• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

adrien50

adrien50

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 10 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • adrien50 adrien50 18 août 2017 15:16

    @Alcyon
    Désolé de vous faire redescendre sur Terre, mais ici sur Agoravox ce n’est pas vous qui décidez si un commentaire est oui ou non nul et non avenu.
    D’ailleurs si on suit votre logique, votre commentaire n’explique rien du tout, ne fournit aucun chiffre aucune équation. Il est donc selon votre propre délire nul et non avenu.



  • adrien50 adrien50 17 décembre 2015 23:56

    @Thierry SALADIN
    Lisez l’article « littérature bretonne » sur Wikipédia. Avant le XXe siècle, aucun livre écrit en breton n’est référencé. Ils sont écrits en français ou en latin.
    Comparez maintenant avec l’article « littérature chinoise » sur Wikipédia.

    Le breton moderne est une langue artificielle. C’est une langue fabriquée dans un but politique. Il est issu d’une certaine idéologie séparatiste et non de la culture bretonne populaire. Un grand-père locuteur du patois de Rennes, ne comprendra pas son petit-fils qui apprend le « breton » à l’école (dite républicaine). Le breton moderne est aux patois bretons ce que le globish est à la langue de Shakespeare, Goethe, Chateaubriand, etc… Une langue dépourvue de culture, de littérature, d’histoire.

    N’en déplaise à Samuel Hutington, de plus en plus d’Européens apprennent des langues asiatiques ou africaines. Il faut y voir le signe d’une ouverture d’esprit.



  • adrien50 adrien50 9 mai 2015 00:13

     Le FN dit des vérités. Je pense à l’UMP et au PS qui appliquent des politiques semblables, la présence de pédophiles dans la classe politique, etc.
    Mais bizarrement ces vérités sont associées à des « dérapages » aussi bien nauséabonds que contrôlés. Beaucoup de sympathisants du FN que je rencontre se demandent pourquoi régulièrement les cadres du parti, peu de temps après avoir sorti des propos justes et pertinents, se complaisent dans d’autres plus que limites. Je pourrai parler de Pétain, Patrick Bruel, des chambres à gaz ou encore du terroriste norvégien Anders Breivik qui aux yeux du père et de la fille bénéficierait de circonstances atténuantes. C’est en fait ce que les Américains appellent le « reverse psychology » ou pour parler français la technique du mauvais sujet. Elle consiste à associer des vérités gênantes à d’autres propos tout à fait répréhensibles, dans le but de salir le tout. Ceci serait bien utile à un pouvoir en place qui aurait des choses à se reprocher. Si de plus, ce pouvoir arrive à faire penser que la seule opposition possible est fachiste, néo-nazie, homophobe, raciste, bref tout ce que détestent les Français, alors sa réélection est assurée.

     Pour jouer ce rôle, le système a choisi le FN. Ils le surmédiatisent depuis 1983. En effet d’après le CSA, son temps de parole accordé dans les médias de grande diffusion, est très largement supérieur à ses résultats dans les urnes.

     Marine Lepen régulièrement s’affiche avec les pires damnés de la Terre (bal à Vienne en pleine campagne pour les présidentielles ou dernièrement défilé à Rome avec le parti grec aube dorée et la ligue du Nord italienne, groupes ouvertement nazis et fachistes) et cela malgré la dédiabolisation. Un peu à la manière de Mao lors de la campagne des cent fleurs, cette dédiabolisation ne sert finalement, qu’à laisser pousser les « mauvaises » herbes pour ensuite mieux les arracher.

     Le FN n’a pas de programme clair. Sur beaucoup de sujets essentiels comme la sortie de l’euro, on trouve tout et son contraire.

     C’est une impasse politique. Il n’a aucune chance au niveau national, car comme le dit Zemmour « à la fin le FN perd toujours », surtout avec une élection présidentielle à 2 tours. Il ne peut en effet dépasser son plafond de verre que dans des élections très localisées, limitées à des tailles de communes comme celle de Cogolin. Le fait que 80% des électeurs ne voteront jamais pour le FN, et donc qu’il ne faut pas en avoir peur, l’UMPS le taira toujours. Cet UMPS qui squatte le pouvoir depuis des décennies n’a plus rien à proposer, ne pouvant plus s’adresser à la raison des électeurs il ne peut que jouer sur leurs affects.
    Le FN est leur meilleur allié. Tout cela, l’UPR le dénonce. Et c’est pour cela que les propos de Fifi sont si souvent attaqués. Les militants FN ont raison. Je serais encarté au FN, j’agirai de la même manière, car leur véritable ennemi ce n’est pas le système, mais bien ceux qui disent la vérité.

     Fifi continue ton combat. Je te lis toujours avec autant de plaisir.



  • adrien50 adrien50 20 avril 2015 10:36

    @Tythan
    Un gourou par définition est quelqu’un qui affaiblit le sens critique des personnes.
    Quand M. Dupont confie au premier journaliste venu qu’il pourrait nommer la fille du borgne comme premier ministre, où est passé le sens critique de ses électeurs ?

    Soyez sûr, que si Asselineau sortait une telle énormité, il serait viré de la présidence de son parti.



  • adrien50 adrien50 15 avril 2015 23:14

    Régis Chamagne dans une de ses conférences disait que l’on change de nom pour faire oublier des turpitudes passées. Générale des eaux, Lyonnaise des eaux, le crédit lyonnais sont devenues Vinci, Veolia et LCL pour faire oublier des pratiques mafieuses, des magouilles politico-financières. Idem pour l’UMP, ex-RPR.
    http://minilien.fr/a0pmc9

    En empruntant le même nom que le parti néo-conservateur de la famille Bush, le rêve du père de Sarkozy se réalise alors un peu :
    http://minilien.fr/a0pmc8

    Encore le signe de la soumission mentale de nos présidents, comme le note François Asselineau :
    http://minilien.fr/a0pody
     







Palmarès