutile de les citer).


      • Pere Plexe Pere Plexe 26 janvier 20:47

        @Dzan
        du coup les retardataires se sont retrouvés chocolat...


      • Cyrus Cyrus 26 janvier 14:37

        pour faire des économie il aurais été préférable de se donner du mal , plutot que d’ en donner aux autres ...

        • 300 g de noisettes grillées
        • 150 g de sucre blond
        • 150 g de chocolat au lait
        • 25 g de lait en poudre
        • 10 g de cacao en poudre non sucré
        • 10 ml d’huile de pépin de raisin, ou tournesol ou arachide
        • 1/2 c. à café de fleur de sel
        • 1 cuil. à soupe de vanille liquide ou 2 sachets de sucre vanillé
         
        1. Coupez le chocolat en morceaux et faites le fondre au bain-marie ou si vous êtes pressé au micro-ondes
        2. Dans un bol mixeur, versez les noisettes grillées et mixez-les pour obtenir une pâte. Vous allez voir au début vous obtenez une poudre de noisette, puis l’huile des noisettes commence à lier le tout et une pâte se forme au bout de 2 ou 3 minutes
        3. Ajoutez le sucre blond, le cacao en poudre, la fleur de sel et l’huile. Mixez de nouveau
        4. Ajoutez l’extrait de vanille et le chocolat fondu et mixez le tout pour obtenir une pâte homogène.
        5. Conservez au frigo si vous préférez une pâte à tartiner plus dure, ou à l’extérieur dans un bocal hermétique pour une pâte qui reste plus liquide et facilement étalable

        • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 26 janvier 14:38

          @Cyrus
          Ce sera bien meilleur en plus


        • Cyrus Cyrus 26 janvier 14:51

          Rien de meilleurs que ce qu’ on a fait soit même avec de bons ingrédients .

          Ça ne réglera pas non plus le problème du civisme manquant , 
          ni celui du vernis social complètement éraflé.

          Si ces « gens » se conduisent ainsi , alors même qu’ il n’ y a ni guerre , ni grosse catastrophe menaçant les approvisionnement , on peut a juste titre craindre ce qu’ il feront en cas de gros soucis alimentaire.

          Bon article en tout cas .

          bonne journée .







        • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 26 janvier 15:02

          @Cyrus
          Je trouve cela effrayant, et cela en dit long sur notre société


        • Jeekes Jeekes 26 janvier 15:14

          @Cyrus
           
          ’’10 ml d’huile de pépin de raisin, ou tournesol ou arachide’’
           
          Ah non, pas question !
          Dans la recette originale, c’est de la bonne huile de palme de derrière les fagots.
          Faudrait pas déconner, merde quand même !
           
           smiley
           
           


        • La Voix De Ton Maître La Voix De Ton Maître 26 janvier 15:17

          @Cyrus

          Faudra envoyer votre majordome vérifier le prix de la noisette chez naintermarché.

          Le Nutella, c’est la marque luxe quand on compare avec les ersatz d’huile de palme parfum et couleur chocolat que les pauvres achètent depuis 15 ans. De la merde je vous dis.

          C’est ce qui arrive quand les gens sont à 5 Euros près par mois, et c’est du Nutella, si le font c’est pas pour eux mais pour leur gosses.

          On voit tout de suite qui n’a jamais été dans la merde en lisant les commentaires...


        • La Voix De Ton Maître La Voix De Ton Maître 26 janvier 15:20

          @Jeekes

          Je suis con j’ai jeté les pépins. Je me contenterai de l’huile de Rachid, il me doit du sel de toute façon.


        • amiaplacidus amiaplacidus 26 janvier 15:28

          @La Voix De Ton Maître

          Vous savez, la malbouffe coûte très cher.
          Alors que cuisiner chez soi, avec des produits de base, en saison, revient bien moins cher.

          Un exemple, un pot au feu, plat complet, nutritif, goûteux et bon marché.
          .
          J’ai entendu parler, il y a quelques mois, de ce cuisinier qui donnait des cours de cuisine économique à des chômeurs (pas en vue d’un emploi, mais pour eux-mêmes) en leur disant, en substance : « cela vous reviendra moins cher que d’acheter des plats industriels, et, en prime, vous serez en meilleure santé ».
          Je pense que ce cuisinier est dans le vrai.


        • Cyrus Cyrus 26 janvier 16:04

          @La Voix De Ton Maître

          Non , non tu te trompe , j’ envoi des millier d’ écureuil drone rançonner les autres ....

          Désole pour l’ ironie .... la seule chance que j’ ai c’ est d’ habiter en région rurale et d’ aller chercher en foret ce que la nature nous donne .Bien sur pour cela j’ ais du renoncer au macdo , a la fnac , a uber et a ce la ville nous offre de meilleur .....ou pas :)

          Contrairement a ce que tu pense j’ ais galérer et vécu avec peux d’ argent .

          mais on va peut être pas entamer un concours de victimisation sociale .... si ma recette ne t’ interesse pas elle n’ est pas pour toi .... mais elle fera plaisir a d’ autre .

          bonne journée 



        • pemile pemile 26 janvier 16:10

          @La Voix De Ton Maître "Faudra envoyer votre majordome vérifier le prix de la noisette chez naintermarché.

          Le Nutella, c’est la marque luxe"

          Sachant que le Nutella c’est 72% de sucre et d’huile de palme et que 13% de noisettes ?


        • La Voix De Ton Maître La Voix De Ton Maître 26 janvier 18:04

          Faut bien réaliser que ces gens là ne se jettent pas sur de télés 83 pouces tri-logic (dans ce cas je serai bien d’accord avec l’auteur), mais bien de bouffe un peu moins dégueulasse avec une différence de prix symbolique. On ne peut pas que parler de consumérisme.

          @amiaplacidus

          Tout à fait, un pot au feu ou un bouillon, c’est de 17 à 8 euros, j’en fais 18 plats que je congèle aussi. Cuit lentement sur mon poêle centenaire, ça me permet de me chauffer et d’éviter d’aller en stop à la déchetterie. Je ne suis pas à plaindre du tout.

          Mais là encore on est confronté au même choix crucial :
          - La barquette de poulet fluo à 4 euro les 8 cuisses (pour deux bouillons)
          - Ou le poulet jaune médaillé bio élevé en plein air en écoutant mozart (13 euros)
          - Le poulet du boucher, j’ose pas imaginer le prix (25 ?), mais la dernière fois que j’ai été chez lui j’ai payé 10 euros la (belle) tranche de pâté croûte ne réalisant pas que les prix étaient fixés pour 100 grammes au lieu du kilo.

          Et bien j’alterne. J’alterne aussi avec les boites de ravioli à 1 euro.

          @Cyrus

          la seule chance que j’ ai c’ est d’ habiter en région rurale et d’ aller chercher en foret ce que la nature nous donne .

          J’ai ça vers chez moi, et même un potager, c’est un luxe. Mais faut faire une trotte et on se nique les doigts en décortiquant. Pour le potager faut pas compter les heures.
          Pour les moins chanceux smicards qui rentrent éreintés du boulot, difficile aussi d’aller leur demander de chasser la caille à Fontainebleau.

          Contrairement a ce que tu pense j’ ais galérer et vécu avec peux d’ argent .

          Oui moi aussi j’avais vite oublié avant de rebelote.

          @pemile

          Le Nutella, c’est la marque luxe" Sachant que le Nutella c’est 72% de sucre et d’huile de palme et que 13% de noisettes ?

          Allez oser gouter les fausses Nutella de Lideule. Elles doivent être faites à l’huile de vidange !


        • Cristalle Cristalle 26 janvier 18:59

          @La Voix De Ton Maître

          Non, trop facile votre argument, si demain, je suis dans la « merde » le nutella (vous noterez l’absence de majuscule, ne sera en aucun cas ma priorité pour me nourrir), en plus j’aime pas ça..... Et voir ces « gens » se comporter comme des animaux (voire pire) pour rapporter à leur progéniture ce produit en guise d’aliment, ben....ça donne le ton et ça fait peur à voir. Je ne sais toujours pas si je dois en rire ou en pleurer :)


        • La Voix De Ton Maître La Voix De Ton Maître 26 janvier 19:41

          @Cristalle

          Dans ma famille de prolos, le Nutella et le sirop Teisseire, le Banania... c’était sacré.

          Le Tang aussi, d’ailleurs s’il y a un chimiste qui connaît une recette artisanale : je suis preneur !


        • Lucadeparis Lucadeparis 26 janvier 20:31

          @La Voix De Ton Maître
          Même en promotion, le Nutella est plus onéreux et énormément moins nourrissant que du riz complet bio mélangé à des lentilles bio (en proportion 4-1 pour équilibrer).


        • Cyrus Cyrus 26 janvier 22:24

          @La Voix De Ton Maître

          Tang est encore en vente en Espagne .

          la composition était purement chimique ... de l’ acide citrique , tamponné au bicarbonate de soude ... Les arôme c’ était des mélange d’ arome artificiel.

          Artisanalement c’ est compliqué a produire .Si mal tamponé la poudre peut bruler les muqueuse.


        • Cristalle Cristalle 28 janvier 14:39

          @La Voix De Ton Maître

          Le Tang j’ai donné aussi et je trouvais cela top, mais force de reconnaître que ce ne sont pas des produits de première nécessité :)

          Je précise que je ne sors pas d’une famille de « riches », je ne le suis toujours pas, et ne le serai jamais, mais j’essaye d’avoir quelques « priorités » et nutella est loin d’en faire partie

          Et le spectacle de ces vidéos me laisse pantoise, dsl

          Cordialement


        • fborion 29 janvier 12:12

          @La Voix De Ton Maître :Le Tang ! Terrible avec son p’tit goût de produit chimique et aucun goût de fruits....


        • Ruut Ruut 29 janvier 13:43

          @Cyrus
          encore faut il avoir du temps.
          Lorsque tu rentre a 18 h + courses + enfants et devoirs etc... et que tu reprend a 6 h la cuisine ce n’est plus vraiment un plaisir.


        • Piere CHALORY Piere CHALORY 26 janvier 14:46

          Marrant cette histoire de Nutella, il y a qqs années j’ai écrit une nouvelle où Siffonné un anti héros qui en a marre d’attendre des heures dans les queues aux caisses, se procure une carte d’handicapé (fou dangereux) pour pouvoir gagner du temps, et iltombe sur son ennemie Magda la thonne, qui achète son Nutalla en barriques de 50 kilos, extrait ; 

          A présent, les caissières étaient remplacées par des machines à code barre. Les gens faisaient eux mêmes, gratuitement, le travail de comptabilité des employés mis à la rue. Il fallait savoir se servir d’un écran tactile, et connaître le Keep it simple, stupid ; la logique pas toujours intuitive des machines à disque dur. Un vigile informaticien surveillait un groupe de machines pour éviter les fraudes et les lynchages de vieux, trop lents à comprendre. Victor Siffonné sortit sa carte handicapé bidonnée :


          ---- Je suis un fractal, laissez moi passer !


          Aussitôt, une haie d’honneur s’ouvrit devant lui, terrifiés, les gens plaquaient les fesses sur le rebord du tapis roulant des marchandises, s’éloignant le plus possible du fractal. Jusqu’à la caisse, tout alla bien. Le rayon laser rouge de la caissière illumina alors le bracelet d’or de la cliente qui était là. Un nom étincela dans l’oeil de Siffonné ; Magda. Eh oui, Magda la Thonne était encore là, et ne comptait pas se laisser faire.


          ---- Kèssiiaaeue ! Jae suie maladae ! Jélakartae Heunedikapéeue !


          ---- Mais je suis un fractal ! Un fou dangereux.


          La caissière connaissait le pouvoir des fractaux, elle avait déjà assisté à plusieurs meurtres de sang froid au Géant Casina, notamment quand Murfi Barjo avait le droit de veto. Elle tenta d’induire une subtile médiation, entre les ennemis irréductibles et pris par la haine.


          ---- Laissez le passer, madame la Thonne, je sais que vous aussi, possédez une carte prioritaire. Mais dans l’échelle des handicaps, le fractal est sur le barreau supérieur, de plus, cet homme a vraiment l’air d’un fou. Voyez son oeil fixe, s’il s’énerve, il risque de vous découper en rondelles. D’ailleurs, regardez ses emplettes de maniaque, déposées là, sur le tapis roulant, il me semble reconnaître ici une hachette de ménage ; c’est l’instrument favori du fractal.


          Victor Siffonné avait acheté, pour fendre du bois, une hachette de ménage, dont personne n’a jamais su expliquer l’appellation étrange ; il faut croire que certains font le ménage à la hache, ou peut être faut il chercher l’origine de cette expression bizarre dans les scènes de ménage, qui finissent parfois en bain de sang.


          ---- Neun ! Javeue pa leue lésséue passéue !


          ---- Enfin, soyez raisonnable madame la thonne, je connais les fractaux, ils sont capables de tout, ce ne sera pas long...

          Victor Siffonné ne pouvait pas céder, pour l’honneur des Fractaux. Plutôt que d’étrangler la rebelle, ou de la découper à la hache, ce qui aurait pu lui attirer des ennuis s’il était démasqué, le faux handicapé s ’attaqua à la barrique de Nutalla de la Thonne. La goinfre consommait douze kilos par jour de pâte à tartiner au chocolat. Elle achetait sa confiture au magnésium en tonneaux de cinquante kilos. Siffonné prit sa hachette de ménage, et la planta dans le couvercle en bois du tonnelet, qui céda avec un bruit sec.


          ---- Neun ! Pas le Nutalla ! Jéfin ! Ossekoure, regardez madamae, il mange avec les mins.


          ---- Arrêtez, monsieur ! Ce Nutalla là a déjà été payé par cette dame, il ne vous appartient donc pas.


          ---- C’est vrai, excusez moi, voici mes courses, payez vous et laissez moi passer, je n’ai pas que ça à faire !

          ---- Bien, Monsieur le Fractal. Ca fait soixante douze euros, merci. Je vous souhaite une bonne journée. Vous avez la carte de fidélité ? Allez y.


          Siffonné avait réussi son coup, il passa avec ses emplettes en narguant Magda la Thonne, et lui vola encore au passage un doigt de Nutalla... La grosse était doublée, enfin. La Thonne finit de payer ses articles, prit sa carte bleue et partit. Au moment de prendre son caddie surchargé, au tonnage en rapport avec son amour des aliments, elle glissa sur une trace de Nutalla, échappée dans l’éclatement du couvercle. La grosse voulut se rattraper ; elle attrapa au hasard la poignée du chariot à roulette. La formidable inertie de ses 212 kilos dégrippa aussitôt les roulements à billes des roues sales du caddie, qui bondit comme un jaguar sur la thonne, et la captura dans son grillage solide.

          Dans une scène Laureléardesque, la grosse partit à 112 à l’heure dans la galerie marchande, lancée comme une balle. La bouffie était coincée, en cage dans le caddie, comme un rebelle au temps de Louis XI. Arrivée au bout du couloir, sa course fut stoppée par le mur de béton, recouvert d’une mosaïque de résidus de carreaux de faïence en couleurs. Le caddie se disloqua sous le choc... Magda la Thonne tomba face contre terre, rebondit, et finit assise par terre, à demi assommée, dans la position du lotus. Pendant ce temps, aspiré par la pesanteur, le tonneau de Nutalla éjecté au plafond visait la corpulente. Magda la Thonne, anesthésiée par le choc, méditait sans le vouloir sur sa condition gigantesque, quand la barrique de Nutalla la coiffa jusqu’aux épaules. Une gerbe de pâte à tartiner arrosa le sol en cercle aléatoire, tandis que la tête de la Thonne était globalement immergée dans le chocolat liquide.

          Incapable de réagir, elle but trois tasses de Nutalla. Obsédée dès son plus jeune âge par la nourriture sucrée, elle atteint involontairement et pour la première fois l’orgasme alimentaire. La sensation extrème, couplée au manque d’oxygène, lui fit entrevoir le Nirvana des Boulimiques pendant douze secondes. Un homme, devant la scène inquiétante, s’aventura dans la mare de Nutalla, il ota le tonneau de la tête de la Thonne. La malheureuse, le visage couleur caca, en apnée dans la confiture aux noisettes, put enfin respirer de l’air. Dès qu’elle eut repris ses esprits, elle réalisa sa déchéance. Une chose surtout la marqua : le tonneau de Nutalla vide. Flashée par la jouissance gastronomique découverte en vrac, elle voulut immédiatement renouveler l’expérience. Elle se jeta par terre, et lapa l’énorme flaque de Nutalla à quatre pattes, mais ne réatteint pas pour autant le Graal. Frustrée, elle se releva fièrement, ramassa ses emplettes éparpillées, compactées par le choc. Les agents d’entretien, impressionnés par la célérité de l’aspiratrice à nourriture, la félicitèrent pour sa performance.


          • Clocel Clocel 26 janvier 14:46

            Une émulsion industrielle sucrée et parfumée, et hop, tu vends la flotte au prix d’une bonne confiture artisanale...

            Le Nutella, c’est la Vache qui rit sucrée...

            Et il y a des cons prêts à payer et à s’enfoncer cette merde à l’intérieur, la filer à leur mômes, aller marner pour ça et pleurer s’ils en sont privés...

            Moi je dis, ne pas exploiter un filon de connards de cette pureté, ce serait une faute.

            Cher Darwin...


            • Jeekes Jeekes 26 janvier 15:17

              @Clocel
               
              ’’Le Nutella, c’est la Vache qui rit sucrée’’
               
              Moi j’aime pô le nutella.
               
              Mais dites pas de mal de la vache qui rit, ça fait soixante ans qu’j’en mange.
              Miam !
              Et il m’est pas encore poussé de taches vertes sur le blair... 
               
               smiley
               
               


            • Nowhere Man 26 janvier 15:21

              @Clocel

              Des cons pas forcément, des très pauvres voire des miséreux certainement. Du Nutella deux fois moins cher que la merdouille à tartiner qui empoisonne quotidiennement leurs enfants ça peut raisonnablement motiver. Un peut l’equivalent de notre orange de Noël.

              Parmi les ricaneurs combien, perdant tout’mesure, seraient prêts à en découdre pour un menu dégustation chez Bocuse ou Troisgros à 35 euros ?


            • taketheeffinbus 26 janvier 14:53

              Pathétique.

              Encore plus pathétique de savoir que la grande distribution n’a pas le droit de vendre à perte, et que du coup, s’ils vendent un pot 1,41€ au lieu de 4,41€, c’est qu’ils s’en mettent plein les poches, et pas qu’un peu...


              • Cyrus Cyrus 26 janvier 15:01

                @taketheeffinbus

                très pathétique ...

                Tout comme toi je suis étonné de cette vente a perte .

                A aucun moment on ne nous a parler des date DLU/DLC de ces produit.

                Car s’ il sont pret de les jeter , cela ne constitu plus « une vente a perte » .

                Si c’ est bien le cas , je plein le blaireau qui s’ est acheté 4 caisse de 50 pots a finir dans les 15 jours ;) .... 


              • foufouille foufouille 26 janvier 15:11

                @Cyrus
                ça se conserve six mois à un an après la date, ce genre de truc.


              • amiaplacidus amiaplacidus 26 janvier 15:31

                @foufouille
                Certainement plus, parce que ça doit être bourré d’agents conservateurs, d’anti-rancissement et autres joyeusetés.


              • foufouille foufouille 26 janvier 15:48

                @amiaplacidus
                non car ce n’est pas une conserve, un jus de « thè » se conserve six mois au moins dans une cuisine.
                juste par terre.
                 certainement un an au frais et sans lumière. pareil pour un bocal le parfait.
                une conserve, jusqu’à ce qu’elle soit rouillé un peu.


              • Cyrus Cyrus 26 janvier 23:29

                @foufouille
                c’ est donc bien une DLU , et non pas une DLC , 


                le « maison » se garde moins longtemp ...mais je ne le pasteurise pas et ca rancit vite ;)

              • foufouille foufouille 27 janvier 10:51

                @Cyrus
                non c’est bien une DLC mais UHT. il ne faut pas le mettre devant le radiateur, évidement.


              • Rincevent Rincevent 26 janvier 14:53


                J’ai vu ces vidéos : hallucinant. Une parfaite illustration de la décérébration due au dieu consommation. Et on est dans un pays où il n’y a pas de famines et nous sommes (relativement) en temps de paix. Je n’ose pas penser à ce qui se passerait si la situation était autre…

                Dans ce cas, j’aurais un dernier recours : j’ai l’Espagne à 30 km…

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès