• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

baldis30

73 ans, ingénieur de formation
ancien attaché risques et environnement
ancien chargé de cours risques naturels ENSM St Etienne
nombreux articles sur les risques naturels ( notamment inondations méridionales -le 30 dans le login n'est pas un hasard)
participe activement à une association de culture de l'olivier

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 3090 0
1 mois 0 193 0
5 jours 0 22 0

Derniers commentaires



  • baldis30 26 septembre 23:06

    Bonsoir,

    Plutôt que « Les feuillantines » , « L’enfant grec » eut été plus actuel ....



  • baldis30 26 septembre 22:58

    @Cateaufoncel

    « Je ne vois pas où est le problème »

    bonsoir,
    Vous ne voyez pas le problème .... vous pouvez essayer d’acheter des jumelles Zeiss ... pour mieux lire de près quelques noms ::

    Chateaubriand, Tulle, Oradour-sur-Glane, Fosses Ardéatines, Mozzabutto, Vassieux, Glières, La Chapelle-en Vercors...

     et « admirer » quelques sites : Struthof, Ravensbrück, Dachau, .....



  • baldis30 26 septembre 22:48

    bonsoir,

    excellent article..

    « « Les français sont fiers de leur empereur, les anglais célèbrent Lord Nelson et Winston Churchill, donc nous, les Allemands, avons bien le droit d’être fiers des exploits de nos soldats qui ont combattu dans deux guerres mondiales pour l’honneur de la patrie » »

    EIN, ZWEI,........

    « Tout changer pour que rien ne change »( le neveu du Guépard) 

    L’Allemagne caresse tranquillement le rêve de la reconstitution du Saint-Empire Romain Germanique. « Saint » et « Romain » cela les dirigeants allemands s’en battent l’œil, leur peuple aussi s’en détournerait bien volontiers ... mais « Empire germanique » conviendrait si bien aux dirigeants comme au peuple ... Tout changer pour que rien ne change......

    La volonté hégémonique reprise avec Bismarck se poursuivit et se poursuit encore ... on éclate ou l’on fait éclater les autres pays sur des guerres tribales (ex-Yougoslavie, Catalogne, même en France avec la tentative avortée du référendum alsacien). Et on ne règle pas ses dettes ( Grèce) ! 

    Application du vieux principe « diviser pour régner »



  • baldis30 26 septembre 22:33

    @Fifi Brind_acier
    bonsoir,

    le sentiment général de lassitude, de morosité s’est parfaitement exprimé, pour une fois, dans les sénatoriales. Apparemment cela n’a rien d’une tornade, en fait c’est un cyclone parce que la morosité a gagné la partie plus élevée de la population, restreinte à environ 75.000 personnes ... un sondage en grand.

    D’où la précipitation dans les déclarations plus ou moins tonitruantes concernant les investissements, certaines dépenses et autres amusement périphériques dont par exemple les J.O. et comme si le gaspillage ne suffisait pas la candidature à l’organisation de la coupe du monde de rugby ... Amusement de la galerie, et derrière les façades de sourire figés la manifestation de l’incompétence dont bien des gens se sont aperçus.....

    j’ai écrit plusieurs fois après de drôles de campagnes électorales ( primaires, présidentielles, législatives), une drôle de politique... exactement comme naguère après une drôle de guerre une drôle de politique, au demeurant pas marrante

    Morosité générale, puisque les résultats des élections allemandes montrent le vrai visage de sa chancelière et d’une grande partie de son peuple bien matraqué me(r)diatiquement ... mais on sait qu’en la matière le pouvoir allemand est irremplaçable ...

    D’où partira la rébellion ? En 1968 elle partie de l’Ouest, et plus précisément d’une zone d’Ille-et-Vilaine ... personne ne s’en aperçut au départ. Elle s’amplifia dans la caisse de résonnance de la guerre du Vietnam et se transforma en ouragan avec l’arrivée des étudiants. C’était totalement imprévisible ... et pourtant l’Histoire regorge d’exemples dont 1936 et avant au début du XXème siècle.

    La situation économique n’est qu’une dimension de la lassitude, même si elle se répercute sur bien d’autres domaines, la situation de l’instruction publique n’en parlons pas, pas plus que de la culture, ces deux derniers domaines compensant jadis par leur dimension morale les insuffisances de politiciens très suffisants ...

     



  • baldis30 25 septembre 22:12

    @Christian Labrune
    bonsoir,

    Peut-on rester insensibles à toutes les messes en latin que les grands, les plus grands nous ont laissé. Effectivement de Bach mais aussi Mozart, Beethoven, Liszt ou Gounod ...

    Que l’on soit ou non croyant... le respect devant l’inspiration divine.... ou le génie 

Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès