• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Al West

Une civilisation débute par le mythe et finit par le doute.
E.M. Cioran

Tableau de bord

  • Premier article le 05/03/2012
  • Modérateur depuis le 11/04/2012
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 20 1258 834
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 417 315 102
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires



  • Al West 27 novembre 2013 14:42

    Il suffit de mettre un espace à chaque saut de ligne pour qu’il soit pris en compte smiley



  • Al West 27 novembre 2013 13:22

    Bien sûr. Moi-même avant j’étais rouge mais j’ai migré chez les bleus parce que d’une part on se marre plus et que d’autre part les débats sont plus intéressants.
     
    Allez-y lynchez-moi les rouges smiley
     
    Bon dans tous les cas, on se donnera rendez-vous ici pour les prochains épisodes, c’est une série que je vais suivre.



  • Al West 26 novembre 2013 19:18

    Salut Machiavel,

    J’ai beaucoup apprécié l’article dans l’ensemble, mais il me semble que tu utilises le mot « foule » dans deux sens relativement différents sans le préciser, le premier faisant référence à un groupe de personnes partageant des opinions (politiques, la plupart du temps), le second faisant référence à l’ensemble des individus subissant ces mécanismes, la plupart du temps sans en avoir même conscience, qui n’entrent toutefois pas en relation les uns avec les autres mais sont simplement soumis aux mêmes tentations.
     
    Pour moi, les processus à l’oeuvre dans le premier et le second cas sont différents même s’ils partagent des points communs. Je sais par exemple que tu pourrais me répondre que le second sens rejoint le premier puisque la société est elle-même une foule (d’où ce besoin compulsif de consommer pour soigner son image sociale, ou de fumer la cigarette dans le cas des femmes états-uniennes de 1920). Dans le premier sens du mot foule, il y a par exemple une euphorie collective qui n’existe pas dans le second cas. Dans le second sens, l’individu ne fait pas corps avec les autres individus comme c’est le cas dans le premier sens. Je reconnais toutefois qu’il y a des astuces similaires : slogans, logos, etc.
     
    Bref, dans les deux cas, l’individu est aliéné - on fait joujou avec son cerveau - mais de façons différentes.



  • Al West 15 novembre 2013 12:29

    Quel que soit le gouvernement il n’y aura de toute façon plus de croissance. C’est l’alliance du principe du système financier fondé sur l’argent dette et du plafonnement des ressources en énergie fossile. (Voir par exemple les graphes de Jancovici.) À moins de changer le système financier et donc de revoir la définition de la croissance ou d’une révolution énergétique subite, les carottes sont cuites, c’est la fin des haricots, bon appétit.



  • Al West 12 novembre 2013 18:05

    Bonjour Pierre,

    Quel plaisir de revenir sur Agoravox et d’y trouver un de vos articles smiley
    Je vais y aller de mon commentaire pour l’occasion.

    "Plus tard, j’appris à l’école qu’il y avait des guerres de religion, des guerres d’indépendance ou des guerres de conquête mais on ne m’apprit jamais qu’il y avait des guerres pour faire tourner les économies."

    C’est bien vrai, mais on rate à mon sens l’une des causes principales des guerres modernes, celles du dernier siècle essentiellement, qui sont certes des guerres économiques - et donc au cours desquelles les richesses sont concentrées entre les mains de quelques avisés - mais qui sont surtout des guerres malthusiennes.

    La guerre, c’est un outil formidable pour empêcher une région de se développer, pour éliminer une partie de ses habitants et empêcher ceux qui survivent de trop consommer. Ce n’est pas moi qui le dis, c’est Kissinger dans un rapport de 1974 :

    http://pdf.usaid.gov/pdf_docs/PCAAB500.pdf

    Ce même Kissinger qui parcourait le monde pour empêcher les dirigeants des pays en développement de développer le nucléaire civil (j’insiste sur le civil) parce que l’essor technologique d’un pays en développement (et donc une consommation accrue des matières premières) est tout aussi dangereux que son accession à l’arme nucléaire. Ali Bhutto en a d’ailleurs fait les frais. Des scientifiques indiens ont été assassinés dans les mêmes années. Et aujourd’hui, le même sort est réservé aux Iraniens.

    Les classes dirigeantes occidentales sont obsédées - et je ne leur donne pas tort - par le contrôle de la population et il y a de fortes chances pour que les guerres deviennent plus fréquentes que le contraire.

    C’est bien là tout l’enjeu au Moyen-Orient : trouver un prétexte afin d’y déclencher une guerre régionale voire mondiale. Véritable partie d’échecs qui se joue là avec deux camps véritablement opposés : l’Occident et sa mauvaise foi, qui arrive à faire croire à peu près tout et n’importe quoi à sa population (on le voit encore avec les récents rapports faisant état du refus des Occidentaux d’aider le gouvernement syrien à transporter leur arsenal chimique afin de le détruire sous prétexte qu’il pourrait l’utiliser pour combattre les rebelles, ou encore le torpillage des négociations sur le nucléaire iranien par la France - le tout étant d’avoir à disposition un prétexte suffisamment plausible pour déclencher une guerre) ; et de l’autre les BRICS et quelques satellites qui ont une stratégie fondée sur l’étude de preuves indiscutables et le respect du droit international.

    Pour moi, le camp occidental a déjà gagné et il y aura bien une guerre tôt ou tard. De toute façon, tout le monde s’y prépare (la Chine et la Russie notamment), et m’est avis qu’elle fera bien plus de morts que les deux guerres mondiales. D’un point de vue démographique, ce sera sûrement une réussite. smiley

Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès



Agoravox.tv