• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Technologies > Comment l’intelligence artificielle est en train de changer le monde (...)

Comment l’intelligence artificielle est en train de changer le monde ?

Notre mode de vie est progressivement impacté par l'introduction de l'Intelligence Artificielle dans notre quotidien. Voyons comment elle est en train de changer le monde...

L’intelligence artificielle (IA), un domaine de recherche en plein essor, est au cœur de toutes les technologies actuelles dans le monde. Ce concept s’est invité dans tous les secteurs d’activité (industriel, médical, commercial…), mais aussi dans le quotidien pour le rendre plus confortable. Ses applications concernent le traitement, l’analyse et le regroupement de très grand nombre de données (big data) qui facilitent les prises de décision et la vie tout simplement. Découvrez ici comment l'IA est en train de changer le monde !

Comment l’Intelligence Artificielle s'est installée ?

Il y a une dizaine d’années en arrière, cette discipline de recherche scientifique n’existait pas dans les méthodes. Google a su sonner l’alarme en introduisant dans son système des résultats de recherche personnalisés, en 2010. Cet évènement fut décisif dans l’implantation de l’IA dans ce monde. Depuis ce temps, l’intelligence artificielle s’est imposée dans plusieurs domaines et elle paraît maintenant indispensable. On se demande parfois quelle sera la place des ouvriers, car de plus en plus de responsabilités sont confiées aux machines.

L’Intelligence Artificielle et les Smartphones

L’intelligence artificielle a permis de passer des petits téléphones avec des applications standards à des smartphones avec des applications intelligentes au fil des dix dernières années. Cette méthode a favorisé l’apparition des fonctionnalités comme la reconnaissance faciale ou encore la reconnaissance vocale qui reposent entièrement sur l’IA.

Cependant, des entreprises comme Apple, Huawei et Google cherchent à intégrer dans les téléphones, l’intelligence artificielle via des applications et des puces conçues à cet effet. Cette évolution permet d’effectuer des tâches avec la reconnaissance vocale, ou encore de faciliter la géolocalisation avec Google Maps.

L’Intelligence Artificielle et les réseaux sociaux

Les réseaux sociaux aussi apportent satisfaction aux utilisateurs en grande partie grâce à l’intelligence artificielle. L’IA donne la possibilité aux réseaux sociaux tels que Facebook, Instagram et Twitter de proposer des contenus dynamiques. Grâce à cette nouvelle méthode, les utilisateurs ont la possibilité de trier les contenus, d'attirer plus de visiteurs ou encore faire de l'e-commerce. Aujourd’hui, plusieurs milliers d'articles neufs ou d’occasion se vendent à travers les réseaux sociaux.

L’Intelligence Artificielle et le monde de la sécurité

L’intelligence artificielle est un moyen qui permet de renforcer la sécurité. C’est pour cette raison que les fabricants d’équipement de sécurité ont tous sauté sur cette occasion.

La technologie de reconnaissance faciale fait partie des plus répandues dans ce domaine. Cette technologie est très utilisée par les agences de sécurité nationales ou internationales, les aéroports, les centres commerciaux, lors des grands évènements ou aussi dans les grandes villes. Elle permet d’identifier un individu à partir d’une vidéo ou d’une image. Pour arriver à ses fins, l’IA fait la comparaison entre leurs caractéristiques faciales et les visages enregistrés dans une base de données.

L’Intelligence Artificielle révolutionne le monde de l’entreprise

L’intelligence artificielle permet d’apporter des solutions dans des domaines en entreprise comme l’organisation des documents et des données. Les Insight Engines offrent un soutien sur mesure aux employés de tous les départements, et sont capables d’optimiser tous types de processus internes. L’IA permet aussi d’automatiser et de personnaliser les services clients, filtrer rapidement des candidats les mieux qualifiés pour un poste grâce à un moteur de recherche intelligent.

Crédit photo : Matan Segev sur pexels.com


Moyenne des avis sur cet article :  1.65/5   (17 votes)




Réagissez à l'article

50 réactions à cet article    


  • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 11 mars 18:00

    Certains exemples de domaines d’application possibles pour l’IA que vous donnez (reconnaissance faciale ou vocale) sont en contradiction avec ce que vous dîtes au début : « Ses applications (les applications de l’IA) concernent le traitement, l’analyse et le regroupement de très grand nombre de données ».

    Dans un article concernant l’Intelligence Artificielle, il aurait été bon de commencer par donner une définition de ce qu’est l’IA.


    • PASCAL PROUT Jean Guillot 11 mars 18:04

      Je trouve qu’on devrait changer l’appellation c’est plutôt de l’intelligence superficielle

       smiley


      • troletbuse troletbuse 11 mars 19:09

        @Jean

        Guillot
        l’intelligence superficielle

        Nos 3 derniers présidents Sarko, Flamby et Micron en sont dotés


      • Ruut Ruut 12 mars 05:45

        @Jean Guillot
        NON IA c’est juste Mal traduit.
        IA = Idiotie Absolue.
        De toute Façon sans internet ultra haut débit pas d’IA.


      • Arogavox Arogavox 12 mars 09:42

        @Jean Guillot
        extrait de : https://tvmag.lefigaro.fr/programme-tv/cash-investigation-enquete-sur-les-travailleurs-de-l-ombre-de-l-industrie-numerique_c8248a58-de0c-11e9-9ee2-da66150cbd42/

        « Le second volet de l’enquête braque les projecteurs sur les invisibles du Web, les micro-travailleurs ou travailleurs du clic. Ils seraient 213 millions dans le monde. En France, environ 15.000 réguliers et 266.000 occasionnels entraîneraient une intelligence artificielle (IA) pour 1 à 10 centimes d’euros la tâche. « On entraîne des machines qui nous remplaceront », remarque un contributeur qui sélectionne toute la journée des images (piétons, déplacement…) pour permettre aux machines d’identifier, de reconnaître, de jauger et de juger à partir d’un modèle.  »



      • files_walQer files_walQer 12 mars 15:13

        @Ruut

        J’avais lu ou entendu un jour, je ne sais plus ou, un développeur informatique qui disait qu’en ce qui concerne l’intelligence artificielle, ils étaient actuellement en train d’implémenter la connerie.



        • Jean Keim Jean Keim 11 mars 19:27

          Une A.I. serait-elle une intelligence dotée d’artifices ?


          • pemile pemile 11 mars 19:32

            Toutes les références à « Intelligence Artificielle » dans cet article peuvent(doivent) être remplacées par Apprentissage profond (Deep Learning)


            • pemile pemile 11 mars 19:34

              PS : une nouvelle technique de stats sur de grands volumes de données, qui n’a rien à voir avec de « l’intelligence » smiley


            • Jean Keim Jean Keim 11 mars 20:37

              @pemile

              L’intelligence ne peut dépendre d’un programme quelconque.


            • Alain 11 mars 19:35

              L’intelligence artificielle est en marche parce que l’intelligence humaine est en recul. J’ai compté à peu près 15% de gens dans la rue qui marchent face à leur écran comme des zombies. Certains professeurs relèvent que des élèves ne savent même plus comment se servir correctement d’un dictionnaire. La majorité des idiots smartphonisés croient que la vérité découle de Wikipédia. J’ai vu l’autre jour des jeunes utiliser la géolocalisation de leur téléphone pour trouver le magasin qui était là, devant leur yeux : la fille en regardant son tel a dit à sa copine « c’est là ».

              En fait, l’intelligence artificielle avance parce que nous sommes devenus une vraie société de débiles ignorants et paresseux.


              • foufouille foufouille 11 mars 19:40

                @Alain

                centre du monde a croisé une idiote donc tout le monde est idiot.

                centre du monde devrait jeté son ordinateurheu et ses cartes papiers inutiles.


              • mmbbb 12 mars 20:55

                @Alain si Wiképedia est utilise , ils ne sont pas tout a fait cretin 


              • @pemile

                erreur sur l’ article ...
                l’ IA ne change pas le monde ..
                elle devient le monde :)


              • pemile pemile 12 mars 08:52

                @JL « Mais bien sûr, ce détail vous a échappé, parce que vous n’y connaissez rien. »

                Bien évidement, vous me connaissez mieux smiley


              • pemile pemile 12 mars 10:08

                @JL « L’Intelligence artificielle n’est pas l’intelligence »

                D’où mon premier post sur ce fil

                « Toutes les références à « Intelligence Artificielle » dans cet article peuvent(doivent) être remplacées par Apprentissage profond (Deep Learning) »

                Dans lequel j’aurais du mettre doivent en gras.

                Et que je pense que votre attaque « j’en veux pour preuve cette question inepte que vous posez à Raymond75 » complétée par votre « Qui ne sait pas aujourd’hui qu’une IA ne comprend rien ? » est au contraire le fond du problème de l’article et de la méconnaissance du public de cette mal nommée IA  smiley


              • Francis JL 12 mars 10:22

                @pemile
                 
                 pour ma part, c’est le mot intelligence qui pose problème.
                 
                 L’intelligence animale (vivante) ne nous sert pas à trouver LA Vérité, mais à avoir raison, d’abord contre contre environnement hostile, ensuite contre nos adversaires.
                 
                 L’intelligence animale est sujette aux biais cognitifs. pensez vous que cela soit positif pour continuer à utiliser le terme d’intelligence ?
                 


              • pemile pemile 12 mars 10:51

                @JL « L’intelligence animale (vivante) ne nous sert pas à trouver LA Vérité, mais à avoir raison »

                Ca c’est bien vrai, ça, disait la mère Denis ! smiley

                «  L’intelligence animale est sujette aux biais cognitifs »

                Je cite souvent les ptits ouvrages pédagogique et facile à lire de Watzlawick sur le sujet.

                Quand à ma phrase que vous citez comme exemple de biais cognitif, la boucle est bouclée smiley


              • Francis JL 12 mars 11:19

                @pemile
                 
                 puisqu’il est ici question de contexte, je pense qu’avec vos smiley intempestifs, vous dénaturez, que dis-je, pervertissez celui du commentaire auquel vous répondez.


              • pemile pemile 12 mars 12:09

                @JL «  je pense qu’avec vos smiley intempestifs, vous dénaturez, que dis-je, pervertissez celui du commentaire auquel vous répondez »

                 smiley


              • Francis JL 12 mars 12:30

                @pemile
                 
                 et bête , avec ça !


              • pemile pemile 12 mars 12:45

                @JL «  et bête , avec ça ! »

                C’est donc pour ça que je suis impressionné par la finesse de votre argumentation ! smiley


              • Francis JL 12 mars 12:51

                @pemile
                 
                 Et menteur avec ça !
                 


              • pemile pemile 12 mars 13:28

                @JL « Et menteur avec ça ! »

                Quel comique ! smiley


              • pemile pemile 12 mars 17:07

                @Jean Dugenêt "Comme je viens de l’expliquer la méthode pour avoir des traductions automatiques performantes doivent essentiellement être celles de l’IA"

                Pas sûr justement, DeepL vient de prouver le contraire, l’approche apprentissage profond met la taule à toutes les approches d’analyses sémantiques.


              • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 12 mars 18:31

                @pemile
                Ce n’est pas parce que à un moment un logiciel a certaine performances que cela prouve que les méthodes mises en œuvre sont les meilleures à long terme. Il faut voir où sont les difficultés qui subsistent et comment elles pourront être surmontées. Si un humain peut faire mieux alors un ordinateur peut faire mieux.
                L’ordinateur est supérieur à l’homme par bien des aspects : il ne se fatigue pas, il est impossible de le déstabiliser, il n’a pas de troubles psychiques...
                En matière d’intelligence, il est perfectible. Il serait vain de chercher à ce qu’il fasse mieux que les humains. Ce ne sera pas Frankenstein. Mais il peut possible dans bien des domaines de lui faire approcher l’intelligence humaine.
                Il faut déjà être bon aux échecs pour battre un logiciel grand public assez bon marché.


              • pemile pemile 12 mars 19:51

                @Jean Dugenêt « Si un humain peut faire mieux alors un ordinateur peut faire mieux. »

                Pour une vraie intelligence (générique) cela reste à démontrer.


              • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 12 mars 21:22

                @pemile
                C’est une question sur laquelle il est impossible de surmonter les apriori par la discussion dans un sens comme dans l’autre. Le fait que l’homme est indépassable par la machine est souvent donné comme un axiome. Il y a souvent concurrence entre les deux formes d’interventions comme pour la plongée hyperbare. Vaut-il mieux avoir des plongeurs ou des robots ?
                On sait déjà que pour des taches même facile mais très répétitive la machine est supérieure. Donner 500 000 divisions à faire par un ordinateur ou un homme c’est l’ordinateur qui gagne.


              • pemile pemile 12 mars 23:02

                @Jean Dugenêt « On sait déjà que pour des taches même facile mais très répétitive la machine est supérieure. Donner 500 000 divisions à faire [..] »

                Oui, on appelle cela une calculette et les premiers modèles électroniques datent de 1960, non ?


              • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 13 mars 11:07

                @pemile
                Sans doute. A ce niveau la machine est supérieure à l’homme.


              • pemile pemile 13 mars 11:21

                @Jean Dugenêt « A ce niveau la machine est supérieure à l’homme. »

                Oui, comme un moteur est supérieur à l’homme pour déplacer des charges, mais l’article parle d’intelligence.


              • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 13 mars 11:27

                En effet et où commence l’intelligence. Demandez au plus doué des chimpanzés de faire une division pour voir.
                Je veux seulement mettre l’accent sur les apriori à propos de l’intelligence parmi lesquels il se trouve d’un côté des personnes pour affirmer que l’homme est irremplaçable et de l’autre des personnes pour affirmer qu’il peut l’être. Je crois qu’il est impossible de dépasser les apriori dans ce domaine par la discussion. Autant demander aux uns et aux autres si Dieu existe.


              • pemile pemile 13 mars 11:47

                @Jean Dugenêt « Demandez au plus doué des chimpanzés de faire une division pour voir. »

                Mais demandez lui de mémoriser une suite de nombres en 1/5 de seconde et là, c’est l’humain qui est à la ramasse.

                Symbolic representation and working memory in chimpanzees


              • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 13 mars 15:33

                @pemile
                Je ne faisais pas une comparaison entre chimpanzé et humain mais une comparaison entre chimpanzé et machine (ordinateur, calculette).


              • rogal 11 mars 20:41

                « Comment l’intelligence artificielle est en train de changer le monde ? »

                Confusion, est-ce à craindre, entre proposition circonstancielle de manière et proposition interrogative.


                • Xenozoid Xenozoid 11 mars 20:51

                  @rogal

                  simulation ?


                • rogal 12 mars 02:14

                  @Xenozoid
                  Quid ?



                • sls0 sls0 11 mars 22:44

                  Si le deep learning m’intéresse d’un coté théorique, pas mal de ses applications peuvent faire peur au niveau liberté.

                  Je suis bien content d’apprendre que google fait tourner une IA depuis 2010, je sais maintenant pourquoi c’est devenu une merde comme moteur de recherche.

                  Je suis aussi content d’apprendre que ça amélioré les applications pour neuneux style facebook.

                  J’adore la publicité ciblée, ça fait un bout de temps que j’ai une pub pour l’université Hopkins, au niveau méridien c’est à peu près ça, coté lattitude c’est à coté de la plaque et après 60 ans on est plus trop motivé pour user ses fonds de culotte dans des amphis coté étudiants.


                  • Face au coronavirus, l’IA est inadaptée. Ce sont des humains qui devront agir dans l’urgence. Plus de GPS. 


                    • Julot_Fr 12 mars 11:27

                      Comment ? Avec l’argent dette fraudulent issu par les banques et distribue a leur reseau de multinationales. Pourquoi ? detruire autant d’emploi que possible et pouvoir se passer des « bouches inutules ». Il s’agit de la guerre des ultra-riches globalistes dont Macron est un pion contre les classe moyennes occidentales.


                      • L’Astronome 12 mars 12:00

                         

                        L’intelligence dite artificielle est surtout un formidable moyen de nier l’intelligence humaine et de brider la liberté.

                         


                        • zygzornifle zygzornifle 12 mars 13:01

                          Une chose de sure l’IA ne s’est pas installé dans les cranes des fan de LaREM ni dans celui de Macron .....


                          • Nicole Cheverney Nicole Cheverney 12 mars 16:01

                            @ Yoann Pages

                            Bonjour, vous commencez votre article par le titre : comment l’Intelligence artificielle est en train de changer le monde.

                            Alors une question s’impose : le change-t-il en bien ?

                            Ou en mal ?

                            Cédric Sauviat, polytechnicien, Président de l’Association française contre L’intelligence artificielle (AFCIA) nous apporte des éléments de réponse d’une rigueur toute scientifique.

                            https://sciences-critiques.fr/pourquoi-resister-a-lintelligence-artificielle/


                            • AlLusion AlLusion 12 mars 17:23

                              @Yoann Page,

                               Il y a un excellent HS de S&V qui répond à beaucoup de questions "Les 10 ans qui ont tout changé.

                               


                              • Connaissant quelques personnes dans le secteur bancaire, ils disent tous qu’ils n’étaient pas préparés à un tel scénario. Aucune réponse dans leur logiciel. Stress, burn-out. Rivés sur leur ordi, la tête dans le guidon, ils n’avaient pas vu venir...


                                • Vivre est un village Vivre est un village 14 mars 09:32

                                  @Mélusine ou la Robe de Saphir.

                                  L’utilisation des robots algorithmiques, ou High Frequency Trading, s’apparente à des délits d’initiés
                                  La manipulation des cours de cotation des marchés boursiers, que ce soit sur les actions proprement dites, sur les matières premières comme le pétrole ou l’or ou encore les denrées alimentaires est désormais à peu près de notoriété publique. 

                                  La manipulation des cours de cotation des marchés boursiers, que ce soit sur les actions proprement dites, sur les matières premières comme le pétrole ou l’or ou encore les denrées alimentaires est désormais à peu près de notoriété publique. 
                                  Il y a quelques semaines un des dirigeants de la FED reconnaissait lui même que les cours étaient totalement soutenus artificiellement par les banques et les fonds de pension grâce aux injections continues de la FED . L’utilisation des robots algorythmiques , ou les High Frequency Trading qui permettent aux professionnels d’avoir des informations non accessibles pour le public et aux investisseurs s’apparentent à des délits d’initiés et nombreuses sont les voix qui s’élèvent pour en demander le contrôle et la régulation . 
                                  Il y a deux jours Bruxelles a entamé une enquête pour manipulation des cours du pétrole .. A la fois par les pétroliers, mais aussi par les marchés financiers et leurs acteurs . 
                                  Dans tous les pays la manipulation de cours est du ressort de la justice pénale car ce n’est rien d’autre que de l’escroquerie pure et simple . 
                                  Lorsque des acteurs de la chaîne financière proposent à leurs clients des produits qui peuvent s’arbitrer sur des marchés dont les cotations sont devenues totalement corrompues par les manipulations dont elles font l’objet , ils ne font rien d’autre que ce que ferait un industriel agro alimentaire qui proposerait en toute connaissances de cause , de la viande totalement avariée à ses clients . Ces produits concernent aussi bien des assurances vies , que des produits de placement bancaires ou encore des produits retraites . 
                                  Tous les acteurs de la chaîne deviennent complices , du simple gestionnaire de compte au conseiller en gestion de patrimoine, puisque par leur passivité , ils contribuent à maintenir en place un système qui permet à de proposer des produits toxiques . Si eux mêmes ne réagissent pas, ils deviennent complices puisqu’ils ne peuvent ignorer les conditions actuelles dans lesquelles s’effectuent les cotations. 
                                  Il n’est nul besoin de faire de nouvelles lois sur ces sujets . La plupart des pays Européens interdisent la manipulation de cours de la même manière qu’ils interdisent la diffusion de viande avariée . Il suffit juste de faire appliquer celles qui existent . Et en attendant que la justice ne retrouve son rôle pour stopper la diffusion de ces produits corrompus, l’information doit circuler .. 
                                  Le combat pour la moralisation de la finance passe d’abord par le respect des lois existantes avant d’en créer de nouvelles . Les financiers actuels ressemblent furieusement aux entreprises qui distribuent de la viande avariée en toute connaissance de cause et ceci doit cesser . Si les autorités sont capables d’empêcher la diffusion de produits alimentaires toxiques , elles doivent être capables d’empêcher la diffusion de produits financiers corrompus. 
                                  Je pense qu’il est important de diffuser ces points de vue , car seule la circulation de l’information permettra à la justice de retrouver son rôle .. Finances Watch, vos banquiers , vos gestionnaires de compte , vos conseils ... 
                                  Pour les manipulations de cours , je ne peux que citer Lee Adler On Feb. 21, the president of the Federal Reserve’s regional bank in Dallas admitted in an interview that the recent gains in the stock market have come not through improvements in corporate fundamentals, or sustainable economic recovery, but instead through the artificial manipulation by the U.S. central bank in the markets themselves. et encore il ne parle par des HFT . 
                                  Il suffit de se rendre sur un site comme 24 H gold pour voir quel est le niveau de manipulations du cours de l’Or .. Dans l’article ci-dessus, l’auteur explique carrément que la cotation est devenue totalement virtuelle et n’a plus aucun rapport avec le cours de l’or physique . L’escroquerie est donc totale. Or physique vs or papier : dans l’attente d’une rupture – partie III

                                  Idem pour le pétrole et à peu près l’intégralité des matières premières agricoles et non agricoles . 

                                  Source : http://fipcarolinep.xooit.fr/t253-Manipulations-de-cours-et-viande-avariee.htm


                                • Catholique 4 avril 16:54

                                  Voila la preuve qu’une technologie ne suffit pas, à elle seule, à justifier son utilisation. Tous les gens raisonnable diront que la Procréation Médicalement Assistée et la Gestation Pour Autrui doivent faire l’objet d’un principe de précaution du au fait que l’on ignore quelles seront les conséquences sur les enfants à naître. Mais cette technologie s’avère tellement rentable qu’elle a les moyens de s’imposer avec violence (Antifas qui menacent de mort une maman, ses enfants et son bébé). Le citoyen lambda doit avoir le devoir de se révolter contre cette oppression qui est de plus en plus insupportable (qualification d’homophobe pour toute personne qui pose des questions sur l’utilité ou non des pratiques médicales de procréation). L’homophobie n’existe pas ! Elle est un mythe inventé par des tyrans pour empêcher toutes discutions sérieuses sur des sujets comme la défense de la vision traditionnelle de la Famille. Les carpettes de pseudo-journalistes qui invitent tous le temps « Julia », soit-disant victime d’une « agression Transphobe » alors qu’elle a seulement pris deux claques, et qui n’ont jamais parlé de cet handicapé de plus de soixante ans, tué par quatre racailles (pour approfondir, voir la rubrique « faits divers » de RTL), sont des criminels agissant pour le pouvoir de la Mort. Puisse le Covid-19 faire disparaître ces monstres qui ont osés menacer de mort une maman et son bébé en pleine rue (voir la video sur You tube : 16 octobre 2016).


                                  • adrien 26 juin 12:10

                                    par exemple,  l’exploitation notamment des données de santé au travail du Health Data Hub France par des outils d’intelligence artificielle amènera une grande amélioration bienvenue de la prévention des risques professionnels : https://www.officiel-prevention.com/dossier/formation/formation-continue-a-la-securite/big-data-intelligence-artificielle-et-sante-au-travail

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité