• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Quelques éléments de comparaison entre le Mouvement des Gilets jaunes et (...)

Quelques éléments de comparaison entre le Mouvement des Gilets jaunes et celui des anti-pass sanitaire

Samedi après samedi, les manifestations contre le pass sanitaire se succèdent et se ressemblent. On dirait que c'est le Mouvement des Gilets jaunes qui se reproduit. Mais comme tout le monde le sait, l'histoire ne se répète pour ainsi dire jamais à l'identique. Si les ressemblances entre le mouvement actuel et celui des Gilets jaunes sont nombreuses, ils restent néanmoins profondément différents.

 

L'importance et l'originalité du Mouvement des Gilets jaunes résident d'abord dans son existence même. Il s'agit d'une immense colère contre la situation économique et sociale d'une large frange de la population. C'est une révolte contre cette politique de paupérisation ultra-libérale menée tambour battant par les gouvernements successifs. La radicalité du Mouvement n'est que le corollaire de la brutalité des politiques économiques et sociales imposées par la minorité d'exploiteurs à l'immense majorité de la population. C'est un rejet massif non seulement de ces politiques, mais aussi du président de la République serviteur zélé de la classe dominante. C'est une magnifique résistance à l'une des plus brutales et des plus féroces bourgeoisie au monde.

 

La révolte des Gilets jaunes conteste toute la politique du régime macronien alors que le mouvement anti-pass ne porte que sur un aspect de cette politique à savoir la politique sanitaire. Le combat des Gilets jaunes n'est pas seulement pour améliorer momentanément les conditions d’existence des travailleurs, des salariés, bref de tous les exploités pour rendre la société capitaliste supportable, mais de lutter pour une autre société : "Conscients que nous avons à combattre un système global, nous considérons qu'il faudra sortir du capitalisme" (1). Au-delà des revendications économiques légitimes, la lutte des Gilets jaunes est un combat politique de classe contre classse. "Macron démission" scandent les manifestants tous les samedis. Dès les premières manifestations, les Gilets jaunes sont allés crier leur colère et leur indignation sur les lieux même du pouvoir. "Emmanuel Macron oh tête de c. on vient te chercher chez toi" chantaient à pleins poumons les Gilets jaunes. Leur combat ne se limite donc pas seulement à des revendications immédiates mais s'attaque aussi aux conditions dans lesquelles les injustices de classe se reproduisent. Les Gilets jaunes ont compris que derrière cette injustice et cette dégradation générale des conditions de vie que subissent les classes populaires, se cache la classe des oppresseurs qui a hissé brutalement Macron à la tête de l'Etat. "Macron, robin des rois", "président des riches" ou encore "Rends l’ISF d’abord !" clament les Gilets jaunes.

Le combat des Gilets jaunes est donc à la fois économique, social et politique. Le Mouvement anti-pass, tout en s'opposant à l'autoritarisme de Macron, a mis en exergue parmi ses priorités une conception égoïste de la liberté. Point ici de justice sociale, de pauvres, de riches et de leur affrontement."Liberté, liberté" scandent les manifestants. Il s'agit en fait de la liberté individuelle opposée à celle de la société. Comme disait Marx c'est "la liberté de l'homme considéré comme monade isolée, repliée sur elle-même. (,,,) c'est-à-dire un individu séparé de la communauté, replié sur lui-même, uniquement préoccupé de son intérêt personnel et obéissant a son arbitraire privé.(...). Elle fait voir à chaque homme, dans un autre homme, non pas la réalisation, mais plutôt la limitation de sa liberté" (1).

 

Comme avec les Gilets jaunes, les directions syndicales ont assisté, encore une fois, en spectratrices au Mouvement anti-pass. Elles se sont contentées de dénoncer le pass sanitaire par des déclarations et des communiqués laissant le soin à leurs militants de participer à titre personnel aux manifestations. Toutefois ici et là, des syndicalistes, des unions locales et des fédérations sont présents dans les manifestations avec leurs propres mots d'ordre : contre le pass sanitaire mais aussi la nécessité de la vaccination, de la levée des brevets ou encore les moyens pour l'hôpital public. Mais cela ne suffit évidemment pas à affronter l'extrême droite et les courants obscurantistes de tout genre revigorés par la crise du capitalisme et qui instrumentalisent la défiance, la peur et la colère d'une partie de la population contre la gestion irresponsable et criminelle de la pandémie par le gouvernement. A l'inverse du Mouvement des Gilets jaunes, certains leaders d'extrême droite comme François Asselineau, Nicolas Dupont-Aignan ou encore Florian Philippot ont rapidement et facilement pris leur place dans les manifestations actuelles.

La base des centrales syndicales doit lutter contre ses propres directions pour lui imposer un plan de bataille unitaire avec celles et ceux qui tous les samedis luttent non seulement contre les idées d'extrême droite, mais aussi contre la politique du pouvoir en place. Il faut que le mouvement ouvrier pèse de tout son poids et prenne la direction de ces manifestations afin de les orienter vers un combat politique et non seulement sanitaire.

 

Le Mouvement anti-pass ne semble pas, pour l'instant, inquièter outre mesure Macron contrairement aux Gilets jaunes qui ont osé défier son pouvoir quasi-monarchique et l'ont même, un moment, fait vaciller. Effrayés par ce soulèvement populaire, Macron et la classe dirigeante n'ont pas hésité à mener une véritable guerre contre les Gilets jaunes. Même l'armée a été appelée à la rescousse. Les Gilets jaunes sont probablement le Mouvement le plus réprimé dans l'histoire récente de la France :

  • 2 décès,

  • 24 éborgné·es,

  • 5 mains arrachées (2),

  • Des milliers de blessés,

  • Une violence judiciaire inédite.

 

Le Mouvement des Gilets jaunes dépasse le cadre étroit des revendications spécifiques contrairement à celui des anti-pass. Il s'inscrit dans une perspective beaucoup plus large, celle d'un combat contre les injustices de classe et la misère sociale.

 

Mohamed Belaali

Blog M Belaali

 

-------------------------------------

(1) https://www.marxists.org/francais/marx/works/1843/00/km18430001c.htm

(2) https://www.mediapart.fr/studio/panoramique/allo-place-beauvau-cest-pour-un-bilan

voir également l'étude menée auprès des CHU de France et publiée dans la revue scientifique « The Lancet » montre une forte hausse du nombre de personnes éborgnées avec les LBD depuis la révolte des Gilets jaunes : https://www.thelancet.com/journals/lancet/article/PIIS0140-6736(19)31807-0/fulltext


Moyenne des avis sur cet article :  4.12/5   (26 votes)




Réagissez à l'article

40 réactions à cet article    


  • Michel DROUET Michel DROUET 30 août 10:21

    @l’auteur

    Difficile de comparer ces deux mouvements. Vous avez très bien décrit celui des gilets jaunes et donné les limites de celui des anti pass. Il y a cependant un point de comparaison à faire, c’est celui de l’étiolement du mouvement au fil des semaines. Pour les gilets jaunes, la mise sur la table d’une poignée de milliards ne répondant que très peu aux revendications à sonné le glas des revendications et des défilés. Pour le mouvement anti pass, il semble qu’il soit victime de son hétérogénéité, des ses excès dans ses références et également du fait qu’il ne reconnait pas les mêmes droits aux vaccinés : un concept de liberté à deux vitesses, en quelques sortes.


    • sylvain sylvain 30 août 19:24

      @Michel DROUET
      également du fait qu’il ne reconnait pas les mêmes droits aux vaccinés

      Ah bon ?? vous nous dites que le mouvement contre le pass ne reconnait pas les mêmes droits pour les vaccinés que pour les non vaccinés. Vous nous expliquez le droit qui serait dénié aux personnes vaccinées plise ???
      Après je vous expliquerais les droits que n’ont plus les non vaccinés car visiblement vous n’êtes pas très informé.


    • sylvain sylvain 30 août 19:34

      @Michel DROUET
      D’autre part votre analyse de la fin des GJ et de la faiblesse de celui contre le pass ne me semble pas très pertinente.
      Les GJ ne se sont pas tant étiolés, c’est le covid qui a éteint le mouvement. Mais il est vrai qu’il était en perte de vitesse, du fait je pense de son inefficacité vis a vis du pouvoir mais surtout de son incapacité à imaginer et créer des alternatives fiables a ce système car il ne pouvait continuer d’évoluer positivement que comme ça.
      Le mouvement anti pass étant son exact continuité, il a dès le début pati du fait que tout le monde sait que ce genre d’action ne marche pas puisqu’elle a été tentée pendant 2 ans sans succés notable. Il a aussi pati du fait, en grande parti inconscient, que les gens commencent a avoir réellement peurs de se faire remarquer. A juste titre a mon avis


    • charlyposte charlyposte 30 août 19:37

      @sylvain
      Les vaccinés commencent à regretter les doses de daube, comme toutes les drogues, le manque se fera sentir, la troisième dose devient un soulagement.... pour un petit laps de temps ! mince smiley


    • Attila Attila 30 août 19:51

      @sylvain
      « Les GJ ne se sont pas tant étiolés, c’est le covid qui a éteint le mouvement. »
      Et surtout les infiltrations, les GJ du début ne sont plus ceux de la fin.

      .


    • sylvain sylvain 30 août 20:27

      @Attila
      Et surtout les infiltrations, les GJ du début ne sont plus ceux de la fin.

      C’est vrai. Je ne parlerais pas d’infiltration mais la composition sociale du mouvement a changé, passant au début de classes populaires et moyennes que l’on ne voit d’habitude jamais dans les mouvements de contestation et qui sont plutot de droite a des composantes qui en sont coutumières et plutot de gauche.

      C’est a mon avis en grande partie l’échec de l’élaboration d’un projet commun qui a usé les GJ


    • Michel DROUET Michel DROUET 31 août 09:52

      @Michel DROUET
      Relisez attentivement les trois dernières lignes et vous aurez la réponse !


    • Michel DROUET Michel DROUET 31 août 09:54

      @sylvain
      Relisez attentivement les trois dernières lignes de mon post. Vous avez 4 heures ! smiley


    • sylvain sylvain 31 août 13:05

      @Michel DROUET
      elles sont pas bien compliquées. Et ça ne répond pas a la question


    • Bernard Mitjavile Bernard Mitjavile 31 août 13:55

      @Michel DROUET « il ne reconnait pas les mêmes droits aux vaccinés », celle là, on ne l’avait pas encore faite. En Afrique du sud, vous auriez dit quelque chose de semblable sur le mouvement anti-apartheid. 


    • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 30 août 10:31

      Effectivement, si on s’en tient aux dégâts causés par la police, les GJ ont payé un plus lourd tribu.

       

      Mais si l’on prend en compte les dégâts causés par le coronacircus, y a pas photo : les GJ c’était de l’amusement à coté de ce qui nous attend, que l’on se résigne ou que l’on se révolte.


      • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 30 août 13:28

        @Francis, agnotologue
         
         «  Pendant les huit semaines de confinement [17 mars - 11 mai 2020], la part des journaux télévisés consacrée à la pandémie a atteint un record de 80,5 %. Sur la même période, nous avons établi que les chaînes d’information continue lui ont consacré 74 % de leur temps d’antenne.  » À titre de comparaison, le mouvement des «  gilets jaunes  », qui paraissait omniprésent sur BFM TV au cours des week-ends d’émeutes de décembre 2018, n’avait représenté alors «  que  » 62,5 % de l’information diffusée quotidiennement.  » L’Axe de la terreur,par Pierre Rimbert


      • sirocco sirocco 30 août 10:33

        « La base des centrales syndicales doit lutter contre ses propres directions... »

        Pour sûr les Martinez, Veyrier, Berger et autres, traîtres aux travailleurs et corrompus jusqu’à la moelle, n’ont plus intérêt à descendre dans la rue s’ils ne veulent pas se faire écharper.


        • Docteur Faustroll Lampion 30 août 10:46

          @sirocco

          On a les dirigeants qu’on mérite, non ?


        • Docteur Faustroll Lampion 30 août 11:04

          @Lampion

          C’est seulement le résultat d’une confusion de longue date entre syndicats, assurances tous risques et lobbiescollabos.


        • chantecler chantecler 30 août 11:06

          @Lampion
          Ca se discute !
          Tu penses qu’on les choisit librement ?
          C’est comme pour le vaccin : je ne te précise pas lequel !
           smiley


        • Docteur Faustroll Lampion 30 août 11:15

          @chantecler

          Entièrement d’accord
          Alors pourquoi adhérer et cotiser à des organismes corrompus si o n’y a aucun intérêt ?
          La manipulation des prédateurs aurait donc procédé par capillarité et imprégné les « représentants » de leur gibier en leur filant la recette de la « démocratie représentative » ?
          Dans ces conditions, tout espoir de « progrès » est vain.

          Nietzsche aurait eu raison en écrivant dans La Volonté de Puissance : “Celui qui sait commander trouve toujours ceux qui doivent obéir.” ?


        • Gasty Gasty 30 août 11:35

          @Lampion

          Nietzsche ne pouvait pas s’imaginer que 100 ans plus tard, celui qui sait commander trouverait aussi des gens qui VEULENT obéir.


        • Docteur Faustroll Lampion 30 août 11:51

          @Gasty

          C’est pourtant un secret de polichinelle depuis le « 

          Discours de la servitude volontaire » de La Boétie.

        • Gasty Gasty 30 août 12:12

          @Lampion

          Ah oui ! Les courtisans....ils ne marchent pas , ils courent et ne manquent pas d’imaginations, des plus farfelues aux plus dangereuses. Mais ceux-là sont insatiables, avec leurs appétits de hyènes le tyran va finir par se faire bouffer.


        • Durand Durand 30 août 12:16

          @sirocco

          Tous les patrons et les staffs des syndicats Français sauf SUD émargent grassement à la Confédération Européenne des Syndicats... 

          A quoi vous attendiez-vous ?!!!

          La gamelle, mon cher,... la gamelle !

          ..


        • lunatique 30 août 22:49

          @Lampion
          Attention, attention, « La volonté de puissance » n’est pas un livre de Nietzsche, mais une oeuvre machiavélique de sa soeur qui a pris des textes du grand Friedrich (certains non publiés et encore à l’état de brouillon) et les a assemblés, coupés, triturés de façon à en faire un livre pour complaire à celui à qui elle a eu l’audace d’offrir la canne de son frère : Adolf !


        • périscope 31 août 17:20

          @Gasty
           « le tyran va finir par se faire bouffer »
          Je l’espère de tout coeur, et le plus vite possible !

          Quoique, pas rancunier, jje me contenterais de le voir partir, avec les plus nuisibles de sa cour, outre-mer, chez Rothschild


        • voxa 11 septembre 08:35

          @Lampion

          Non, pas toujours, lorsque tout est truqué et gangréné.


        • PascalDemoriane 30 août 11:56

          Merci camarade, pour cette esquisse à référence d’inspiration marxienne, donc qui veut aller à l’essentiel des luttes prolétariennes en ré-invention cyclique.

          Sauf que si comparer est intéressant, le faire pour cliver est contre productif. Méfions nous des « collectifs chimériques » (formule de Marx) comme « l’extrême droite » chère au lexique des dominants, surtout s’agissant de ces deux mouvements populaires télescopés où « la gauche », « les gauches » ont brillé par leur insignifiance suiviste, retardataire et opportuniste, voire par le sabotage des transversalités spontanées et nouvelles. Ceci expliquant cela : les gauches subventionnées, y compris syndicales, ont besoin d’une extrême droite chimérique pour clôturer les trous budgétaires de leur bilan comptable... tu le sais bien !

          Camarade, tu nous parles de « ceux qui tous les samedis luttent non seulement contre les idées d’extrême droite mais aussi contre la politique du pouvoir en place  »

          Ah bon ? Tous les samedi nous luttons contre « l’extrême droite » ? et vaguement contre le totalitarisme sanitaire oppressant ici & maintenant ? J’ai du louper des épisodes, être mal informé, n’avoir rencontré et interviewé que des fantômes dans ces villes de provinces... ? Où est-ce toi qui défile, si tu défile, avec des lunettes à prismes clivants, à scanner des âmes, avec un fusil à fachos ? Question !

          Ben non. C’est passer encore une fois à côté des mouvement réels Jaunes ou autres. Les gens mobilisés d’où qu’ils viennent, petits bourgeois ou employés précaires en ont tous marre de ces discours et de ces boutiques, partisanes ou syndicales macrono-compatibles. Les nouvelles syndications ont et vont émerger de façon subsidiaires locales, sectorielles sur des nouvelles bases de sociabilités.

          Va falloir évoluer ensemble camarade, changer de lexique pour dire le présent commun, penser l’automouvement qui vient nous surprendre. Bref être vraiment dans la conscience auto-critique marxienne ! Sortir de l’opposition instituée et contrôlée.
          (com posté par erreur sur un autre de tes articles)


          • Durand Durand 30 août 12:07

            « Le Mouvement des Gilets jaunes dépasse le cadre étroit des revendications spécifiques contrairement à celui des anti-pass. Il s’inscrit dans une perspective beaucoup plus large, celle d’un combat contre les injustices de classe et la misère sociale. »


            Et surtout, aucune allusion aux méfaits économiques, sociaux, diplomatiques, monétaires et j’en passe, qui découlent directement de l’application des traités européens et qui sont donc directement imputables à notre appartenance à l’Union Européenne !


            La France a détruit sa démocratie en confiant toutes ses souveraineté aux instances non élues de l’Union Européenne et vous n’en parlez même-pas !


            Il serait temps, en effet, que les gilets jaunes, les anti-pass et ceux qui en font des articles, inscrivent leur action « dans une perspective beaucoup plus large » et dépassent « le cadre étroit » du ”C’est la faute à Macron !”... !


            ..




            • révolQé révolQé 30 août 12:28

              " A l’inverse du Mouvement des Gilets jaunes, certains leaders d’extrême droite comme François Asselineau, Nicolas Dupont-Aignan ou encore Florian  Philippot ont rapidement et facilement pris leur place dans les manifestations actuelles.

              "

              Aurais tu ta carte FI, ce soit disant contre pouvoir du Mao de pacotille ?

              Ce traitre qui entend phagocyter les manifs anti-passe avec ses nervis néo-fa et collabos à banderoles rouges comme il l’a fait avec les GJ.


              Peut être serait il de bon ton de regarder la définition d’extrême droite dans un dico, et par la même, ce que nous fait subir l’intérim de l’Elysée depuis 4 ans.


              • sylvain sylvain 30 août 12:57

                Que de bêtises dans cet article ! Le mouvement actuel est l’exact continuation de celui des GJ. Et c’est une évidence pour quiconque y participe a mon avis.

                Non seulement c’est précisément la même composition sociale, mais c’est carrément les collectifs GJ qui organisent la moitié des manifs, tous les samedis, sans chefs ou représentants contrairement a ce qui est dit dans l’article. A part philippot qui organise « sa » manif et qu’on fait pas chier parce qu’on serait qui pour interdire a quiconque, politique ou pas, de lutter contre un totalitarisme.

                C’est tout aussi inefficace, tout aussi conchié par tous les merdias et le gouvernement.et ça l’est exactement pour les mêmes raisons. Pas de professionalisme, pas de hiérarchie, pas de représentants, aucun allié ayant un réel pouvoir mais c’est tout de même craint par le pouvoir car ça tape exactement ou il faut. Ca montre que l’on est pas dupes. Inefficace aussi a cause du gros troupeau des masses biberonnées a BFMTV et au macdo qui voit la politique et la société comme un spectacle plus ou moins divertissant, leurs concitoyens étant tout aussi fictifs que des afghans ou des africains tant qu’il reste des chips dans le paquet

                D’autre part dire que le mouvement antipass ne roule que pour une liberté égoiste est digne du monde ou du nouvel obs. C’est insultant, méprisant, et totalement faux. Ce dont on parle dans les mouvements auquel j’ai participé , c’est de la mise en place d’un système totalitaire mondial.


                • Ben Schott 30 août 13:33

                  Pour la petite milice de cafards qui infestent les lieux : « laisser tomber, vous avez perdu ! »...

                   

                   smiley

                   


                  • Aimable 30 août 20:46

                    @Ben Schott
                    Quand vous vous engagez dans une voie sans issue , arrivé au bout , c’est toujours une voie sans issue .


                  • Ben Schott 30 août 20:53

                    @Aimable
                     
                    C’est de Confucius, non ? Tu lui diras qu’il me rende mon peigne !
                     


                  • ETTORE ETTORE 30 août 14:06

                    Si certains refusent « ce qu’on pourrait appeler convergence des luttes », il n’en est pas moins vrai, que la « convergence des nuisances », cet état, à su la mettre en place.

                    (Volontairement ou par stupidité profonde...., ?)

                    Et on en est où, maintenant ?

                    Le peuple est considéré comme un vulgaire clébard, sac à puce.

                    Et quand les puces tombent parce que ce dernier se gratte, tellement les démangeaisons sont fortes, accourent tous ceux qui veulent identifier les puces, Celles en jaune qui piquent avec des points ronds, celles bleutées connectées, qui grattent contre le Pass insanitaire, celles qui injectent la waxx anti puces, celles qui se multiplient par simple procréation idéologique.....

                    Mais tout ce beau monde, quel qu’il soit, et quels que soient les intérêts, sont tous sur le dos du « Peuple Chien  ».

                    Peuple Chien, qui a une seule visée, celle d’aller rogner l’os Elyséen, et renverser les gamelles, des autres toutous à sa mémère Madââme La Raie Publique et son Compère d’esclandre Masochiste....le trans, DEMO CRAD&Cie.

                    Avec l’espoir d’avoir une niche Made in France, où « le maître », ne viendras plus leur mettre des coup de pieds au cul, pour ses lubies d’élevage, et de reproduction, sans pédigrée exigé.


                    • eau-du-robinet eau-du-robinet 30 août 15:18

                      Le gouvernement Macron obéit au pouvoir financier, celui qui la placé sur le trône et pas au peuple !
                      .
                      Macron n’a rien à foutre de nos revendications et ce gouvernement non réprésentatif avait ordonné une sévérité extrême en ce qui concerne les gilets jaunes ...
                      .

                      A la violence policière s’ajoute la répression judiciaire, elle aussi ordonnée par le gouvernement Macron.

                      Le 22 nov. 2018, une circulaire a été adressée par Mme La Ministre de la Justice, Nicole BELLOUBET, au procureur de la République prônant une sévérité extrême dans le traitement des affaires des Gilets Jaunes.
                      Une copie de cette circulaire avait été adressée aux Tribunaux des Grandes Instances qui sont censés être indépendants !

                      Signataire : La garde des sceaux, ministre de la justice, Nicole BELLOUBET

                      Voici la circulaire
                      http://circulaire.legifrance.gouv.fr/index.php?action=afficherCirculaire&hit=1&retourAccueil=1&r=44133

                      .
                      La plainte déposé pour crime contre l’humanité contre le gouvernement Macron n’a pas été accepté par le CPI car elle est comme toutes les autres institutions corrompu !
                      .
                      Il n’existe plus de contre pourvoir pour protéger les intérêts du peuple !
                      .


                      • eau-du-robinet eau-du-robinet 30 août 15:39

                        Twitter Tweet 7:24 PM 29 août 2021

                        À la question de savoir « pourquoi la Jordanie qui a 15% de vaccination a une épidémie qui ne flambe pas alors que Israël majoritairement vaccinée a une épidémie qui explose ? »

                        .
                        Écoutez la réponse du bien nommé Dr Papon


                      • Effondré remonté Effondré remonté 30 août 15:18

                        Excellent exposé, un peu globalisant et condescendant à l’égard des anti-passe (et pas « pass » !!), car ce mouvement charrie tout et son contraire, plus encore que les GJ dont il est  en partie seulement  la reprise et continuation...

                        Sinon, juste un détail : « l’une des plus brutales et des plus féroces bourgeoisie au monde » pour la bourgeoisie française ? ...qu’elle se soit durcie tant en répression qu’en bonne conscience, c’est indéniable, mais nous n’en sommes encore pas tout à fait au niveau de la Semaine sanglante (répression des Communards), de la troupe chargeant et mitraillant les grévistes de la mine à la « Belle » Epoque ou du régime pétainiste, même si c’est bien ontologiquement la même bourgeoisie perverse... elle peut y arriver mais elle n’est pas encore parvenue au niveau de l’oligarchie états-unienne ou de la bourgeoisie brésilienne, entre autres...


                        • charlyposte charlyposte 30 août 18:28

                          Bientôt l’interdiction de marcher cote à cote sur un trottoir ! faut bien laisser passer les trottinettes smiley non mais smiley


                          • reptile cyrus 30 août 18:41

                            @charlyposte

                            Et puis a la queu leu leu macron adore smiley 
                            une chenille de 360 bonhomme en cercle c’ est son reve 


                          • charlyposte charlyposte 30 août 18:53

                            @cyrus
                            Pour racoler des électeurs à lobotomiser ! smiley


                          • ETTORE ETTORE 30 août 20:20
                            charlyposte 30 août 18:53

                            @cyrus
                            Pour racoler des électeurs à lobotomiser !

                            J’ai bien peur que l’objet du CULte, ne soit légèrement sous la ceinture ! LOL


                            • Gerald 2 septembre 08:23

                              Youpi ! les Gilets Jaunes ont pris Kaboul !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Mohamed Belaali


Voir ses articles



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité