• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Technologies > Juno nous en dévoile un peu plus sur Jupiter

Juno nous en dévoile un peu plus sur Jupiter

Parce qu’elle est le plus gros objet de notre système solaire, à l’exception du soleil, Jupiter a eu une influence significative dans l’histoire de celui-ci. Il est important d’en comprendre l’histoire pour en déduire la formation de notre planète et du système solaire.

 

C’est pourquoi, le 5 août 2011, la sonde spatiale Juno est lancée par Atlas V. Après un voyage de deux ans, Juno revient vers la Terre en octobre 2013 ; ceci afin d’atteindre, grâce à l’assistance gravitationnelle de la planète bleue, la vitesse suffisante pour atteindre Jupiter. A noter que cette période à basse altitude près de notre planète a également permis aux scientifiques de tester les instruments, et de réaliser quelques opérations avant sa mission en orbite autour de la géante.

 

Nous voilà le 5 juillet 2016. La sonde spatiale vient de parcourir 2.7 milliards de kilomètres en 1800 jours, et pénètre enfin dans le système jovien. Elle adopte une orbite polaire très elliptique.

Il y a quelques semaines, Juno nous a livré ses dernières découvertes après le quatrième passage au-dessus des pôles à environ 800 millions de kilomètres de nos têtes.

 

A commencer par les pôles de la géante gazeuse. Les images infrarouges prises par l’instrument JIRAM (Jovian Infrared Auroral Mapper) et recomposées par ordinateur ont révélé un cyclone central aux différents pôles. Au nord, il est entouré de huit cyclones circumpolaires avec un diamètre pouvant varier de 4 000 à 4 600 kilomètres.

Credits : NASA/JPL-Caltech/SwRI/ASI/INAF/JIRAM

 

Le sud quant à lui, contient un cyclone central entouré par cinq cyclones d’un diamètre allant de 5 600 à 7 000 kilomètres.

Credits : NASA/JPL-Caltech/SwRI/ASI/INAF/JIRAM

 

L’observation de ces cyclones a duré sept mois ; elle a montré que leurs bras entrent en contact avec leurs voisins. Ils possèdent également une morphologie distincte.

Juno nous a également apporté des connaissances sur les bandes colorées s’écoulant d’est en ouest à des vitesses différentes. Les mesures de la sonde spatiale ont démontré que ces coulées (ou jet-streams) pénètrent profondément dans l’atmosphère de la planète. Et ce jusqu’à environ 1900 kilomètres de profondeur. La rotation rapide de la planète (une rotation sur son axe prend un peu moins de 10 heures) fait s’étendre ces flux à l’intérieur sur un axe parallèle à l’axe de rotation de Jupiter sous la forme de cylindres imbriqués. Le puissant champ magnétique ralentit probablement les flux au-dessous de cette couche. Les derniers résultats montrent aussi que la planète tourne comme un corps rigide en-dessous de la couche de temps. Juno nous aidera à comprendre la transition entre la couche météo et le corps rigide.

Les scientifiques furent d'ailleurs étonnés de la profondeur de ces écoulements. Ils estiment que la masse totale impliquée dans ces courants est d’environ 1 % de la masse de Jupiter (sa masse étant plus de 300 fois supérieur à celle de la Terre).

 

Ces dernières nouvelles nous permettent de mieux comprendre le fonctionnement de la géante de gaz, son histoire, et par extension, la nôtre. De nombreuses questions restent encore en suspend, cependant Juno n’a pas fini de nous en dévoiler davantage avant de se mélanger à l’atmosphère de cette planète lorsque sa mission prendra fin.

 

Sources :

https://www.futura-sciences.com/sciences/actualites/juno-decouvrez-secrets-meconnus-mission-juno-autour-jupiter-63508/

https://www.missionjuno.swri.edu/

https://www.nasa.gov/mission_pages/juno/main/index.html


Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (8 votes)




Réagissez à l'article

17 réactions à cet article    


  • Emohtaryp Emohtaryp 20 mars 12:36
    Article intéressant, mais pour la note d’humour, il va sans dire que Jupiter est un gros « prout » qu’il convient d’éjecter fissa du système solaire Français avant que son odeur nauséabonde nous submerge les narines... smiley

    • troletbuse troletbuse 22 mars 10:01

      @Emohtaryp
      Normal car il se faut déboucher de temps en temps et ca sent fort


    • zygzornifle zygzornifle 20 mars 15:48

      Parait qu’il y a des forets d’eucalyptus avec pleins de pandas et leurs bébés et des posters des matons pardon Macrons ....

      C’est une planète sans chômeurs , sans cheminots , sans retraités , sans HEPAD ou il suffit de se baisser pour ramasser de l’oseille ....

      • carolucem 20 mars 22:43

        Merci pour cet article.


        • baldis30 21 mars 08:24

          bonjour,

          Il faut éliminer l’astronomie de toute publication ... en effet cette science - ou prétendue telle smiley — ne fait que véhiculer des thèmes pornographiques lorsqu’on pense que Vénus est plus ou moins en conjonction avec Jupiter, Mars et Mercure et partage le même ciel ( de lit !) avec Neptune, Pluton et Saturne ... et cela en plein Soleil !

          ceci est indécent ! et donne une image négative de la femme ... smiley


          • Saint Rata de l'himalaya Ratatouille 21 mars 10:13

            Un trou noir supermassif à la dérive
            On connaissait les planètes vagabondes, éjectées de leur système stellaire et dérivant dans l’espace. mais voici qu’un énorme trou noir errant a été découvert grâce à Chandra, le télescope spatial à rayons X.

            C’est un trou noir supermassif de 100.000 masses solaires, qui se trouvait probablement au centre d’une galaxie et qui s’est trouvé éjecté lorsqu’elle a fusionné avec une autre.

            Heureusement, il ne risque pas de s’approcher trop près de notre système solaire pour l’instant car il se trouve actuellement à une distance de 4,5 milliards d’années-lumière, ce qui veut dire que même si il se dirigeait vers nous à la vitesse de la lumière, cela nous laisserait 4,5 milliards d’années tranquilles :)
            .
            .
            Voici un clip comparatif pour se faire une idée de masse et de la densité des trous noirs...

            https://www.youtube.com/watch?v=QgNDao7m41M



            • Saint Rata de l'himalaya Ratatouille 21 mars 10:22

              @Ratatouille
              C"est le printemps et je signal que ce trou noir n’à aucun poile autour


            • Mathieu T. Mathieu T. 21 mars 10:33

              @Ratatouille
              Merci pour le lien youtube. Je vais me pencher sur le sujet, la vidéo était intéressante :)


            • Saint Rata de l'himalaya Ratatouille 21 mars 12:05

              @Ratatouille
              merci pour l’article ,j’adore les objets célestes ,il y a des truc bizarre aussi

              La recherche des cordes cosmiques se précise de plus en plus grâce à LIGO !

              http://trustmyscience.com/la-recherche-des-cordes-cosmiques-se-precise-grace-a-ligo/.

              .

              le croisement de corde cosmique produirait des particule hautements énergétique (particules Zetta de l’ordre du ZeV (1021 eV)

              https://fr.wikipedia.org/wiki/Zetta-particule



            • Saint Rata de l'himalaya Ratatouille 21 mars 14:23

               rectif
              10 puissance 21 eV

              Symbole de désignation Ep Unité S.I.+ : le Joule (J) mais on utilise surtout l’électron-volt (eV) qui vaut 1,602176462.10-19 J.

               la priori c’est balaise ,je vais bricoler un fusil à particule zetta dans ma cave .
               smiley



            • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 21 mars 14:38

              @la femme de Ratatouille : Déjà si tu pouvais essayer de réparer l’aspirateur !!!


            • Saint Rata de l'himalaya Ratatouille 21 mars 17:13

              @Aita Pea Pea
              un balai ça suffit ,et c’est jamais en panne. smiley


            • popov 22 mars 09:51

              @Ratatouille

               
              Bonjour 
               
              L’âme peut-elle s’échapper d’un trou noir ?

            • troletbuse troletbuse 22 mars 10:05

              @popov
              Parait qu’il y en a des qui ont cherché celle de Macaron mais il n’ont trouvé que de la m.


            • popov 22 mars 11:54

              @Ratatouille


              10^21 eV ça fait environ 160 Joules. Pour donner une idée, c’est l’énergie d’une masse de 16 kg qui tombe d’une hauteur d’un mètre quand elle arrive sur vos orteils. Et tout ça dans une particule élémentaire !

            • Saint Rata de l'himalaya Ratatouille 21 mars 14:29

               Conférence de l’Institut d’Astrophysique de Paris présentée par Kumiko (on dirait qu’elle à10 ans la gamine)

              A la recherche des sources de rayons cosmiques de ultra-haute énergie

              https://www.canal-u.tv/video/cerimes/a_la_recherche

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Mathieu T.

Mathieu T.
Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès