• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

barbason

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 4 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • barbason 27 juin 2009 03:12

    je suis d’acord avec AVALON GIRL



  • barbason 27 juin 2009 02:57

    on peut dire tous ce qu’on veut sur MICHAEL , je m’en fou !
     Sa mort est pour moi une grande perte , j’aurais bien voulu le revoir sur scéne comme il était dans les années 80 , de plus , savoir qu’il n’est plus parmis nous est comme un changement dans ma vie : tous ne sera plus pareil .
    MICHAEL tu as rejoint les cieux , alors , fait danser les anges comme tu as fait danser des millions de fans sur cette terre , on t’enbrasse trés fort et tu reste à jamais dans nos coeurs.



  • barbason 27 juin 2009 02:20

    boris a raison je suis d’acord avec son avis du 22 juin : Si les gens savait ce qui nous attend !!! .Mais le plus fort c’est qu’un certain nombre d’individus reste volontairement dans l’ignorence car la vérité dérange , dans d’autres cas , certains individus sont trops « con » pour comprendre ces vérité , d’autres préférent regarder des series « débiles » à la télé comme « plus belle la vie » et « les feux de l’amour » que de s’informer ou visionner des documentaires ou rechercher des articles véridiques sur internet qui traitent toutes les magouilles et menssonges de nos dirigeants politiques .
    enfin , si tous le monde savait ,beaucoup se suicideraient car certaines vérités sur notre systéme mondial font peur !



  • barbason 27 juin 2009 01:48

    C’est que le 11 septembre n’a pas seulement été l’occasion pour George W. Bush d’étendre l’emprise des Etats-Unis sur le monde, l’événement a frappé les trois coups de la mise en coupe réglée des peuples de l’hémisphère Sud par les grandes sociétés transcontinentales.

    Pour parvenir à imposer ce régime inédit de soumission des peuples aux intérêts des grandes compagnies privées, il est deux armes de destruction massive dont les maîtres de l’empire de la honte savent admirablement jouer : la dette et la faim. Par l’endettement, les États abdiquent leur souveraineté ; par la faim qui en découle, les peuples agonisent et renoncent à la liberté.

    Cette formidable machine à broyer et à soumettre ne supporte plus aucune des limitations que le droit international prétendait traditionnellement imposer aux rapport entre les États et entre les peuples. Du coup, c’est le régime de la violence structurelle et permanente qui, partout, gagne du terrain au Sud, tandis que le droit international agonise.

    Depuis le 11 septembre 2001, la torture est devenue, aux Etats-Unis, une pratique d’État politiquement et juridiquement justifiée par la « guerre globale contre la terreur ». Mais on sait moins, en Europe, qu’elle y a également fait l’objet d’une légitimation morale : pour d’éminents penseurs américains, la torture serait un mal nécessaire, voire un bien, dans certaines situations de menace extrême.

    Comment comprendre cette dramatique régression de la « première démocratie » ? Le Congrès américain a permis la création d’un véritable archipel mondial de la torture.







Palmarès



Agoravox.tv