• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Technologies > Le mystère de l’apparition de l’homme sur terre

Le mystère de l’apparition de l’homme sur terre

Les analyses d'ossements humains découverts au Maroc et en Chine ébranlent l'hypothèse de l'origine unique de l'homme moderne en Afrique..., et font reculer les origines de notre espèce de 100 000 ans ! Les aspects du crâne de Dali et les squelettes d'homo sapiens datant de 300 000 ans découverts dans le Jebel Irhoud au sud-ouest de Casablanca présentent des similitudes, « mais le cerveau du propriétaire du premier crâne était plus primitif ». Le crâne de Dali (Chine) découvert en 1978, appartiendrait à un maillon intermédiaire entre Homo erectus et Homo sapiens. Des foyers « de notre espèce apparus en Eurasie et en l'Afrique auraient très bien pu se développer de manière isolée. Cette espèce aurait pu venir en Afrique par les mêmes chemins qu'empruntera par la suite l'Homo sapiens pour venir en Asie. Un éventuel croisement entre les deux espèces humaines aurait pu donner naissance à l'homme moderne ».

On admet qu'un organisme vivant requiert quatre facultés pour se maintenir : croître - se nourrir - réagir au milieu - se reproduire. Le fait que les êtres vivants ne peuvent naître que d'autres êtres préexistants ; les mammifères et les oiseaux dérivent des reptiles, les reptiles des amphibiens, et les amphibiens des poissons ne résout pas le problème de l'origine première de la vie sur terre, sauf à évoquer un phénomène surnaturel qui dépasserait notre propos. La première créature vivante serait apparue il y a quelques trois milliards d'années. Il y a environ deux milliards d'années, le noyau de la cellule s'entoura d'une membrane suivi du cytoplasme cellulaire, des mitochondries, puis des chloroplastes qui ont pu être à l'origine des bactéries (minuscules organismes unicellulaires qui ne possèdent pas de membrane nucléaire). Les premiers animaux fossilisés remontent à environ 900 millions d'années, les plantes et les animaux a 300 millions d'années, quant aux mammifères ils ont fait leur apparition il y a seulement 200 millions d'années.

L'atmosphère qui entoure la terre se serait développée en même temps que la croûte terrestre, tandis que certains de ses composants : azote, oxyde de carbone et vapeur d'eau se libéraient pendant le processus de solidification jusqu'au moment où l'atmosphère contint suffisamment d'oxygène et d'ozone pour permettre la vie en dehors des océans. Dans les années vingt, le savant russe Oparine avança que les hydrocarbures produits au cœur des roches brûlantes auraient réagi en présence d'eau et d'ammoniaque et donné des composés organiques simples, dont les acides aminés qui entre dans la composition des protéines. En 1953, Miller de l'université de Chicago fit passer un courant électrique à travers un mélange de méthane, d'ammoniac et d'hydrogène dans un ballon contenant de l'eau. Une semaine plus tard, il constata que le ballon contenait des acides simples, deux acides aminés et la présence de cyanure d'hydrogène. Les éclairs et la lumière ultra-violette ont dû apporter suffisamment d'énergie pour rendre cette synthèse possible en présence d'une atmosphère réductrice. Les composés organiques formés de grosses molécules et de prè-protéines auraient donné par agrégation des structures plus complexes (coacervats).

La totalité des êtres vivants (virus exceptés) sont composés d'une ou plusieurs cellules. Une cellule ne peut se suffire à elle même, une cellule musculaire par exemple, est incapable de fournir la nourriture et l'oxygène nécessaire à son fonctionnement. Ces fonctions sont assurées par d'autres cellules spécialisées qui se trouvent réunies dans les tissus (os, nerfs, etc.,) et les organes chargés d'une unité fonctionnelle : système circulatoire, cardiorespiratoire, nerveux, digestif, reproducteur, etc.

En 1809, Jean Baptiste Lamarck affirme que tous les organismes actuels descendent de formes plus anciennes, et que l'homme s'était développé à partir du singe. Alfred Wallace (1823-1913) se refuse à admettre que l'ancêtre de l'homme soit un singe anthropomorphe. En 1859, Charles Darwin jette les bases de la théorie de l'évolution : « Les êtres vivants voient leurs caractéristiques biologiques évoluer dans le temps et le milieu opère une sélection naturelle qui privilégie, par la reproduction, la transmission de certains caractères héréditaires à l'ensemble du groupe. » Au début du XX° siècle, Eugène Dubois s'est mis en tête de découvrir l'ancêtre de l'homme. Il part du postulat, puisque les singes vivent sous les tropiques, nos ancêtres vécurent sûrement dans ces mêmes régions.

Si on compte tous les humains nés depuis l'apparition de l'homme, on atteint 80 billions d'individus ! Depuis Linné, chaque organisme vivant est désigné par deux noms latins, le premier est celui du genre, le second celui de l'espèce. Entre « Australopithecus afarensis » surnomé Lucy (4-3 MioA) découvert en Ethiopie en 1974 et « Homo habilis » (2,5-1,6 MioA) découvert en Tanzanie en 1962, plus d'un million d'années les sépare et le lien entre espèces est incertain ! La place de l'homme dans le règne animal soulève de nombreuses polémiques. Pour le biologiste, l'homme reste un primate très particulier et un être singulier. La forme du crâne Homo neanderthalensis, du nom de la vallée de Néander (Allemagne), allait devenir la « preuve » du lien entre les grands singes anthropoïdes et l'homme moderne, oubliant que le type anatomique néanderthalien est non seulement différent d'Homo sapiens, mais également des autres êtres humains qui vécurent en Afrique ou en Asie !

Homo neanderthalensis qui vécut 350 000 à 35 000 ans avant notre ère, s'est beaucoup déplacé, et de peupler « la moitié centre et ouest de l’Eurasie. Globalement du pays de Galles ou du Portugal jusqu’en Altaï (sud de la Sibérie) sur environ dix millions de km2 » (Ludovic Slimak). « Leur épopée est incroyable, ils ont tout de même survécu 300 000 ans, soit 17 000 ou 18 000 générations dans des conditions parfois extrêmes » (Pascal Depaepe). L'homme de Neandertal était omnivore, consommant des végétaux, des animaux, voire son semblable sans que l'on sache si s'était purement alimentaire ou rituel. Une chose semble certaine, le besoin de plus de 4 000 calories/jour pour affronter les rigueurs climatiques. Après avoir atteint la Sibérie il y a 130 000 ans, la période glaciaire (-65 000 ans) allait le chasser d'Europe : « pas de végétation, donc pas d'animaux, pas d'animaux pas de chasseurs. (...) Néandertal a disparu il y a environ 35 000 ans, sans que l'on sache pourquoi. Conflit ? Virus ? Déclin démographique ?  » (Le Musée de l'homme de paris consacre une exposition à Homo neanderthalensis jusqu'au 7 janvier 2019).

Si d'un point de vue zoologique l'ordre des primates est homogène, il n'y a pas plus de différences biologiques entre l'homme et le chimpanzé ou le gorille, il n'existe à l'heure actuelle aucune explication satisfaisante de la ressemblance entre des mammifères aux fonctions si différenciées (anatomie comparée). Si le caryotype du chimpanzé se rapproche du caryotype humain, nous partageons 98 % de notre génome avec celui du chimpanzé, les 2 % restants font toute la différence. La colonne vertébrale de l'homme compte 32 articulations, celle des anthropoïdes entre 36 et 60, le squelette humain se distingue par la forme et la structure de la cage thoracique, la plupart des hommes sont droitiers, l'homme possède quatre groupes sanguins (A, B, O, AB), le chimpanzé deux (A et B), l'homme compte 46 chromosomes (qui comptent chacun plusieurs milliers de gènes), le chimpanzé 48, et la capacité cérébrale de l'homme est prédominante (Homo sapiens sapiens ou Néanthropien se caractérise par une capacité céphalique de 1400 cm3 ) et son système nerveux plus complexe.

La biologie évolutive fut éclipsée dans les années soixante au profit de la génétique, décrite pour la première fois par Gregor Mendel dès 1866 (expérience des petits pois). Les généticiens ont démontré que les gènes forment une longue chaine de chromosomes et que chaque gène occupe une place bien déterminée sur un chromosome particulier. Le comportement des gènes dépend donc des chromosomes au cours de la production spermatique, puis de leur fusion avec l'ovule fécondée d'où part la nouvelle génération.

L'absence d'un seul gène contrôlant l'élaboration d'une enzyme essentielle peut avoir des effets désastreux. Un croisement entre deux populations peut entraîner l'apparition de gènes qui en se combinant confèrent à l'individu un nouveau phénotype, la couleur des yeux, des cheveux, les groupes sanguins n'en sont que quelques exemples dont la descendance hérite. La mutation, modification dans un gène ou un chromosome, peut provoquer un changement anatomique ou physiologique (mongolisme, nanisme, hémophilie, etc.).

Si les hominidés sont probablement les derniers êtres apparus sur terre, leur développement a été bien plus rapide que pour les autres espèces. « Une poignée de gènes a présidé au développement cérébral et à la connectivité du cerveau via une succession de mutations génétiques » (Jean-Jacques Hublin). Les anthropologistes pensent que l'intelligence (capacité à choisir la moins mauvaise ou la meilleure solution) a pu être initiée grâce à la céphalisation, à la vue, et à la préhension. Mac Lean distingue le cerveau reptilien (besoins primaires), le cerveau limbique (punition/récompense) et le cortex (réflexion/décision) qui permet d'engranger des connaissances, d'imaginer, de rationaliser, de créer, de communiquer des idées abstraites, et à la base de la curiosité, qualités indispensables à toute adaptation. L'espèce a pu survivre dans des régions inhospitalières (géographie, climat, faune, ressources, etc.), affronter des dangers naturels, survivre à des catastrophes. La conscience, l'empathie ont marqué ensuite un tournant majeur, Néandertal enterrait ses morts.

Bien d'autres types d'hominidés ont existé avant Homo sapiens (Australopithèques, Homo habilis, Homo erectus, etc.) et l'apparition des premiers hommes restera pendant longtemps un des plus grands mystères. Le nombre de chaînons manquants représente une véritable gageure. Toutes les théories avancées ne sont que des présomptions et sujettes à des interprétations. Homo sapiens sera-t-il à son tour victime d'une profonde mutation ? Il est impossible de prédire quand elle aura lieu, mais il est fort probable qu'un nombre considérable de noyaux contenus dans le sperme soit porteurs de mutations génétiques et chromosomiques, sans oublier les méfaits de l'industrie et de ses corrélats : nucléaire, chimie, pollution, etc.

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°


Moyenne des avis sur cet article :  4.44/5   (16 votes)




Réagissez à l'article

280 réactions à cet article    


  • Jean Roque Jean Roque 7 avril 2018 11:27

     
     
    « Nous partageons 50% de notre génome avec la banane, ne soyez pas anthropophage ! »
     
    Gogochon vert antispéciste, ce crétin de la modernité, manipulé par l’oligarchie


    • Jean Roque Jean Roque 7 avril 2018 19:43

      Darwin est un nominaliste, que des individus et des filiations (phylogénie) pas d’essence humaine, l’espèce est juste boite formelle, pas d’homme « universel » comme le pense saint gogochon l’ignare, que la dynamique de l’évolution.
       
      Une race est un individu qui réussit, une espèce une race qui réussit, et avec le tps les caractères se différencient de + en + et vient la barrière des espèces (un mulet peut être reproducteur mais rarement)
       
      « La truite a plus de caractères communs avec le gogochon qu’avec le requin, des petits crânes » La systématique pas bobo
       
      « Les poissons sont sortis de l’eau car ils y avaient envoyé un ballon de foot, et ils avaient peur que gogochon leurs pique » La systématique pas bobo


    • Jean Roque Jean Roque 8 avril 2018 11:30

      LA RACE CHINOISE DU FUTUR
       
      Un prodige de la science, Zhao Bowen, directeur à 21 ans de l’Institut de génomique cognitive de Chine, avec ses séquenceurs les plus puissants au monde, et un budget stratégique digne de la route de la soie, a cartographié 2600 génomes d’autres génies à QI>160, en vue de faire une future génération de petits chinois surdoués. N’oublions pas que la Chine a imposé l’enfant unique. Elle a les moyens d’un vrai état souverain pour faire de l’eugénisme nationaliste.
      Pendant ce temps le QI en France chute, et la qualification OIT, le classement PISA avec, repeuplement par les pays du Maghreb, subsahariens aux QI les plus bas.
       
      Comme l’expliquait Darwin, la notion de race (faible variabilité) est beaucoup plus pertinente que l’espèce (boite formelle) puisque tout n’est affaire que de filiations continument


    • Jean Roque Jean Roque 8 avril 2018 12:00

       
      POURQUOI LA BANANE A ÉVOLUÉ EN GOGOCHON... smiley
       
      FLUX ENTROPIQUES COMPARÉS (dégradation de l’énergie) :
       
      SOLEIL = 800W / m3
      HOMO SOUCHIENS = 1kW / m3
      BOBO GOGOCHONUS = 150kW /m3
      (130 esclaves énergie)
       
      L’Esprit du Monde utilise Gogochon comme destruction de l’énergie organisée primordiale en énergie crétine (chaleur et sueur de bronze fesses) ; Le suicide français prend part au suicide galactique vers le froid universel, augmentation de l’entropie.
       
      L’ÉNERGIE RENOUVELABLE N’EXISTE PAS, SEUL LE GOGOCHONNAGE ENTROPIQUE EXISTE.
       


    • gueule de bois 7 avril 2018 11:32

      La question de l’origine de l’homme ’moderne’ est complexe. Je n’ai personnellement aucune compétence pour émettre le moindre avis.
      Je remarque toutefois que la ’doxa’ actuelle (origine unique et africaine) sert en fait une autre ’doxa’ (inexistence des races, etc...).
      Je comprends fort bien que le pouvoir politique lutte contre le racisme, c’est son rôle et je dirais même son devoir. Mais enfin s’il faut lutter contre les voleurs de pommes en coupant tous les pommiers.
      Je sais qu’il existe d’autre théories, et que les scientifiques chinois, par exemple, ont une autre vision des choses. Toutefois leur point de vue n’est jamais exposé ici.
      De nos jours l’histoire se décrète au moyen d’interdits, il semble que les sciences humaines suivent la même voie. Il faut laisser les chercheurs chercher et savoir reconnaître les limites de notre ignorance. Une théorie ne doit pas être adoptée sous le seul prétexte qu’elle est politiquement correcte.


      • gueule de bois 7 avril 2018 13:58

        @Alcyon
        Monsieur le savant !
        A la différence de toi-même j’étale ici mon ignorance et je n’ai aucune prétention.
        Je constate qu’en fait on remplace souvent un mot par un autre. Est-ce cela le progrès scientifique ?
        tu éviterais d’étaler ta connerie couplée à ton racisme ici même.
        C’est quand qu’on atteint le point Godwin ?
        Ta grossièreté semble égaler et même surpasser ma connerie.
        Je résume et transpose ta démonstration. Je t’attribue un QI de 95, plus serait exagéré. Aujourd’hui nous faisons débuter les imbéciles à 92 (supposition). demain nous décidons que la limite est à 96 et te voilà basculé dans le camp des connards. On peut toujours rattraper le coup en déclarant que les connards n’existent pas et qu’il n’y a que le GIIL (groupe des individus à intelligence limitée).
        Un vrai scientifique utilise la pédagogie jamais l’anathème ni l’insulte.


      • mmbbb 7 avril 2018 14:16

        @Alcyon la biologie est une chose la culture en est une autre . Il s agit moins d opposer la biologie à la culture des hommes Pourquoi l Europe ne marche pas , il n a pas d unite culturelle Entre un Sudeois et un Silicien il existe deux monde Entre le mode de pensee d un occidental est d un africain , entre les anglos saxon et le reste de l europe des visions différentes . Et pourquoi ce « vouloir vivre ensemble » impose en france ne marche pas ? je vous le demande


      • gueule de bois 7 avril 2018 14:42

        @mmbbb
        Le racisme, c’est avant tout la peur de la différence. Ce n’est pas lié à la notion de ’race’ ou « d’ethnie » ou tout ce que vous voulez.
        Or les différences entre les groupes humains, elles existent, même si elles sont majoritairement culturelles.
        Pour l’individu moyen, ’race’, ’ethnie’, cela ne veut rien dire. Combattre le racisme en niant l’évidence (il n’y a pas de différence), ce n’est certainement pas la meilleure façon de faire.
        Ayant passé une grande partie de mon existence sur 4 continents, je rejoins complètement votre constatation. Il y a des différences ; se retrancher derrière des considérations ’biologiques’ pour les nier n’est pas d’une grande honnêteté intellectuelle.
        Enfin, pour ce qui concerne mon intervention initiale, j’ai dit et je maintiens qu’il y a plusieurs théories concurrentes pour ce qui concerne l’origine de l’homme moderne, je ne dispose d’aucun élément pour prendre parti, ces théories existent un point c’est tout.
        Il y a quelques décennies on affirmait la disparition pure et simple de Neandertal, aujourd’hui on envisage l’hypothèse d’un métissage. Les Alcyon d’alors auraient fustigé les tenants du métissage avec force injures.


      • Jean Roque Jean Roque 7 avril 2018 15:26

        Les islandais sont tous cousins et personne ne saurait distinguer un pygmée d’un islandais... mais facilement 2 pygmées ! smiley
         
        Le peuple islandais est très solidaires donc, et leurs banksters ont fini en taule, mais pas chez les troupeaux informes de multiethniqués
         
        La sélection parentèle 1970 Hamilton et Price
         
        « Le degré d’altruisme entre des animaux d’une même espèce est déterminé par la proportion de gènes communs (des colonies d’amibes en lutte antibiotique aux hordes mammifères). Les insectes qui partagent la même reine forment la même société. La sélection naturelle et la société agissent donc réciproquement génétiquement... »
         
        Toute société grégaires crée des clans-races pour favoriser la sélection de l’organisation sociale la plus efficace, une fourmilière unique se scinde en 2 concurrentes, les abeilles ont une seule ruche, clans ennemis de chimpanzés, loups, orques etc.
         


      • mmbbb 7 avril 2018 15:48

        @gueule de bois Désormais avec la theorie mondialiste et la montée en puissance de la science notamment du transhumanisme dont on voit poindre un eugenisme a peine déguisé, l humain sera indifférencié fondu dans un tout indivisible dont une élite ( financiere et scientifique ) dominera ce monde Quant a l unicite de l origine de l homme il ne s agit évidemment qu une hypothese scientifique comme le big bang Il est confortable d un point de vue intellectuel de partir d un seul point original Quand a la conclusion de cet auteur j apporterais un bemol, si nous avions réussi a survivre grace a notre évolution, nous disparaitrons peut etre plus rapidement que prévu apres avoir provoque une regression évolutive. En effet nous sommes a l origine de la sixieme extinctions des populations animales et végétales, le corollaire de la prééminence du genre humain sur cette terre Il faut noter que depuis que l ’espece humaine existe, la croissance demographique a ete exponentielle depuis a peine 150 ans Ce n’est rien a l echelle de l evolution humaine et encore moins que rien a l echelle de l echelle geologique . L ecologie scientifique est comme la génétique une science complexe et nous ne vous pas avoir une vue prospective sur les bouleversements ecologiques


      • HELIOS HELIOS 7 avril 2018 16:43

        @gueule de bois

        ... ce n’est pas parce que nous partageons... enfin « nous », c’est généreux pour certains....... donc nous partageons 98,5% des genes avec les chimpanzés ou les bonobos que cela fait de nous des singes ou les singes des hommes !

        Entre le manifeste du parti communiste (par exemple) et un livre de BHL (autre exemple), les deux textes partagent le même alphabet et il n’y a aucune relation entre l’un et l’autre et ce n’est surement pas le temps qui a fait evoluer l’un vers l’autre et vice versa... pas plus que le melange volontaire ou non des deux textes

        Alors la theorie de l’evolution, qui n’est pas une theorie « continue », mais discrete, c’est a dire que sur le temps qui passe, l’homme (ou n’importe quoi de vivant) n’evolue pas au dela de la dispersion des caracteristiques, jusqu’a ce qu’un evenement arrive et provoque le changement. Si ce changement est plus adapté a la situation, alors c’est la nouvelle version qui va dominer et absorber l’ancienne version, sinon cette nouvelle version va periicliter et disparaitre s’eteindre naturellement.

        37 millions d’années sont largement suffisantes pour reveler et aneantir une quantité importantes d’essais (d’évolution) et ce qui est le plus curieux c’est qu’il ne reste aujourd’hui qu’une seule version.

        Alors parler de race, c’est juste un formalisme qui est basé sur une mesure conventionnelle de la diversité, dans le cas precis basé sur la compatibilité de la reproduction... mesure eminement mecanique, physique etc... et qui ne tient pas compte de la dimension intellectuelle de l’homme...
        Déduisez-en ce que vous voulez, il y en a bien, aujourd’hui qui apprecient la zoophilie....

      • Alcyon 7 avril 2018 16:46

        @mmbbb dis gamin, tu comprends que passer d’un sicilien à un camerounais est du même acabit que passer d’un italien à un suédois ? Tu places où les italiens ?


        Il faut quand même être ultra con pour ne pas saisir que les populations suivent une continuité, qu’elle soit génétique, physiologique, etc. Et dés lors, le concept de « race » est complètement stupide. La biologie l’explique très bien : on a un gros brassage, alors forcément seules les peuplades isolées peuvent avoir des différences majeures.

      • foufouille foufouille 7 avril 2018 16:51

        @Alcyon

        si justement biologiquement tu as des races humaines comme pour les chiens.

        certains ne digèrent toujours pas le lait et ont des maladies spécifiques à leur race


      • gueule de bois 7 avril 2018 16:58

        @mmbbb
        En effet nous sommes a l origine de la sixieme extinctions des populations animales et végétales, le corollaire de la prééminence du genre humain sur cette terre Il faut noter que depuis que l ’espece humaine existe, la croissance demographique a ete exponentielle
        Vous prêchez un convaincu.


      • gueule de bois 7 avril 2018 18:00

        @HELIOS
        Alors parler de race, c’est juste un formalisme qui est basé sur une mesure conventionnelle de la diversité,
        C’est exactement ce que j’ai voulu dire et que vous dîtes bien mieux que moi. Les discussions autour de la notion de race sont donc d’une certaine façon des discussions byzantines. Pour le commun des mortels cela n’a aucune importance ni aucune signification, cela exprime la diversité des groupes humains qui est bien réelle sachant cependant qu’il n’existe aucune barrière infranchissable à l’intérieur de l’espèce, à preuve le métissage. Les jardiniers en savent beaucoup plus que certains diplômés.
        Pour le reste je considère l’évolution comme une théorie scientifique et l’origine unique de sapiens sapiens comme une hypothèse peut-être même contradictoire avec la théorie de l’évolution. La Nature ne met pas tous ses œufs dans le même panier.


      • Alcyon 7 avril 2018 18:55

        @foufouille c’était le cas il y a un demi-million d’années. Désormais, tu es dans la situation où tu as laissé les chiensse reproduire n’importe comment et tu passes du Berger Allemand au Caniche par tous les stades intermédiaires. Et ce n’est pas « comme si » il y avait une proportion de « races » pour quelques « bâtards », c’est exactement l’inverse.


        Pour le lait, c’est bien une différence génétique. Mais comme je ’lai dit plusieurs fois, il y a plus de différences dans une même population qu’entre différentes populations.

      • HELIOS HELIOS 7 avril 2018 19:52

        @gueule de bois
        ... merci de me répondre... nous ne sommes pas loin, effectivement, d’être d’accord...


      • mmbbb 8 avril 2018 09:18

        @Alcyon je suis pas un gamin, ta suffisance tu te l as met dans le fion Je ne parle de race mais de culture Par ailleurs depuis que les Suedois se sont ouvert a une certaine immigration extra europeenne, ce pays a de serieux probleme . Ce pays n a pourtant de passe colonial Commence a prendre a lire connard . L argument de la biologie est avance par les bisounours pour nous faire avaler la pilule du vouloir vivre ensemble Tu devrais relire les territoires perdus de la republique preface par m G BENSOUSSAN Lorsqu un professeur de gauche va tenter une experience en Seine Saint Denis ; il déchante de son experience , il est en face de la realite Relit aussi l histoire des immigrations en Europe La dernier vague d immigration avant celle des pays extra europeen ,espagnols polonais italiens armeniens princiaplement dont nous avons tout de meme un fond culturel commun n a pas pose de probleme Ne confond pas tout abruti


      • Alcyon 8 avril 2018 11:53

        @mmbbb dis connard, je répondais à foufouille et j’ai précisé alors qu’on parle d’ethnie. Ce qui correspond à ton terme « culture ». Qui n’a rien à foutre ici.


        Alors maintenant, va te faire voir et apprends à lire, cela te sera utile dans la vie. Mon Dieu, se dire d’apprendre à lire par un illettré, c’est le summum de l’arrogance.

      • Shaw-Shaw #Shawford42 8 avril 2018 11:56

        @#FoireFouille/R-00042

        Sont chafoin.e.s les smarties aujourd’hui ! smiley smiley smiley smiley smiley


      • magma magma 9 avril 2018 19:43

        @gueule de bois
        il y a eu de récentes théories sur des découvertes e Bulgarie par exemple. Ce qui me dérange, c’est que cette doxa nous impose lucie et on en comprend bien au dela de la vérité, la pédagogie qu’on veut en tirer, ne précise jamais « selon nos connaissances actuelles » car dans 10 ans il y a des probabilités pour qu’on trouve des ossements plus vieux sur l’ile de pacques ou au khigistan


      • Alcyon 9 avril 2018 21:00

        @magma tu as 20 ans de retard. « Selon nos connaissances actuelles » Lucy n’est pas membre du genre homo mais d’une branche collatérale. Elle serait plutôt une grand-tante.


        Sinon, « selon nos connaissances actuelles » est sous-entendu dans toute déclaration scientifique. Mais comme c’est chiant, on évite de le répéter. On n’est pas une religion quelconque qui refuse de se remettre en question, quand on a des info neuves, on change les livres. Mais ça n’implique que la théorie à deux balles lancées par deux connards soit plus proche de la vérité.

      • magma magma 9 avril 2018 22:25

        @Alcyon
        non non, dans pas mal de débats certes pas avec des scientifiques, c’est un point incontestable., lucie était un simple exemple


      • Alcyon 9 avril 2018 22:45

        @magma quand le débat est « selon nos connaissances actuelles » vs « dans mon livre saint » ou « parce que je le dis » alors forcément « selon nos connaissances actuelles » est inutile, car en face ils s’en foutent des connaissances actuelles.


      • ASTERIX 11 avril 2018 10:03

        @gueule de bois DOM ET FURTIVE il faut arreter de prendre du WHISKY ET DES JOINTS


      • Jonas Jonas 7 avril 2018 11:50

        "En 1809, Jean Baptiste Lamarck affirme que tous les organismes actuels descendent de formes plus anciennes, et que l’homme s’était développé à partir du singe."

        La théorie de l’évolution est une théorie spéculative, et non scientifique.
        Elle est d’ailleurs contraire au bon sens, à l’observation scientifique (fossiles, explosion du cambrien,...) et aux principes élémentaires de la science et de la physique.
        Qui pense ici que son arrière-arrière-arrière... grand-père était une limace, ou ressemblait à un termite ?


        • Gollum Gollum 7 avril 2018 12:10

          @Jonas


          Pas mal pour un post anti-théorie de l’évolution de nous balancer un lien sur l’explosion du cambrien qui est évolutionniste... 

          Z’êtes sûr d’avoir toute votre tête ? smiley En général les bigots nous sortent du Dominique Tassot avec son lièvre « ruminant » qui « confirme » la Bible. Un régal d’obscurantisme et de crétinerie, je recommande. smiley

        • gueule de bois 7 avril 2018 12:24

          @Jonas
          grand-père était une limace
          Le vôtre, c’est sûr !


        • Jonas Jonas 7 avril 2018 12:29

          @Gollum « Pas mal pour un post anti-théorie de l’évolution de nous balancer un lien sur l’explosion du cambrien qui est évolutionniste... »


          Ah bon ? Vous pouvez expliquer comment des espèces fossilisées radicalement différentes apparaissent sur une même période ?

        • Alcyon 7 avril 2018 13:42

          @Jonas t’es con ou tu ne sais pas lire ? La « même période » correspond à 37 millions d’années. Pour donner une ordre de grandeur, 37 millions d’années est à un an ce qu’un jour est à une seconde. Alors on va s’amuser, tu vas compter pendant 24h, à chaque seconde. 1, 2, 3, 4, ... et ainsi de suite. A la fin, tu auras une petite idée de la durée de 37 millions d’années.


        • Gollum Gollum 7 avril 2018 13:56

          @Jonas


          Et vous, vous l’expliquez comment ? Par l’action du Saint-Esprit ?

          Si le créationnisme était une réalité l’homme serait apparu tout constitué il y a de cela 4 milliards d’années et non pas relativement récemment.

          Or on voit bien que, grosso modo, on passe du moins complexe au début à du plus en plus complexe...

          Comment s’opère ce processus (hasard ou pas) c’est un autre débat mais il y a bien processus évolutif. Sinon c’est déclarer que les espèces naissent du vide, du néant, comme ça d’un coup de baguette magique.

          Et en plus comme dit plus haut cette explosion a quand même pris quelques millions d’années. Une paille quoi. smiley

        • Jonas Jonas 7 avril 2018 14:14

          @Alcyon « la « même période » correspond à 37 millions d’années. »

          37 millions d’années pour expliquer l’évolution de l’huître au lézard, à l’échelle du temps, c’est ridiculement petit.
          Si on prend comme référence la théorie de l’évolution, l’homme n’aurait pas évolué depuis des centaines de milliers d’années.
          Combien de temps estimez-vous qu’il faut pour que les descendants d’une huître puissent donner naissance à un lézard ? Et que la descendance du lézard puisse donner naissance à un oiseau à plumes ?
          Depuis des milliers d’années que l’ont fait reproduire des huîtres, pour le moment, elles ne donnent naissance qu’à des huîtres.


        • Jonas Jonas 7 avril 2018 14:18

          @Gollum "Comment s’opère ce processus (hasard ou pas) c’est un autre débat mais il y a bien processus évolutif.

          Jusqu’à preuve du contraire, personne n’a démontré un processus évolutif entre les espèces.
          Ce que j’explique simplement, c’est que la théorie de l’évolution n’a rien de scientifique, puisque les découvertes archéologiques CONTREDISENT la théorie.

          ------------------------------
          "Sinon c’est déclarer que les espèces naissent du vide, du néant, comme ça d’un coup de baguette magique."

          Dans la science rationnelle, le néant ne créé rien, il reste le néant.
          La science n’admet pas la création spontanée.


        • Jonas Jonas 7 avril 2018 14:28

          @Gollum « Or on voit bien que, grosso modo, on passe du moins complexe au début à du plus en plus complexe... »

          Comment la science peut-elle expliquer ça ? Le second principe de la thermodynamique impose que l’énergie se dégrade au fil du temps, et devient de moins en moins organisée (augmentation de l’entropie de l’Univers).

          Comment la descendance d’un termite peut-elle donner un jour naissance à une baleine ? Ses organes, ses fonctions vitales complexes nécessitent la mise en oeuvre d’une forme d’énergie extrêmement organisée.
          Il est incohérent de postuler que la Nature puisse faire cela par elle même, puisque c’est en opposition directe avec les principes de la thermodynamique.


        • Gollum Gollum 7 avril 2018 14:31

          @Jonas

          Depuis des milliers d’années que l’ont fait reproduire des huîtres, pour le moment, elles ne donnent naissance qu’à des huîtres.

          Parce que les huitres se trouvent très bien en tant qu’huitres. Et que jusqu’ici aucune pression du milieu ne les a dissuadé de rester huitres. 

          Par contre quand le milieu fait pression, par changement de climat, de conditions, de nourriture qui change, c’est là que les espèces évoluent. Ou pas, mais alors elles disparaissent.

          Mais, comme vous avez abondamment étudié la question, vous le saviez je suppose ?

        • Gollum Gollum 7 avril 2018 14:41

          @Jonas

          Mais que vient foutre le second principe de la thermo ici on se le demande.. smiley

          D’une part ce principe n’est valable que dans un système clos et rien ne prouve que l’univers soit un système clos.

          Comment la descendance d’un termite peut-elle donner un jour naissance à une baleine ?

          Et comment l’ovule peut-il donner naissance à un être organisé ? Selon le second principe et bla, bla, bla... et bla, bla, bla...
          Mode Jonas on : Il est incohérent de postuler que la Nature puisse transformer un ovule en embryon par elle même, puisque c’est en opposition directe avec les principes de la thermodynamique.
          Mode Jonas off.

          Bon, pour ce qui est du passage éventuel (parce que je n’ai pas de compétences suffisantes) du termite à la baleine ça ne se fait pas d’un coup. Il y a des intermédiaires.. et beaucoup. M’enfin, à la forme des nageoires de la baleine, qui sont des mains quelque peu remodelées (rien à voir avec des nageoires de poissons par exemple) et le fait que la baleine respire, et qu’elle soit visiblement un mammifère on se doute bien que ses ancêtres directes ne sont pas des termites... smiley

        • Gollum Gollum 7 avril 2018 14:49

          @Jonas


          Dans la science rationnelle, le néant ne créé rien, il reste le néant.
          La science n’admet pas la création spontanée.


          Et elle a bien raison. Donc vos espèces elles sont créées comment ? Allez crachez le morceau dites nous le fond de votre pensée..

          Si ça n’évolue pas, du plus simple au plus complexe, faut obligatoirement qu’elles sortent du vide il n’y a pas d’alternative. Donc assumez. Dites nous, oui un jour un couple d’éléphant est sorti de la quatrième dimension, du vide, parce que le Créateur l’a voulu.. Allez, osez quoi. smiley

          Et tout ce merdier pour sauvegarder le littéralisme biblique.. smiley

          Je suppose aussi que vous pensez réellement que Noé a sauvé toutes les espèces animales sur sa minuscule arche de bois également ? Allez.. Avouez là aussi, ne vous défilez pas. smiley

        • Jonas Jonas 7 avril 2018 14:59

          @Gollum « Mais que vient foutre le second principe de la thermo ici on se le demande.. »

          Parce que toute théorie scientifique obéit aux principes fondamentaux de la Nature, et que le second principe de la thermodynamique n’a jusqu’à aujourd’hui jamais été réfuté.
          Je vais prendre un exemple concret, pour que cela soit plus clair.
          Imaginez que vous avez une boîte de puzzle complet, et que vous la lancez par la fenêtre.
          Vous descendez deux heures plus tard la chercher, et vous constatez avec effarement que les pièces du puzzle ne sont pas éparpillées au hasard, mais que le puzzle est parfaitement reconstitué sur le sol.
          Vous n’allez pas dire que c’est la Nature qui a produit cela.
          Vous allez penser, avec bon sens, que c’est une forme INTELLIGENTE extrêmement organisée, probablement une personne qui passait par là, qui a reconstitué le puzzle.

          De même pour la vie. Vous assistez à la naissance de l’Univers.
          La planète Terre n’est alors qu’une boule de roche avec un noyau métallique en fusion, formée de constituants primaires de la chimie. Vous repassez quelques milliards d’années plus tard, et vous voyez des baleines, des oiseaux qui chantent, d’immenses rapaces (aigles, pygargues,...) des humains, des léopards, des gorilles, des girafes, des plantes, des arbres aux mille couleurs.
          Comment pouvez-vous penser un instant que c’est la Nature seule qui a produit cela ?
          Comment la Nature peut-elle produire à elle seule, à partir de constituants de base, une forme de vie organisée aussi complexe que celle d’un rhinocéros ?


        • Jonas Jonas 7 avril 2018 15:07

          @Gollum "Par contre quand le milieu fait pression, par changement de climat, de conditions, de nourriture qui change, c’est là que les espèces évoluent. Ou pas, mais alors elles disparaissent."

          Qu’il y ait des variété à l’intérieur d’une espèce, c’est connu depuis l’antiquité. Il n’y a là rien de nouveau.
          On parlait ici de l’évolution des espèces. Comment un couple d’êtres humains, parmi les milliards existants de par le monde, donnera naissance un jour à AUTRE CHOSE qu’un être humain.


        • Jonas Jonas 7 avril 2018 15:18

          @Gollum "M’enfin, à la forme des nageoires de la baleine, qui sont des mains quelque peu remodelées (rien à voir avec des nageoires de poissons par exemple) et le fait que la baleine respire, et qu’elle soit visiblement un mammifère on se doute bien que ses ancêtres directes ne sont pas des termites.."

          Je ne vous comprends pas.
          Vous venez ici défendre avec une ardeur militante la théorie de l’évolution, sans savoir d’où vient la baleine ? Si elle ne vient pas du termite, c’est quoi son ancêtre primaire, son arrière-arrière.. grand-père ? Un cafard, une sardine ?



        • Gollum Gollum 7 avril 2018 15:39

          @Jonas


          Comment pouvez-vous penser un instant que c’est la Nature seule qui a produit cela ?

          On diverge là. Je parle de processus évolutif sans avoir spécifié nulle part si cette évolution était le fait de la nature seule ou pas. 

          Quant à vos oiseaux qui volent tout montre que cela ne s’est pas fait spontanément mais que ça a été une conquête qui s’est étalée sur des périodes très longues de temps..

          On peut en avoir une idée relative avec les quelques écureuils volants ou serpents volants qui existent aujourd’hui et qui ne font que planer. Pas difficile de penser qu’avec quelques milliards d’années d’évolution l’écureuil volant (planant plutôt) ne devienne un véritable écureuil volant comme le sont les chauves-souris d’aujourd’hui...

          Donc, tout indique que ces adaptations sont longues et difficiles. Cela n’empêche pas de croire éventuellement à un dieu mais c’est un autre débat...

          Personnellement, pour des raisons qui ne regardent que moi, je suis pour un panspychisme universel qui pourrait influencer la dite évolution. Mais dans l’état actuel des choses ce n’est pas prouvable.

        • Jonas Jonas 7 avril 2018 15:39

          @Gollum

          Ne tombez pas dans la propagande primaire, et ayez de la rigueur scientifique.
          Ce sont des classifications d’espèces de cétacés. Il n’y a là nulle preuve scientifique expérimentale d’une évolution entre les espèces, tout comme dans la classification des oiseaux, des rongeurs ou des fougères.


        • Gollum Gollum 7 avril 2018 15:41

          @Jonas


          Sinon, sur l’Arche de Noé ? Un avis peut-être ? smiley

        • Jonas Jonas 7 avril 2018 15:43

          @Gollum "On diverge là. Je parle de processus évolutif sans avoir spécifié nulle part si cette évolution était le fait de la nature seule ou pas. "

          Si ce n’est pas le seul fait de la Nature, c’est le fait de qui alors ? Le panspychisme ?
          Mort de rire. Et vous osez critiquer les biblistes après ?


        • Jonas Jonas 7 avril 2018 15:50

          @Gollum "Sinon, sur l’Arche de Noé ? Un avis peut-être ?’

          La Bible, c’est un assemblage de plusieurs livres de réflexion sur la condition humaine, écrits par des bergers, des rois, des prophètes, des poètes.
          L’Arche de Noé, peut être interprété de plusieurs manières. La colère de Dieu qui a provoqué un Déluge de grande ampleur sur la Terre ?
          La colère du bibliste manifestée par une punition Divine symbolique parce que l’Homme délaisse Dieu pour satisfaire son égo ?
          Chacun interprète l’Arche de Noé à sa façon.


        • mmbbb 7 avril 2018 15:56

          @Jonas Laissez ce brave Lamark de cote. Montez une ass avec la Mouche du Coche Le créationnisme lui est speculatif d autant plus qu il repose sur des croyances Quant a Lamarck il fut a l origine de l épigénétique . Theorie reprise abusivement par Lyssenko Depuis que la genetique existe , elle a demontre que nous avons aussi des genes en commun avec les limaces et autres . Les bases nucléiques sont les mêmes . Pas etonnant j aime lezarder .


        • Gollum Gollum 7 avril 2018 15:59

          @Jonas


          Ben quoi ? Pas bien le pan psychisme ? C’est mieux que le hasard darwinien non ? Ah mais vous aimez pas parce que ça fait concurrence au dieu créateur biblique... smiley

        • Gollum Gollum 7 avril 2018 16:02

          @Jonas


          Chacun interprète l’Arche de Noé à sa façon.

          Ok. Vous vous défilez quoi. Pour être franc je ne m’attendais pas à autre chose.

          Ben dans ce cas je vais prendre la Genèse à ma façon aussi et prendre la création en 6 jours comme une allégorie de l’évolution... 

          Allez, sur ce je vous laisse on va pas y passer toute la journée.

        • Jonas Jonas 7 avril 2018 16:18

          @Gollum « Ben quoi ? Pas bien le pan psychisme ? »

          N’y voyez aucune offense Gollum, vous avez le droit de croire ce que vous voulez, mais avouez que spéculer que les électrons, les protons, la matière inerte seraient dotés d’ un esprit ou d’une conscience (puissant comme concept !), ça fait pas très scientifique pour un esprit rationnel censé défendre la théorie de l’évolution de Darwin.


        • Alcyon 7 avril 2018 16:38

          @Jonas : t’es limité ma parole. Les huîtres pourraient donner naissance à d’autre huîtres pendant 37000 ans, ça ne représenterait qu’un millième du temps.


          Allez un exemple, on est en 2018 sur un calendrier totalement arbitraire. Les romains, c’était il y a longtemps hein. Et les romains se disaient que 2000 ans avant, c’était il y a longtemps hein. Donc 4000 ans, c’était il y a longtemps longtemps, exact ?

          37 millions d’années, c’était il y a longtemps longtemps longtemps longtemps ... DIX HUIT MILLE CINQ CENTS FOIS longtemps. Tu as vraiment un problème avec les grandeurs. Et j’ai même été trop vite, un an est à 37 millions d’années ce qu’une seconde est à un an. Compte pendant un an, un nombre par seconde. Puis viens me raconter que 37 millions d’années c’est court pour ce qu’on observe. Faut vraiment avoir brossé les cours, être borné et arrogant pour oser affirmer une connerie pareille. Surtout pour une espèce qui existe depuis moins d’un million d’années.

          Tu es le résultat de centaines de millions d’années d’évolution, mais tu ne te comportes pas en tant que tel. Comme quoi, l’évolution n’est pas dirigée vers « plus intelligent », sinon tu n’existerais pas.

        • Gollum Gollum 7 avril 2018 16:39

          @Jonas

          C’est parce que vous êtes matérialiste au fond que vous êtes incapable de soupçonner une dimension spirituelle de la matière. Et que vous voulez un Dieu extérieur. 

          Vous confondez d’autre part esprit et conscience. Il peut y avoir esprit sans conscience mais pas de conscience sans esprit.

          Tellement puissant comme concept que c’est la façon de voir de Spinoza. Et de l’Asie en général.

          Enfin, je ne défends pas la théorie de l’évolution de Darwin. Mais le fait de l’évolutionnisme. Qui est une nuance de taille. Lamarck fait partie de l’évolutionnisme par exemple.

          Quant aux leçons de rationalité venant d’un bibliste, comme dire ? Enfin, bref, je me gausse, je pouffe... 

        • Jonas Jonas 7 avril 2018 16:56

          @Gollum « C’est parce que vous êtes matérialiste au fond que vous êtes incapable de soupçonner une dimension spirituelle de la matière. »

          Vous discutez de quoi avec vos stylos et fourchettes ? De la pluie et du beau temps ? Je pense donc je suis ?
          Vous faites du yoga et de la méditation en vous concentrant sur la spiritualité du poireau ?

          --------------------------------
          « Vous confondez d’autre part esprit et conscience. Il peut y avoir esprit sans conscience mais pas de conscience sans esprit. »

          humm..bien.
          L’esprit du navet, est le même que celui de l’artichaut ?


        • Jonas Jonas 7 avril 2018 17:00

          @Alcyon « Les huîtres pourraient donner naissance à d’autre huîtres pendant 37000 ans, ça ne représenterait qu’un millième du temps. »

          Pourquoi les huîtres devraient-elles donner naissance à autre chose qu’une huître ?
          Au bout de 37 000 ans ? Au bout de 100 000 ans ? Au bout d’un million d’années ? Au bout de cent millions d’années ?


        • Alcyon 7 avril 2018 17:21

          @Jonas définis moi un huître. Après, tu comprendras pourquoi à un moment tu te demandes « c’est toujours une huître » ?


          Et une huître donnera toujours naissance à une huître. Tu rates juste le principe et en fait tu ne comprends pas quelque chose mais tu es trop arrogant pour l’accepter, donc tu préfères la magie. Tu veux un exemple d’évolution ? Les enfants sont identiques aux parents ? Non ? Ben voila. Fais ça sur 1 million de générations et on discute.

        • foufouille foufouille 7 avril 2018 17:44

          @Jonas

          le temps n’a aucune importance, 75% des hommes ne peuvent toujours pas digérer le lait de vache une fois adulte.


        • Alcyon 7 avril 2018 18:58

          @foufouille : regarde la répartition de cette tolérance. Il y a plus de différence la même population « tolère le lactose/ne tolère pas le lactose » qu’entre les deux populations.


        • foufouille foufouille 7 avril 2018 19:41

          @Alcyon

          je remarque surtout que les pays non métissés de blancs ou sans blancs ont 0%.

          la plupart des races de chiens sont artificielles comme pour beaucoup de poules et pas assez anciennes.


        • Alcyon 7 avril 2018 19:58

          @foufouille : et ? Tu décides donc de créer des « races » sur la couleur de peau ? Ok, on s’arrête à quelle teinte ? Et c’est exactement le métissage qui, depuis quelques milliers d’années, fait que le concept de « race » n’a aucun sens pour l’humain.


          encore une fois, il y a plus de différences dans une population qu’entre les populations. C’est comme prendre des nombres entre 0 et 1 et dire « à 0,5 c’est une autre race », donc 0,49 et 0,51 sont des races différentes. Ou avec des couleurs si tu veux, va du jaune au rouge en passant par tous les dégradés, où s’arrête le jaune et commence l’orange ? Toute décision sera arbitraire, car le premier « orange » sera plus proche du « jaune » que le dernier « orange » qui sera lui plus proche du « rouge ».

        • Jonas Jonas 8 avril 2018 01:05

          @Alcyon « Tu veux un exemple d’évolution ? Les enfants sont identiques aux parents ? Non ? Ben voila. »

          Ce n’est pas une évolution d’une espèce. Ces enfants vont donner naissance à leur tour à des êtres humains de la même espèce, pas à des oiseaux, des lapins ou des renards.


        • Alcyon 8 avril 2018 02:30

          @Jonas en fait tu es tellement limité que tu ne comprends même pas qu’un minuscule changement UN MILLION DE FOIS donne la différence entre une banane et moi.


          Et tu es plus proche de la banane que tu ne l’es de moi. En fait, tu es juste très con. Tu sais qu’on a observé des spéciations, comme par exemple le fait qu’on n’ait pas trouvé d’humains modernes vieux d’un million d’années ? Ah mais c’est vrai, ton Superman a sans doute tout masqué derrière des fausses datations, pour que seuls ceux qui croient n’importe quoi sur parole connaissent LA vérité.

          Putain, que les fanatiques sont lourds. Vivement qu’ils disparaissent, dommage que l’évolution ne tienne pas compte de cette capacité à réfléchir que les fanatiques n’ont jamais eue.

        • Jean Keim Jean Keim 8 avril 2018 08:11

          @Jonas

          Votre article fait un bon résumé des connaissances actuelles sur la genèse scientifique de l’homme.
           
          Les calculs de probabilité n’interdisent pas non plus que les pièces du puzzle tombent et arrivent au sol parfaitement emboîtées mais ce n’est qu’un calcul qui d’ailleurs doit-être fichtrement compliqué à réaliser, c’est comme le calcul que la vie existe sur une planète et pourtant elle est là tout au moins sur notre terre.
          Toutes ces notions font intervenir le temps qui s’écoule dans un espace mais si la Vie a toujours existé de toute éternité alors sa manifestation est certaine tout au moins dans les lieux où les conditions sont réunies pour favoriser son émergence, de même après des milliards de milliards de chutes de puzzles par une fenêtre, il finira bien un jour par en tomber un qui atterrirera tout fini.

          Il y a parfois des chamailleries scientifiques étranges, Darwin vs Lamarck, le hasard vs le déterminisme, races humaines ou pas..., peut-être que toutes ces concepts sont des inventions ou encore des possibilités que les forces en œuvre dans la Vie ont développées dans une stratégie libre et ouverte.


        • mmbbb 8 avril 2018 09:18

          @Alcyon tu ne peux te passer te passer d insulter les autres !


        • Jonas Jonas 8 avril 2018 10:13

          @Jean Keim "de même après des milliards de milliards de chutes de puzzles par une fenêtre, il finira bien un jour par en tomber un qui atterrirera tout fini."

          Cette statistique dépend du degré d’organisation de l’énergie pour que ce puzzle soit constitué. SI un puzzle a trois pièces, vous avez raison, si on le lance des millions de fois, il es possible qu’il se retrouve au sol reconstitué, s’il a des centaines de pièces, cette affirmation devient ridicule car la probabilité devient extrêmement faible, même à l’échelle de plusieurs millions d’années.

          Si vous envoyez une mission sur Mars, et que sur la planète vous trouvez sur le sol un puzzle de cent pièces constitué, vous ne penserez pas pas que c’est la Nature qui, par le hasard, les vents, les cataclysmes et les tremblements de terre, a fait en sorte que ce puzzle soit constitué.
          Vous savez que c’est une intelligence qui a reconstitué ce puzzle.
          Tout comme si vous vous promenez dans un lieu désertique, et que vous rencontrez une montre par terre, vous ne vous dites pas que ce sont les forces de la Nature, qui par le hasard, les tempêtes et les siècles qui passent, ont assemblé ses éléments et former son mécanisme complexe. Vous savez que c’est une forme de degré hautement intelligente (un horloger) qui a construit cet objet.

          De même pour la vie, qui fait entrer en jeu des molécules complexes qui interagissent harmonieusement dans une synergie parfaite.
          Les différents constituants d’une simple cellule animale, son mécanisme de reproduction plus complexe que celui d’une montre, ne peuvent pas être nés du simple fait du hasard.


        • Jonas Jonas 8 avril 2018 10:16

          @Alcyon « tu ne comprends même pas qu’un minuscule changement UN MILLION DE FOIS donne la différence entre une banane et moi. »

          Ah bon ? Si les bananes ont évolué vers l’homme, pourquoi y-a-t-il encore des bananes aujourd’hui alors ?


        • Gollum Gollum 8 avril 2018 11:08

          @Jonas

          Vous êtes toujours là. smiley

          Je cite Wiki : 

          L’âge d’une espèce fossile, en revanche, indique l’âge minimum d’apparition des caractères qu’elle possède. Il est alors possible de reconstruire l’histoire de l’évolution, en plaçant sur une échelle des temps l’apparition des différents caractères. Les fossiles nous indiquent que l’ordre d’apparition des innovations évolutives est tout à fait en accord avec l’idée d’une évolution, qui dans un schéma général, part de structures simples vers des structures plus complexes. C’est aussi en accord avec une origine aquatique des êtres vivants, puisque les espèces fossiles les plus anciennes vivaient dans l’eau.

          Indices morphologiques[modifier | modifier le code]

          Squelette de baleine. En c figure le vestige de bassin23.

          Les « mains » des Mammifères ont un même plan d’organisation, ce qui traduit une homologie.
          Les baleines, animaux adaptés à la vie aquatique, gardent une trace de leurs ancêtres quadrupèdes par la présence d’os vestigiaux correspondant au bassin (ceinture pelvienne) ;
          Il y a des vestiges de pattes chez certains serpents (boas)24 ;
          En observant l’aile d’un oiseau ou d’une chauve-souris, on retrouve aisément la structure osseuse du membre antérieur de tout tétrapode ;



          Source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Évolution_(biologie)#Indices_morphologiques


          J’ai souligné ce qui me semblait important en gras (j’ai vraiment du temps à perdre.. smiley )

          Si la baleine avait été créée par exemple (ex nihilo rappelons le ; interdit de rire, soyons indulgent pour les « croyants » Arf ! (désolé)) elle n’aurait aucune raison d’avoir un bassin, les poissons n’ont pas de bassin donc pourquoi créer une baleine avec un bassin ? smiley Facétie divine ? Humour involontaire ? Piège destiné aux mécréants (c’est mon hypothèse préférée celle-là smiley )

          Idem pour les serpents. Pourquoi faire des vestiges de pattes ? smiley

          Bref, un peu de jugeote et le créationnisme est vite mort et enterré...

          Question : pourquoi vous focalisez vous là-desus, bec et ongle, alors que ça n’a strictement aucune importance vu que selon vous on peut prendre Noé dans le sens que l’on veut (je vous cite rappelons le) on pourrait très bien prendre la Genèse dans un sens évolutionniste puisque la Création s’étale sur une période de temps, que les végétaux viennent d’abord, les animaux ensuite, et enfin l’homme, ce qui est assez proche dans le fond, de l’évolution ?

          Non ? ça vous plait pas ? smiley

          Ah les bigots, les seuls à me donner l’idée de l’infini avec les images des galaxies rapportées par Hubble... smiley

        • Jonas Jonas 8 avril 2018 11:37

          @Gollum "Les fossiles nous indiquent que l’ordre d’apparition des innovations évolutives est tout à fait en accord avec l’idée d’une évolution, qui dans un schéma général, part de structures simples vers des structures plus complexes."

          Ces affirmations sont fausses, et non scientifiques.
          Les fossiles montrent que les espèces vieilles de plusieurs millions d’années étaient déjà très complexe, et que des espèces très différentes, SANS MAILLON INTERMÉDIAIRE et très peu de formes transitoires, ont été découvertes en particulier pendant l’explosion du cambrien.
          Cela va à l’encontre de la théorie de l’évolution.


        • Alcyon 8 avril 2018 11:46

          @Jonas : primo, je n’ai pas dit que les bananes ont donné les hommes. Il faut vraiment ne pas savoir lire. Et même si c’était le cas, ta question digne d’un site créationniste américain prouve que tu ne comprends même pas le principe de l’évolution, tu la traites comme si toutes les bananes, un jours, avaient obtenu des jambes.


          En résumé : tu es illettré, mais tu refuses de l’admettre donc tu décides que c’est faux. C’est pénible de savoir qu’en 2018, en Europe Occidentale, il y ait encore des êtres si limités intellectuellement.

          Le pire avec les fanatiques, c’est qu’ils trouvent inconcevable d’accepter que de petits changements amènent différentes espèces, mais ils préfèrent accepter l’existence d’un Superman colérique, psychopathe, génocidaire et égocentrique. C’est comme les géocentristes « la Terre ne peut tourner à 30km/s autour du soleil ! » tout en justifiant le fait que ce soleil tourne à 11000km/s autour de la Terre, Neptune à la vitesse de la lumière et les étoiles à des vitesse encore plus folles.

        • Alcyon 8 avril 2018 11:48

          @Jonas : mentir c’est mal. Tu démontres à chaque message que tu ne sais pas de quoi tu parles, et les maillons intermédiaires, on les a. Tu dis même le contraire dans ton propre message « sans maillon » « très peu de formes transitoires ». Quand on sait que formes transitoires = maillons intermédiaires, on comprend la malhonnêteté.


          Arrête d’aller chercher tes infos sur « www.creationnism.com ». Il faut vraiment être con pour croire au créationnisme en 2018.

        • Alcyon 8 avril 2018 11:49

          @mmbbb quand on est con à ce point là, il faut accepter de se l’entendre dire. Si tu n’assumes pas, c’est ton pépin de reste con.


        • Gollum Gollum 8 avril 2018 12:22

          @Jonas

          Les fossiles montrent que les espèces vieilles de plusieurs millions d’années étaient déjà très complexe

          Ah bon ? Donc on avait déjà des fossiles d’orang-outang, de chiens, d’hommes et de Jonas il y a des millions d’années...

          Bon, en plus au début c’est pas millions mais milliards.. 

          On sent que vous n’avez jamais, mais alors jamais, regardé la moindre conférence sur l’évolution, hein ? (hormis des sites biblistes)

          Il y en a des très bonnes sur la chaine des Mardis de la science à l’université de Rennes... Moi je les ai regardé et j’ai été stupéfait des progrès accomplis ces dernières décennies...

          Même s’il n’y avait pas de formes transitoires cela ne remettrait pas en cause le principe même de l’évolution du plus simple au plus complexe...

          Même si l’on a quelque peu remis en cause aujourd’hui cette nécessité d’aller toujours dans le sens d’un progrès obligatoire.

          Bref, vous délirez grave.

          Bien évidemment, rien de votre part sur mes remarques sur le bassin des baleines, les restes de pattes (inutiles) de certaines variétés de serpents...
          Et encore, je ne fais pas appel à la génétique qui est impitoyable quant au créationnisme.

          M’enfin je sens que vous allez vous incruster sur ce fil jusqu’à la dernière minute et triompher, en toute modestie, comme la mouche du coche, en imaginant avoir raflé la mise...

          Ah, j’oubliais.. Ce qui m’amuse c’est le docte : Ces affirmations sont fausses, et non scientifiques.

          Alors que la quasi totalité des scientifiques de la planète (ça en fait du monde) sont d’accord avec l’évolutionnisme (qu’il soit darwinien, lamarkien, ou autre, rayez les mentions inutiles) vous, vous déclarez, en toute modestie bien sûr, cela va de soi, que tout ça n’est pas scientifique. 

          Mais diantre, vous devriez faire des conférences, avec l’inénarrable Dominique Tassot, ça nous ferait des tranches de rire...

          Il en a fait d’ailleurs le Tassot des conférences. Il était pitoyable. 

        • Jonas Jonas 8 avril 2018 12:41

          @Alcyon "primo, je n’ai pas dit que les bananes ont donné les hommes....Le pire avec les fanatiques, c’est qu’ils trouvent inconcevable d’accepter que de petits changements amènent différentes espèces« 

          C’était évidemment une image. Ce que j’essaie d’expliquer c’est, comme vous le faites d’ailleurs remarquer, l’évolution du singe à l’homme nécessite l’existence de plusieurs centaines de millions d’espèces intermédiaires, liés »aux petits changements".
          Or, non seulement les recherches archéologiques n’ont pas mis en évidence ces millions d’espèces, mais en plus, pourquoi auraient-elles toutes disparues de la surface de la Terre ? On devrait au moins en trouver quelques millions toujours vivantes, des espèces d’être mi-singe mi-homme.
          Mais ce n’est pas le cas.


        • Jonas Jonas 8 avril 2018 12:44

          @Alcyon « Tu démontres à chaque message que tu ne sais pas de quoi tu parles, et les maillons intermédiaires, on les a. »

          Et ils ont où ces maillons intermédiaires ?
          Où sont les centaines de millions d’espèces intermédiaires entre le singe et l’homme ? Vous en avez entendu parler ?

          ---------------------------------------
          " Tu dis même le contraire dans ton propre message « sans maillon » « très peu de formes transitoires ». Quand on sait que formes transitoires = maillons intermédiaires, on comprend la malhonnêteté."

          Je dis le contraire de quoi ? J’ai bien dit, sans maillon intermédiaire, donc pas ou peu de forme transitoire


        • kalachnikov kalachnikov 8 avril 2018 12:49

          @ Gollum

          Je m’immisce pour une parenthèse.

          J’ai entendu dire que le développement du foetus est une revisitation en accélérée de l’évolution ;


        • Jonas Jonas 8 avril 2018 13:05

          @Gollum « Ah bon ? Donc on avait déjà des fossiles d’orang-outang, de chiens, d’hommes et de Jonas il y a des millions d’années... »

          Si on s’en tient à la théorie de l’évolution, il y avait déjà des dinosaures il y a plus de 230 millions d’années, des oiseaux à plumes il y a plus de 80 millions d’années, qui sont des formes de vie extrêmement complexes.

          --------------------------------------
          "Même s’il n’y avait pas de formes transitoires cela ne remettrait pas en cause le principe même de l’évolution du plus simple au plus complexe..."

          Ah bon ? Comment on passe d’un termite à un cheval sans les formes d’espèces transitoires ? Vous pouvez expliquer s’il vous plaît ?


        • Gollum Gollum 8 avril 2018 13:23

          @Jonas


          Ah bon ? Comment on passe d’un termite à un cheval sans les formes d’espèces transitoires ? Vous pouvez expliquer s’il vous plaît ?

          Par des formes intermédiaires. smiley Mais il y a intermédiaire et intermédiaire.

          Vous vous focalisez sur des intermédiaires en continu. Or on peut bien envisager des intermédiaires sur le mode discontinu avec mutations plus ou moins importantes.

          De toute façon vous admettez vous-même que les bestioles volantes sont apparues tardivement. Bref, vous militiez vous-même pour l’évolution sans même vous en rendre compte. Tout simplement parce que vous essayez, tant bien que mal, de tenir compte des faits.

        • Alcyon 8 avril 2018 13:24

          @Jonas QUATRE-VING MILLIONS D’ANNEES C’EST UN DIXIEME DE 800 MILLIONS. C’EST UN TRENTIEME DE 2,4 MILLIARDS D’ANNEES.

          Tu as des problèmes avec les nombres. Si depuis 2,4 milliards d’années la vie « évolue », les dinosaures d’il y a 80 millions d’années étaient là quand la barre de chargement était à 97%.

          Epic fail, don’t try again.

        • Gollum Gollum 8 avril 2018 13:27

          @kalachnikov


          De toute façon nous étions unicellulaire pour finir par être un organisme complet. Ce simple fait, constatable par tous, devrait militer pour qu’au niveau global des espèces ce soit pareil, et ben pour un bibliste non ça ne fonctionne pas... Y a un comme un blocage. smiley

        • Gollum Gollum 8 avril 2018 13:35

          @Alcyon

          Si depuis 2,4 milliards d’années la vie « évolue », les dinosaures d’il y a 80 millions d’années étaient là quand la barre de chargement était à 97%.

          Oui ses arguments sont grotesques. Avant les dinosaures il y a eu bien des formes vivantes, beaucoup moins complexes  que celles-ci précisément. On a l’impression très nette que le gars n’est même pas au courant. 

          Au début, ce furent des unicellulaires, puis (je saute peut-être des étapes), des colonies bactériennes, puis des éponges, etc... Bref, que sais-je.. Mais pas encore de dinosaures et encore moins d’animal volant. La vie est restée marine et aquatique bien longtemps avant de se décider à aller sur la terre ferme.

          Bref, il y a eu ÉVOLUTION ! smiley

        • JC_Lavau JC_Lavau 8 avril 2018 13:42

          @Jonas. Tu as encore oublié qu’entre les derniers fossiles de coelacanthes et la découverte par miss Latimer de l’espèce encore vivante dans les profondeurs du canal du Mozambique, il y a eu 70 millions d’années sans aucun fossile connu.


          Alors c’est le dieu des trous qui s’est personnellement occupé de ressusciter l’espèce et le genre ? Et cela juste précisément quand une zoologue anglaise était en poste dans l’Est de l’Afrique du Sud (1938).

          Puisque tu aimes bien jeter à la figure des naturalistes que selon toi et les autres foldingues créationnistes, la fossilisation et la remise au jour des fossiles sont justes des commodités à ta disposition, TAKA leur montrer comment il faut travailler, et faire toi-même les fouilles dans les endroits de ton choix.
          Depuis le temps que tu te répands ici, avec ton sionisme impénitent, je cherche en vain dans quel domaine tu serais sensé et compétent.

        • Jonas Jonas 8 avril 2018 14:47

          @Gollum "Vous vous focalisez sur des intermédiaires en continu. Or on peut bien envisager des intermédiaires sur le mode discontinu avec mutations plus ou moins importantes.« 

          C’est totalement absurde.
          Votre ADN est programmé pour réguler le bon fonctionnement de vos organes.
          La moindre altération minime de ce programme génétique conduit à des dommages irréversibles.
          D’ailleurs, cette mutation existe, des erreurs de réplication des cellules que l’organisme n’arrive pas à réparer : c’est ce qu’on appelle un cancer.
          Quand un médecin vous diagnostique un cancer, c’est généralement pas très bon signe pour vous : les cellules mutées ne remplissent plus les fonctions extrêmement précises pour lesquelles elles ont été créées, les enzymes mutées créées ne réalisent plus les réactions chimiques spécifiques. Les organes dépérissent, et l’organisme tout entier cesse de fonctionner normalement.

          Votre argumentation impliquerait que de nouveaux organes complètement fonctionnels tout fait puissent apparaître spontanément, la mutation serait alors visible à l’échelle macroscopique, un chien pourrait donner la vie à un chat du jour au lendemain.
          Ce type d’évolution n’a jamais été observé.

          ---------------------------------
           »De toute façon vous admettez vous-même que les bestioles volantes sont apparues tardivement."

          Je ne sais pas quand est-ce que les bestioles volantes sont apparues. Les premiers fossiles sont censés dater de plus de 80 millions d’années, mais peut-être parce qu’on n’en n’a pas encore retrouvés d’autres plus vieux. La datation des os de dinosaures trouvés au Texas, Alaska, Colorado, et Montana au C14 montrent qu’ils n’auraient pas plus de 40 000 ans, au lieu des 230 millions d’années annoncées. Quelle est la fiabilité de l’âge de tous ces fossiles et os ?

          Ce que je veux dire, c’est que la théorie de l’évolution, enseignée comme une certitude aux petits écoliers, par un lavage de cerveau et une lobotomisation des esprits tellement puissante qu’elle provoque des réactions épidermiques simplement par le fait de la critiquer (voir par exemple les commentaires de @Alcyon ci-dessus) repose sur du vide.


        • Jonas Jonas 8 avril 2018 15:03

          @JC_Lavau "Tu as encore oublié qu’entre les derniers fossiles de coelacanthes et la découverte par miss Latimer de l’espèce encore vivante dans les profondeurs du canal du Mozambique, il y a eu 70 millions d’années sans aucun fossile connu.« 

          C’est vrai aussi pour presque tous les reptiles vivants, qui existaient déjà il y a des millions d’années, le requin blanc, le cafard, la libellule,...
          Comment les évolutionnistes expliquent ça ? Pourquoi ces espèces n’ont-elles pas évolué pendant des millions d’années ?

          ----------------------------------------
           »
          la fossilisation et la remise au jour des fossiles sont justes des commodités à ta disposition, TAKA leur montrer comment il faut travailler, et faire toi-même les fouilles dans les endroits de ton choix. "

          Je ne prétends pas dicter à qui que se soit sa manière de travailler.
          Ce que je dis, c’est que quand on a si peu d’informations fiables et rigoureuses à disposition, on n’impose pas des théories foireuses comme la théorie de l’évolution dans les écoles. comme prétendument scientifiques.


        • Jonas Jonas 8 avril 2018 15:13

          @Gollum "au début, ce furent des unicellulaires, puis (je saute peut-être des étapes), des colonies bactériennes, puis des éponges, etc... "

          Ce sont des spéculations, cela n’a rien de scientifique.
          Les êtres vivants que vous décrivez : bactéries, éponges, dinosaures ont des fonctionnalités , des organes et des systèmes organiques (digestifs, nerveux, olfactif...) très divers, et il est impensable qu’ils puissent évoluer même progressivement les uns vers les autres.
          Personne ne croît ici sérieusement que son arrière-arrière....grand-père était une éponge, un cafard ou un lémurien.


        • Alcyon 8 avril 2018 15:14

          @Jonas allo ? Je ne savais pas qu’on avait tous le même ADN. Merci de nous l’apprendre ! Je ne savais même pas que notre séquence ADN ne subissait AUCUNE modification au cours du temps, et non toutes ne causent pas des cancer sinon nous serions tous morts en moins d’un an. Donc tu ne comprends rien non plus en médecine, BRAVO !!!! GRAND CHELEM DE LA CONNERIE POUR JONAS !!!!!!!!!


          Pour la fiabilité de l’âge des fossiles de dinosaures, aucune. Car le carbone 14 a une demi-vie d’environ 5500 ans (c’est cool, j’enseigne ça au lycée) et forcément quand on essaye de dater quelque chose qui est 1000 fois plus vieux, on s’expose à toutes sortes de conneries. Ce que Miller ne dit pas, c’est que les échantillons lui ont été fournis avec l’indication qu’ils ont été pollués par des conservateurs, tu sais ces trucs pour que ces ossements tiennent. Donc en fait il a mesuré le carbone 14 de ces conservateurs, a calculé la date « comme si » il n’y avait pas de conservateurs, et en a conclu des conneries. Et les imbéciles gobent goulûment ces conneries. Bravo, tu as dépassé le Grand Chelem de la connerie.

          Ce que je dis, c’est que tu es plus con qu’un caillou. Tu gobes n’importe quoi sur parole tant que ça soutient ton arrogance crasse que tu es spécial dans l’Univers. Mais finalement, tu as raison, tu es « spécial ».

        • Alcyon 8 avril 2018 15:16

          @Jonas car elles on évolués. D’autres questions stupides ? C’est quand même fou de lire autant de conneries concentrées en une seule personne.


        • Lugsama Lugsama 8 avril 2018 15:32

          @Jonas

          « Ah bon ? Vous pouvez expliquer comment des espèces fossilisées radicalement différentes apparaissent sur une même période ? »

          Le métro de Londres à vu apparaître une nouvelle espèce de moustique, adapté à ce nouvel environnement, et chaque station à sa propre sous-espèce. Ils ont tellement évolué qu’ils ne peuvent plus se reproduire avec les espèces extérieurs.

          Le métro de Londres n’a même pas deux siècles, alors vos fossiles étalé sur des dizaines de millions d’année vous comprendrez que ça ne choquera pas des scientifiques. Surtout que les fossiles faut tomber dessus..

        • Gollum Gollum 8 avril 2018 15:37

          @Jonas

          un chien pourrait donner la vie à un chat du jour au lendemain.

          Jamais dit ça. Vous êtes dans le tendancieux malhonnête de façon quasi systématique.

          Bon la suite. Voilà que les dinosaures ont 40 000 ans maintenant. Au moins ils ont plus de 6000 ans c’est déjà ça faut pas trop en demander.. smiley

          Ce que je veux dire, c’est que la théorie de l’évolution, enseignée comme une certitude aux petits écoliers, par un lavage de cerveau et une lobotomisation des esprits tellement puissante 

          Et ce qu’enseigne l’Église, Adam et Ève et tout le tintouin c’est pas du lavage de cerveau ? smiley Mais vous n’avez aucune honte vous.

          Quant à Alcyon qu’il soit agressif c’est son problème. Je ne le suis pas. Je préfère l’ironie.

          C’est le Créationnisme qui repose sur du vide. Au contraire l’évolution est étayée par tout un tas de faits qui vont tous dans le même sens, que ce soit les fossiles, la génétique, l’étude comparée des populations animales, la tectonique des plaques, etc...

          Mais vous l’ignorez car vous n’avez jamais daigné regarder une conférence là-dessus de peur d’être ébranlé dans vos certitudes religieuses.

          C’est vous l’idéologue, pas moi. Moi je n’ai rien à défendre. Je ne suis pas militant d’un parti, comme vous, vous l’êtes.

          Bref, inutile de continuer, comme je l’ai déjà écrit plus haut vous allez vous accrocher comme une sangsue afin de vous prouver à vous même que vous aurez eu le dernier mot. Grand bien vous fasse, j’ai à faire.

        • Shaw-Shaw #Shawford42 8 avril 2018 15:40

          @Gollum

          Fix ! / Achtung !

          Matricule/mdp/Univers !


        • JC_Lavau JC_Lavau 8 avril 2018 15:45

          @Jonas. On le saura, que pour toi tout est « impensable ».


        • Jonas Jonas 8 avril 2018 16:05

          @Alcyon "Je ne savais pas qu’on avait tous le même ADN. Merci de nous l’apprendre ! Je ne savais même pas que notre séquence ADN ne subissait AUCUNE modification au cours du temps« 

          Personne n’a le même ADN.
          Vous ne comprenez pas la différence entre brassage génétique et mutation des gênes.

          -----------------------------
           »Car le carbone 14 a une demi-vie d’environ 5500 ans (c’est cool, j’enseigne ça au lycée) et forcément quand on essaye de dater quelque chose qui est 1000 fois plus vieux, on s’expose à toutes sortes de conneries."

          OK, ça peut tenir la route.


        • Jonas Jonas 8 avril 2018 16:13

          @Gollum « un chien pourrait donner la vie à un chat du jour au lendemain. Jamais dit ça. Vous êtes dans le tendancieux malhonnête de façon quasi systématique. »

          C’est un peu caricaturé en effet, mais c’est ce que vous prétendez plus ou moins en expliquant que l’évolution pourrait agir par sauts brusques, donc que de nouvelles fonctionnalités totalement nouvelles apparaîtraient brusquement.

          ---------------------------------
          "Au contraire l’évolution est étayée par tout un tas de faits qui vont tous dans le même sens, que ce soit les fossiles, la génétique, l’étude comparée des populations animales, la tectonique des plaques, etc..."

          Désolé, mais c’est faux.


        • Alcyon 8 avril 2018 16:14

          @Jonas : c’est exactement toi qui ne comprend pas qu’une mutation est juste un arrangement légèrement différent du séquençage.


          Tiens tu veux une évolution ? La tolérance au lactose en est une.


        • JC_Lavau JC_Lavau 8 avril 2018 16:18

          @Jonas. Toi seul prétends que « ces espèces n’ont-elles pas évolué pendant des millions d’années ». Les généticiens ont toutes les preuves des évolutions que tu ne vois pas avec ton oeil nu d’ignorant, étranger à toutes sciences.


          Ne serait-ce que la lutte contre les parasites impose la stratégie de ne leur opposer qu’une cible mouvante, difficile à rattraper.

          Ils ont aussi toutes les preuves sur ADN de diverses attaques par des rétrovirus. On a cartographié quelles attaques sont postérieures à la séparation génétique entre nous et les chimpanzés, et lesquelles leur sont antérieures.

          Avec ton dieu des trous à toi que tu as, explique nous pourquoi parmi les nonapeptides, seule l’ocytocine est commune à l’ensemble des mammifères actuellement vivants. Inconnue chez les autres vertébrés. On peut donc la dater du Trias.
           
          Avec ton dieu des trous, demande lui pourquoi seuls les gnathostomes ont de l’hémoglobine, alors que cette molécule est inconnue chez les agnathes actuellement survivants. Je ne peux toutefois pas la dater car énormément de gnathostomes du Silurien et du Dévonien n’ont laissé aucune descendance jusqu’à nous.
           
          Demande aussi à ton dieu des trous pourquoi les embryons de dauphins ont des moignons de membres postérieurs et un début de ceinture pelvienne qui se résorbent ensuite à mesure que l’embryon grandit.

          On pourrait aussi te faire demander à ton dieu des trous toutes explications sur les molécules pompes à sodium, essentielles à nos neurones. Leur genèse STP ? De quand date cette invention ? Quelles sont les nouveautés dans la composition des océans qui avaient acculé nos très lointains ancêtres à cette élaboration ?

          Demande aussi à ton dieu des trous par quelle fantaisie il a induit chez les reptiles mammaliens du Trias cette croissance démesurée de l’os dental, qui a induit la grande simplification de l’articulation mandibulaire, et la spécialisation de l’étrier, du marteau et de l’enclume à leur seul rôle auditif actuel.

        • foufouille foufouille 8 avril 2018 16:35

          @Jonas
          1 - nous pourrions devenir télépathe ou supporter plus de gaz toxique ou encore avoir des enfants adaptés à à une basse gravité.

          2 - c’est vrai mais vu la durée, on n’a pas des fossiles tous les 1000 ans


        • Jonas Jonas 8 avril 2018 16:42

          @Lugsama "Le métro de Londres à vu apparaître une nouvelle espèce de moustique, adapté à ce nouvel environnement, et chaque station à sa propre sous-espèce."

          Le moustique du métro londonien n’est pas une nouvelle espèce, c’est le molestus, qui existe en Europe, en Afrique du Nord, au Moyen-Orient et aux États-Unis.
          S’il ne se reproduit pas avec les espèces extérieures, c’est que l’espèce extérieur est le pipiens, forme assez identique morphologiquement, mais différente génétiquement.


        • foufouille foufouille 8 avril 2018 16:43

          @Jonas
          la plus grande partie de l’adn est identique, c’est juste une petite partie qui est différente.

          il existe d’autres méthodes de datation que le C14.


        • foufouille foufouille 8 avril 2018 16:50

          @Jonas
          ce n’est pas ce que dit wiki ................


        • Jonas Jonas 8 avril 2018 16:55

          @Alcyon « c’est exactement toi qui ne comprend pas qu’une mutation est juste un arrangement légèrement différent du séquençage. »

          N’importe quoi.
          La mutation d’un gêne, c’est la modification de ses bases nucléiques de telle sorte que le gêne ne fait plus ce pourquoi il a été programmé, c’est une altération de sa fonctionnalité, pouvant conduire dans la plupart des cas à des cancers.

          Les arrangements de séquençage, c’est le brassage naturel des gênes provenant du couple reproducteur transmis à la progéniture. Ils n’altèrent pas le fonctionnement des gênes.


        • Jonas Jonas 8 avril 2018 16:57

          @Jonas gène


        • JC_Lavau JC_Lavau 8 avril 2018 17:27

          @Jonas gène comme un boulet, ni plus ni moins.


        • Alcyon 8 avril 2018 21:30

          @Jonas comme la tolérance au lactose tiens, qui est en cours d’apparition. Ou la dentition, vu qu’une dentition où les dents de sagesse sont inutiles n’est plus un handicap, ce changement se répand. C’est ça l’évolution, et rien d’autre.


        • Jonas Jonas 8 avril 2018 22:39

          @Alcyon « comme la tolérance au lactose tiens, qui est en cours d’apparition. »

          Ce n’est qu’une forme de variété à l’intérieur d’une espèce, pas un changement d’espèce.

          Dans sa phase de reproduction, toute forme de vie possède des mécanismes intégrés très élaborés capables, dans la mesure du possible, de corriger les erreurs de réplication de l’ADN en ARN, afin de LUTTER CONTRE l’augmentation de l’entropie (désordre génétique), DONC CONTRE LES PROCESSUS DE L’ÉVOLUTION.

          Toute mutation génétique liée à des conditions extérieures (pour les êtres humains, molécules toxiques du tabac, alcool, exposition aux rayonnements, gènes héréditaires défectueux,...) qui altère le génome provoque cancers, handicaps, trisomie 21, etc... et la descendance n’est pas viable.
          Si l’évolution naturelle des espèces existait, il n’y aurait aucune stabilité, puisque par définition même, une espèce qui évolue n’est plus une espèce.
          Par l’augmentation naturelle statistique de l’entropie, du désordre, au bout d’une dizaine de millions d’années, toute forme de vie complexe très organisée aurait déjà été détruite.


        • Alcyon 8 avril 2018 22:47

          @Jonas C’EST SUR QUELQUES CENTAINES VOIRE MILLIERS D’ANNEES.


          Tu as de sérieux problèmes avec le temps et l’évolution. Va apprendre ce que c’est avant de déblatérer les conneries trouvées sur les sites créationnistes nom de dieu.

        • Jonas Jonas 8 avril 2018 22:57

          @Alcyon « C’EST SUR QUELQUES CENTAINES VOIRE MILLIERS D’ANNEES. »

          C’est que j’explique. Une preuve de plus que la théorie de l’évolution n’a aucun sens.
          Sur quelques milliers d’années, les principes basiques de la thermodynamique liés aux mécanismes de l’évolution auraient déjà détruit toute forme de vie sur Terre.
          C’est la stabilité des espèces qui assure la persistance des formes de vie sur une si longue durée.


        • Alcyon 8 avril 2018 23:17

          @Jonas ce que tu racontes n’a strictement aucun sens. Les cases « espèces » sont des divisions purement arbitraires créées par les humains qui, en plus, ne marchent pas très bien. C’est typiquement anthropocentrique comme classification. Et qu’en plus, les termes courant « chat » « chien » ne sont pas mieux ?


          Purée, va apprendre ce qu’est l’évolution bordel. C’est impossible de lire autant de conneries d’un gars qui ne sait même pas ce qu’elle raconte. Je te le répète, tu es au courant que la reproduction sexuée est l’un des facteur de l’évolution ? C’est même l’un des facteurs principaux ? Que l’évolution dit simplement que les descendances adaptées à leur environnement survivront et auront une descendance, et que ce cycle continuera ? Que plus le facteur temporel est grand, plus les différences peuvent être notables ? Mais qu’un « enfant » est de la même « espèce » que ses parents ? Mais qu’après quelques dizaines de générations, il est possible que ce ne soit plus le cas ?

          Le fait que tu parles de thermodynamique prouve que tu ne comprends rien au sujet et fais du copié collé de sites créationnistes. La thermodynamique n’implique pas que le bordel est forcément la suite de tout, quand je range ma maison, je ne viole aucun principe de thermodynamique. En fait, l’évolution, par la création de systèmes dissipatifs, participe à ces principes. Tu comprends qu’un monde sans vie verrait son entropie grimper moins vite que le notre ?

          Arrête de croire sur parole les sites créationnistes sur ce que dit l’évolution. Apprends au moins ce que c’est, car l’homme de paille est l’argumentation des imbéciles. Et les créationnistes sont doués pour être des imbéciles.

        • Jonas Jonas 9 avril 2018 00:05

          @Alcyon "Mais qu’un « enfant » est de la même « espèce » que ses parents ? Mais qu’après quelques dizaines de générations, il est possible que ce ne soit plus le cas ?« 

          Depuis des millénaires, des milliards de couples ont donné naissance a des milliards d’enfants. Jusqu’à preuve du contraire, un couple d’êtres humains n’a jamais donné naissance à autre chose qu’à un être humain.
          C’est à dire de la même espèce que lui.

          -----------------------------------
           »La thermodynamique n’implique pas que le bordel est forcément la suite de tout« 

          Relisez un bouquin de physique élémentaire sur le second principe de la thermodynamique, alors.

          -----------------------------------
           »Arrête de croire sur parole les sites créationnistes sur ce que dit l’évolution. Apprends au moins ce que c’est, car l’homme de paille est l’argumentation des imbéciles."

          Je n’ai pas de leçons à recevoir d’une personne qui ne comprend même pas la différence entre une mutation génétique d’un gène, et le brassage génétique des gènes dans l’ADN pendant la reproduction.
          Et vous vous dites enseignant en plus ? Vous enseignez quoi, des tours de cartes ?


        • Alcyon 9 avril 2018 00:12

          @Jonas : je suis matheux, j’enseigne math et physique, j’ai une petite idée« ce qu’il dit. Et pas la version »grand public« de vulgarisation, celle qui explique que l’entropie d’un système isolé augmente. Et tu sais quoi ? C’est exactement ce qui se passe avec les êtres vivants, des systèmes dissipatifs. Que l’arrangement des atomes d’un être vivant te fasse dire »whoa c’est trop organisé et ça viole le second principe de thermodynamique« prouve que tu ne comprends même pas ce qu’est un système isolé. Que tu ne comprennes pas que, quand on regarde l’ensemble des échanges énergétiques, le »super" arrangement de tes atomes produit plus de chaleur (et donc d’entropie) que s’ils étaient en tas difforme prouve que tu ne comprends même pas ce que dit ce principe.


          Ecoute gamin, j’en ai ma claque des imbéciles qui vont sur le site des young creationists pour faire du copié collé de ce qu’ils ne comprennent pas. Si tu ne comprends même pas le lien entre une mutation et la reproduction sexuée, je ne peux rien pour toi.

          VA T4INSTRUIRE BORDEL DE CHIEN.

          V
          A

          T
          I
          N
          S
          T
          R
          U
          I
          R
          E



        • Alcyon 9 avril 2018 00:19

          @Jonas en passant, donc quand je range ma maison, je viole le second principe de thermodynamique. Quand le vent se calme, il viole le second principe de thermodynamique. Quand j’éteins mon pc, je viole le second principe de thermodynamique.

          Ou alors, tu devrais apprendre ce que dit le second principe de thermodynamique.

        • Jonas Jonas 9 avril 2018 00:33

          @Alcyon « donc quand je range ma maison, je viole le second principe de thermodynamique... »

          Quand vous rangez votre maison, vous dégradez de l’énergie par l’oxygène que vous transformez en CO2 en respirant, pour réfléchir car le rangement demande un haut degré d’organisation, d’intelligence pour savoir où sera placé tel ou tel objet, ainsi que de la manière d’utiliser les appareils électroménagers.

          Le bilan énergétique calculé est toujours un accroissement de l’entropie, l’ordre créé dans la maison ne compense jamais (sauf pour un cas idéal de transformation thermodynamique réversible, qui ne se produit jamais en réalité) la dégradation énergétique que vous avez contribué à créer.

          Vous êtes donc responsable, par ce rangement, de l’augmentation du chaos dans l’Univers.


        • Alcyon 9 avril 2018 00:48

          @Jonas : et d’après toi, entre un nombre de cellules isolées et ce même nombre organisées en toi, qui augmente le plus l’entropie ? La question est rhétorique, tu peux aller le vérifier toi-même, c’est la seconde.





        • Jonas Jonas 9 avril 2018 01:02

          @Alcyon " d’après toi, entre un nombre de cellules isolées et ce même nombre organisées en toi, qui augmente le plus l’entropie ? La question est rhétorique, tu peux aller le vérifier toi-même, c’est la seconde."

          C’est normal. Je suis comme vous, un être humain avec un haut degré entropique, très loin du système d’équilibre thermodynamique du reste de l’Univers.
          Le corps humain, un système dissipatif très évolué, nécessite des mécanismes de régulation et d’auto-entretien très élaborés et complexes pour assurer le bon fonctionnement de vos organes, de votre système nerveux et respiratoire, visuel, olfactif (des milliards de nouvelles cellules sont produites en ce moment dans votre corps, des millions de réactions chimiques).
          Ce qui consomme de l’énergie et augmente l’entropie de manière importante.


        • Alcyon 9 avril 2018 01:19

          @Jonas et donc tu m’expliques où l’évolution viole le second principe de thermodynamique ? Pour maintenir un « ordre » le système (pas isolé attention c’est important) doit consommer énormément d’énergie et augmenter l’entropie de n’importe quel système isolé qui le comprend.


          J’ai du mal à comprendre comment les créationnistes peuvent encore sortir cet « argument » en 2018.

        • Jean Keim Jean Keim 9 avril 2018 08:29

          @Jonas
          Bien évidemment mais je crois que cela qui est en œuvre, si c’est une intelligence, peut envisager de laisser un peu de hasard opérer dans la création, il est à noter que seule une intelligence totalement libre, inacesssible à notre entendement, peut laisser le hasard agir réellement sans ingérence.


          De même d’autres tendances peuvent être en action comme celles envisagées par Darwin, Lamarck, Sheldrake et d’autres encore.

        • popov 9 avril 2018 10:19

          @Alcyon  

           
          37 millions d’années est à un an ce qu’un jour est à une seconde. 
           
          Hum !!!
           
          24 x 3 600 = 86 400 <<< 37 000 000

          Il fallait dire « 37 millions d’années est à un an ce qu’un jour est à deux millisecondes. »
           
          Mais cela ne détruit pas votre argument, bien au contraire.


        • Alcyon 9 avril 2018 11:06

          @popov comme je ne peux pas éditer, je n’ai pas pu changer cette faute. C’est « un an est à 37 millions d’années ce qu’une seconde est à un an ».


        • Jonas Jonas 9 avril 2018 13:50

          @Alcyon « donc tu m’expliques où l’évolution viole le second principe de thermodynamique ? »

          Un perroquet est à l’origine un système vivant hautement organisé, (complexité de l’oeil, couleur et texture des plumes, de la technique du vol, ....). Pour que la Nature puisse créer un perroquet à partir de cellules et formes de vies primitives (bactéries et formes de vie unicellulaire), c’est-à-dire une forme d’énergie assez dégradée vers une forme d’énergie très organisée (haute entropie) il faut que le hasard puisse provoquer des fluctuations hors équilibres très élevées.
          De faibles fluctuations sont observées dans la Nature, elles donnent naissance par exemple à des formes géométriques assez magnifiques (regardez un flocon de neige au microscope, spectaculaire !), mais en aucun l’évolution ne peut donner naissance à des formes de vie ultra organisées comme le canard.
          La preuve que ce n’est pas possible, c’est que ces formes de vie sont toutes munies de mécanismes de protection et d’auto-entretien pour minimiser tant que possible leur dégradation, afin de maintenir en fonctionnement un système organisé toujours hautement dissipatif.
          Les formes de vie LUTTENT EN PERMANENCE CONTRE L’ÉVOLUTION.

          Dites à vos enfants que la Terre était à l’origine une roche en fusion à plusieurs milliers de degrés, et qu’au bout de quelques milliards d’années, sont sortis de là par un processus naturel des chameaux, des lions, des ours, des diplodocus, des perroquets et des zèbres, ils vont se moquer de vous et être morts de rire, et à juste titre.
          Arrêtez les jeux vidéos et les films de science-fiction, ça abîme pas mal le cerveau et altère la réalité.


        • Jonas Jonas 9 avril 2018 13:53

          @Alcyon "Pour maintenir un « ordre » le système (pas isolé attention c’est important) doit consommer énormément d’énergie et augmenter l’entropie de n’importe quel système isolé qui le comprend."

          Oui, il consomme énormément d’énergie pour un système hautement dissipatif. La question est : comment ce système hautement organisé en est arrivé là ?


        • popov 9 avril 2018 15:32

          @Jonas

           
          Il est un fait que la science a encore beaucoup à découvrir avant que le mystère de l’apparition de la vie soit compris. Personne ne sait ce qui va être découvert dans le futur.
           
          Entre temps, le théologien ferait mieux d’adopter une attitude prudente et ne pas essayer de s’immiscer dans la discussion avec des arguments religieux. Son rôle n’est-il pas de mettre la foi hors de portée des attaques de la philosophie et de la science ? En prenant parti pour une théorie ou une autre, il risque de ridiculiser sa religion si un jour la théorie contre laquelle il a lutté avec des arguments religieux se trouve confirmée de façon indéniable.
           
          L’attitude prudente pour le théologien consiste à définir la création de façon minimale : la création, c’est le fait que si dieu n’existait pas, rien n’existerait. Pas plus. De cette façon, quoi que la science puisse découvrir dans l’avenir, par exemple une confirmation de la théorie de l’évolution, il pourra toujours dire que si c’est ainsi, c’est que dieu l’a voulu ainsi.
           
          Prenez ceci comme un conseil d’ami. Personnellement, en tant qu’athée, je n’ai aucun intérêt particulier à ce que les théologiens ne se ridiculisent pas.

        • Gollum Gollum 9 avril 2018 16:01

          @popov

          Son rôle n’est-il pas de mettre la foi hors de portée des attaques de la philosophie et de la science ? En prenant parti pour une théorie ou une autre, il risque de ridiculiser sa religion

          Mais elle est déjà ridicule sa religion. C’est pas pour rien que j’ai évoqué Noé et son arche. On sait aujourd’hui qu’une telle aventure est tout simplement impossible. Alors qu’il y a encore quelques siècles cette fable pouvait être gobée en raison des connaissances insuffisantes quant au nombre d’espèces animales, leur répartition, etc... Sans compter que des trombes d’eau douce dans les océans auraient tué toute faune marine en raison de la salinité moindre. A l’inverse les poissons d’eau douce auraient tous crevés pour la raison inverse..

          Bref, il serait resté Noé sur son arche transportant des fourmis carnassières, qui n’ont pas la réputation de vous faire de cadeau quand elles vous trouvent, sans compter les lions, etc...

          Quant à prendre cette fable sur un plan allégorique pourquoi pas ? Sauf que la théologie catholique ne nous fournit rien de tel s’étant contenter d’une lecture littérale pendant des siècles..

          Bref, c’est la bérézina. D’où notre Jonas, sorti du ventre de sa baleine, qui essaye de s’en prendre avec acharnement à l’évolution... On a les vengeances qu’on peut.

          Au moins avec le dieu de Spinoza c’est qu’il n’est pas prêt d’être détrôné car il s’agit presque juste d’un postulat, que l’on prend ou rejette, mais que l’on ne peut en aucun cas ridiculiser comme on peut le faire avec la Bible. 

          Il n’y a d’ailleurs pas que l’affaire Noé qui est ridicule, l’affaire Jonas l’est également, les plaies d’Égypte superbement ignorées par les hiéroglyphes, l’absence de mention des Pyramides dans la Bible, et que sais-je encore...

          Faut avoir les tripes bien accrochées pour encore suivre les courants issus d’Abraham, sauf interprétation ésotérique des textes que de toute façon les Églises refusent.

        • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 9 avril 2018 17:02

          Gollum ,j’ai lu un texte sur le jardin des Hespérides, les douze travaux d’hercule datant du 16ème siècle qui situe l’Atlantide à Saint Bart où fut enterré Johnny. Ne retrouve plus le texte et la carte (ou le territoire). 


        • popov 9 avril 2018 18:01

          @Gollum

           
          Je suis bien d’accord avec vous sur le fait que ces légendes sont ridicules si on les prend au pied de la lettre. Le boulot du théologien est d’insister qu’il faut les prendre comme des allégories.
           
          Un peu comme un bon roman de fiction peut être édifiant même si on sait que les personnages sont imaginaires.
           
          Mais bon, je me mêle de ce qui ne me regarde pas. Ce n’est pas à un athée qu’il revient de dire au théologien comment il doit faire son boulot.

        • Gollum Gollum 9 avril 2018 18:43

          @arthes


          Je suis bien d’accord avec vous. Le mythe du déluge est universel d’ailleurs. Platon parle de l’Atlantide dans le Critias. Qu’il situe d’ailleurs vers -9000 avant lui soit à l’époque où eut lieu un bon dégel et donc une hausse du niveau des mers..

          Seulement voilà il s’agit de mythes et donc de souvenirs déformés. La Bible, elle, a la prétention d’être parole divine. Et étend cette inondation, somme toute bénigne, à la terre entière et en fait un acte divin. En nous donnant les dimensions précises d’une Arche, bien trop petite, pour contenir la faune terrestre. Autant ce mythe du déluge biblique est prenable dans un contexte hors religieux, autant il ne l’est pas dans un contexte religieux.

          D’ailleurs l’Église n’a jamais pris cette histoire de Noé dans un sens symbolique mais bien dans un sens trivial. Cela permettait d’assoir le mythe d’une humanité complètement dégénérée sur toute la planète, ce qui n’a probablement jamais eu lieu, avec tout le moralisme qui va avec..

          Si je ne me trompe pas d’ailleurs ce mythe du déluge a été pompé par les rédacteurs de la Bible sur l’épopée de Gilgamesh. Le mythe d’Adam et Ève n’est pas spécialement biblique non plus, cela vient de bien plus loin...

        • Gollum Gollum 9 avril 2018 18:55

          @arthes & others


          Le mythe de Jonas avalé par une baleine est aussi un archétype initiatique étudié par Mircea Eliade. Il s’agit d’une allégorie d’une naissance spirituelle. Être avalé par un monstre et arrivé à en ressortir est le propre des héros, de ceux qui ont vaincu les forces obscures de la psyché inconsciente (voir Jung)

          Mais l’Église est toujours restée sur un littéralisme strict. C’est la même chose pour le baptême qui est symbole d’une nouvelle naissance mais dont l’Église a fait un rite, sans grande valeur d’ailleurs puisque accordé dès la naissance, le nourrisson étant incapable de vivre le rite. Du coup le chrétien voit ça comme un geste magique censé transformer en chrétien le baptisé. 

        • Jonas Jonas 9 avril 2018 20:07

          @popov "Entre temps, le théologien ferait mieux d’adopter une attitude prudente et ne pas essayer de s’immiscer dans la discussion avec des arguments religieux"

          Je ne suis pas en train de parler de religion. Je suis en train de parler de science.
          Quand vous ouvrez un bouquin de mécanique du solide, de mécanique des fluides, d’électromagnétisme ou de physique quantique, on vous décrit des phénomènes, des principes, des lois, validées par une expérimentation rigoureuse, pragmatique.
          Prenez n’importe quel sujet, vous pouvez très vite remplir des bouquins entiers, principes variationnels de calculs de plus court chemin, sur l’électricité, dloptique ondulatoire, la gravitation, etc...C’est intéressant.

          La théorie de l’évolution est supposée être scientifique, mais quand vous creusez un peu, ce n’est que du vide. Allez juste sur wikipédia et lisez, c’est affligeant. On vous parle de squelettes d’animaux qui seraient semblables à d’autres, on créée des classifications arbitraires (qui changent tous les dix ans) qui justifieraient l’évolution d’une espèce vers une autre, puis on fait tout un tas de suppositions sur la génétique de l’évolution, sans apporter la moindre once d’expérience rigoureuse concrète validant le modèle.
          Et on impose ensuite ça aux gamins de 12 ans.


        • magma magma 9 avril 2018 20:44

          @Gollum
          non mais 7 jours ... oui !


        • Alcyon 9 avril 2018 20:46

          @Jonas ok, c’est bien ce qui me semblait, tu ne comprends pas l’évolution, la thermodynamique et la science en général, donc u tires des conclusions débiles de ton incompréhension et tu clames haut et fort avoir découvert la vérité.


          Tu comprends ce qu’est un système isolé et non-isolé ? Ton perroquet a beau être complexe, pour le devenir il a dépensé beaucoup d’énergie et l’entropie du système isolé qui le contient a augmenté. Encore une fois, quand je range ma maison, je ne viole pas le second principe de thermodynamique. Quand des atomes se combinent pour former une molécule, ils ne violent pas le second principe de thermodynamique. Quand les molécules s’associent, elles ne violent pas le second principe de thermodynamique.

          Et de la chance ? Comme c’est anthropocentriste. Le fait que quelqu’un ait gagné au Loto, est-ce de la chance ? Et tes déclarations « en aucun cas blablabla » prouvent que :
          1) Tu n’as pas compris ce que raconte l’évolution, qui est indépendante de l’abiogénèse.
          2) Elles ne sont basées que sur une incompréhension crasse couplée à une arrogance indécente.

          Ta « preuve » est d’une débilité profonde. Donc tous les êtres vivants devraient être éternels, vu qu’ils s’auto-réparent. Et surtout, tu échoues encore à comprendre ce qu’est l’évolution. Va t’instruire bon dieu, arrête de copier/coller ce que tu trouves sur les sites créationnistes.

          Dis, tu comprends simplement que les mutations ce n’est pas un être vivant qui, d’un coup, va muter et faire un nouveau truc ? Tu comprends l’utilité de la reproduction dans ce processus ? Non car tu fais tellement de mélanges que j’en arrive à me demander si tu comprends quoi que ce soit.

          Les gamètes (souvent mâles) peuvent admettre des mutations. Au vu de leur production en masse, les spermatozoïdes possèdes en moyenne une trentaine de mutations (tu peux vérifier, ça a été observé lors du séquençage des spermatozoïdes), surtout pour limiter la dépense d’énergie. Les mâles humains visent la quantité plutôt que la qualité. Ce n’est pas grave de produire des gamètes de mauvaise qualité car, encore une fois, le mâle vise la quantité et non la qualité. De toute façon, seul un spermatozoïde fécondera l’ovule. Dans la moitié des cas, les problèmes génétiques liés à ces mutations ne permettront pas d’aboutir à une naissance (ça parait énorme mais tu peux vérifier, une grosse partie des ovules fécondés ne passent pas 10 jours, c’est l’une des raison du faible taux de réussite des fécondations in vitro). Ce n’est pas grave, la femelle pourra être refécondée un mois plus tard. C’est là que sont traités les problèmes génétiques, notre espèce est telle qu’elle ne va pas dépenser de l’énergie dans quelque chose qui n’est clairement pas viable.

          Pour ceux qui naissent, les mutations n’ont en général aucune conséquence. Mais à force d’avoir une trentaine de mutations à chaque naissance, parfois ça fait un truc neuf. Parfois c’est bénéfique, parfois c’est l’inverse. Mais quand ça ne l’est pas, l’humain ne survit pas longtemps et donc cet arrangement disparaît. Et parfois c’est inutile.

          Voila comment ça marche. Que ton corps essaye de garder ton adn intact n’a aucun rapport avec le fait, qu’à la base, la moitié de ton adn provienne de ton père et, qu’en général, une trentaine de bases sur les 3 millions sont différentes. Et le moteur de l’évolution est là.

        • JC_Lavau JC_Lavau 9 avril 2018 20:47

          @Jonas. Wikipédia ? Une référence ?
          Souviens-toi combien tu approuves ce genre de fraudes : https://fr.wikipedia.org/wiki/Asma_el-Assad


        • Jonas Jonas 9 avril 2018 21:54

          @Alcyon "Ton perroquet a beau être complexe, pour le devenir il a dépensé beaucoup d’énergie et l’entropie du système isolé qui le contient a augmenté."

          D’où il vient ce perroquet ? Comment devient-il perroquet ? Comment les mécanismes complexes incroyables qui travaillent harmonieusement pour gérer l’interaction entre les divers organes et tissus qui le constitue ont-ils été mis en oeuvre ? L’entropie du système isolé qui le contient a augmenté, mais le perroquet est un être vivant de degré d’organisation très élevé, par rapport à ses constituants primitifs (Carbone, Azote, Oxygène, Hydrogène,...) son entropie est très faible, elle est compensée par une forte dépense d’énergie externe pour qu’il apparaisse et puisse vivre, une forte augmentation d’entropie.
          Le perroquet est une anomalie, une fluctuation énorme de l’équilibre thermodynamique, un trou absolument gigantesque dans la raquette, totalement improbable à l’échelle entropique.

          -------------------------------------
          « Les gamètes (souvent mâles) peuvent admettre des mutations. »

          J’ai dit que les mécanismes de réplication de l’ADN des êtres vivants s’auto-entretiennent et se corrigent dans la mesure du possible, ils ne sont pas parfaitement à l’abri de mutations génétiques.
          Celles qui sont bénignes, et ne provoquent pas dysfonctionnement dans la constitutions des enzymes et tissus peuvent prospérer puisqu’elles n’altèrent pas le fonctionnement des gènes. Mais dès que la mutation entraîne un défaut trop important du gène et qu’il ne peut plus faire ce pourquoi il est programmé, c’est une dégradation (cancers, handicap, maladie Alzheimer, vieillesse, etc..), et non pas un enrichissement génétique.

          ------------------------------------
          « Encore une fois, quand je range ma maison, je ne viole pas le second principe de thermodynamique... »

          Je n’ai jamais prétendu le contraire.


        • Alcyon 9 avril 2018 22:14

          @Jonas : tu répètes les mêmes âneries auxquelles j’ai répondu au moins deux fois. Tu ne comprends pas le second principe de thermodynamique, un objet quelconque est plus une « anomalie » (E=mc²) par rapport à l’équilibre thermodynamique (tout est rayonnement) que ton perroquet.


          Le perroquet n’a pas d’entropie propre CAR CE N’EST PAS UN SYSTEME ISOLE. Tu comprendras un jour que ISOLE est important dans ce contexte ? Et non, ce n’est pas une anomalie. Au contraire, les lois de la nature ont tendance a former des systèmes complexes, rien que l’Univers on a un tas de vide et, parfois, des grosses boules de plasma hyper bien arrangées.

          Et le perroquet n’est pas un gros trou, tu comprendras quand que le second principe de thermodynamique ne dit pas que chaque système doit maximiser son entropie mais n’est limité qu’aux système ISOLES <---- ATTENTION ! ATTENTION ! CE MOT EST IMPORTANT !!! ATTENTION ! ATTENTION ! Mais que l’on observe, même sans vie, pendant la « dégénérescence » d’un système vers sont état d’équilibre, des arrangements complexes qui favorisent cette « dégénérescence ». Comme par exemple la météo sur Jupiter.

          C’est quand même fou d’être abruti de religion à ce point.

        • Jonas Jonas 9 avril 2018 23:02

          @Alcyon "un objet quelconque est plus une « anomalie » (E=mc²) par rapport à l’équilibre thermodynamique (tout est rayonnement) que ton perroquet« 

          Le degré d’organisation d’une pierre est sans commune mesure très inférieur à celui du perroquet, et sa fluctuation statistique par rapport à l’équilibre thermique de l’Univers est très faible par rapport au perroquet, un puissant système dissipatif qui doit absorber une quantité astronomique d’énergie pour continuer à se maintenir tel qu’il est.

          ---------------------------------
           »Au contraire, les lois de la nature ont tendance a former des systèmes complexes, rien que l’Univers on a un tas de vide et, parfois, des grosses boules de plasma hyper bien arrangées.« 

          Personne ne nie qu’il y ait des fluctuations hors équilibre dans l’Univers (nébuleuses, planètes, étoiles,...) mais ces écarts sont statistiquement concevables dans un système thermodynamique classique général, dus à la grande entropie de ces fluctuations : une étoile n’est qu’une boule de gaz où se produisent deux réactions chimiques assez simple entre l’hydrogène et l’hélium.
          Rien à voir avec le haut degré d’organisation d’un perroquet qui implique chaque seconde des millions de réactions chimiques concernant des milliers de molécules très complexes.

          ---------------------------------
           »Le perroquet n’a pas d’entropie propre CAR CE N’EST PAS UN SYSTEME ISOLE.« 

          Comment ça, il n’a pas d’entropie propre ? Et vous êtes prof de maths et de physique ? Où avez-vous eu votre diplôme ? L’entropie caractérise le degré d’information et d’ordre d’un système thermodynamique quelconque, ouvert ou fermé, c’est une mesure statistique.
          L’entropie d’un perroquet est extraordinairement faible par rapport à celle d’un gaz totalement désordonné.

          ---------------------------------
           »tu comprendras quand que le second principe de thermodynamique ne dit pas que chaque système doit maximiser son entropie mais n’est limité qu’aux système ISOLES

          Oui, bien sûr.
          Le second principe de l’entropie dit bien que l’entropie de l’Univers ne peut que croître.

          Pour compenser le degré d’entropie très bas d’un perroquet, il faut une forte dépense d’énergie pour qu’il se maintienne en vie, une grosse augmentation d’entropie dans les échanges thermiques entre le perroquet et l’extérieur pour que le système ne viole pas ce principe.


        • JC_Lavau JC_Lavau 9 avril 2018 23:07

          @Jonas. Tu es un phénomène d’ignorance et d’outrecuidance, avec ton coup du « bon sens ». A mettre dans un musée.


        • Alcyon 9 avril 2018 23:12

          @Jonas affirmation physique sans aucune base, que dire d’autre mis à part BULLSHIT. Tu n’as même pas idée du degré d’organisation d’une pierre par rapport à son équivalent en radiation pure mais tu es sur qu’un perroquet demande bien plus. L’entropie d’un caillou est bien plus faible que celle de son équivalent énergitique en radiation. Fais le calcul NOM DE DIEU. Et pour le soleil, on voit bien que tu es au niveau physique seconde grand max.


          Tu mélanges l’entropie de Shannon avec celle thermodynamique (même mot, tu ne cherches pas à comprendre la différence). Et allez, si tu veux, tu peux définir l’entropie de n’importe quoi, ça n’a juste aucune valeur si le système n’est pas fermé. Mon frigo viole le second principe de thermodynamique, il refroidit des trucs plus chauds !

          Allez, VA T’INSTRUIRE.

          PS mon diplôme je l’ai eu, toi tu es niveau seconde grand max.

        • Jonas Jonas 9 avril 2018 23:40

          @Alcyon « Et allez, si tu veux, tu peux définir l’entropie de n’importe quoi, ça n’a juste aucune valeur si le système n’est pas fermé. »

          Comment ça, ça n’a aucune valeur si le système n’est pas fermé ? La mesure de l’entropie permet de mesurer la qualité, le degré d’organisation d’un système thermodynamique, qu’il soit isolé ou non.

          ------------------------------
          « L’entropie d’un caillou est bien plus faible que celle de son équivalent énergitique en radiation. Fais le calcul NOM DE DIEU. »

          C’est quoi le rapport avec le sujet ? Je n’ai jamais dit le contraire !

          -----------------------------
          « Mon frigo viole le second principe de thermodynamique, il refroidit des trucs plus chauds ! »

          Dans votre congélateur, oui son entropie est plus faible, car l’ordre y est plus élevé, le froid a refroidi les molécules et les a ordonné, mais si vous touchez le compresseur à l’arrière du frigo à haute entropie, vous risquez de vous brûlez les doigts., le cycle thermique (en général de type Carnot) fait que la chaleur fournie est plus importante que le froid produit, d’où l’augmentation de l’entropie pendant le cycle.
          La faible entropie de votre congélateur, qui est calculable ne vous en déplaise, ne compense pas la forte entropie produite par le compresseur nécessaire pour que le cycle de refroidissement se réalise.

          Je pense que devriez laisser tomber la physique, et vous orientez plutôt vers un concours de pétanque ou de magicien.


        • Alcyon 9 avril 2018 23:51

          @Jonas venant d’un fanatique qui ne comprend même pas la physique/chimie/biologie de base, c’est un compliment.


          Dis, gamin, tu expliques que l’évolution viole le second principe de thermodynamique, mais quand on te prouve scientifiquement que c’est faux, tu continues à déblatérer à côté du sujet. Va te cacher, et arrête de lire la page des young creationists.

        • Jonas Jonas 9 avril 2018 23:54

          @Alcyon " tu expliques que l’évolution viole le second principe de thermodynamique, mais quand on te prouve scientifiquement que c’est faux, tu continues à déblatérer à côté du sujet."

          Quand est-ce que vous avez prouvé que c’est faux ?


        • Alcyon 10 avril 2018 00:05

          @Jonas : quand tu as accepté que ton perroquet augmente l’entropie du système isolé dans lequel il se trouve. Tu mélanges entrope de Shannon et entropie thermodynamique, sérieusement 


          V
          A

          T’
          I
          N
          S
          T
          R
          U
          I
          R
          E

          A l’avenir, ce sera ma seule réponse, tout a été dit mais comme le pigeon, tu chies sur l’échiquier et tu t’en vas triomphant en te proclamant vainqueur. Mais le reste du Monde a vu que tu n’étais qu’un pigeon qui a chié sur l’échiquier sans en comprendre les règles et le fonctionnement.

        • Jonas Jonas 10 avril 2018 00:38

          @Alcyon « quand tu as accepté que ton perroquet augmente l’entropie du système isolé dans lequel il se trouve. »

          Où est-ce que vous avez lu ça ?


        • Alcyon 10 avril 2018 00:44

          @Jonas

          V
          A

          T’
          I
          N
          S
          T
          R
          U
          I
          R
          E

        • popov 10 avril 2018 07:27

          @Jonas

          Je comprends la différence, étant moi-même physicien.

          La théorie de l’évolution, c’est un peu comme la cosmologie : on peut essayer de remonter dans le temps, mais on ne peut pas reproduire toute l’évolution en laboratoire.

          Je ne peux me prononcer de façon définitive sur la théorie de l’évolution. C’est une théorie encore jeune et on peut s’attendre à des surprises. Je déconseille cependant aux théologiens de profiter du manque de preuves pour venir vendre des interventions divines à tous bouts de champs. Ils s’exposeraient éventuellement au ridicule pour des détails qui ne sont pas essentiels à leur foi.


        • Gollum Gollum 10 avril 2018 11:30

          @arthes

          Oui le baptême par l’eau « reproduit » la sortie de la matrice maternelle. C’est pourquoi il est l’équivalent d’une nouvelle naissance à l’issue de laquelle on est de nouveau « pur » et régénéré..

          Je ne suis pas sûr que le rite soit caduque sous prétexte d’événement christique. Bien au contraire. Du reste s’il n’est pas vécu de façon rituelle il peut être vécu dans les rêves qui se chargent de pourvoir à l’absence rituelle, du moins pour ceux qui y sont attentifs.

          Le catholicisme « oublie » d’ailleurs le deuxième baptême, celui opéré par le feu, qu’il n’accorde qu’au Roi lors du sacre. C’est un peu dommage car on ne peut comprendre réellement l’un sans comprendre ce que signifie l’autre.

          Sinon bien d’accord sur la dégénérescence en superstition afin de maintenir le bon peuple dans l’ignorance et ainsi le maintenir sous tutelle.

          Sur la tentative de Macron de vouloir récupérer les catholiques pourquoi se gênerait-il ? Ceux-ci sont quasi faits sur le même moule que les autres, à part un peu de christianisme, d’ailleurs dégénéré et non authentique, la messe le dimanche, mais des opinions tout à fait dans l’air du temps, il n’y a pas plus conformiste qu’un catho, ceux-ci ayant appris à obéir pendant 2000 ans d’affilée...
          De glissades en glissades (on peut faire remonter cela à Léon XIII si on veut) jusqu’au pape absolument déplorable d’aujourd’hui, nous vendant de l’accueil de l’autre de façon suicidaire, critiquant un peu l’argent, mais en se gardant bien d’aller plus loin, d’un humanitarisme bien dans l’air du temps, un personnage à vomir (et je pèse mes mots).

          Mais nous entrons dans une ère de connerie de plus en plus impressionnante, parce que celle ci, je l’aurait même pas imaginée

          J’avoue être assez consterné par le degré atteint aujourd’hui en effet. En même temps c’est fascinant...

        • Gollum Gollum 11 avril 2018 10:44

          @arthes

          christ, et c’est bien le sens de son intervention, sinon, je vois pas le sens de tout ce qui précède et de tout ce qui suit

          On pourrait considérer qu’il ne fait que rappeler des vérités métaphysiques et spirituelles bonnes à évoquer de temps en temps..

          l’humain n’a plus besoin de chercher la présence de la spiritualité hors de lui m^me, il n’a plus besoin du rite

          Méfiance sur cela. L’Hindouisme que vous évoquez dans le même post est l’affirmation de l’intériorité (Tu es cela). Et en même temps les rites sont innombrables. Encore faut-il être capable de les intérioriser, c’est-à-dire de leur donner vie et sens, ce qu’un occidental est incapable de faire en général.

          Sur la BG, pas vraiment d’accord. Certes Arjuna voir à l’extérieur, mais l’hindouisme en général est bien axé sur l’intériorité. À l’image de Jésus d’ailleurs (Le Royaume est à l’intérieur de vous), ce que l’Église feint plus ou moins d’oublier projetant Dieu à l’extérieur de façon exclusive par peur d’une auto-déification.. (et parce que l’occidental est de tempérament extraverti aussi il faut bien l’avouer)

        • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 7 avril 2018 11:53

          Le premier humain devait être celui qui a effectivement pris conscience de la : m« o »rt. Voir du côté du groupe sanguin : La personnalité serait en rapport avec le groupe sanguin. HYPOTHESE. De l’alpha à l’Omega. OM.


          • Lugsama Lugsama 8 avril 2018 15:34

            @Mélusine ou la Robe de Saphir.

            On sait maintenant qu’il n’y a pas que les humains qui ont conscience de leur mort prochaine.

          • Emohtaryp Emohtaryp 8 avril 2018 18:42

            @Lugsama

            On sait maintenant qu’il n’y a pas que les humains qui ont conscience de leur mort prochaine.

            Les inhumains aussi ont conscience que pas grand monde les aime :


            Ton con des sans dents est en train de se tresser sa propre corde avec amour......
            « pensez printemps, mes amis »..... smiley

          • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 7 avril 2018 12:41

            Seul l’homme est capable de concevoir l’idée de Dieu. La conscience de sa fragilité (la mort) et de sa dépendance à autrui pour sa survie est liée intrinsèquement à la culture qui supplée à la détresse primordiale. La différence entre le singe et l’humain. La dépendance parentale à un moment est largment plus importante chez l’homme que chez le singe. C’est dans cet espace que c’est formée l’idée d’un dieu qui pallie à l’impuissance fondamentale. Celle-ci compensée par l’extension de la zone liée à la créativite, la culture et l’inconscient qui l’anime. Alors oui, le dieu est dans l’inconscient. ou est inconscient.


            • kalachnikov kalachnikov 7 avril 2018 13:57

              @ Mélusine ou la Robe de Saphir.

              La mécanique de la conception, ce n’est rien d’autre qu’une relation de cause à effet. Et celle-ci, en particulier, nécessite une faculté d’abstraction déjà bien exercée. Donc, les machins parental, et en particulier les machins juif et Freud vu que papa & maman & le gniard sont le fonds du commerce, relèvent du tardif et ne peuvent en aucune façon tenir pour l’explication première. Sauf si on est atteint du syndrome de Stockholm.


            • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 7 avril 2018 13:59

              @kalachnikov


              J’ai beau demander à ma chatte ce qu’ellle entend par degré d’abstraction, j’ai juste droit à un miaouwwww (qui peut signifier, : quoi en fait,.... !)

            • kalachnikov kalachnikov 7 avril 2018 14:04

              @ Mélusine ou la Robe de Saphir.

              De là, vous pourriez déduire pourquoi vous êtes un être humain et pourquoi elle n’en est pas.

              Vous referiez ainsi le chemin de la longue branlette de l’Homme, ce truc qu’on appelle Histoire en prenant un air très important, quasi religieux.


            • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 7 avril 2018 14:08

              @kalachnikov


              le film : La Guerre du feu, nous met sur une piste intéressante concernant ce que certains appellent le chaînon manquant. Marquant le début de l’accès à la symbolique dont l’animal est dépourvu (même si certaines études avec les singes les placent souvent au delà des autistes profonds concernant l’échange par le langage).

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès