• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Technologies > La pyramide de Kheops et sa cavité secrète
#89 des Tendances

La pyramide de Kheops et sa cavité secrète

La pyramide de Kheops et sa cavité secrète {JPEG}

La cavité de la Grande pyramide, un mystère qui s’épaissit

La fin de l’année 2019 a imposé un rebondissement concernant le vide détecté au cœur de la grande Pyramide du plateau de Gizeh. La cavité révélée en 2017 par le projet Scanpyramids serait plus vaste que supposé. Voici qui relance l’hypothèse d’y trouver un jour le corps du pharaon Kheops.

La pyramide de Kheops, site d’expérimentations

La pyramide de Kheops reste l’un des grands mystères de l’humanité. Les premières explorations remontent à l’Antiquité grecque. Au fil du temps, les historiens tentèrent de percer ses mystères, depuis le Moyen Âge jusqu’à nos jours, en passant par la fièvre occidentale d’une archéologie balbutiante. Au cours des récentes décennies, plusieurs projets farfelus se sont succédé sur le bureau de l’ancien ministre égyptien des Antiquités Zahi Hawass pour ne trouver qu’une fin de non-recevoir. On peut se féliciter que l’archéologie ne se résume plus à forer les blocs millénaires des pyramides de Gizeh dans le seul but de satisfaire la curiosité scientifique. Pourtant, certaines démarches ont rencontré plus de succès. Le projet franco-égyptien Scanpyramids, qui table sur des études de l’intérieur des pyramides d’Egypte, fut lancé en 2015. Sous l’égide de l’Université du Caire et de l’Institut HIP (Héritage, Innovation, Préservation), il vise à inspecter les monuments antiques au moyen de techniques non invasives et surtout non destructrices.

Le projet Scanpyramids perce les mystères du monument

Scanpyramids est une mission interdisciplinaire qui fait appel aux infrarouges thermiques et à la muographie suivis de modélisations 3D. Les scientifiques se sont concentrés sur la pyramide de Kheops. Leur but était de déceler des structures internes encore inconnues du plan de la pyramide afin de répondre aux questions demeurées sans réponse. La muographie, technique permettant de radiographier en profondeur un monument, a flirté avec l’égyptologie. Grâce à la quantité de muons traversant un volume donné, cette radiographie indique en effet la densité et l’épaisseur du volume traversé. En 2017, la revue Nature l’a annoncé : un immense vide occupe un espace au-dessus de la Grande galerie, à une hauteur de 60 à 70 mètres. Depuis cette découverte majeure, et malgré les réserves émises de toutes parts, l’équipe de chercheurs n’a cessé d’affiner ses mesures...pour aboutir à quelque chose d’encore plus étonnant.

La cavité secrète ou Big void serait bien plus vaste

En multipliant les pièges à muons ou plaques à émulsion chimique, ingénieurs et scientifiques ont étendu leur spectre de mesures aux quatre coins internes du monument. Des téléscopes et un scintillateur à muons ont ainsi traqué les particules cosmiques dans la Grande pyramide. Menées indépendamment par plusieurs équipes internationales, ces expérimentations ont toutes fournies des résultats. Analysées puis recoupées, les mesures ont confirmé la réalité de ce fameux grand vide mais surtout affirmé que les 30 mètres estimés en 2017 dépassaient finalement les 40 mètres ! Il n’en fallait pas plus pour convaincre les plus réticents tels que Zahi Hawass. Surprenant les membres de Scanpyramids, l’éminent égyptologue a même déclaré que le corps du pharaon Kheops pourrait reposer dans cette cavité. L’influence de ce spécialiste mondialement reconnu a suffi pour entériner l’ensemble de l’étude encore en cours.

Les recherches vont donc se poursuivre au sein des millions de mètres cubes de ce monument exceptionnel. L’objectif ? La découverte du corps du plus ancien pharaon connu ainsi que les inévitables autres secrets de la Grande pyramide.

Source : Sciences et Avenir n°875 Janvier 2020


Moyenne des avis sur cet article :  2.38/5   (32 votes)




Réagissez à l'article

50 réactions à cet article    


  • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 30 janvier 15:38

    « Au loin, s’enfonçant dans le désert, Olrik devenu dément erre vers l’inconnu. »


    • @Séraphin Lampion

      La suite de cette formidable aventure donnera bien des soucis à Mortimer smiley


    • Raymond75 30 janvier 16:13

      C’est pourtant simple : yaka démonter la pyramide pierre par pierre, en les numérotant et en identifiant leur position avec un ordinateur, puis de les stocker à l’écart.

      On étudie attentivement ce que l’on découvre, puis on remonte la pyramide ...

      C’est comme un grand jeu de cubes pour les enfants ; fastoche.


      • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 30 janvier 16:55

        @Raymond75

        même pas besoin d’un ordinateur, la méthode chinoise suffit : une pierre, un Chinois
        par contre, il faut prévoir beaucoup de bols de riz


      • Ouam Ouam 30 janvier 20:03

        @Raymond75
        Pas mal comme bullshit job smiley
        Remarque entre ceci et les coups de fil pour vendre des fenetres pour pyramides au moins ils fonts pas chier les autres pendant ce temps la smiley


      • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 31 janvier 11:38

        @Raymond75

        « C’est comme un grand jeu de cubes pour les enfants ; fastoche. »

         

        Eh bien non, les cubes suivent exactement la forme du sol en-dessous parce qu’ils ont été coulés.

        Il n’y a pas eu besoin de monter les blocs sur les Pyramides parce que ceux-ci ont été coulés sur place comme l’a prouvé Joseph Davidovits dans « Ils ont bâti les Pyramides »

        http://www.davidovits.info/30/ils-ont-bati-les-pyramides-la-nouvelle-histoire-des-pyramides

        Les 4 principales preuves :

        - Les coquillages sont dans tous les sens dans les pierres des pyramides tandis que dans les pierres de la carrière, ils sont tous à plat.

        - L’usure des blocs commence toujours par le dessus parce que le mortier est moins tassé au-dessus.

        - La jointure suit les lignes courbes du sol sous les pierres du bas ce qui est impossible à tailler ainsi.

        - On n’a pas retrouvé des énoooooormes monceaux de pierres cassées qu’auraient formés les résidus du taillage parce que la taille de pierre forme 70 % de résidus.

        http://www.geopolymer.org/fichiers_pdf/pyramid_chapt1-fr.pdf

         

        Le déluge a formé les roches calcaires qui ont été prises pour construire les pyramides de Chéops. Ce calcaire contient des minis coquillages qui se retrouvent tous à plat parce que ces coquillages ont eu le temps de se déposer lentement avant qu’ils ne soient pris dans la formation du calcaire qui doit être lent.

        Quand on prend ces roches et les réduisant en poudre par lavage des roches et ensuite en coulant cette poudre ajouté d’eau et d’ingrédients secrets, la prise de ce genre de béton est suffisamment rapide pour ne pas permettre le temps nécessaire au dépôt à plat de ces coquillages mais ils sont encore dans tous les sens.

         

        Les pyramides n’ont pas été submergées par le déluge parce qu’elles ont été construites après le déluge. La chronologie égyptienne actuelle est fausse notamment parce que de la 1è à la 6è dynastie, on les compte successives alors qu’elle étaient simultanées. (Dixit Fernand Crombette)

        L’Egypte a été fondée par Misraïm fils de Cham et n’a donc existé qu’après le déluge (-2337 à -2336) et la dispersion des peuples après l’épisode de la tour de Babel (-2236).

         

        Les 1è à 6è dynastie égyptienne sont simultanées parce que Mitsraïm ayant fondé l’Egypte, il a installé ses 6 fils Ludim, Anamim, Luhabim, Naphtuim, Patrusim, Casluhim qui évidemment vivaient au même moment en partageant le delta du Nil en 6 parties, lui s’étant réservée la partie entre Héliopolis et les Lacs Amers . Voir Gen 10 :13-20. (Véridique Histoire de l’Egypte Antique tome 1 de Fernand Crombette)

         

        Misraïm = Rê fondateur de l’Egypte

        Ludim = Thoth = 6è dynastie ;

        Anamim = Hör = Menès = 1è dynastie ;

        Luhabim = Keb = 5è dynastie 3è roi ;

        Nephtuim = Seth = 5è dynastie 2è roi ;

        Phatrusim = Osiris = 5è dynastie 1è roi  ;

        Chasluim = Shou = 3è dynastie ;

        2è dynastie = Bochos indépendante de Misraïm

        4è dynastie = Snéfrou fils de Chasluim


      • JC_Lavau JC_Lavau 31 janvier 12:17

        @Daniel PIGNARD. Comme toujours chez toi, les éclairs de lucidité côtoient le délire intégral.
        Concernant les moulages présentés dans le dossier de presse de Jo, c’est moi qui ai fait l’invention et qui ai rédigé le brevet en septembre 1976 : métakaolin + silicate de soude. Invention de service, dont il ne me reste rien, pas même mon nom comme inventeur. Seul reste le nom de la société, CORDI.

        Le seul brevet où mon nom apparaisse est de 1984, et bien différent.
        Suite : en janvier 2009, nous avons fait tomber un escroc international, en procès international : http://impostures.deontologic.org/index.php?board=24.0
        http://impostures.deontologic.org/index.php?board=26.0

        La suite de ton texte est un épais magma de délires, hélas, dès qu’il s’agit de chronologie, d’histoire, de préhistoire, et de géologie.


      • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 31 janvier 13:55

        @JC_Lavau 5327

        Il est étonnant que votre nom ne soit pas resté sur vos brevets car il est obligatoire que le nom de l’inventeur soit écrit même si l’invention appartient à une société.

        Ceci dit, avec tout ce que vous censurez sur AgoraVox, pourquoi vous plaignez-vous qu’on vous supprime ce que vous créez ?


      • JC_Lavau JC_Lavau 31 janvier 14:06

        @Daniel PIGNARD. Tes notions de droit des brevets sont à sérieusement réviser.
        Nombreuses sont les entreprises qui précisent dès le contrat que l’inventeur éventuel n’aura droit à aucune mention de son nom. Plusieurs aussi ont pour politique affichée de n’examiner aucune invention qui vienne de l’extérieur.

        A CORDI, j’ai rédigé deux brevets en 1976, l’un résultait d’un travail collectif, et aucun de nous trois n’aurait été fondé à s’en prétendre inventeur. L’autre était entièrement de moi. Il ne m’est rien resté. La fourberie et l’égocentrisme de Jo sont inoubliables, bien qu’il ait eu d’autres qualités. https://www.techniques-ingenieur.fr/base-documentaire/materiaux-th11/surfaces-et-structures-fonctionnelles-42534210/chimie-des-geopolymeres-introduction-n3300/

        Quand un aspirant auteur propose de la merde, il est de mon devoir de repousser la merde. Et pourtant, il en parait énormément.


      • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 31 janvier 16:11

        @JC_Lavau

        Article 5 : « L’inventeur, salarié ou non, est mentionné comme tel dans le brevet ; il peut également s’opposer à cette mention. »

        https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000000317285&dateTexte=19920702

         

        De toute façon, les brevets ne concernent pas vraiment les particuliers parce que si vous prenez un brevet très juteux, les grandes sociétés vous le piquent et vous n’aurez pas les reins assez solides pour 10 ans de procès et les expertises qui vont avec. Souvenez-vous de l’invention par Joseph Ferrayé d’une méthode d’extinction très rapide des 1164 puits de pétrole qui a été utilisée au Koweït et dont l’inventeur n’a touché qu’après procès et procès. « la plus grande escroquerie après celle de la création monétaire ex nihilo » nous disait le site de Ferrayé à l’époque (22 à 30 milliards de dollars) :

        http://ferraye.unblog.fr/2007/10/11/7/


      • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 31 janvier 20:20

        @JC_Lavau

        « Quand un aspirant auteur propose de la merde, il est de mon devoir de repousser la merde. Et pourtant, il en parait énormément. »

         

        Et alors ? Ne vaut-il pas mieux le laisser publier et le critiquer vertement ensuite devant tout le monde ? Cela permet à chacun de se faire une opinion tandis qu’en le censurant, cela n’instruit personne et vous risquez de censurer des vérités très bonnes à dire, soit historique, soit scientifique.

        Vous ne vous gênez pas pour me traiter de fou dans mes commentaires, bien sûr sans en relever ni prouver les raisons, mais si les raisons étaient évidentes, cela vous serait d’autant plus facile pour ouvrir les yeux de vos lecteurs.

        Etes-vous prêt à censurer le best seller mondial chaque année depuis l’invention de l’imprimerie ?


      • machin 2 février 18:53

        @Daniel PIGNARD

        Les pyramides, cela prouve surtout que les mentalités ne changent pas.
        Les ouvriers pharaoniques étaient déjà des bons à rien et des gens sans envergure.

        La forme des pyramides le démontre aisément, au fil du temps ils devenaient de plus en plus fainéant...


      • Samson Samson 30 janvier 18:20

        Impressionnant qu’un tel monument continue à nous livrer ses secrets, mais pas sûr pour autant qu’il s’agisse d’une sépulture !

        J’avais lu quelque part qu’une chambre ou des espaces « vides » avaient été décelés sous le Sphinx, mais plus de nouvelles depuis !


        • panpan 3 février 15:41

          @Samson
          Hawass fait de l’obstruction. 


        • Carburapeur Carburapeur 30 janvier 19:02

          Oui oui, y’a même une gigantesque cavité sous Gisors avec plein d’or dedans !


          • San Jose 30 janvier 19:02

            L’entrepreneur fraudeur qui en laissant des vides économisait malhonnêtement des pierres qu’il facturait au pharaon n’imaginait pas les spéculations intellectuelles qu’il provoquerait des millénaires après.


            • Eric F Eric F 1er février 17:15

              @San Jose
              Fraudeur, ou alors simplement pragmatique : pourquoi une pyramide devrait-elle être entièrement pleine, elle n’a pas besoin que l’ensemble soit plein pour tenir debout.


            • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 30 janvier 19:05

              La forme des pyramides d’Égypte nous montre que déjà les ouvriers avaient tendance à en faire de moins en moins .


              • prong prong 30 janvier 19:12

                @Aita Pea Pea

                Quelle gaspillage pour un paratonnerre .


              • Xenozoid Xenozoid 30 janvier 19:13

                @Aita Pea Pea

                il avaient des point retraites ?


              • Xenozoid Xenozoid 30 janvier 19:14

                @Xenozoid

                edit : ils avaient des points retraite ?


              • prong prong 30 janvier 19:15

                @prong

                pouvait pas faire une tour Eiffel au moins ca attire le touriste smiley
                imagine si on avais construit la tour eiffel penché on aurait détrôner pise :)


              • Ouam Ouam 30 janvier 19:50

                @Aita Pea Pea
                « La forme des pyramides d’Égypte nous montre que déjà les ouvriers avaient tendance à en faire de moins en moins. »
                 
                tsss tsss tss si tu n’explique pas la cause...il faut reprendre l’histoire à ses débuts
                 
                Il y a eu dans l’histoire Egyptienne l’équivalent de notre bidule qui amais secretement toutenkamon qui l’avais initié aux plaisirs de l’amour lorsqu’il etais en pyramide 3eme ...

                Ensuite du a un manque de chair fraiche ce petit frustré du Q est devenu autoritaire et despote
                Il a descidé de reduire le salaire et les normes sociales des egyptiens réfratères ...particulièrement ceux qui ne sonts rien ...
                et l’importation et la traite d’esclaves migrants n’apportais pas à son grand damn les qualifications requises.
                 
                Forcément il arriva ce qu’il devais inexorablement se produire
                 

                Avec ses copain entrepreneurs qui grimpaient en cordée s’en mettre plein les poches, et plus il en avaient plus il en voulaient....
                reduisant forcement l’ensemble des équilibres de l’époque et d’équité...
                 
                Au fil du temps les z’esclaves bas du front se sonts revetus d’un parement jaune canari et en onts foutu d moins en moins car se rendant compte d’injustices notoire et puis il faut reconnaitree que c’est ardu de tirer une ligne d’horizon et de faire ensuite un 45° avec un oeuil en moins ou ...
                de tirer sur une grosse pierre avec une main ou un pied en moins,
                du à la garde égyptienne de l’époque qui matais le rebelle qui désirais juste un peu de partage des loukoums et qquelques pieces d’or pour ne pas dormir la nuit a la belle etoile, car il fait chaud le jour et froid la nuit...
                 
                Bref le coeur à l’ouvrage n’y etais plus... et ceci explique le pourquoi de la « forme » bizarre sur laquelle tu t’interroge ^^
                Car au début la vente de « mon projet c’est vooottrree prrojjettt » etais de faire la « new babbel tower » (in english it’s bettter, winner mode on  smiley ) qui devais atteindre au minimum le fin fond de l’univers
                 
                Cela à empiré et nous connaissons la fin de l’empire Egyptien...
                Ceci explique cela
                 
                Toute ressemblance avec une situation vécue ne peutr etre due qu’a un malencontreux hazard (etc.....)

                 smiley


              • Xenozoid Xenozoid 30 janvier 19:54

                @Ouam

                j’avais cru comprendre que toutankh est mort tres jeune


              • Ouam Ouam 30 janvier 20:26

                @Xenozoid
                « j’avais cru comprendre que toutankh est mort tres jeune »
                Tu imagine bien que si j’avais pris Cleopatre ca ne l’aurai pas fait pour mon histoire smiley
                Et si j’avais pris Lucie le décalage temporel aurait été peut etre un peu exagéré ^^
                 
                Bref je suis resté sur une momie à bandellettes tres vieille, c’est cela ma toutenkamon , une antiquité, comme la dame en bleu....
                Un dessin ? ou la ca ira ?


              • nemo3637 nemo3637 2 février 10:33

                @Aita Pea Pea
                Homo Economicus...
                Et la lutte de classes dans tout ça ?


              • Homer Dhalor 30 janvier 19:58

                En multipliant les pièges à muons ou plaques à émulsion chimique, ingénieurs et scientifiques ont étendu leur spectre de mesures aux quatre coins internes du monument


                Vous oubliez quand même la découverte majeure de cette étude :

                La découverte d’un quatrième coin smiley


                • Kylo REN 42 Chaussette42 30 janvier 20:03

                  Et pendant ce temps, j’ai DUO avec MY ZAZIE dans les cages à miel et je suis toujours aussi admiratif de son talent et de celui de son partenaire, dont j’espère un jour avoir l’honneur de serrer la louche, si je sors un jour du RSA. smiley


                  • Raymond75 30 janvier 20:52

                    Pour être un peu sérieux, il est en effet très important que Zahi Hawass sit enfin convaincu : c’est lui qui décide et il était très sceptique à l’égard de toute technologie nouvelle, et dans un premier temps il avait bloqué ces recherches.


                    • ETTORE ETTORE 30 janvier 21:47

                      C’est pas des chercheurs japonais qui ont développé la technique des capteurs de muons ?

                      40m de vide ?

                      Je crois que la pièce se situe derrière les deux travées en V inversé qui sont visibles sur la face de la pyramide.

                      Mais 40m de vide...ça fait des portées incroyables ! Avec un poids supporté...dément !

                      . Même avec des blocs de granit gigantesques en place pour la descente de charge !

                      Vivement qu’on en sache plus.....pas vraiment persuadé que tout ça soit un tombeau !


                      • airspeed 30 janvier 22:04

                        @ETTORE
                        En fait il y a 2 cavités supposées, une petite en haut de l’entrée principale
                        et la 2ème beaucoup plus grande, au dessus du couloir ascendant (le sujet de l’article) 


                      • velosolex velosolex 31 janvier 01:12

                        @ETTORE
                        Une cachette pour Carlos Gohn avant d’être exfiltré vers la vallée des rois ?


                      • velosolex velosolex 30 janvier 23:25

                        Article tout de même un peu court, et creux... ayant certainement nécessité moins de temps à son élaboration que la dite pyramide


                        • Étirév 31 janvier 05:26

                          Le nom grec du feu est Pyr, d’où Pyramis, en égyptien Pyramide. Les Pyramides étaient des Temples sacrés dans lesquels on se cachait et qui étaient construits de façon à en rendre l’accès impossible à ceux qui n’étaient pas initiés.
                          Le mot Pyr est phrygien.
                          Dans l’Edda (Livre Sacré des celtes), le feu est nommé fyr ou fur ; les Grecs, dit-on, prononçaient pyr comme nous prononçons pur.
                          Il existait en Orient des Temples du feu qu’on appelait Pyres. Il s’agissait du feu symbolique représentant l’Esprit.
                          C’est parce qu’il y avait des Temples du feu sur les montagnes qui séparent l’Espagne de la France qu’on les a appelées Pyrénées, et non parce qu’elles furent embrasées. Ces montagnes servirent de refuge aux femmes persécutées ; partout où elles étaient, celles-ci établissaient ce que, symboliquement, on a appelé le culte du feu, du Feu sacré.
                          Pyrénée fut le surnom de la Vénus adorée dans les Gaules, et, du reste, la mythologie nous dira que Pyrène, fille du roi Babrycinus, donna son nom aux montagnes de l’Ibérie.
                          La femme, pour échapper à l’homme, se cache sur les montagnes élevées, d’où l’on peut voir venir l’ennemi, ou dans des cités bâties au milieu des lacs, ou bien dans des lieux fortifiés , à l’embouchure des fleuves. Ces lieux de refuge des femmes étaient interdits aux hommes. Un retranchement sacré s’appelait Mound, d’où le mot Mundus (pur) donné à ceux qui étaient dans le retranchement, et in-mondus (impur - immonde) à ceux qui étaient dehors.
                          On exprimait cette séparation des sexes qui se produisit partout par un langage spécial. En Egypte, les villes des hommes révoltés étaient appelées Villes des morts.
                          C’est partout la même opposition : le Ciel et la Terre, d’où naîtront les idées de Paradis et d’Enfer.
                          Les habitants actuels de l’Egypte appellent en arabe les Pyramides « Heram ». Rappelons à ce sujet que c’est le nom de Myriam (devenue Moïse mais véritable auteure du Sépher, la Genèse biblique) qui, lu à l’envers, dans ses lettres hébraïques, a fait Hiram : « Hiram » doit se lire de droite à gauche comme lisent les Hébreux et non de gauche à droite suivant L’usage des Européens : Hiram alors devient Maria ou plutôt Myriam. Le heth « H » final en hébreu se prononce A.
                          Et c’est parce que les pyramides appelées Heram étaient consacrées à la Déesse, qu’on a appelé Harem par dérision les lieux où on enferma les femmes livrées aux plaisirs des hommes.
                          Les Pyramides...


                          • vachefolle vachefolle 31 janvier 09:20

                            Bon ben désolé il n’y a rien dans cet article de nouveau...

                            et il faudra des années pour trouver des moyens d’accéder a cette zone en prenant toutes les precautions d’usage imposées par les archéologues.

                            C’est fini le temps ou il suffisait de creuser tout droit dans les tombes pour accéder au trésor.

                            Bref, on en saura plus .... mais dans trés longtemps.



                              • Ratatouille 2 le retour Ratatouille 2 le retour 2 février 11:55

                                @Lheureux Philippe
                                Merci pour la vidéo : effectivement à voir.


                              • Le Sudiste Le Sudiste 2 février 19:59

                                @Ratatouille 2 le retour
                                Ah oui, pour rigoler il faut la voir !
                                Selon Philippe, la colonne d’eau du conduit qui a une hauteur de 34m permet de soulever 1867 tonnes !
                                34m de hauteur suffirait donc quelque soit la taille du conduit.

                                Pour visualiser un peu mieux imaginons que le conduit soit une paille de 34m à la verticale.
                                Et donc selon Philippe, en remplissant notre paille d’eau, on soulèverait donc aussi 1867 tonnes.

                                Calculons le volume d’eau pour remplir notre paille de 34m.
                                Par exemple, une paille de 1 cm de diamètre (j’ai pris une grosse paille pour être sympa !) soit 5 millimètres de rayon soit 0,005 mètre de rayon.

                                Volume d’un cylindre, de la paille : Pi x Rayon x Rayon x hauteur.
                                3,1416 x 0,005 x 0,005 x 34 = 0,00267 mètre cube soit 2,67 litres.

                                Avec 2,67 litres d’eau versés dans la paille, Philippe soulève 1867 tonnes.

                                Demain, Philippe nous expliquera comment faire du blé en abusant de l’ignorance et de la crédulité des gens.


                              • Kapimo Kapimo 31 janvier 15:20

                                En tous cas, c’est bon pour la notoriété de l’égyptologie et le tourisme égyptien, ce vide.


                                • khoufou khoufou 31 janvier 19:52

                                  Zahi Hawass a apparemment monté sa propre équipe pour se faire sa propre idée. Souhaitons que le matériel utilisé soit performant et que cette 4ème expertise confirme les 3 précédentes.

                                  Voir lien ci-dessous

                                  https://archaeologynewsnetwork.blogspot.com/2020/01/japanese-team-to-re-scan-great-pyramid.html?fbclid=IwAR2_Swbz5ufvmayCt19R5KkMFK9u-DSHc2CJSL—8GauVnLe7pP-HRpVq4M#.XiSu7NLm3eE


                                  •  Orion  Orion 31 janvier 22:05

                                    Salut Clémentine !

                                    Je vais te féliciter ...

                                    Ta passion pour l’Égypte ...

                                    Ta curiosité pour Khéops ...

                                    Ta Photo noir et blanc ... De profit ... Et une coupe au carré ...

                                    Il ne manque plus que l’Oudjat pour accompagner ton œil gauche ...

                                    Pour Khéops qu’il repose en paix ... 63/64 ... Cette Pyramide est conçue avec le manquant ! Ce n’est sûrement pas pour rien ... Conçus non pas pour être inviolable mais construite pour ne pas l’être ... 

                                    Bonne continuation ...


                                    • Sankhamon 1er février 08:36

                                      Il est toutefois dommage, que pour parler de la pyramide de Khéops, on nous montre la photo de Khéphren... Bientôt la saison touristique ?


                                      • zygzornifle zygzornifle 2 février 18:06

                                        @Sankhamon

                                         Khéphren a disques ou a tambours ?


                                      • Kylo REN 42 Pazillon des zîles Number5 2 février 18:08

                                        @zygzornifle

                                        L’ami, je serai super honoré un jour de serrer ta paluche d’ange exterminateur ultime que ton totem est pas capable d’assumer, et que toi tu distilles so easy Fastoche biloute !

                                        Au plaisir !

                                        @+, mes z’amimots ! <3


                                      • nemo3637 nemo3637 2 février 10:36

                                        Travailleurs égyptiens syndiquez-vous ! Grève Générale ! A bas Sissi !


                                        • bebert 2 février 10:45

                                          Ces pyramides démontrent en fait que leurs concepteurs étaient moins cons que leurs descendants

                                           


                                          • zygzornifle zygzornifle 2 février 18:05

                                            Comme la cavité dans le crane de Castaner ....


                                            • pirenkor pirenkor 2 février 18:37

                                              Ça a déjà été signalé par un commentateur plus haut mais....

                                              Je tiens à m’associer à ses compliments à l’auteur.

                                              Si si si ...

                                              Le choix de la pyramide de Kephren en illustration d’un machin sur la Pyramide de Kheops tient sans doute aux compétence en Histoire de l’art dont l’auteur tient à nous faire part dans son CV.... ;

                                              C’est ce qu’on appelle localement un historien de l’art « citoyen » ....

                                              .

                                              En fait il faudra longtemps aux archeologues pour aller ouvrir cette fameuse et toujours hypothétique cavité....très longtemps avant que Zahi Hawass accepte de ne pas en être...

                                              Cet énergumène étant le principal problème de égyptologie depuis de trop nombreuses années



                                              • Anastasia22 8 février 17:06

                                                Super intéressant tous les grands secrets qui peuvent garder cette pyramide. Eh bien, comme il le dit, tout dans la vie a un secret, de la vie quotidienne aux plus historiques comme cette pyramide, un article intéressant, l’une des rares choses positives et éducatives sur Internet, à part les voirfilms pour profiter d’un bonne et agréable lecture

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès