• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Technologies > Mais qu’attend l’US Army pour réagir !

Mais qu’attend l’US Army pour réagir !

Mon sang n'a fait qu'un tour quand j'ai lu sur un site alternatif : « les sites US les plus secrets révélés dans le monde...grâce à une simple appli sur Smartphone ».

Information reprise deux jours plus tard par France24.

J'y suis aussitôt allé et quelle ne fût ma stupéfaction de voir cette réalité. De quoi s'agit-il ?

Strava.com est une appli pour réseau social d'athlètes qui permet -entre autres- de compiler les données de chaque athlète qui y souscrit et d'orner des magnifiques cartes.

Ainsi le sportif -qui a maintenu son smartphone allumé durant son entraînement- peut revoir la course exacte. Ce qui lui permet de revoir son trajet et donc d'en tirer tout un tas de conclusions propres à améliorer ses performances.

 

Le but est louable. Le problème est qu'elle massivement utilisée par les utilisateurs de smartphones. Qui -a part les Occidentaux- possède un smartphone, fait régulièrement des tours (de ce qui semble être un campement militaire) comme un écureuil en cage ?

 

Procédons par étape. Voici le site : 

Puis le site américain qui vous montre la côte Ouest des USA (Californie et Los Ageles)

Vous découvrez que vous pouvez zoomer et obtenir des cartes de ce type où vous déduisez que les joggeurs courent plutôt le long des rues de zones pavillonnaires et aussi sur les pistes circulaires des stades.

Bref des informations pas si sensibles que ça.

Maintenant vous vous dites : et « qu'en est-il à l'étranger ? »

Votre premier instinct vous ramène vers la France 

ok, ce n'est pas trop différent des States. On remarque malgré tout que les Pays-bas et les Londoniens sont bien accros. Zoomez pour trouver les stades et les banlieues aisées et celles qui le sont moins. Du point de vue sociologique ceci est vraiment pratique : par exemple si vous voulez enquêter avant de chercher à vous loger dans un nouveau quartier. A votre place j'éviterais Sarcelles :

Quand les rares joggeurs préfèrent courir les longs des grands axes plutôt que dans les quartiers ce n'est jamais bon signe !

 

Puis vous revenez à l'article du début et vous vous demandez : mais en quoi cette appli est-elle redoutable ? Allez du côté des pays n'appartenant pas « à la Communauté Internationale » (sic).

Tiens comme la Syrie. A première vue soit c'est le désert (sauf sur la côte vaguement) soit le Syrien n'est pas fan de cette appli, soit il n'est pas sportif, soit est trop fauché pour posséder un smartphone ou soit un mélange de tout ça.

Quelqu'en soit la raison ce n'est pas ça qui importe. Ce qui importe est l'opposition flagrante entre le binôme occidental/appli et sa contraposée non-occidental/non-appli.

Vous voyez ces quelques point lumineux dans cette carte. Zoomons sur un des points.

Si ça, ça ne ressemble pas à du GI frappé du syndrome de fort Alamo !

Bref vous aurez compris qu'il ne manque plus qu'un zoom ultime permettant de de distinguer les véhicules au centre du cercle pour définitivement asseoir la nationalité des occupants de ces véhicules.

 

Cette appli permet de connaître d'autres détails comme les trajet suivant les heures de la journée. Vous imaginez ce qu'on peut tirer comme renseignements de cette « simple » appli !

 

Hier, 6 Février 2017-soit environ 10 jours après mon premier saut au plafond- je lis qu' Erdogan demande aux GI de quitter Minbej au Nord de la Syrie. Tiens il y avait du GI dans ce secteur ?

Ni une , ni deux, je tape « Minbej  » dans le moteur de recherche de mon nouveau moteur de cartographie favori et je tombe sur un gros plan de la ville tandis que s'affiche le nom d'Aleppo dans le cartouche en haut à droite.

Après vérification dans google maps je constate qu'il s'agit bien de la même ville même si Gmaps l'appelle Manbij.

Pas de sportif syrien à Minbej ? Bizarre pour une population de 74000 habitants.

Où sont donc ces GI dont Erdogan demande le départ ?

Dezoomons légèrement afin de faire apparaître deux points lumineux en haut et à droite de la carte. Vous voyez ces deux zones lumineuses en haut à droite ?

Zoomons dessus

Ca ne vous rappelle rien ?

 

Bref voilà une appli de « la mort qui tue » pour reprendre une réplique célèbre de Jamel Debouzze qui permet à tout un chacun de vérifier la présence de GI dans des zones non-occidentalisées. C'est proprement hallucinant !

A plus d'un titre.

Premièrement, cela permet de vérifier la véracité du discours US sur la présence ou non ses troupes à l'étranger.

Deuxièmement, cette visualisation est une faille sécuritaire tellement énorme qu'elle met directement en péril les troupes US au sol. J'imagine la frénésie des services secrets du monde entier qui à l'aide d'aspirateur de sites doivent en analyser les résultats avec profit. Et je ne parle même pas des terroristes. Je serais un GI en Afghanistan -par exemple- je refuserais catégoriquement de sortir de mon bunker pour faire le footing de décrassage du matin !

Troisièmement, le fait qu'environ 10 jours après cette révélation au grand public, cette appli soit toujours consultable par n'importe qui, prouve plusieurs choses :

-qu'il est plus facile de faire disparaître des preuves provenant de services gouvernementaux comme les 13 agences (NSA, DEA,...) sur lesquelles vous avez la main que de faire pression sur une entreprise privée. Dans le film hollywoodien de base on voit souvent un officiel en uniforme entrer en trombe en agitant un papier officiel et hurler : « vous m'arrêtez tout ça ! Secret défense ».

Il semblerait que la réalité soit toute autre...

-ou alors cela a un tel coût que personne ne veut en payer le prix.

-ou encore il y a une telle inorganisation entre l'armée US, le gouvernement et les différentes agences afin de faire disparaître ces cartes du site, inorganisation révélatrice du fonctionnement des grosses structures US.

L'actualité récente, par le biais du lancement réussi d'Elon Musk crucifiant ses « mammouths » rivaux "Arianne Espace" et la "Nasa", enfonce encore plus le clou et semblerait confirmer cette dernière hypothèse.

 

Profitez-en avant que la censure militaire US vienne vous en empêcher (à juste titre pour la sécurité des GI) et surfez sur ce site au fil de l'actualité : c'est une mine incroyable !


Moyenne des avis sur cet article :  3.93/5   (15 votes)




Réagissez à l'article

22 réactions à cet article    


  • zygzornifle zygzornifle 7 février 17:33

    On pourrait aussi développer une appli qui indique ou se trouvent les plus grandes fortunes mondiales , ça pourrait être utile pour les trouver en cas de révolution .....


    • Michael Gulaputih Michael Gulaputih 7 février 21:57

      @zygzornifle
      C’est une idée extrêmement séduisante mais qui n’est pas très chrétienne !

      Ceci dit même sans donner de noms cela permettrait de connaître les bonnes adresses pour passer des vacances tranquilles.

    • Paul Leleu 8 février 14:48

      @zygzornifle


      vous finissez par me faire rire, cher Zygzornifle ! 

      ceci-dit, je comprends pas comment ça se fait que l’armée autorise ses soldats à partir en opération avec leur téléphone... mais bon... je suis pas expert. 

    • zygzornifle zygzornifle 8 février 16:11

      @Paul Leleu


      Faut qu’ils appellent maman belle maman femme maîtresse et mioches pour dire qu’ils ne se sont pas fait encore démolir, en plus ils suivent l’évolution de la bourse et du bitcoin , regardent si Trump est toujours président et si la Papouasie ou les Inouits n’a pas déclaré la guerre a leur merveilleux pays , mieux vaut être bien informé dans notre monde multimédiatisé....

    • totrob 7 février 19:44

      A mon avis ils sont si surs d’eux memes qu ’ils s’en sont pas aperçu . Quels cons. Par contre les pauvres gars sur le terrain faut qu’ils serrent les fesses.


      • files_walQer files_walQer 8 février 13:55

        @totrob

        US go home !

      • totrob 8 février 17:45

        @files_walQer
        Surtout qu’ils nous lâchent la grappe. Après s’ils ont la passion de voir du pays çà me déranges pas.


      • Rincevent Rincevent 7 février 20:43

        Depuis, les GI auraient reçu la consigne de couper leurs gadgets connectés (smartphones, montres, etc) pendant leur jogging...


        • Michael Gulaputih Michael Gulaputih 7 février 22:00

          @Rincevent

          Je ne connais pas la réaction de l’armée américaine. Mais voici celle de la notre :

        • goc goc 8 février 11:34

          @Michael Gulaputih
          Bonjour

          Tous les citoyens devraient appliquer ces consignes, y compris ceux et celles qui ne font pas de jogging


        • Michael Gulaputih Michael Gulaputih 8 février 13:02

          @goc

          Comme vous avez raison ! Mais cela ne suffit pas. Cela ne concerne pas seulement les joggeurs.

          Voyez les jouets connectés :

          Plus amusant mais tout aussi stressant :

          https://francais.rt.com/international/47819-vibromasseur-accuse-detre-big-brother-sexuel

          Le Big Data qui trace tout ce que vous faites sur Internet + tous ces objets connectés (cf Linky) connus et peut-être pas ! ne vous laissent aucune chance d’anonymat.

          Certes on me rétorquera : je n’ai rien à cacher. Allez répondre ça aux démarcheurs qui grâce à ce système traque vos goûts et vous harcèlent tous les soirs par téléphone.

          Et ce n’est que la partie visible de l’iceberg qui profite de sa connaissance qu’il a de vous.


        • doctorix doctorix 8 février 18:25

          @Michael Gulaputih
          l faut juste lâcher des rats équipés de smartphones un peu partout.

          Pour tromper l’ennemi.
          C’est pas une idée qu’elle est bonne ?

        • goc goc 8 février 18:49

          @Michael Gulaputih

          Mais cela ne suffit pas. Cela ne concerne pas seulement les joggeurs.

          et encore, on va atteindre une nouvelle étape dans ce domaine.

          Avant on envoyait des données quelque part, mais au moins c’était dans le cadre d’une application sur son smartphone (exemple la cartographie routière) et on savait ce qu’on envoyait (je parle des données et non du contenu complet), or depuis quelques temps, on ne sait plus ce qui est envoyé.

          Et la nouvelle étape sera encore pire : elle consistera à transmettre des données et vous obligera à aller sur un site précis pour avoir une partie (modifiée ???) de ces données.

          L’exemple le plus frappant est le compteur EDF nommé Linky :
          Chez moi j’ai un compteur « numérique » de génération précédente, qui me permet, via un câble, de connaitre ma consommation et ma puissance instantanée, et donc de savoir quel appareil consomme quoi.
          Avec le nouveau compteur, tout va chez EDF, et vous serez obligé d’aller sur leur site et de créer un compte pour savoir ce que vous avez consommé..quelques temps avant (ce délai étant flou). Donc vous serez pieds et poings liés face à EDF, et je ne parle pas de ceux qui n’ont pas internet.


        • Michael Gulaputih Michael Gulaputih 8 février 19:04

          @doctorix

          Votre idée est astucieuse mais trop onéreuse !
          J’en ai une autre bien moins coûteuse : faire de fausses représentations de circuits sportifs dans le désert sur le site Internet de strava.com afin d’attirer l’ennemi puis lâcher un bon gros missile dans le tas !

        • Alcyon 12 février 04:25

          @Michael Gulaputih : même doctorix peut avoir des idées décentes.


          Trop onéreux ? Euh qui a dit qu’il fallait leur mettre des Iphone X complet ?

        • Trelawney Trelawney 8 février 14:09

          Alors qu’un agent français de la DGSE était prisonnier d’une milice en Somalie, il y eu une intervention d’une cinquantaine de commandos français (l’ancien 11° choc) depuis le navire français Mistral.

          L’opération a capoté parce que les Shebab étaient prévenus de l’opération.
          En fait depuis plus d’une semaine et pour préparer l’intervention, il y avait un black out des communications depuis le Mistral et les femmes de marins se sont plaints à l’armée et à la presse, parce qu’elles ne pouvaient pas voir leurs chéris sur skipe.
          Bilan de l’opération : l’agent otage mort ainsi que 2 commandos français, une vingtaine de morts parmi les Shebab et une petite centaine parmi les civils sur place.
          C’est tout le problème des moyens de communication moderne : on est joignable à tout moment, mais on n’est plus invisible

          • izarn izarn 8 février 14:10

            Faut etre con comme un GI pour utiliser un smartphone branché sur le net (Déjà repérable par tous les sites espions russes) en faisant son jogging....
            Je remarque surtout que le net est bien présent en Syrie : Comme c’est étrange, les relais n’ont jamais été bombardé ?
            Ha j’y suis ! Bien sur, pour la propagande de Daesh !
            Sommes nous bêtes des fois...
             smiley


            • Michael Gulaputih Michael Gulaputih 8 février 17:48

              @izarn

              Mais vous avez raison ! Je n’y avais pas pensé.
              Les relais doivent être des sortes de totem sacrés que les belligérants de tous bord se gardent bien de toucher. Ce serait scier la branche sur laquelle on est assis. A moins bien sûr qu’au lieu d’utiliser le GSM via Syriatel ou MTN une des parties utilise des téléphones satellites mais là ce n’est plus le même prix !

              Un peu comme Alep où même au plus fort des événements le gouvernement continuait de fournir de l’électricité à la partie Est tenue par Daech et consorts. 

            • Alcyon 12 février 04:30

              @izarn le net est bien présente en Syrie ? Euh tu m’expliques où ? La côté, c’est Israël hein.

              Et pour info, la géolocalisation, c’est via des satellites.

            • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 9 février 14:04

              En France on dit l’armée américaine, non ?


              • Michel Maugis Michel Maugis 9 février 16:53

                @Amaury Grandgil


                Non, les gens qui savent disent la vérité.

                On dit armée US

                Il n’existe aucune armée américaine. Ceux qui se prennent pour un continent sont des belles ordures.

                sinon des armée américaines il y en a autant que de pays américains ( moins le Costa Rica)

              • agent ananas agent ananas 10 février 12:36

                Deuxièmement, cette visualisation est une faille sécuritaire tellement énorme qu’elle met directement en péril les troupes US au sol.

                L’armée US n’a rien à faire en Syrie, ni autre part. Ils se mettent en danger tout seul à vouloir déstabiliser des pays souverains et fomenter des guerres civiles et autres séditions.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès