• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Ausir

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 412 0
1 mois 0 18 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • Ausir 14 octobre 23:37

    @Claude Courtyl
    « Ainsi la prolifération de l’espèce  »

    Elle est due au progrès médical et aux aides financières et techniques apportées qui freine la sélection naturelle .

    Quand auparavant les prématurés par exemple mourraient , on les met en couveuse , les handicapés vivent aussi plus longtemps etc 
    Avant chaque famille avait son lot d’enfants qui mourraient en bas âge , et on ne prolongeait pas la vie des personnes âgées ...

    L’Afrique ou la prolifération est importante reçoit plus d’aides qu’il y a 80 ans , le progrès favorise la multiplication humaine , 

    mais n’aboutit pas forcément à la misère , la misère résulte de la destruction de l’organisation sociale avec ses différentes classes qui équilibrait une société , 
    c’est la destruction des classes sociales , de la famille , qui fait perdre aux gens leur identité , donc leur leur culture et les plonge dans le déséquilibre , une fragilité par manque de repères , une décadence et donc la sauvagerie ..



  • Ausir 14 octobre 23:18

    @Claude Courty
    les peines de mort comme de prison se veulent des mesures destinées à protéger, définitivement ou temporairement, la société contre les auteurs de méfaits plus ou moins graves,

    oui mais pas que ...

    la peine de mort a toujours existée , son abolition est très récente au regard de l’histoire de l’humanité et le fait de sociétés athées déconnectées du divin et donc décadentes ...

    les sociétés les plus religieuses qui croient à la vie après la mort , la mort n’étant qu’un passage , ont toujours pratiquées la peine de mort pour sa dimension sacrificielle et spirituelle :on rend spirituellement service à un criminel en le faisant passer de l’autre coté car il expie ses fautes ici bas et ne pourra plus en commettre , on l’empêche d’accumuler plus de karma négatif ..c’est très positif pour lui ..
    Il n’y a que dans les sociétés matérialistes que la mort est une fin .



  • Ausir 13 octobre 11:53

    @Docteur Faustroll
    a modes est simplement de privatiser les secteurs juteux des services publics (comme la poste) et des équipements (comme les autoroutes) en laissant à l’état les charges de fonctionnement et d’entretien 

    L’état n’a jamais été capable de gérer rien lui-même les faits sont là , d’ou la délégation obligatoire pour ne pas finir de couler 
    regardez ce qui est encore géré par l’état comme les écoles , les hopitaux , mairie de Paris etc qui sont en décrépitude , non à cause du manque de financement mais à cause de gestion calamiteuse par des fonctionnaire administratifs , qui font d’abord passer l’intérêt des fonctionnaire avant le service au public qui s’est déshumanisé comme en urss .

    Le collectivisme ou gestion d’état a échoué partout , et maintenant l’état s’attaque à la gestion du foncier , pour posséder touts les terrains et recevoir un loyer cf loi Lagleize , avec la création prévue d’encore plus d’administrations opaques , faire disparaitre le droit à la propriété pour s’accaparer le sol .



  • Ausir 9 octobre 21:09

    Il serait possible de dissocier dans la confession les péchés mineurs et les péchés extrêmes justiciables de dénonciation aux autorités , car susceptibles de mettre les autres en danger . 

    il est trop facile pour les criminels pédophiles de passer à la confession et de se faire absoudre , alors qu’ils savent pertinemment qu’ils vont recommencer , l’absolution ne concernant que les repentis sincères , c’est d’une hypocrisie de la part du confesseur que de les absoudre 

     , ces gens là sont des pervers et le resteront à vie , leur permettre de se confesser de façon hypocrite c’est faciliter leurs méfaits , c’est être complice , ca ne leur rend pas en plus service spirituellement , 

     



  • Ausir 8 octobre 23:40

    @pierrot

    « C’est très souvent exact, hélas, dans les milieux des prêtes catholiques sous l’imposition du célibat »


    c’est tout le contraire :ce sont les pervers au départ qui choisissent l’église ou l’éducation nationale pour être en contact avec des enfants et assouvir leurs instincts prédateurs

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité