• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Technologies > Orange : fin des lignes fixes, tensions avec Free et ambitions dans le (...)

Orange : fin des lignes fixes, tensions avec Free et ambitions dans le Cloud 

Il y a eu des rentrées plus calmes que celle d’Orange. L’ex-France Télécom a en effet connu un mois de septembre des plus animés. D’une part, Orange a confirmé la mise en place de son plan visant à mettre un terme aux lignes fixes. Suite à cette déclaration, l’opérateur historique a eu maille à partir avec Free. Enfin, Orange a affiché sa volonté de s’imposer comme un acteur majeur du Cloud, de quoi confirmer sa récente acquisition.

La fin des lignes fixes, source de tension avec Free 

Orange ne propose plus de lignes fixes sans box internet 

C’est un fait, les technologies évoluent avec leur temps. Le réseau téléphonique commuté (RTC) a donc vu son heure arrivée.  La technologie, que les télécoms emploient depuis le XIX° siècle, a effectivement fait son temps. Le RTC a d’ailleurs déjà vu lui succéder le réseau cuivré, lui-même petit à petit supplanté par la fibre optique. Alors que l’entretien des infrastructures du réseau téléphonique commuté est onéreux, Orange a donc décidé d’opérer un changement. Afin de moderniser le parc des télécommunications, dont le RTC, désormais obsolète, fait partie, le plan de fin des lignes fixes est enclenché. Comme annoncé à travers l’annonce de la directrice générale d’Orange France, l’opérateur ne proposera plus l’ouverture de ligne exclusivement téléphonique sans passer par internet. Cette mesure, prévue depuis plusieurs années et validée par l’autorité de régulation des communications électroniques et des postes, sera effective cet automne. 

Jusqu’à maintenant, l’opérateur et fournisseur d’accès à Internet proposait un abonnement téléphonique seul. Cette offre, encore disponible au prix de 17,96€, permet simplement d’obtenir une ligne téléphonique. Pour ce prix, les communications ne sont alors pas comprises dans l’abonnement. En fonction du volume d’appels souhaité, il est alors possible d’opter pour un abonnement plus ou moins onéreux. Pour deux heures d’appels par mois, la facture est ainsi de 23,99€, contre 39,99€ pour profiter des appels illimités. Au niveau du tarif, il semblerait donc que cette évolution soit avantageuse pour les consommateurs. C’est d’autant plus le cas que la création d’une simple ligne téléphonique s’élève à 55€. À compter du 15 novembre, les usagers seront désormais obligés de souscrire à une box internet pour ouvrir une ligne fixe. Selon l’éligibilité, l’abonnement pour alors être souscrit en version ADSL ou fibre optique. 

Qu’implique la fin des lignes analogiques classiques ? 

C’est peu de dire que l’annonce d’Orange a suscité l’inquiétude auprès de nombreux particuliers. Si les utilisateurs du réseau téléphonique commuté sont en minorité sur le territoire, ils n’en restent pas moins nombreux. Quelques 5 millions d’utilisateurs seraient effectivement concernés. L’opérateur assure toutefois que ce nombre est en constante diminution. Chaque année, près de 800 000 lignes exclusivement téléphoniques seraient ainsi résiliées selon Fabienne Dulac, directrice générale d’Orange France. Que les derniers usagers de ces lignes se rassurent, la démarche initiée par Orange n’a pas pour finalité de les priver de service. Seules les nouvelles souscriptions sont effectivement concernées. 

Pour les foyers profitant déjà de ce système, les répercussions n’existent pas encore. C’est au fil des années qu’Orange entend moderniser le parc téléphonique pour progressivement faire disparaitre le RTC. Et ce n’est pas avant 2023 que ces anciennes installations seront délaissées. Selon les prévisions, c’est en effet à partir de cette année-là que le réseau téléphonique commuté devrait être progressivement remplacé par l’internet protocole (IP). Les jours sont donc encore nombreux avant que les usagers ne soient confrontés à ce changement. 

Free : des mails opportunistes qui contrarient Orange 

Si certains usagers ont directement commencé à s’inquiéter à l’annonce d’Orange, d’autres ont reçu une petite aide à cet effet de la part de Free. Le fournisseur d’accès à Internet, filiale d’Iliad et concurrent d’Orange, a en effet adressé à ses clients un mail pour le moins tendancieux. Dans ce dernier, l’opérateur de Xavier Niel invite en effet ses clients en dégroupage partiel à le rejoindre. Il faut en effet savoir que certains clients Freebox sont en dégroupage partiel. Cela signifie qu’ils sont à la fois titulaires d’un abonnement internet chez Free et d’un abonnement téléphonique chez Orange. Dans son mail, Free incite donc ses clients Freebox en dégroupage partiel à passer en dégroupage total. Forcément, l’idée suggérée par Free n’est pas passé du côté d’Orange. Le fournisseur d’accès à Internet a en effet rapidement fait part de son mécontentement à Free. 

L’ex-France Télécom a tout bonnement avancé le fait que les déclarations de Free étaient fausses, arguant que la filiale d’Iliad évoquait une interruption de service qui n’existerait pas. Pour apaiser la polémique, Free a donc envoyer un mail correctif à ses clients, afin de clarifier la situation. C’était toutefois sans compter sur le manque de transparence du message envoyé. Si le mail confirmait qu’il n’y aurait aucun impact sur les offres souscrites auprès d’Orange, l’ex-France Télécom estimait que la formulation n’était pas assez explicite. Orange souhaitait en effet accentuer le fait que ni les services d’Orange ni ceux de Free ne seraient impactés. Free a donc mis en place une ultime campagne d’e-mailing afin d’éviter les poursuites en justice dont le menaçait Orange. 

Orange sur un nuage, l’entreprise fait cap sur le Cloud 

Orange mise sur le Cloud et acquiert Basefarm 

Au cours de l’été, Orange a officialisé l’acquisition de l’un des acteurs majeurs du secteur spécialisé des services Cloud. Alors que l’opération était déjà dans les tuyaux, l’autorité de la concurrence a donné son aval au mois d’août. À travers son entité Orange Business Service, l’entreprise a donc développé son activité dans le domaine de manière significative. Basefarm est en effet une référence dans les services Cloud. Fondé au début des années 2000, ce spécialiste du stockage de données s’est déployé dans l’Europe pour être présent en Norvège, Suède, Allemagne et Autriche notamment. 

Alors qu’Orange dispose déjà d’une certaine expérience dans le cloud, cette acquisition va être l’opportunité de s’affirmer dans ce secteur. Orange est pourtant déjà bien implanté à ce niveau, en témoigne les 18% de croissance de son activité OBS au premier semestre 2018. Avec notamment des ingénieurs dédiés à cette activité, l’entreprise française va pouvoir acquérir de l’expérience et bénéficier du savoir-faire de Basefarm. 

Partenariat avec Amazon : les ambitions d’Orange dans le Cloud 

Fort de son acquisition récente, Orange surfe sur sa dynamique pour mettre l’accent sur son développement. Au programme, c’est notamment la mise en place de partenariats qui vise à impulser le développement de la structure. En ce sens, Orange Business Services a déjà noué un partenariat avec Microsoft au mois de juin. Quelques mois plus tard, le 18 septembre, Orange vient d’annoncer l’officialisation d’un autre partenariat, cette fois-ci avec Amazon Web Services. Cette place forte du cloud d’infrastructure à l’échelle mondiale n’est toutefois pas la dernière collaboration d’OBS. L’activité d’Orange dédiée à la gestion de données et de services informatiques s’entoure en effet de multiples acteurs. 

En plus d’Amazon et Microsoft, d’autres figures de proue de la gestion de données ont été approchées par Orange. De fait, le géant français fait partie d’une alliance constituée d’acteurs européens et asiatiques : la Cloud Alliance. Aux côtés d’Orange, on retrouve ainsi Telefonica, une multinationale espagnole spécialisée dans les télécommunications. T-Systems, entreprise allemande, est également membre de l’alliance et apporte son expertise des services informatiques. Du côté des acteurs asiatiques, on retrouve l’opérateur japonais NTT ainsi que Huawei. Le géant chinois, qui est un constructeur de smartphone, dispose aussi d’activités dans la création de solutions informatiques. L’un des principaux avantages de ces partenariats est que l’alliance utilise une plateforme développée par Huawei, plateforme qui tend à s’imposer du fait de ses nombreux avantages. OpenStack pourrait ainsi devenir la référence, étend notamment plus facile à protéger que les solutions d’Amazon ou Microsoft. 

Une ambition appuyée par des chiffres éloquents 

Bien entendu, l’acquisition de Basefarm et les divers partenariats signés par Orange ne sont pas des finalités. Pour se donner les moyens de ses ambitions, Orange est donc prêt à investir. L’entreprise française pourrait ainsi recruter pas moins de 300 spécialistes des services informatiques et du Cloud. Cette vague de recrutement considérable est un réel investissement pour Orange. Alors qu’OBS n’a pas encore atteint son seul de rentabilité, l’activité espère parvenir à cet équilibre pour l’horizon 2020. 

Outre l’important recrutement qui se profile en interne, Orange peut se targuer d’autres chiffres colossaux. En plus de ses 10 datacenters présents en France, Orange en dénombre une cinquantaine à travers le monde. Ces infrastructures sont notamment aux États-Unis et à Singapour. 


Moyenne des avis sur cet article :  3.43/5   (14 votes)




Réagissez à l'article

31 réactions à cet article    


  • aimable 22 septembre 23:50
    j’ai toujours conservé la ligne fixe parce que l’on peut téléphoner sans électricité , chez moi les coupures sont récurrentes , comme j’ai un âge certain j’ai besoin de pouvoir téléphoner , je crois que c’est valable pour toute les personnes âgées surtout ceux de la campagne .
    s’ils suppriment ce système je n’ai aucune raison de continuer avec orange donc j’irai voir ailleurs .

    • Anatine 24 septembre 09:40

      @aimable

      Nombre de personnes agees n’utilisent pas Internet, juste le telephone. Orange pourrait avoir un abonnement offrant la telephonie par la box sans autre service actif que la telephonie au juste prix !


    • nono le simplet nono le simplet 24 septembre 17:38

      @aimable

      j’ai toujours conservé la ligne fixe parce que l’on peut téléphoner sans électricité
      avec un téléphone à cadran alors ...

    • nono le simplet nono le simplet 23 septembre 04:08

      quelle drôle d’idée d’avoir encore une ligne fixe ...


      • L'Astronome L’Astronome 23 septembre 11:13

         

        @nono le simplet : « quelle drôle d’idée d’avoir encore une ligne fixe »
         
        Quelle drôle d’idée d’écrire encore à la main ou de marcher avec ses jambes ! Voyons, il est bien plus commode et moderne d’écrire avec deux pouces, et de marcher sur la tête.
         


      • hunter hunter 23 septembre 11:24

        @bébert


        Oui mais je pense que nono doit être un disciple de Saint Jacques (Attali) des Hiltons, et donc à 65 ans, bah tu connais la procédure, hop une p’tite piquouse, et au revoir le vioque !

        Le corps placé en méthaniseur, pour faire un peu de biogaz, et préserver le kéro qui fait tourner les avions du prophète.....

         smiley

        Adishatz

        H/

      • JBL1960 JBL1960 23 septembre 14:28
        @hunter NostradAttali avait même dit pire que cela !
        Faut dire qu’il en dit tellement, le gars ;

        L’internet représente une menace pour ceux qui savent et qui décident.
        Parce qu’il donne accès au savoir autrement que par par le cursus hiérarchique.

        Qu’il avait dit, le Attali !

        Je l’ai justement rappelé en section commentaire de mon billet du 21/09/2018 ICI ;
        Puisqu’une intervenante me signalait le propos de Mounir Majouhbi qui se donne pour mission de « civiliser internet » afin d’y instaurer une « parole normalisée » Source RT France et en ce dimanche 23 septembre, 1er jour d’automne voici son homélie, au Mounir :

        La liberté de ton qu’embrassent les internautes sur la toile et le language fleuri qu’ils n’hésitent pas à employer sont désormais dans la ligne de mire du gouvernement, comme l’a rappelé le secrétaire d’Etat chargé du Numérique Mounir Mahjoubi sur les ondes de France Info le 21 septembre.

        C’est sûr qu’avec le téléphone fixe, on peut encore dire ce qu’on pense en direct et de vive voix... C’était encore trop pour les Biens-Zélés de tous poils !

      • hunter hunter 23 septembre 15:01

        @JBL1960


        Merci pour ces rappels JBL1960 !

        Adishatz

        H/

      • Areole 23 septembre 22:41

        @nono le simplet
        C’est la simple idée fixe d’avoir une drôle de ligne.


      • belguiche 24 septembre 15:40

        @nono le simplet

        Je pense que vous portez très bien votre sobriquet !
        Je rejoins beaucoup de gens agés pour qui le numérique est plus que du charabia , et derrière cette nouveauté d’Orange ne se cacherait il pas une gruge pour récuperer du pognon ?
        Cordialement

      • aimable 24 septembre 17:08

        @belguiche

         ligne fixe.
        pas d’électricité, aucun des téléphones modernes ne fonctionne , donc vous ne pouvez plus téléphoner si vous n’avez pas l’ancien modèle , puisque celui -ci fonctionne sans électricité et quand vous avez des pannes récurrentes il es bien pratique .
        le portable lui a l’avantage de pouvoir être rechargé avec votre voiture puisqu’il ne dépend pas d’une box pour fonctionner .

      • nono le simplet nono le simplet 24 septembre 17:24

        @aimable

        de plus, le portable fonctionne dans toute la maison, en dehors de la maison, contrairement au fixe ...
        mais bon, certains pensent les vieux trop cons pour avoir un portable ...

      • nono le simplet nono le simplet 24 septembre 17:35

        @hunter

        et donc à 65 ans,...
        je les ai dans 3 mois ... mon ordi fixe est connecté par mon téléphone portable ...téléphone illimité, 30 giga par mois pour 9 € ... et je vais m’emmerder avec un fixe et une box dont je n’ai pas besoin ?

      • pemile pemile 24 septembre 17:42
        @nono le simplet « mon ordi fixe est connecté par mon téléphone portable »

        Monsieur habite à la campagne dans une zone privilégiée bénéficiant de la 4G ?!

        Dans ma vallée bretonne, même un adsl à 1 méga est préférable ! smiley

      • nono le simplet nono le simplet 24 septembre 18:09

        @pemile


        Monsieur habite à la campagne dans une zone privilégiée bénéficiant de la 4G ?!
        bé voui, on est civilisés par ici smiley

      • hunter hunter 23 septembre 11:20
        Merci à Steph pour ce papier clair et précis, sur les mouvements de regroupement des grosses multinationales des communications, qui s’associent à l’échelle planétaire, pour mieux exploiter leurs troupeaux !

        Bien entendu, on retrouve dans ces alliances, des pointures comme Microsoft, Amazon.....le filet se resserre, avec la bénédiction des états, qui pourront bientôt sous-traiter l’intégralité des taches de surveillance du troupeau consumériste.....les « frais » étant payés par les impôts des masses administrées et domestiquées !

        Il ne restera plus ensuite, qu’à transférer les taches de maintien de l’ordre, et de rééducation des masses, à de grands spécialistes privés genre Academi, et le tour sera enfin joué, pour que la planète soit enfin administrée par des géants multinationaux, agissant uniquement dans leurs intérêts et ceux des « premiers de cordée ».

        Gageons que dans ce « nouveau monde », l’employé Macron se verra réserver un très bon poste, pour services rendus à la cause......

        Le cinéphile pourra revoir l’excellent film de Norman Jewison ( 1973 ), Rollerball, où la planète est gérée par les Corporations et leurs « cadres » omnipotents, au point de réquisitionner la femme d’un joueur de l’opium du peuple en vigueur, sans que cette dernière puisse s’y opposer....le célèbre jeu étant là pour distraire les masses, et évacuer leurs pulsions violentes par transfert.....la routine quoi.

        Ce genre de sujet étant ( volontairement ) peu évoqué dans les mainstreams ( dès fois que le con-consommateur viendrait à se rendre compte de son statut semblable à celui d’un faisan d’élevage, le jour de l’ouverture de la chasse....), ce résumé bref mais très clair, est une véritable info très importante.

        Bien entendu, comme c’est un excellent papier traitant d’un sujet extrêmement important, il n’y a que peu de commentaires, dont un très « simplet », ( à l’instar du pseudo de l’émetteur), mais bon, c’est ainsi.

        C’est dommage, mais c’est ainsi.

        Adishatz l’auteur, et dans l’attente de vous relire sur un sujet semblable, où votre sens de la concision et de la précision excellent !

        Encore merci.

        H/

        • Odin Odin 23 septembre 12:16

          Merci à l’auteur pour cet article intéressant.

          J’aimerais que l’auteur, dans un prochain article, nous informe sur les avantages et les énormes désavantages pour moi, de cette gestion de données via la Cloud.

          Dans un futur proche, les disques durs des appareils informatiques ne pourront-ils pas enregistrer que des applications et toutes les données personnelles devront, elles, être enregistrées via le Cloud, contrairement à ce que nous pouvons faire aujourd’hui ?

          Cette méga base de données mondiale, détenue par les GAFA, n’a t-elle pas pour objectif le « ciblage » généralisé des activités de chaque individu utilisant le Net dans le monde ? 


          • hunter hunter 23 septembre 12:38

            @Odin


            Très très bonne remarque !

            Tout comme ce processus de suppression du RTC, est une manière déguisée d’imposer la connexion internet à tous les membres du troupeau !

            Souvent, quand on me demande mon adresse internet voire d’accéder à tel ou tel site, je prends un malin plaisir à dire que je n’ai pas d’accès à l’internet, et qu’il n’y a aucune loi ou texte officiel, qui oblige un citoyen français à être connecté au réseau.

            Dès qu’il n’y aura plus de RTC, l’argumentaire ne tiendra plus !

            Quant à votre remarque Odin, il suffira que les GAFAM achètent les fabricants de DD (Seagate Western Digital, etc....) et fassent cesser leurs activités !

            Les ordinateurs ne seront plus alors que des terminaux, où le système d’exploitation sera chargé à chaque connexion ( et ce sera ceux de Microsoft), et les logiciels seront facturés en fonction de l’utilisation ( $ 0,01 du mot par exemple ), donc chaque correspondance privée, sera payée par l’utilisateur (que je nommerai con-consommateur).

            Bien entendu, il faudra aussi payer la « location » de l’utilisation de l’OS.

            De plus, elle devra obligatoirement être acheminée via courriel, là aussi on peut imaginer une petite contribution financière.....

            Il y a plein d’enjeux soulevés par votre question, notamment celui de l’existence d’un service postal IRL, tout comme la possibilité encore accessible, de faire tourner ses machines sous d’autres OS que « ceux des grands maîtres » !

            Certains intervenants tièdes vont dire que j’exagère, mais rappelons à toutes fins utiles, qu’on s’est fait imposer le traitement par internet des cartes grises, que c’est un bordel innomable, que les sites sont d’une lourdeur et d’un fonctionnement aléatoire, mais que c’est passé comme une lettre à ( l’ancienne ) poste !

            Tout est possible et imaginable.....« sky’s the limit », pour arriver au Nouveau Monde de Macron et ses employeurs, le monde où une technologie qui devait libérer, est bien entendu détournée pour opprimer et surveiller....

            Enfin, ce n’est pas la première fois....mais comme on ne connaît plus l’Histoire !

            Adishatz

            H/

          • Ruut Ruut 24 septembre 13:46

            @Odin
            Vue que tout ce qui est sur le « Nuage » n’appartient plus a l’utilisateur qui doit payer pour y avoir accès.
            L’utilisation du « Cloud » est juste stupide.
            1. Tu n’est plus propriétaire de tes données.
            2. Les conditions peuvent changer a n’importe quel moment te flouant.
            3. le piratage est aisé
            4. le droit sur les dites données dépend du lieu de résidence du serveur.
            si le serveur de backup est aux USA ses données sont soumises aux loies US.
            etc...
            5. Dépendance a internet pour l’accès aux données qui reste un contrat « best effort ».
            6. Accès aux données lentes.
            7. Pertes de toutes les données en cas de faillite du propriétaire du dit « cloud ».


          • skirlet 24 septembre 14:56

            @Ruut
            Vous avez parfaitement raison.


          • steph steph 26 septembre 10:04

            @Ruut 

            Je partage ce point de vue. Le tableau semble bien noir, mais malheureusement ce constat est réaliste..

          • steph steph 26 septembre 10:14

            Merci pour ce retour @Odin !

            Il y a des avantages, c’est certain, mais à quel prix effectivement.. je crois que Ruut a listé une bonne partie des mauvais côtés des « Clouds ». Pour le positif, on peut évoquer le fait que ça permet d’avoir accès à des données depuis plusieurs appareils. C’est davantage dématérialisé que le principe des disques durs, pas besoin de s’encombrer avec une clé USB ou un câble.
            Le compromis, pour garder cet avantage et palier les différents points noirs, c’est peut être d’opter pour un NAS. Mais bon, ça reste un matériel encore très tourné « geek » et qui est relativement onéreux. N’étant pas expert à ce niveau, il y a peut être aussi des inconvénients que je ne connais pas.
            Voilà en tout cas une belle idée de sujet pour un prochain papier ! smiley


          • Self con troll Self con troll 26 septembre 11:46

            @hunter

            Pour l’instant, les traces que nous laissons dans le « cloud » ne sont pas modifiées, mais en nous en remettant à une mémoire externe, nous acceptons cette possibilité.

            Exemple ici même. Pour l’instant, nos commentaires anciens ne sont pas caviardés. Il y a juste la désagréable possibilité de modifier un topic en supprimant des posts. Il y aurait des moyns techniques plus doux pour modérer, qui feraient la distinction entre un post déplacé et un post qui a simplement le tort de ne pas plaire.

            Donc, ici, on peut encore retrouver presque l’intégralité de ce qu’on a dit, tel qu’on l’a dit,. Pourquoi est-ce important ? Ce n’est pas que ce soient des pensées mémorables. Pas non plus que notre personnalité soit indispensable à la communauté. Simplement que, de temps en temps, le lent cheminement intérieur que nous vivons gagne à revenir sur notre passé. Nos radotages, nos illuminations, les belles rencontres, les conneries partagées, et au delà de tout, les erreurs. Nos meilleures maîtresses d’école.

            Concrètement, j’avais mis au point une petite manip pour archiver facilement un fil de discussion, et le baliser correctement (auteur, pseudo des intervenants, date). Même si le procédé est léger, je l’ai abandonné car je me servais très très peu de ces archives.
            Mais il nous arrive à tous de rechercher un échange précédent, et c’est bien laborieux en l’état. Donc le site serait bien inspiré de nous fournir la possibilité de retrouver un échange plus facilementaux. Ca éviterait aussi les redites.

            L’hypothèse à surveiller, c’est qu’un jour le costume qu’on endosse en utilisant androïd ne devienne une camisole.


          • JBL1960 JBL1960 23 septembre 14:16
            Concernant Free, qui se présente comme concurrent direct à Orange, peut-on rappeler qu’ils ont toujours un contrat d’itinérance, avec Orange, donc et c’est tout à fait malhonnête, mais bon Niel ou Drahi le bonheur est simple comme un coup de fil, cuivré !
            Il faut savoir également, que FT/Orange est propriétaire du Réseau Cuivré et seul habilité à autoriser les créations de ligne.

            Maintenant, en zone rurale, faut savoir qu’Orange agi toujours en position de monopole, si vous n’êtes pas éligible à la fibre, Orange a fait des « appels d’offres » pour la 4G proposant de tout prendre à leur charge, certaines communes ont dit non ou n’ont pas répondu à l’appel, et aujourd’hui on vous dit de pédaler, car vous êtes en ADSL bas débit, et c’est bien fait pour vot’gueule, bien sûr, vous continuer à payer bonbon !

            Et que ça vous limite votre bande passante, toussa toussa...

            Alors, l’intérêt du réseau cuivré, au simplet du haut = Pour éviter les GAFAM, et l’espionnage des conversations (si, si, on arrive même à entendre la touillette du gars des fois...) pour se coordonner hors rézosocios, ben le vieux tél/fax à rouleau, tu le bénis pour le coup !
            JBL




            • JL JL 24 septembre 18:07

              @JBL1960

               
               ’’Outre que France Telecom/Orange agit, une nouvelle fois, en situation de monopole puisqu’il est propriétaire du réseau cuivré’’
               
               C4est qui qui l’a construit, ce réseau, à votre avis ?

            • baldis30 25 septembre 11:30

              @JL

              « qui l’a construit, ce réseau »

               Il y a longtemps que certains ont compris que cette propriété ils pouvaient la voler légalement !

              Il suffit de voter une loi ! le pillage de population ou d’une personne par application d’un principe est plus fréquent qu’on ne le croit .... Mais cela commence à se voir et à se savoir ...


            • JL JL 25 septembre 13:15

              @baldis30

               
               ’’ ... plus fréquent qu’on ne le croit’
               
               En effet, c’est même devenu un sport national, et pas seulement en France.

            • zygzornifle zygzornifle 24 septembre 10:49

              Ils ont peur comme leurs employés qu’on se suicide en se pendant au câble des lignes fixes ? ....


              • baldis30 25 septembre 11:36

                bonjour,

                 Derrière tout cela je me pose une SERIE de questions éloignées du problème de raccordement :

                Quel tonnage de cuivre sera récupéré ?

                A quel prix ?

                Par qui ?

                Existe-il des contrats en cours de discussion ? Par exemple des contrats à long terme de fourniture de cuivre ?

                N’y aurait-il pas quelque chose d’analogue dans un autre changement de technologie concernant un autre secteur ? Aucune allusion ! aucune allusion ! ... AUCUNE  smiley


                • steph steph 26 septembre 09:59

                  Bonjour @baldis30


                  C’est une question intéressante ! Je vais essayer de me renseigner sur le sujet smiley
                  C’est vrai qu’il doit y avoir un énorme potentiel avec ce changement, à voir si quelque chose a été prévu..

                • Aristide Aristide 26 septembre 12:48

                  @steph

                  C’est la fin de la commercialisation des abonnements au RTC, au RTC c’est à dire à l’analogique. L’analogique est remplacé par la voix sur IP via une box. Cela passe toujours par la paire téléphonique. Ce n’est donc pas la fin de la liaison cuivre. 

                  Pour preuve, quand les opérateurs installe la fibre, ils ont interdiction de se servir de la liaison cuivre pour tirer les fibres dans les fourreaux des appartements et des maisons.




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès