• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Technologies > Découverte : 3 planètes potentiellement habitables orbitent autour (...)

Découverte : 3 planètes potentiellement habitables orbitent autour d’une étoile proche

L’agence spatiale américaine (NASA) a annoncé, Mercredi 22 Février, qu’au moins sept planètes dont la taille et la masse s’apparentent à celle de la Terre orbitent autour de l’étoile voisine TRAPPIST-1a. Trois d’entre elles sont situées dans la zone habitable de ce système planétaire. La quantité d’énergie qu’elles reçoivent de leur étoile est compatible avec la présence d’eau liquide à leur surface, condition favorable à l’apparition de la vie.

 

Le système planétaire TRAPPIST-1

En 2016, une équipe de recherche internationale menée par Michaël Gillon de l’Institut d’Astrophysique et de Géophysique de l’Université de Liège avait déjà identifié 3 planètes orbitant autour de l’étoile TRAPPIST-1a : TRAPPIST-1b, c et d. L’analyse des données laissait cependant supposer la présence de planètes supplémentaires. Plusieurs télescopes ont alors prêté main forte à cette recherche, dont le télescope spatial à infrarouge Spitzer de la NASA.

La découverte de 4 nouvelles planètes porte donc le nombre total à 7 dans ce système planétaire, qui est remarquable à plusieurs titres. L’étoile TRAPPIST-1a est située à 39 années-lumière de la terre. Bien que ce chiffre paraisse astronomique, c’est la porte d’à côté à l’échelle de notre galaxie. Par ailleurs, la classification de cette étoile répond au joli nom de « naine ultra-froide » ; elle est de petite taille (11% de celle du Soleil) et froide pour une étoile (2300°C contre 5500°C pour le Soleil). Dans ce système miniature, les planètes sont si proches de l’étoile qu’une révolution complète s’effectue en quelques jours au lieu d’une année sur Terre. Les planètes sont également si proches les unes des autres si vous pouviez visiter l’une d’elles, vous verriez les voisines dans le ciel aussi distinctement que la lune depuis la Terre.

 

 

Cependant la taille des planètes, elle, n’est pas minuscule. Elles appartiennent toutes au groupe Earth-like (similaires à la Terre). Dans le jargon, cela signifie qu’elles sont probablement rocheuses et que leur taille et masse s’apparentent à celles de la Terre, comme Mercure, Vénus et Mars. La découverte d’un système contenant exclusivement des planètes similaires à la Terre est une première.

 

Habitabilité

Le système TRAPPIST-1 héberge 3 planètes habitables, comme notre système solaire avec Vénus, la Terre et Mars. La zone d’habitabilité est un espace théorique, situé ni trop proche ni trop loin de l’étoile, où l’énergie reçue par une planète est idéale pour que de l’eau liquide puisse demeurer à sa surface. Ces mondes pourraient cependant être brulants ou glacés en fonction de la nature de l’atmosphère qui les entoure. La zone habitable n’offre qu’une probabilité accrue pour qu’une planète soit hospitalière alors que la nature de son atmosphère scelle le devenir de son eau. 

 

Comment peut-on savoir si la vie existe sur ces planètes ?

Disons-le-nous : au vu des technologies actuelles et en développement, l’observation directe de l’existence de vie dans le système TRAPPIST-1 (vue détaillée de la surface planétaire) ne sera probablement pas possible avant quelques décennies. Cependant, des indices forts indiquant l’existence de vie pourraient pointer le bout de leur nez très prochainement. Michaël Gillon et son équipe souhaitent en effet, dans la foulée, pouvoir déterminer la densité de ces planètes. Ceci permettrait de conclure quant à la présence d’eau liquide à la surface.

L’âge de l’étoile et du système planétaire constitue un autre faisceau d’indices. Les premières traces de vie microscopiques connues remontent à 1 milliard d'années après la formation de la Terre. Ce n'est que 3 milliards d'années plus tard que la diversité des formes de vie multicellulaires explosa (-600 millions d'années avant notre ère). À partir de quand l'atmosphère originelle de la Terre fût-elle suffisament altérée par le vivant pour que cela soit observable depuis une autre planète ? Une chose est sure : plus le système TRAPPIST-1 est ancien, plus les chances sont grandes pour qu'il abrite la vie et qu'elle soit détectable. À ce jour, son âge n’a pas encore été déterminé précisement. 

Enfin, les années à venir seront le théâtre d’un véritable Baby-Boom de télescopes avec l’achèvement de 7 grands projets. Le premier d’entre eux, le James Webb Space Telescope, entrera en service dès l’année prochaine. Il sera possible de déterminer la composition de l’atmosphère de ces planètes. La présence de gaz tels que l’oxygène, l’ozone ou encore le méthane pourrait laisser deviner la présence de vie. Le système planétaire TRAPPIST-1, grâce à sa configuration et au nombre de planètes candidates qu’il abrite, sera une cible de choix. Par ailleurs, le nombre total de planètes connues croît à un ritme exponentiel, 3583 planètes étaient recensées en date du 22 Février 2017. Parmi elles, quelques dizaines sont également habitables et mériteront qu’un coup de télescope leur soit jeté.

Si la vie est fréquente dans l’univers, des faisceaux d’indices convergents pourraient le suggérer très prochainement. La grande question reste de savoir si dame Nature a été généreuse à cet égard, qui vivra verra. 


Moyenne des avis sur cet article :  4.05/5   (19 votes)




Réagissez à l'article

88 réactions à cet article    


  • aimable 23 février 15:21

    si l’humain peut y vivre , pourra t’ il y aller  ?
    c’est une belle découverte, c’est un début de réponse , il y a t’il dans l’univers une planète semblable a la notre , pour le coup nous sommes gâtés , il y en a plusieurs


    • Roxtarmy 23 février 19:39

      @Humphrey Binchié En se déplaçant à la vitesse de la lumière, le voyage durerait en effet 40 ans du point de vue d’un humain sur Terre, mais ce serait beaucoup moins du point de vue de l’équipage !


    • Alibaba007 Alibaba007 23 février 22:06

      @aimable « pourra t’il y aller.... »

      Venant de la NASA, je pense que l’info est vraiment à prendre avec des pincettes !


      Après : « Nous avons marché sur la lune »...  préparez-vous a franchir la vitesse de la lumière pour bientôt pouvoir conquérir une nouvelle planète ...alors qu’on est même pas foutu de conserver la notre intacte et de préserver de notre idiotie congénitale de con-qu-errants ...ses habitants.

      Autres liens astronautes vivants après crash

      Affaire financière ? Lien  Le mensonge de la Station spatiale.

      On nous prend vraiment pour des brèêêêêêêles !!! 

      Si vous voulez bien rire de tout ça regardez Moonwalkers  ! c’est surement ce qui se rapproche le plus de la vérité !!

       smiley


    • Alibaba007 Alibaba007 23 février 23:30

      @Humphrey Binchié  « ...la terre est plate et creuse... »


      Regarde les liens jusqu’au bout et choisis la bonne pilule smiley 
      ...ou met ton nez rouge après !

      ...Vui Vui et la pseudoscience ...c’est dans tous les domaines !



      Il n’est pas possible de faire boire un âne qui n’a pas soif ...et il est surtout plus facile d’enfouir sa tête dans le sable que de remettre en question sa propre naïveté et d’admettre d’avoir été soumis pendant des années à de la désinformation et à une manipulation.  Open your eyes

       smiley

    • Jonathan Livingstone 24 février 16:26

      @Alibaba007
      « Il n’est pas possible de faire boire un âne qui n’a pas soif »

      Vous semblez en savoir beaucoup sur le sujet…


    • christophe nicolas christophe nicolas 26 février 13:37

      @aimable


      Aucun problème, très facilement mais pas pour tout de suite car il y a des étapes théoriques à admettre puis technologiques à franchir. La relativité s’inverse pour les objets accélérés de l’intérieur mais j’ai déjà expliqué tout cela, il y a beaucoup de choses à revoir dans la théorie d’Einstein. Prenons un autre exemple, la matière noire :

      Le principe d’équivalence d’Einstein est sans doute très fécond pour les astrophysiciens mais d’un point de vue matériau, il est totalement absurde. Un objet soumis à un champ de gravitation n’a pas de contrainte interne tandis qu’un objet accéléré mécaniquement est le siège d’une onde de pression, ça n’a strictement rien à voir. Bien sûr, cette matière noire n’existe pas, c’est évident mais encore faut-il donner la bonne explication. Rajouter de la masse ou enlever de la masse, c’est la question ! Prenez un neutron, il a une masse inertielle lorsqu’il est avec un proton dans un noyau mais qui dit qu’il crée de la gravitation ? Il ne vit qu’un quart d’heure lorsqu’il est libre et savez vous que sa distribution dans une galaxie n’est pas constante et obligerait à rajouter de la masse à l’extérieur. De plus, un pourcentage équivalent dans chaque planète ne changerait pas les lois de la gravité pour le système solaire mais en cas d’écart de pourcentage, on verrait des bug genre planète X, Nibiru, etc.. puisque les planètes se détectent par des anomalies de trajectoire sauf qu’on n’a jamais vu ces fameuses planètes. 

      Des fois, c’est bien plus simple qu’on ne le pense même s’il y a d’autres effets qui peuvent poser des soucis sans doute en moindre proportion.

    • robert 23 février 15:33

      Merci de l’information, c’est surtout le résultat du travail d’une equipe Belge, la NASA n’a quasiment rien à voir là dedans.


      • La mouche du coche La mouche du coche 23 février 16:04

        Encore un mensonge de la Nasa. Cette découverte est en plus vieille d’un an. Qui croit encore les bouffonneries de la nasa ? smiley


      • La mouche du coche La mouche du coche 23 février 16:29

        @Armand Beaurepère
        Vous êtes encore trop gentil. Je pressents que les 4 planètes supplémentaires qu’a ajouté la Nase et dont la présence est invérifiable est en réalité un mensonge. Je ne crois plus à cet organisme américain qui nous assure aller sur la Lune ou Mars et a besoin de fusées soyouz pour alimenter l’ISS en périphérie de la terre. Je ne leur fais plus confiance.


      • La mouche du coche La mouche du coche 23 février 19:21

        @Armand Beaurepère
        « Pourquoi la NASA mentirait-elle à ce sujet ? »
        .
        Vous êtes effectivement très gentil. La Nasa a un intérêt énorme à mentir. Cela permet d’assoir la domination psychologique de l’Empire sur ses vassaux. Cela s’appelait autrefois de la propagande.
        Quand au chercheur belge, il fait lui peut-être partie du mécanisme de manipulation mais plus probablement est-il comme vous et n’arrive pas à imaginer que si les 4 planètes qu’il a découvert sont vraies, les suivantes découvertes par la Nase ne le sont pas. Comment pourrait-il le vérifier d’ailleurs ?
        N’hésitez pas à vous renseigner un peu sur les sites qui se posent des questions. Cela vous aidera au moins un peu à réfléchir. Le monde n’est pas aussi gentil que vous. smiley


      • La mouche du coche La mouche du coche 23 février 19:22

        pardon « les 3 plantètes »


      • La mouche du coche La mouche du coche 23 février 19:42

        Arf « planètes »


      • La mouche du coche La mouche du coche 23 février 21:13

        @Armand Beaurepère
        .

        "Mais en tant que chercheur, quand vous voulez publier votre article, vous avez besoin d’une validation par d’autres spécialistes indépendants que la revue scientifique va contacter"
        .
        Vous êtes vraiment très gentil. Essayez de lire l’article ci-dessous et vous comprendrez que le croyant n’est pas celui que vous pensez (d’accord l’article concerne la médecine mais je vous prierais de laisser un temps votre naïveté de coté pour essayer d’imaginer qu’il n’y a aucune raison que ce ne soit pas pareil ailleurs) :

        Corruption de la science : La moitié des études biomédicales fausses

         smiley



      • La mouche du coche La mouche du coche 23 février 22:37

        @Armand Beaurepère
        .
        Je ne vous ai pas parler de « découvertes » scientifiques mais de publications mensongères. Les déclarations que je vous ai cité plus haut ne viennent pas de moi mais rien moins que des 2 directeurs des journaux scientifiques les plus respectés dans le domaine de la médecine. Vous ne VOULEZ PAS les croire parce que vous préférez vos CROYANCES à la réalité. Vous voyez que votre comportement est aux antipodes de la science moderne qui ne jure avec raison que par le fait et l’expérimentation. Vous voulez croire en la Nase et voilà tout ce qui vous importe.
        .
        Quand à votre dernier commentaire,
        Comme tous les « scientifiques » d’aujourd’hui, vous confondez science et techniques. Revoyez la définition des 2 termes. On peut très bien développer de la technique sans la science, et inversement.


      • La mouche du coche La mouche du coche 23 février 23:24

        @Armand Beaurepère
        « Ces chercheurs sont-ils considérés comme crédibles dans le monde scientifique ? non »
        .
        Et bien malheureusement si. Les 2 journaux auxquels j’ai fais référence publient des articles de « scientifiques » hautement considérés dans leur domaine. Ils ne sont nullement inquiétés, pire ils sont promus. Et ils continuent de publier des articles comme celui à partir duquel vous avez fait le vôtre.
        .
        Comprenez que la science contemporaine est hautement politique. Elle n’a plus que très peu à voir avec la vraie science de Pasteur. Elle est aujourd’hui purement idéologique et seule continue de se développer la technique qui elle progresse bien comme vous l’avez souligné plus haut mais n’est pas de la science.


      • Ruut Ruut 24 février 07:09

        @Armand Beaurepère
        Honnêtement la technologie actuelle est volontairement bridée pour forcer son remplacement souvent par obsolescence programmée voir forcée.
        Tu croie avoir le top alors que tu a un produit bas de gamme.
        La preuve dans 3 ans il sera obsolète et dans 6 inutilisable.


      • Rygar Rygar 26 février 16:10

        @La mouche du coche


        La technique n’est pas de la science ! A lire des énormités pareilles j’ai faillé m’étouffer.
        La technique est le pendant de la science l’un est indissociable de l’autre.

        Pourquoi la science d’aujourd’hui serais-t-elle moins « vrai » la science de pasteur ? 

        Quand bien même ; elle dispose de plus d’outils ; de plus de gens ; de plus de moyens et surtout plus de connaissances.

        Sauf si certaines découvertes/connaissances scientifique vous gènes par rapport a vos croyances et qu’il vous faut un moyen de pouvoir les dénigrer.


      • La mouche du coche La mouche du coche 28 février 18:46

        @Rygar

        OUI la technique n’est pas la science. Si j’utilise deux silex pour faire du feu, j’emploie une technique sans faire de la science (science qui est née bien après les crocs-magnons). 
        Voilà donc pourquoi la science d’aujourd’hui n’a rien à voir avec la vraie science de Pasteur, parce que vous ne savez même plus ce qu’elle est, alors que vous vous prétendez scientifiques.

      • SamAgora95 SamAgora95 23 février 16:52

        La fiabilité de ces « observations » ne semble pas encore au point...une exoplanète peut facilement passer de la taille de la Terre à celle de Jupiter voir même tout simplement disparaître, au grès de la technologie et des méthodes d’observation.





        • foufouille foufouille 23 février 17:02

          un peu loin pour visiter même avec un an pour accélérer et un autre pour ralentir. moteur qui n’existe pas. il faudrait traverser le nuage d’oort = pas gagner non plus.


          • Pyrathome Pyrathome 23 février 18:49

            @Humphrey Binchié
            Bon maintenant, si vous voulez y aller à la rame ou à la voile, c’est votre problème..... smiley
            Pour l’instant c’est mission impossible comme c’était mission impossible d’aller sur la lune ou mars il y a plus d’un siècle.....Mais il en sera pas toujours ainsi !
            D’ailleurs, il y a des exoplanètes potentiellement habitables bien plus près, à moins de 10 A/Lumière, mais le problème reste le même !
            Il faudra attendre les progrès de l’optique pour voir à quoi tout cela ressemble dans une première étape en attendant d’autres progrès significatifs concernant les moyens de s’y rendre dans des laps de temps raisonnables ou plus sûrement d’y envoyer des robots....


          • foufouille foufouille 24 février 10:09

            @Humphrey Binchié
            c’est certain que utiliser une voile solaire est un peu con.
            le moteur à ion est plus réaliste surtout pour traverser le fameux nuage.


          • foufouille foufouille 24 février 12:08

            @Humphrey Binchié
            pas mon opinion surtout que personne ne sait ce qu’il y a dans le nuage d’oort.
            il faut prévoir plusieurs voiles de remplacement ce qui ne sera pas toujours possible.
            si le lancement a lieu depuis la terre, possible que ce s àoit le meilleur moyen mais si tu veut envoyer beaucoup de vaisseaux, autant le faire soit proche de la ceinture d’astéroïdes, soit proche de jupiter pour les gaz et glaces utilisables.
            il est aussi possible de combiner les deux vu que la voile solaire permettra de ralentir un peu le vaisseau sans carburants.



          • foufouille foufouille 24 février 15:29

            @Humphrey Binchié
            À ce jour, il n’existe aucune méthode connue pour créer une telle vague. La métrique demeure donc un modèle purement mathématique, tel le pont d’Einstein-Rosen, dont elle s’inspire directement.
             smiley


          • foufouille foufouille 24 février 15:31

            @Humphrey Binchié
            sinon tu peut aussi imaginer que ce vaisseau spatial atteigne une densité suffisamment pour que cela se produise à une vitesse proche de la lumière.


          • dejaegere 23 février 18:33

            On peut sans doute se poser des questions sur le sens de ces recherches meme si elles sont passionnantes. Si d’ici peu on prouve l’existence d’autres formes de vies a quoi ca nous avance ? On ne pourra pas y aller . Cela pose peut-etre la pertinence de certains investissements faramineux. C’est le genre de questions que posent certains a propos du successeur de l’ actuel anneau du CERN a Geneve


            • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 23 février 18:42

              Voilà qui pourrait soulager les pays terroristes qui craignent une invasion de « réfugiés » ! 


              Peu importe si la vie est rude ou même nulle sur ces nouvelles planètes, de toutes les façons il est impossible que le milieu soit plus hostile que l’Irak, la Syrie, la Libye, l’Afghanistan etc...

              Comme TRUMP insiste pour que le Mexique paie le mur de la honte, les pays de la Haute démocratitude pourraient bien demander aux zzzarabes de financer le « vaisseau libérateur » ! 

              • jean-marc D jean-marc D 23 février 18:50

                Bonjour à tous et à toutes,

                Loin de moi l’idée de dénigrer l’article de l’auteur et les propos des divers intervenants, mais sincèrement qu’est ce qu’on a à foutre de cette info ?
                Buzz médiatique par excellence, ça n’est qu’une révélation mineure voire insignifiante eu égard aux problèmes bien plus vitaux que l’Homme rencontre sur terre.
                De toutes façons, vu la distance qui nous sépare de ces exoplanètes, je ne vois pas comment y arriver si tant qu’à compter qu’au moins une seule soit vivable, sauf à fusionner l’Homme avec la Machine, et encore le résultat n’est pas garanti.
                Quant à la sempiternelle question « sommes nous seul ? », c’est un peu se demander si Dieu existe : pour les uns c’est oui, pour les autres c’est non et le débat n’est pas près d’être tranché.
                Cordialement,

                • Roxtarmy 23 février 19:48

                  @jean-marc D

                  Ce n’est pas parce qu’il y a des problèmes plus graves qu’on n’a plus le droit de parler de quoi que ce soit d’autre, sinon on parlerait tous de la même chose. Et puis, la science peut être utile à résoudre la crise, ce n’est pas totalement inutile non plus. (certes, pas cette fois-ci..)


                • Jurassix Jurassix 24 février 16:41

                  @jean-marc D : et bien il y a des gens qui sont fascines par l’espace et le potentiel que celui-ci represente. Si ce n’est pas votre tasse de the, ne lisez pas. Et ne commentez pas.

                  Pour l’instant, c’est juste du reve, mais ce genre de decouverte a un interet important : on decouvre enormement d’etoiles avec des plantes dans la zone habitable, ce qui afine les constantes de l’equation de Drake (Fp et Ne).
                  Et pour le sommes nous seuls : contrairement a la religion, on aura un jour moyen de le verifier.

                • La mouche du coche La mouche du coche 24 février 17:49

                  @Jurassix

                  .
                  ... ou pas. smiley

                • jean-marc D jean-marc D 24 février 17:58

                  @Armand Beaurepère
                  Bonjour,

                  Mais j’avais bien compris. Je n’avais d’autre but que d’exprimer mon propre avis, ce qui est mon droit le plus strict. Personnellement, je préfère considérer que la vraie question de l’Humanité dans l’immédiat est sa survie à court terme sur notre petite planète bleue, la faute peut-être à mon éternel pragmatisme.......... 
                  Bien à vous

                • jean-marc D jean-marc D 24 février 18:07

                  @Roxtarmy
                  Bonjour,

                  Je serais curieux de savoir où et quand j’ai dit ou écrit qu’on avait pas le droit de parler d’autre chose....Je n’ai d’ailleurs dénigré personne, j’ai simplement émis mon propre avis, ce qui est mon droit le plus strict.
                  Je serais par ailleurs curieux de savoir ce que vous entendez par « la science peut être utile à résoudre la crise » : en quoi, comment, et d’abord quelle crise ?

                  Bien à vous,

                • jean-marc D jean-marc D 24 février 18:25

                  @Jurassix
                  Bonjour,

                  « Si ce n’est pas votre tasse de the, ne lisez pas. Et ne commentez pas ». Moi, je vous interdit bien de m’interdire quoique ce soit, à moins que je ne soit incorrect ce qui n’est jamais le cas. Par ailleurs, votre logique est vraiment stupéfiante : si je n’avais pas lu, comment pourrais-je savoir que ce n’est pas ma tasse de thé ?  Par ailleurs, je vous ferais remarquer qu’AG est un site où chacun peut s’exprimer librement.
                  Ce qui est mon droit le plus strict, et de plus, je n’ai dénigré ni l’auteur de l’article ni un quelconque intervenant.
                  Par ailleurs, je vous remercie de votre information : grâce à vous, je sais qu’on a trouvé des plantes sur des étoiles.............

                  Bien à vous,

                • Jurassix Jurassix 24 février 19:06

                  @jean-marc D : il fallait se douter d’apres le titre de ce que l’on allait y trouver :D J’ai surtout pris la pique pour moi, etant toujours tres fascine par ces decouvertes d’exo-planetes dans notre voisinage « immediat ». Ces derniers mois se sont succedes un grand nombre de ces decouverte, et grand amateur de SF (Asimov principalement), j’ai du mal a compredre que d’autres ne soient pas aussi excite avec des news que moi ;)


                • jean-marc D jean-marc D 24 février 19:58

                  @Jurassix
                  « il fallait se douter d’apres le titre de ce que l’on allait y trouver » : touché, coulé si je n’ai pas le droit de lire, comment voulez vous que j’interprète ne serait-ce même que le titre.

                  Par ailleurs, j’avais bien précisé ne dénigrer personne : c’est quand même terrible qu’on n’arrive pas à émettre un avis sans trouver quelqu’un qui se sente visé par « une pique » par ailleurs inexistante. J’ai simplement émis l’avis qu’étant donné le temps qu’il faudra pour résoudre la moindre question sur le sujet, l’Homme ferait mieux de sauvegarder son existence, ce qui est déjà plus que problématique, c’est à dire un besoin bien plus vital, sinon ses interrogations resteront à tout jamais sans réponse(s) et aucune technologie innovante ne sera créée pour nous permettre d’aller de l’avant.
                  Rassurez vous, je suis moi-même grand amateur de SF, d’autant que celle d’hier devient bien souvent la réalité, mais je place toujours les problèmes dans un ordre logique de priorité : maintenant que mon avis ne vous intéresse pas, c’est votre droit le plus strict, ça ne m’empêchera pas de dormir, d’autant que vous n’êtes pas obligé vous non plus de lire et/ou de commenter.
                  Mais vous avez parfaitement raison sur un point : j’aurais du résumer mon commentaire par : « on a découvert un nouvel ensemble d’exoplanètes, et alors ? ».
                  Enfin, je suis déçu que pour un amateur de SF, vous n’ayiez pas été intéressé par la fusion de l’Homme avec la Machine (je ne vous parle pas d’une imitation de l’Homme par un robot ni même de l’intelligence artificielle), mais d’une vraie intégration mentale.
                  Mais ceci est un autre problème.
                  Sans rancune,
                  Bien à vous,

                • Aurevoiràjamais Aurevoiràjamais 23 février 19:52

                  C’est toujours un plaisir de pouvoir parler d’autre chose que de l’humain et de ses problèmes.

                  Les astrophysiciens font un métier extraordinaire, ils nous forcent à cesser de regarder le sol. Au dessus de nos têtes le spectacle est vertigineux.

                  Pourquoi tout gâcher en dérivant sur l’hypothèse de planètes colonisables par l’homme ?

                  On en a déjà flingué une, faisons en sorte que les autres n’aient pas à subir l’attaque du plus dangereux des virus !!?

                  Merci.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Auteur de l'article

François Duman


Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires