• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

abraham

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 1 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • abraham 5 juillet 2008 01:46

    C’est très facile de caricaturer et de donner de grandes leçons de "démocracie" aux Africains. Mais pourquoi ne pas parler aussi de Georges Bush et des elections americaines truquées en 2000 ?
    SVP, commencez par coller aux faits : 1- le sommet ne s’est pas tenu sur les bords du Nil mais sur ceux de la mer rouge ; 2- ne parlez pas du Maroc, parcequ’il n’y etait pas, n’étant pas membre de l’UA.
    Les coups d’etat africains dont vous parlez ont été presque tous installés avec le soutien ou la protection de l’armée française, si ce n’est de compagnies petrolieres françaises comme ELF (au Congo quand un gouvernement democratiquement élu avait tenté de mettre fin au pillage des ressources de pays par cette compagnie française). Oubliez-vous que ce sont les massacres de l’armee française au Cameroun qui ont écrasé l’intelligentia locale et ont abouti au regime que vous denoncez actuellement ?
    Le tord de Mugabé aura été de toucher aux terres injustement arrachées des communautés locales par une poignée de colons blancs autrefois soutenus par une des répressions les plus féroces contre les peuples africains (celle menée par le régime colonial raciste de lan Smith qui se reclamait ouvertement de l’apartheid et de la suprematie raciale blanche) elle-même soutenue par la France et une bonne partie de l’Occident... Pourquoi Mbeki condamnerait-il Mugabe alors qu’il sait que tot ou tard l’Afrique du sud cherchera, elle aussi, à remettre la terre à ses populations spoliées et à redistribuer de manière plus equitable les richesses entre blancs et noirs et que surement, elle se fera, alors diaboliser et boycottée par l’Occident, comme l’est actuellement le Zimbabwé ?
    Par les sanctions qu’elle a imposé au Zimbabwé, comme naguere, elle l’a fait pour d’autres peuples "rebelles", l’Occident affame un peuple et ensuite demande des "elections démocratiques" esperant que ce peuple "votera avec son ventre"... Mais il restera encore au Zimbabwe, un peuple fier et digne qui gardera le ventre vide mais n’aura pas à baisser la tete face à l’Occident...
    Les questions de fonds que l’Occident ne veut pas discuter sont plus complexes que les carricatures faciles qui ne font que renforcer le paternalisme occidental dont l’Afrique n’a que trop souffert...







Palmarès