• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Technologies > Théorie alternative : un virus et deux « épidémies » - La circulation du (...)

Théorie alternative : un virus et deux « épidémies » - La circulation du SARS-CoV-2 produira une immunité collective

JPEG

 

 Les données actuelles de l’épidémie en France, combinées à quelques hypothèses scientifiques, penchent en faveur d’un changement de stratégie. L’immunité collective devient une option plausible pour ne pas dire crédible. Pour le dire autrement, une nouvelle doctrine émerge, celle de la thèse « un virus deux épidémies ». Elle est plausible sur le plan scientifique. 

 

 1) Relation dose et maladie. Pour faire simple, le suivi de l’épidémie montre une circulation accrue du virus alors que dans le même temps, le nombre des admissions et surtout des réanimations reste stable depuis deux mois. 7% de lits occupés à l’échelle de la France. Un taux qui peut varier sensiblement selon les départements ou les régions. En date du 19 août, il a été évalué à 2.2 en Nouvelle Aquitaine, 16 en Ile-de-France et 0.4 en Normandie (chiffres officiels donnés par Santé Publique France). Dire que les jeunes sont plus contaminés n’explique pas tout. Une nouvelle piste scientifique vient d’être livrée, celle d’un impact de la dose reçue sur l’affection en résultant. Une dose minime induirait une affection peu symptomatique alors qu’une dose élevée serait en partie responsable du Covid-19 dans sa forme avancée ou sévère. C’est cette hypothèse que j’ai explicitée dans un article appuyé par des revues spécialisées, paru le 20 août 2020. En rédigeant cet article, je ne savais pas que des confrères scientifiques avaient envisagé cette possibilité. Par une étrange coïncidence, l’infectiologue californienne Monica Gandhi (Professor of Medicine, Division of HIV, Infectious Diseases and Global Medicine, University of California, San Francisco) a publié le 19 août une tribune dans laquelle elle fait aussi état d’une relation entre la dose reçue et la gravité de la maladie. 

 « La gravité de la maladie que vous allez développer suite à une infection virale a beaucoup à voir avec la quantité de virus (l’« inoculum viral », ou dose virale) à laquelle vous aurez été exposé initialement. Si la dose lors de l’exposition est très élevée, la réponse immunitaire peut être dépassée. Entre le fait que le virus s’empare d’un grand nombre de cellules et les efforts considérables déployés par le système immunitaire pour contenir l’infection, l’organisme subit alors de nombreux dommages, ce qui peut avoir pour conséquence que la personne infectée tombe très malade. En revanche, si la dose initiale du virus est faible, le système immunitaire est capable de contenir le virus en employant des mesures moins drastiques. Dans ce cas, la personne présente moins de symptômes, voire aucun. » (Traduit sur le site français de The Conversation le 23 août)

 Monica Gandhi et moi-même avons cité la revue de Barry Rouse et Sharvan Scherawat publié en 2010 dans Nature, dans lequel la relation entre dose infectieuse et maladie a été explicitée. En revanche, je ne suivrai pas Monica Gandhi sur le port du masque. Cette recommandation ne vaut que pour les endroits clos, avec une forte promiscuité et bien évidemment pour le personnel de santé. Pour le reste, le port du masque n’a rien d’une nécessité, et ne pas le porter dans les lieux ouverts pourrait même avoir un intérêt pour en finir plus rapidement avec cette épidémie. Tout homme qui se respecte ne peut pas se faire à l’idée de porter un masque toute la journée pour une durée indéterminée, trois mois, six, un an, deux ? Vous imaginez ? Il faut reprendre le contrôle de nos vies comme nous y incline Jean-François Toussaint dans une tribune publiée récemment. La stratégie visant à stopper la propagation du virus est complètement inadaptée, d’autant plus que cette circulation est impossible à arrêter, sauf en organisant un doux suicide collectif ce qui est déjà un peu le cas avec les mesures prises actuellement. Plus on laisse filer le virus et les contaminations immunisantes, plus rapidement on éloigne le spectre de épidémie. Il ne faut pas surveiller les cas de contamination mais les malades en leur recommandant expressément de s’isoler et en leur accordant les soins qu’ils sont en droit d’attendre. Je me propose de vous expliquer cette alternative visant à générer une immunité collective. En me basant sur des arguments scientifiques. Dans un premier temps, intéressons-nous au mécanisme de défense que l’organisme met en mouvement lorsqu’il est au contact de virions.

 

 2) L’immunité innée entre en jeu, le rôle déterminant des cellules dendritiques. Il est couramment admis que l’immunité fonctionne selon deux modes, le premier étant défini comme inné (ou naïve) et le second comme adaptatif (ou acquis), jouant alors sur la mémoire d’une infection passée. On dit que le patient est immunisé après avoir été infecté, ou alors immunisé de manière artificielle après avoir été vacciné. Lorsque l’organisme entre en contact avec un nouveau virus, c’est l’immunité innée qui le « prend en charge ». Et plus particulièrement l’immunité antivirale, bien plus complexe que l’immunité contre les bactéries et les parasites. Pour savoir si un virus est présent, il faut que les virions aient pu pénétrer dans la cellule pour se « démasquer » en se répliquant, laissant apparaître son ARN et ses NSP, protéines non structurales. La première ligne de défense capable de détecter la présence du virus est composée de cellules dendritiques. Elles sont de deux types (Weber, 2010). Les myéloïdes (mDCs) sont issues de précurseurs produits par la moelle et formant également les macrophages et monocytes. Les plasmacytoïdes (pDCs) sont de la même lignée que les cellules adaptatives B et T. Les cellules dendritiques circulent dans les fluides et sont également présentes dans les muqueuses. La détection du virus se fait par des récepteurs Toll de type 3 ou 7, qui sont sensibles aux molécules virales et notamment l’ARN double brin qui intervient dans la phase réplicative des coronavirus, qu’il s’agisse du H-CoV-229E devenu courant ou du SARS-CoV-2. Une fois la détection effectuée, les cellules dendritiques produisent de l’interféron de type I ou III. Les mécanismes en cascade sont activés. Le système inné des cellules dendritiques est puissamment connecté au système adaptatif des cellules T, qui produit l’interféron de type II (gamma). Il est maintenant établi que les patients ayant contracté le Covid-19 ont développé une immunité médiatisée par l’interféron gamma et les cellules T. Mieux encore, ce type d’immunité pourrait être durable. Elle a été retrouvée chez des patients affectés il y a 17 ans par le SARS-CoV-1 (Le Bert, 2020). Ce type d’immunité est plus durable que celle produites par les anticorps.

 Si la quantité de dose contagieuse détermine le cours de l’infection, c’est parce qu’une dose élevée produit une contagion étendue, avec un nombre important de virions dont la dynamique de réplication produit une saturation du système immunitaire inné qui se trouve débordé, car ce système a lui aussi une dynamique. L’activation des quelques dizaines, voire plus, de gènes impliqués dans la réponse et la communication (interleukine) prend aussi du temps. C’est une course contre la montre qui se joue entre les virions et les cellules de défenses de l’hôte. Le plus souvent, les défenses immunitaires jouent leur rôle et pourraient même produire une sorte de vaccination naturelle. En revanche, lorsque les virions sont suffisamment nombreux, ils montent en charge plus rapidement que la réponse innée et c’est la réaction en chaine inflammatoire qui se propage alors que les virions pénètrent dans les voies inférieures et finissent par occuper les alvéoles, induisant alors la pneumonie covidienne.

 

 3) Si la thèse d’une double épidémie est exacte, alors la stratégie de l’immunité collective est jouable. Car une immunité ne passe pas forcément par une affection avancée du patient. Rappelons qu’en 1881, Pasteur énonça le principe de la vaccination : (inoculer) « des virus affaiblis ayant le caractère de ne jamais tuer, de donner une maladie bénigne qui préserve de la maladie mortelle ». C’est ce que fit son prédécesseur Jenner en vaccinant contre la variole à l’aide de pus prélevé sur des malades vers 1800. D’ailleurs, la vaccination contre cette pathologie fut réalisée au XXe siècle en utilisant un virus atténué. Pourquoi ne pas admettre qu’une toute petite charge virale de SARS-CoV-2 pourrait infecter les patients en produisant une réaction asymptomatique ou une affection bégnine jouant le rôle d’une vaccination ? C’est sans doute ce qui se passe actuellement et qui explique le nombre restreint de réanimations rapporté à l’estimation de la circulation virale.

 Il y aurait en réalité deux épidémies ; (i) la première véhiculée principalement par des charges élevées, des patients fortement contaminants, transmissible dans les espaces clos à forte promiscuité, comme on en trouve dans les favélas brésiliennes et dans toutes les zones à populations pauvres, ou alors les rassemblements en espace fermé, les regroupements en lieu clos. Il a même été suggéré qu’avec le confinement, les gens restés chez eux ont plus été malades que ceux qui sont allés travailler. Cette transmission semble liée à la promiscuité conjuguée à la présence de malades dans les lieux à forte densité humaine. (ii) Une seconde épidémie serait véhiculée principalement par des patients affectés de formes bégnines ou asymptomatiques. Cette seconde épidémie se présente comme une sorte de vaccination et ne produit pas le Covid, contrairement à l’épidémie du premier type. Nous avons donc une superposition de deux épidémies qui se développent indépendamment tout en interférant à un degré que nous ne connaissons pas. Cette hypothèse ; un virus et deux épidémies, est tout à fait plausible, consistante avec les chiffres actuels et pouvant être appuyée par des investigations scientifique en virologie et immunologie. La charge virale joue un rôle important mais d’autres facteurs sont envisageables. Si tel est le cas, la stratégie change complètement. Il ne faut pas forcément lutter contre la circulation du virus mais plutôt contenir la propagation de la maladie en isolant les malades. Ce qui nécessite la mobilisation de la médecine de ville, bien plus que les opérations menées sous la responsabilité des ARS. Autrement dit, agir comme pendant l’épisode du SRAS de 2003 en isolant les malades sans utiliser de tests. Le virus peut alors circuler et l’immunité se développera progressivement, notamment chez les jeunes.

 Du point de vue pragmatique, cette nouvelle théorie indique que le port du masque en extérieur n’est plus nécessaire et qu’il doit être laissé à la discrétion de chaque citoyen décidant ou pas de le porter pour des raisons qui lui appartiennent. Le masque ne devrait plus être obligatoire dans les lieux clos à faible promiscuité et le port du masque devrait être laissé à la discrétion de chaque responsable de la boutique ou de la surface dont il a la direction. Le masque ne devrait plus être obligatoire en entreprise et laissé à l’appréciation de chaque situation. Il n’y a que les transports publics pour lesquels on peut accepter que le masque soit obligatoire. Tester ne sert à rien pour contenir l’épidémie. Il faut stopper la propagation de la maladie et non pas la circulation du virus. Les experts du gouvernement font fausse route. Les tests ont une utilité sanitaire réduite, si l’on admet que des patients porteurs d’affection respiratoire puissent avoir un résultat rapide, qu’ils pourraient du reste obtenir en allant chez le médecin du coin puis le laboratoire de proximité habilité à faire les tests. Les tests ont néanmoins un intérêt scientifique car ils indiquent la prévalence du virus, désignée aussi comme incidence (à ne pas confondre avec le taux) à travers le pourcentage de PCR positives qui, malgré le biais important, indique une tendance. Le taux d’incidence est un paramètre trompeur car il ne reflète pas la circulation du virus et dépend du nombre de test. Il peut donc varier du simple au quadruple si on multiplie par quatre le nombre de tests dans une ville. Ce taux d’incidence est un chiffre inventé par les bureaucrates des ARS et n’a aucune valeur sur le plan épidémiologique. En revanche, il est utilisé à des fins politiques. Il est temps de revenir à la vie réelle, de retrouver le goût de vivre et de se fréquenter, comme nous y incite le professeur Jean-François Toussaint.

 4) L’immunité collective est accessible d’ici un an, ou même moins, en tablant sur une positivité entre 2 % et 4%. Le calcul se base sur un renouvellement des contaminés toutes les quinzaines, ce qui donne une positivité cumulée de 4 à 8 % par mois. De plus, la thèse de l’épidémie immunisante ne rend plus nécessaire la vaccination qui se ferait alors spontanément. D’ici deux ans, le virus ne serait nettement moins agressif, produisant un nombre restreints de malades, ce qui resterait néanmoins un problème de santé publique au même titre que la grippe qui ne l’oublions pas, peut tuer, générer des pneumonies et laisser parfois des séquelles, rarement mais sûrement, lorsque les patients passent en réanimation.

 

Nous allons savoir d’ici une quinzaine si le nombre des réanimations et des décès augmente après l’infléchissement de la courbe de prévalence, le taux de positivité étant alors passé de 1.5 à plus de 3%. Si la courbe des réanimations ne monte que de 10 à 20 % alors nous sommes sur la bonne voie. Depuis plus d’un mois, le nombre de réanimations est inférieur à 400, seuil récemment franchi le 25 août avec 410. Aucune donnée pour le 26 en raison d’une panne informatique. Nous verrons bien s’il dépasse de beaucoup les 500 vers le 10 septembre. See you soon, wait and see.

 

Références

 

Monica Gandhi

https://theconversation.com/masques-et-protection-inhaler-moins-de-coronavirus-signifie-tomber-moins-gravement-malade-144915

 

Bernard Dugué

https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/la-these-des-deux-types-de-226527

 

Le Bert et al. ; SARS-CoV-2-specific T cell immunity in cases of COVID-19 and SARS, and uninfected controls. Nature, 2020. https://doi.org/10.1038/s41586-020-2550-z

 

Weber F, Antiviral Innate Immunity : Introduction, Reference Module in Life Sciences, 2020

https://dx.doi.org/10.1016%2FB978-0-12-809633-8.21290-9

 

Une tribune de Jean-François Toussaint qui tranche avec le consensus sécuritaire

http://www.francesoir.fr/opinions-tribunes-societe-sante/covid-19-redonner-aux-francais-le-gout-et-les-capacites-de-vivre

 


Moyenne des avis sur cet article :  4/5   (21 votes)




Réagissez à l'article

56 réactions à cet article    


  • Legestr glaz Legestr glaz 27 août 2020 17:00

    @Eric F

    « Gouvernance mondiale sur les questions épidémiques » écrivez-vous, mais il ne s’agit pas de ça.

    Il s’agit d’exploiter la peur des gens, de créer un climat anxiogène propice aux élites politiques en place. Gouverner par la peur, voilà le but de la manoeuvre. 
    Les fameuses « peurs structurantes » de Jacques Attali c’est ça !

    Extrait : 
    le domaine politique est un lieu privilégié pour l’observation de l’influence des discours exploitant la peur. Aujourd’hui, les chercheurs en sciences sociales s’attachent à l’influence de la peur sur le raisonnement social et politique. Ils se basent sur un double constat : celui de la psychologie qui a établi que l’anxiété généralisée affecte la qualité des capacités de réflexion et de raisonnement. L’attention fixée sur le danger ou une menace diminue la capacité de traiter l’information et augmente les conduites d’échappement au risque.
    D’autres auteurs ont insisté spécifiquement sur la collusion entre les médias et les politiques pour susciter la peur
    D’autres auteurs ont insisté spécifiquement sur la collusion entre les médias et les politiques pour susciter la peur.


  • Eric F Eric F 27 août 2020 17:42

    @Legestr glaz
    Concernant Attali, il avait parlé d’une forme de gouvernement mondial pour organiser une réponse globale aux épidémies.
    La question de « gouverner par la peur » me parait, dans le cadre de la présente épidémie, plutôt un moyen pour les gouvernants de paraitre maîtriser des choses qui leur échappent, alors que leur influence réelle n’a cessé de décroître. Ils se donnent une illusion de pouvoir par cette forme de caporalisme. Mais regardons les effets sur l’économie, la consommation, la productivité, les profits, etc : ils sont globalement négatifs, hors quelques niches ; nos « élites » n’en tirent pas profit. Et pire encore, leur crédibilité ne cesse de décliner, politiciens comme médiacrates


  • Legestr glaz Legestr glaz 27 août 2020 22:22

    @Eric F

    Rien ne leur échappe, au contraire, tout ceci est stratégique.

    Beaucoup de choses en jeu dont le « grand reset » économique ou encore la vaccination, ou encore les réformes « structurelles ». Cette destruction de l’économie va profiter aux gros, bien installés qui rafleront la mise. Is se nourriront sur la dépouille des plus petits. C’est un processus bien connu. 

    https://www.lefigaro.fr/conjoncture/la-grande-reinitialisation-nbsp-le-forum-de-davos-lance-le-monde-d-apres-20200603

    Les Allemands en tête de cordée pour les manifestations anti-masques. A Berlin, le 29 août, plusieurs millions de personnes sont attendus. Mais le gouvernement vient d’interdire ce grand rassemblement pour la liberté. 

    https://www.courrierinternational.com/une/pandemie-linterdiction-dun-nouveau-rassemblement-anticorona-berlin-souleve-une-vive-polemique

    Les Suisses montrent aussi l’exemple avec une manifestation à Zurich ce même 29 août contre les mesures privatives « sanitaires » de liberté.

    https://www.lematin.ch/story/les-rebelles-du-corona-se-preparent-pour-le-29-aout-540397473757


  • Soizic 29 août 2020 01:31

    @Eric F
    Bonne analyse.


  • Réflexions du Miroir AlLusion 27 août 2020 13:39

    @Philippe Huysmans,
      Je suis retourné à l’article de Modératus. Voici mon commentaire


  • Garibaldi2 27 août 2020 14:20

    @Philippe Huysmans

    Curieux, vous êtes donc un adepte de la censure ? Que l’on supprime les post racistes, antisémites, négationnistes, injurieux, c’est normal. Mais que l’on censure pour éviter d’être contredit, vous trouvez ça normal ?

    j’ai eu de nombreuses prises de bec avec Clojac ou Spartacus, mais je leur reconnais le mérite de ne pas censurer. J’ai demandé pourquoi Clojac avait été bannit du site, sans recevoir de réponse, et je ne me suis pas réjouis de ce bannissement.

    ’’T’as raison lapinou, d’ailleurs la Charte était consentante, c’est donc pas un viol.’’. En quoi ai-je violé la charte d’Agoravox ?


  • Garibaldi2 27 août 2020 14:35

    @Philippe Huysmans

    OK.


  • Garibaldi2 28 août 2020 00:33

    @The White Rabbit

    Merci beaucoup !

    Le problème de Moderatus à mon égard, c’est qu’il n’a pas supporté que je dévoile son pipeautage sur le sentiment d’insécurité, qui a bondi à cause de la peur du covid.

    Je pense qu’il serait grand temps de mener campagne contre la possibilité donnée à un rédacteur de censurer un contradicteur qui n’enfreint pas la charte d’Agoravox.


  • popov 28 août 2020 16:10

    @Philippe Huysmans

    818 étant la différence, soit les décès 2018 rapportés en 2019 et 2020 jusqu’à fin juillet.

    C’est bien. Cela donne un ordre de grandeur des retards administratifs pour les données de 2018.
    Rien ne dit cependant que ces retards sont du même ordre pour les données de 2020 (confinement, etc.), ni qu’ils sont les mêmes pour tous les pays qu’on veut examiner.

    Quoi qu’il en soit, on ne pourra vraiment faire l’autopsie de cette crise que dans un an, quand toutes les données seront stabilisées.

    Bon, je vais en rester là. Il ne faut pas oublier qu’on est sur un article de Dugué.


  • Léon 27 août 2020 12:31

    Article très intéressant à lire mais qui néglige l’utilisation à des fins politiques et économiques de cette pseudo pandémie qui n’est même pas une épidémie.

    La fin de cet épisode viral aura lieu lorsque tous les Roux de Bezieux de tous les pays auront liquidé les bases du salariat


    • binary 27 août 2020 12:33

      J’espère qu’un jour un « spécialiste » prendra le temps de m’expliquer ce que signifie le concept « d’épidémie sans malade ».


      • Réflexions du Miroir AlLusion 27 août 2020 12:39

        @binary,
         Posez-vous la question de savoir pourquoi les virus existent conceptuellement parmi les cellules vivantes.



      • binary 27 août 2020 13:49

        @AlLusion
        Posez vous les questions :
        Qu est ce qu une maladie ?
        Ou que veut dire être malade ?


      • Réflexions du Miroir AlLusion 27 août 2020 14:05

        @binary
        Je vais si vous le permettez répondre à la première l’utilité des virus dans le système vivant :
        Les virus sont des agents de l’évolution. 
        Quant à vos questions plus générales.
        Qu’est qu’une maladie ?
        La réponse est sous ce lien 
        Que veut dire être malade ?
        Là il y a aussi plusieurs réponses.
        Malade corporel, malade du cerveau.
        Si le 20ème siècle a été le siècle du coeur, le 21ème sera probablement un éclaircissement du côté du cerveau.
        Une maladie qui cache beaucoup d’effets secondaires parfois psychologiques. 


      • binary 27 août 2020 14:42

        @AlLusion
        Bon, ok, je vais faire plus simple. Que veut dire : Avoir mal ?


      • nono le simplet 28 août 2020 05:28

        @binary
        expliquer ce que signifie le concept « d’épidémie sans malade ».

        c’est une invention des « épidémiosceptiques » ... le « sans malade » étant une exagération de « peu de malades » ...
        la Covid-19 a cette particularité de générer de nombreux « malades asymptomatiques » sans qu’on sache exactement pourquoi ... encore un terme mal foutu ... autrefois on parlait de « porteurs sains » qui ne sont pas malades mais sont porteurs du germe et peuvent le transmettre comme dans la tuberculose, la méningite à méningocoques et de nombreuses autres infections, bactériennes ou virales ...


      • popov 28 août 2020 16:15

        @binary

        Ou que veut dire être malade ?

        Vous voulez une réponse exhaustive ?

      • Bernard Dugué Bernard Dugué 27 août 2020 12:47

        Décidément, on découvre chaque jour des effets nouveaux pour ce virus

        Qui vient de planter le système informatique de l’agence française gouvernementale

        « IMPORTANT - Au moment de communiquer son bilan quotidien sur le coronavirus en France ce mercredi 26 août dans la soirée, Santé publique France a indiqué que »suite à une panne informatique, les données de mortalité et le nombre de patients hospitalisés ne sont pas disponibles au 26/08« . De nombreux chiffres sont donc manquants dans le dernier point communiqué par l’établissement public et donc dans nos graphiques ci-dessous. »

        https://www.linternaute.com/actualite/guide-vie-quotidienne/2489651-covid-19-cartes-chiffres-courbes-les-statistiques-du-coronavirus-en-france-26-08-2020/



        • Réflexions du Miroir AlLusion 27 août 2020 13:21

          @Bernard Dugué

           Dans ce cas, c’est une autre sorte de virus. 
           Cela s’appelle un eCovid.
           Il faut aussi chercher un vaccin appelé alors « anti-virus ». 
           smiley


        • nono le simplet 27 août 2020 15:32

          @Philippe Huysmans
          Pour rappel la médecine ce n’est pas compter les cas, c’est soigner des malades.

          surtout si on les compte de travers smiley
          et pour faire de la prévention on compte les nouveaux cas, les nouveaux hospitalisés et non les morts ... la prévention n’a pas beaucoup d’effets sur ceux qui sont dèjà morts ...


        • nono le simplet 27 août 2020 16:23

          @Philippe Huysmans
          Ce que vous n’êtes jamais parvenu à démontrer de quelque manière en 2300 posts et plus.

          pour 2020 c’est fait et tu es dans le déni ... IMPOSTEUR ! smiley
          pour 2018 c’est en cours ...


        • nono le simplet 27 août 2020 16:30

          @Philippe Huysmans
          chacun se fera son avis

           smiley je crois que c’est fait ...


        • Géronimo howakhan Géronimo howakhan 28 août 2020 09:04

          @Philippe Huysmans

          Salut, justement la vraie « médecine » consisterait à faire ce qu’il faut dans la mesure où ce la est connu donc limité à ce que l’on sait de très relativement factuel, peu importe comment,pour être en bonne santé..or aucune manif de médecins contre la chimie alimentaire et ces vies de débiles etc qui nous rendent malade...leur métier comme pour les autres c’est financier....qui utilisent la maladie organisée jusqu’ à un certain point pour faire des malades et par ici les pépettes, le statut social Mosssieur le doctor..etc ...la médecine en absolu n’a jamais sauvé personne de la mort...elle a selon les cas rien fait, retardé-évité la mort ou accéléré celle ci...genre médiator sommet de l’iceberg..comme les maladies nosocomiales enfin etc


        • Désintox Désintox 28 août 2020 14:57

          @Philippe Huysmans

          Si vous assassinez quelqu’un, vous expliquerez au juge qu’il y a 11.5 millions d’habitants en Belgique, et que par conséquent, vous n’avez tué que 0.0000087% de la population.

          C’est négligeable.

          Sûr qu’il passera l’éponge.

          Coin ! coin !


        • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 28 août 2020 18:39

          @Philippe Huysmans
          J’ai entendu dire par mon coiffeur que deux médecins de l’hôpital Nord-Franche Comté de Trévenans avaient trouvé une médication pour les cas graves de Covide-19.


        • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 28 août 2020 20:23

          @Daniel PIGNARD

          Les deux médecins de l’hôpital Nord-Franche Comté avaient repris des études pas confirmée et ont démontré que le Tocilizumab réduisait la mortalité et le risque d’être intubé quand les malades développaient la forme inflammatoire la plus grave ; ils étaient fiers d’être les premiers au monde à publier leur étude et surtout c’était la première fois que l’on voyait quelque chose d’efficace, une équipe de Paris avait communiqué la même chose la semaine précédente mais sans le publier ; depuis il a été pas mal utilisé et les anglais ont montré un peu plus tard que la dexaméthasone avait aussi cette efficacité pour un prix moins cher ; il faudra maintenant comparer les 2 médicaments pour voir s’ils ont la même efficacité.

          https://youtu.be/cKtEqmD1OEA


        • Baron de Risitas Jean Guillot le retour 27 août 2020 13:34

          Bonjour Dr Dugué j’ai été très surpris car avec un cheminement différent j’arrive exactement aux mêmes conclusions que vous et celles du Dr Monica Gandhi .

          Je pense que l’immunité collective est accessible d’ici une année et sans vaccin ni masques en milieu ouvert


          • Bendidon ... voila l'Ankou ! Bendidon 27 août 2020 13:44

            Un médecin australien parle de l’ivermectine qui serait très efficace contre le COVID19 : https://youtu.be/2yMkjwYmFqM

            Ivermectine zentiva est un médicament générique sous forme de comprimé (4) à base de Ivermectine (3 mg). Autorisation de mise sur le marché le 27/08/2018 par ZENTIVA FRANCE au prix de 8,51€.

            Hum big pharma pas aimer du tout smiley


            • Réflexions du Miroir AlLusion 27 août 2020 13:58

              @Philippe Huysmans,

               Pas de faux fuyants.. Toutes entreprises humaines, quelle qu’elles soient, ont dans notre monde des relents de retours sur investissements financiers.
               Cela ne date pas d’aujourd’hui.
               Les Lombards ont profité des largesses des volontés guerrières des dirigeants de l’époque pour augmenter leurs potentiels sur les hommes et sur les territoires.. 


            • Réflexions du Miroir AlLusion 27 août 2020 14:16

              @Philippe Huysmans,
               Je l’ai compris ainsi. Ne vous en faites-pas... Je fais souvent ce genre de remarque avec humour pour « humidifier » l’atmosphère qui parfois peut devenir agressive sans même le vouloir mais seulement à la suite d’une mauvaise interprétation.


            • enoon321 27 août 2020 17:03

              « Relation dose et maladie »


              Rien de neuf sous le soleil non ?


              https://www.allodocteurs.fr/maladies/maladies-infectieuses-et-tropicales/coronavirus/coronavirus-la-severite-des-symptomes-est-elle-liee-a-la-charge-virale_28978.html Rédigé le 26/03/2020


              https://www.dna.fr/france-monde/2020/03/26/coronavirus-la-charge-virale-a-t-elle-un-lien-avec-la-gravite-de-la-maladie Rédigé le 26/03/2020


              Après c’est sûr, il s’agit de publications scientifiques occidentales et non chinoise et beaucoup plus récentes...


              Et comme toujours dans le cas de cette maladie, après le « il y a une forte chance » on doit bien arriver à trouver la publication « rien ne prouve ».


              • Eric F Eric F 27 août 2020 17:04

                Cette histoire d’immunité collective est un serpent de mer, par exemple on a vu en mars dernier certains articles sur ce site affirmer que c’était l’objectif caché du gouvernement. En réalité, certains pays l’ont visé, le Royaume Uni par exemple qui a changé de fusil d’épaule quand son premier ministre a été hospitalisé en urgence, ou encore la Suède et les Pays Bas mais qui ont fini par mettre des mesures restrictives et n’ont pas un taux d’immunité bien supérieur aux autres.

                En réalité, une épidémie atteint rarement ce taux, par exemple les grippes saisonnières cessent pour d’autres raisons alors que 10% des gens ont été atteints, même dans les pays qui ne pratiquent pas la vaccination dont l’efficacité est de moins de la moitié au mieux.

                L’hypothèse d’un passage à une contamination bénigne est très plausible (peut être que le masque concoure à une faible charge virale dispersée). Au bout de plusieurs années, il peut y avoir une meilleure immunité générale, mais ce n’est pas prouvé, car sinon le rhume aurait disparu depuis Cro-Magnon.


                • babelouest babelouest 27 août 2020 18:03

                  Bonjour à tous.

                  Je reçois ce document, « à lire » : à chacun ensuite d’en tirer ce qu’il veut.

                  - :- :- :- :- :- :- :- :- :- :- :- :- :- :- :- :- :- :- :- :- :- :- :- :- :- :- :- :- :- :- :- :-

                  à diffuser largement.
                  Simon

                  Un virologiste italien de renom parle de « pandémie psychologique ».

                  Par M. Jeroen Pols

                  Rotterdam - 22 août 2020 - Le Dr Maria Rita Gismondo (66 ans) a confirmé
                  aux autorités le « premier cas de couronne » de l’Italie le 20 février
                  2020 à 21h30. Elle raconte son histoire lors d’un symposium à Berlin.
                  "Nos ambulances ont dû faire des allers-retours à travers Milan avec un
                  feu bleu clignotant."

                  Gismondo, virologue en chef à l’hôpital universitaire Luigi Sacco de
                  Milan, était à Berlin avec huit autres experts à l’invitation des
                  députés de l’AfD la semaine dernière. Ils y ont discuté avec des
                  dizaines de représentants du monde politique et de la société d’une
                  analyse factuelle du « meilleur des mondes » d’un point de vue médical,
                  juridique et économique.

                  La professeure dit avoir été publiquement attaquée et avoir subi des
                  pressions de la part du gouvernement italien pour qu’elle cesse de
                  parler de la situation réelle en Lombardie : Gismondo considère toujours
                  le virus comme une « grippe moyenne ». Selon elle, le virus circule
                  inaperçu en Europe depuis des semaines. Dès novembre 2019, le ministère
                  de l’environnement a découvert par hasard le dernier type de virus
                  corona lors d’une étude de routine sur les eaux fluviales milanaises.

                  La virologiste italienne de haut niveau décrit la situation comme "une
                  pandémie psychologique« et »une stratégie de panique globale". Elle
                  affirme qu’à la demande des autorités, les ambulances vides de son
                  hôpital ont fait des allers-retours dans les rues de Milan avec des
                  gyrophares. Le convoi de camions de Bergame, qui a choqué le monde
                  entier fin mars, n’a pas transporté un seul corps. Un colonel militaire
                  responsable le lui a confirmé. Elle ne veut pas commenter la stratégie
                  politique du régime Conte à Rome.

                  www.compact-online.de/was-hat-die-elite-zu-verbergen-experten-packen-aus/ ?cookie-state-change=1598093122789

                  Traduit avec www.DeepL.com/Translator (version gratuite)



                  • Eric F Eric F 27 août 2020 19:19

                    @babelouest
                    on peut faire une synthèse dialectique des positions contradictoires sur la question, en parlant d’épidémie de gravité moyenne, mais ayant fait l’objet d’une surenchère de dramatisation par les autorités médicales, médiatiques et politiques.
                    Cette « amplification » provient probablement de ce que le gouvernement chinois ayant été accusée à l’origine de cacher le problème, il a été amené à surréagir pour montrer au reste du monde sa détermination à endiguer la maladie. La mise en oeuvre du confinement en Chine a constitué un « précédent », qui a influencé les gouvernements mal préparés (d’autres pays mieux préparés, comme la Corée du sud, n’ont pas eu besoin d’y recourir). Après avoir « copié » le confinement chinois, on « copie » désormais le port massif du masque, passant dans ce domaine du déni au zèle maximaliste.


                  • Eric F Eric F 27 août 2020 21:37

                    @Philippe Huysmans
                    Vous corroborez au contraire ce que j’écris, car en effet les occidentaux ont « culpabilisé » les autorités chinoises pour leur inertie, les amenant à des mesures très radicales. Il y a eu par ailleurs en interne des décisions politiques du gouvernement chinois accusant les autorités locales de la région de Wuhan d’avoir sous estimé la maladie, on se souvient notamment du médecin lanceur d’alerte qui avait été rappelé à l’ordre par les autorités locales.
                    Par ailleurs, la Chine et la Russie sont à un bon niveau médical, mais c’est tout autant idéologique de les prétendre supérieurs. Vos insinuations de « mauvaise foi » vous reviennet donc en boomerang, vous êtres dans une des positions antagoniques dont je m’efforce d’extraire une « synthèse dialectiques »


                  • Eric F Eric F 28 août 2020 18:28

                    @Philippe Huysmans
                    « ...me fous de vos commentaires comme de ma première culotte »
                    Vous avez réagi avec un tour polémique à un de mes commentaires adressé à un autre intervenant, il était donc naturel que j’y réponde. Le fait d’« écrire régulièrement » ne constitue en rien un critère de supériorité ou d’autorité sur ces questions.


                  • Reflexo78 Reflexo78 27 août 2020 18:45

                    Dr Patrick Barriot : « Les autorités ont orchestré la dramatisation de l’épidémie et entretenu une angoisse disproportionnée »

                    https://www.bvoltaire.fr/dr-patrick-barriot-les-autorites-ont-orchestre-la-dramatisation-de-lepidemie-et-entretenu-une-angoisse-disproportionnee/


                    • Bernard Dugué Bernard Dugué 27 août 2020 19:10

                      Dernières données après la panne informatique

                      375 réa contre 410 il y a deux jours

                      nombre d’hospitalisations en baisse aussi

                      4517 contre 4600 il y a deux jours

                      https://www.linternaute.com/actualite/guide-vie-quotidienne/2489651-covid-19-chiffres-cartes-le-point-sur-l-epidemie-de-coronavirus-en-france-27-08-2020/


                      • Eric F Eric F 28 août 2020 18:45

                        @Bernard Dugué
                        il semble qu’il y a eu un bug dans les annonces du nombre de personnes en réanimation : pour le 25 Aout, c’était 401 et non 410 (lien), la tendance générale reste sous les 400


                      • I.A. 27 août 2020 20:51

                        @Bernard Dugué

                        Bon. Pas d’accord avec l’appellation « 2 épidémies », mais alors pas du tout. Les responsables politiques et scientifiques ont fait n’importe quoi, ce n’est pas une raison pour donner une image compliquée d’une situation somme toute extrêmement courante, donc banale !!

                        Une contamination = plusieurs réponses, selon les doses reçues (charges virales), et selon le terrain. Sachant qu’il est des saisons, ou des situations, durant lesquelles les virus sont moins agressifs...

                        Les scientifiques semblent découvrir quelque chose qui est pourtant vieux comme le monde ! Immunité croisée, doses immunisantes et doses délétères, durée de l’immunité, un pas en avant pour deux pas en arrière, en prenant bien soin d’oublier les bases ! Ils feraient mieux d’arrêter de courir les publications, pour chercher un peu ! Ce qu’il y a à « trouver » existe depuis plusieurs millénaires ! Peut-être devraient-ils se rapprocher d’un certain Nils Anders Tegnell ?? Ah, mais non, ce n’est pas politiquement correct ! Il leur reste Raoult, mais il a tellement eu de pression, qu’il n’osera plus trop...

                        De toute façon la boîte de pandore est ouverte... N’avez-vous pas reçu les consignes des syndicats ? Pire que les idiots du CS ou que le 1er Sinistre. Bref, à terme, il semblerait que l’éducation nationale soit vouée à disparaître... crashée par les syndicats d’enseignants ! Je vous laisse analyser les conséquences pour les familles et les enfants !

                        Bien à vous


                        • Bernard Dugué Bernard Dugué 27 août 2020 21:03

                          @I.A. désolé mais vous n’avez rien compris
                          ce n’est pas une contamination et plusieurs réponses
                          mais deux contaminations et des réponses immunisantes ou bien avancées et selon l’état des patients, graves ou pas
                          Ce n’est pas une image compliquée mais une image claire avec des contrastes
                          savez-vous lire les contrastes ? 


                        • I.A. 27 août 2020 21:52

                          @Bernard Dugué

                          Si je vous ai vexé, c’est qu’il y a un loup... Non, monsieur Dugué, nous ne resterons pas d’accord sur les termes. Toutes nouvelles, d’ailleurs, ces expressions-là. Qu’en est-il pour les autres germes, les autres épidémies ? Depuis le VIH, aucun microbe n’aura retenu autant l’attention. Le pire, c’est que vous semblez sincèrement croire que SARS-CoV-2 a quelque chose de plus diabolique que les autres... Ou bien cherchez-vous à justifier les hystéries médico-gouvernementales ? Pour ce qui est de lire les contrastes, je n’ai jamais entendu dire qu’il fallait avoir fait St-Cyr pour ça... si ? Mais attention : vous adoptez un langage abscons dès que vous êtes en difficultés, et ça, on vous l’a certainement déjà dit plusieurs fois !

                          ... Et pourquoi pas trois épidémies pour ce seul petit virus ? Je vous le demande ! Faites comme bon vous semble, mais n’en faites pas trop.

                          Et sans rancune.


                        • Bernard Dugué Bernard Dugué 27 août 2020 21:55

                          @I.A.Vous ne m’avez pas vexé et ne suis pas en difficulté, en revanche c’est vous qui être en difficulté et je n’ai même pas eu besoin de vous mettre en difficulté, vous vous tirez une balle dans le pied



                          • cleroterion cleroterion 28 août 2020 08:02

                            A l’auteur : qu’est ce qui fait selon vous que le virus se propage de manière principalement immunisante en moment ? Est-ce que c’est dû à la saison ? auquel cas il faudra s’attendre que la forme grave reprenne le dessus cet automne.


                            • Bernard Dugué Bernard Dugué 28 août 2020 10:43

                              @cleroterion Deux explications,
                              l’une issue d’une observation par les scientifiques sur la charge contagieuse, largement développée dans mes deux articles ainsi que dans le papier cité de M Gandhi
                              l’autre plus énigmatique, inconnue des scientifiques. C’est le but de la recherche que d’aller vers l’inconnu. Un vrai chercheur a comme milieu naturel l’inconnu. 
                              La propagation n’a aucune incidence sur la forme de la maladie, elle est purement mécanique. Toute la différence provient de ce que font faire les virions et les défenses immunitaires.


                            • 59jeannot 28 août 2020 08:03

                              reste plus qu’une raison de porter le masque : interdire les manifs.

                              sauf pour les personnes à risques bien sûr


                              • Francis, agnotologue Francis29 28 août 2020 12:12

                                @59jeannot
                                 
                                 

                                Rappelons les cinq fonctions du masque en période post-épidémie :
                                 

                                 1 — occuper le terrain en attendant l’arrivée des vaccins qui seront présentés comme la libération ;
                                 2 — empêcher l’accès à l’immunité collective ;

                                 3 — contenir la progression du nombre d’infectés asymptomatiques qui sont potentiellement des « clients » perdus pour Big Pharma et/ou des complications secondaires lourdes et dont un nombre élevé serait une catastrophe sanitaire ;
                                 4 — nous humilier et empêcher les regroupements et manifestations populaires ;
                                 5 — accessoirement, vu leur prix de vente, enrichir les marchands de ces saletés.


                              • Géronimo howakhan Géronimo howakhan 28 août 2020 09:35

                                Merci à l’auteur...enfin Bernard, ici où je suis en Irlande l’usage du prénom est la règle même par la police et dans tous les bureaux officiels ..Voila des milliers d’années voir millions ,voir plus ,que cela se produit ainsi, tout seul....plus la pseudo science progresse plus nous sommes idiots en fait..dans le sens je suis spécialiste des clous de cercueil mais je ne sais rien sur rien d’autre..pourquoi ? entre autre la pseudo science est devenu la propriété des truands à qui on donne le pouvoir en refusant de coopérer, de partager, l’équité etc bien sur volontairement, sinon cela ne marche pas..et oui ce qui est « bien » bon etc ne peut s’imposer sinon cela n’est plus le bien mais le mal déguisé..

                                le truc ici est que j’accepte ma naissance mais refuse ma mort, faute car un absolu ne peut se refuser car « pas le choix » or on fait exactement cela consciemment et inconsciemment et ça utilise un maximum d’énergie a combattre-refuser la mort qui sera là de suite , demain ou bientôt et c’est une souffrance permanente..même et encore plus avec des robinets en or et un pouvoir quasi absolu mai il ne l’est pas seule la vie dont on ne sait plus rien de profond sauf exceptions et la mort sont absolues , ..ce refus du réel factuel prouvé encore et encore des milliards de milliards de milliards puissance mille milliards de fois toutes espèces vivantes confondues, ce refus du réel qui est un des sens de schizophrénie, mais avant les psycho bla bla pour le pognon, ce refus du réel est un suicide, en clair « je » refuse la vie !! ...et comme nos cerveaux ont énormément dégénéré lorsque la pensée analytique a pris le contrôle quasi total, sauf exceptions, de notre psyché ( voir Adam et Eve en mode visionnaire , allégorique ou hermétique) nous privant de nos autres capacités innées donc pour lesquelles nous n’y sommes pour rien une fois de plus , comme donc nos cerveaux ont énormément dégénéré lorsque la pensée analytique a pris le contrôle quasi total de notre psyché..nous sommes uniquement depuis en mode combat donc en guerre, tous contre tous..et il y a deux catégories les gagnants et les perdants ...

                                toute personne un peu éveillée qui joue au monopoly une fois avant de ne plus jamais jouer , car un éveillé à la nature de ce qui est ne peut pas jouer plus d’une fois à ce genre de pseudo jeu qui est un combat déguisé, une telle personne sait que il ne fallait pas « jouer » à cela...

                                Le pseudo virus est juste un des millions de dérivatifs pour les adorateurs du veau qui dort et qui dorment...histoire de nous la mettre bien profond car le maître, donc le gagnant du monopoly voulu par le « bon » peuple, lui li a compris car il est moins con sur ce sujet, que la compétition va l’éliminer lui aussi....en fait cela va tous nous éliminer soi nous même donc auto suicide..ou élimination par L’Origine...ce qui s’est déjà produit partiellement du moins au moins une fois aujourd’hui prouvée voir plus, il y a 12800 ans...voir Graham Hancock, Randall Carlson etc..les podcasts de Joe Rogan sont intéressant sur ces sujets ..https://youtu.be/aDejwCGdUV8

                                Sur le sujet dont je ne parle quasiment pas, merci du travail en tous les cas..mais je ne rois pas que nous maîtrisions plus de genre 1% du sujet car l’analyse ne peut qu’être excessivement partielle or à partir du excessivement partiel nous en faisons des conclusions absolues qui bien sur sont simplement non fondées, non prouvées ..posons alors ce genre question : pourquoi les virus existent t’ils ?? réponse des humains : pour nous tuer !!! plus con.................. smiley


                                • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 30 août 2020 09:04

                                  @Géronimo howakhan

                                  Pour avancer sur l’immortalité, lire et croire : Jean 6 :30-59, Jean 11 :25-26 et Esaïe 25 :6-12


                                • stef 28 août 2020 21:55

                                  Attali , un génie pour la France qui est en train de crever ?????


                                  • Moonlander Moonlander 29 août 2020 00:30

                                    C’est le virus qui attaque la cellule ou la cellule qui accouche du virus ?

                                    Dans les deux cas qui a la clef ?


                                    • Géronimo howakhan Géronimo howakhan 29 août 2020 10:49

                                      @Moonlander

                                      Salut ami lunaire..dans un bon sens, question fondamentale à tous points de vues..
                                      On en est encore dans Bouvard et Pécuchet constatant que l’on ne peut se baser sur rien car dans la pseudo science de pseudo personnes on y trouve de tout et son exact contraire.
                                      Mon sentiment va sur la deuxième proposition. on est bien sur dans l’opposition Pasteur et Bechamp, entre autre, l’un réglait ses microscopes pour que ses étudiants ne voient pas les « microsymas » ..bactéries, virus etc l’autre émettant la proposition fondée que le terrain du corps donc son état de délabrement ou pas du à un tas de circonstances..le premier est pour moi et de plus en plus de monde un charlatan égocentré et le deuxième disons un vrai scientifique rare non égocentré....l’opposition bien/mal..issue de la pensée analytique qui a son rôle vital dans la mise en route de la survie pratique mais des qu’elle déborde sur des sujets ne la regardant pas est de mortelle à désastreuse .lorsque utilise ses capacités innées dans des domaines où elle ne n’aurait jamais du aller comme les relations entre humains car entre autre elle contient un principe d’élimination de projets,, concepts ou idée etc jugées mauvaises, ceci utilisé là où il ne faut pas fait va entre nous pourrir cette non vie de zombie d’où le moindre sens profond et mème pas si profond est absent nous éliminer si nous continuons sur ce chemin ce qui bien sur est le cas même là devant ce désastre planétaire et en chacun..chaque « moi trou du cul premier » voulant encore et toujours les mêmes choses qui sont alors LES causes qui vont créer encore et encore le désastre humain ...enfin etc..respect ...


                                    • Yanleroc Yanleroc 29 août 2020 12:03

                                      @Géronimo howakhan

                                      camarade emplumé

                                      google trad ? ....Signaux de fumée + 5G ?..

                                      Salut ! Paix sur toi et tous « Ceux qui marchent debouts »

                                      Toujours cet individualisme suicidaire, qui nous aliène notre Moi profond !

                                      J’ai bon, comment tu vas ?


                                    • Géronimo howakhan Géronimo howakhan 30 août 2020 12:24

                                      @Yanleroc

                                      Salut,

                                      oui cet individualisme suicidaire en opposition avec l’intégralité de l’univers en fait et qui ne peut que perdre ce combat de moi contre moi, l’univers ne combat pas ,c’est donc un suicide ! suicide fuite impossible de ce qui est, qui est bien sur le chemin de l’ignorant de lui même donc de la vie dans sa globalité, ignorance, alors pris comme un fait et pas comme un jugement. Si le maître notre création en sait un peu plus que la masse,ce qu’il sait de plus ou rien sur lui même est peanuts, négligeable mais hélas suffisant pour nous mater.
                                      Le moi profond ou ce que je suis, nous sommes en profondeur a disparu oui.
                                      Le point de départ ne peut qu’être là où sommes avec ce que l’on est devenu et ce pour chacun d’entre nous.
                                      Or que faisons nous sauf exceptions ? Blâmer tout ce qui peut l’être donc quasiment l’univers entière sauf soi mémé que la pensée binaire exclue de cette compréhension, ceci est non seulement stagnation mais dégénérescence .
                                      Ce drame car c’est un drame est notre création à tous, ceci n’est pas compris sauf exceptions..mais je m’ arrête là car je repartirais comme avant sur des post interminables car sans fin de par le ou les sujets et je ne fais plus cela ici..pour le moment et depuis un bout de temps.
                                      Merci de to mot, much appreciated ..

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité