• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

brunox

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 1 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • brunox 16 janvier 2008 16:23

     

    Pour compléter, la grande utopie est la fable des abeilles de Mandeville qui introduit l’idée d’auto-organisation. Mandeville est un des premiers à pointer l’hypothèse selon laquelle la société est le résultat d’une auto-organisation de ses membres. Cette une ’utopie qui prend le contre-pied de Platon pour qui la société idéale est le résultat d’une société rationnelle issue d’un plan pensé en amont, contrairement à l’auto-organisation. L’ordre chez Mandeville est le résultat de processus spontanés qui sont d’autant plus harmonieux que la raison n’essaie pas d’y intervenir selon un plan. La fable des abeilles est l’idée que les abeilles agissent sans savoir pourquoi. Mandeville essaie de pointer, dans une période où l’on s’éloigne de la tradition, la supériorité de la tradition. C’est en effet à la base de la théorie sociale de Adam Smith, et très fortement analysé par Hayeck et tous les théoriciens de l’auto-organisation qui reviennent dans une perspective pas forcément libérale.

    Chez Hayeck par exemple, les comportements sont totalement irrationnels. Même les comportements les plus aberrants produisent en fait un ordre global. Les individus n’étant pas assez intelligents ni individuellement ni collectivement, de fait, il y aurait une régulation spontanée.







Palmarès