• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Anatole

Je m’appelle Anatole.

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 1 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • Anatole 8 décembre 2007 01:45

    Appel à se rassembler sur le Parvis des Libertés et des Droits de l’Homme, à Paris (Trocadéro), lundi 10 décembre 2007, à partir de 18h.

    Le 10 décembre 1948, les 58 Etats Membres qui constituaient alors l’Assemblée générale ont adopté la Déclaration universelle des droits de l’homme, à Paris.

    Soixante ans plus tard, jour pour jour, le 10 décembre 2008, Paris reçoit en grandes pompes pour une semaine entière le créateur d’un « prix des droits de l’homme » : le dictateur libyen Kadhafi.

    Ce prix Kadhafi des droits de l’homme a notamment été décerné au révisioniste Roger Garaudy (2002), à l’islamiste Farrakhan (1996), au dictateur Fidel Castro (1998), celui-là même dont le discours en 2001 à Durban fût acclamé aux cris de « morts aux Juifs », à son disciple Hugo Chavez (2004), l’ami d’Ahmadinejad, à l’antisémite Mahathir bin Mohamad (2005) dont le discours sur le thème « les Juifs dominent le monde » avaient fait grand bruit en octobre 2003, ainsi qu’à Jean Ziegler, cofondateur de ce prix, qui l’a modestement refusé, et qui était il y a encore quelques jours interviewé sur France 2 pour ses « lumières » sur le racisme...

    Ainsi, notre pays s’apprête à célébrer le soixantième anniversaire de la déclaration universelle des droits de l’homme en dressant une tente à l’hôtel Marigny à l’un des leaders de l’usurpation mondiale des droits de l’homme.

    Et personne ne bougerait ?

    Et personne ne dirait rien ?

    Ce n’est tout simplement pas possible.

    D’où cet appel à tous les individus et les organisations soucieuses des droits de l’homme à se rassembler sur le Parvis des Libertés et des Droits de l’Homme, à Paris (Trocadéro), lundi 10 décembre 2007, à partir de 18h, pour dénoncer cette mascarade insupportable des « nouveaux droits de l’homme version Kadhafi », et à renouveler ces rassemblements chaque jour, même heure, même endroit jusqu’au départ de Kadhafi de la capitale du « pays des droits de l’homme »







Palmarès



Agoravox.tv