• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

By-pass

By-pass

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 3 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • By-pass By-pass 26 mars 2008 01:55

     

    Bon apres mon commentaire j’ai vu beaucoup de railleries mais rien de concret.

    (La "dérive anti-OGM" : fallait oser la sortir, celle-là ! : ben oui jai osé ^^)

    Alors parlons concretement :

    1/ Quel lien faites vous donc entre l’agent orange et les OGM, lien qui revient souvent ? (si vous me dites Monsanto je vous ferais remarquer que n’importe quelle autre entreprise pourrait produire des OGM : ce serait comme vouloir interdire les trains parce que la SNCF a collaboré pendant la seconde guerre mondiale)

    Pas d’état d’âme cela est quand même en contradiction avec le discours qui consiste à nous faire « avaler » qu’il s’agit de nourrir la planète.

    2/ Quel sont vos peurs principales concernant les OGM ?

    Fondamentalement aucunes , mais j’aimerais savoir qu’est ce que ça apporte au système. Avant on mangeaient des aliments arrosés de pesticides , maintenant on nous propose de manger des pesticides dans les aliments sous prétexte que ça ne pollue plus la nappe phreatique. A part le fait, que celui qui produit l’aliment en détient le monopole j’avoue ne pas saisir l’intérêt pour le consommateur.

    3/ Est-ce que vous vous opposeriez aussi à l’apparition d’OGM non pas destinés à rendre les plantes résistantes aux pesticides ou produisant elles-memes un insecticide comme c’est le cas actuellement mais à des OGM qui devraient faire leur apparition bientot et qui auraient pour but d’améliorer les qualités nutritives d’une plante ?

    absolument pas, pas plus que cela ne me gêne pas d’avoir le choix entre Windows et linux, mais en l’occurrence , j’ai peur que non seulement on me vende de la merde mais qu’en plus, il y aura pour tout le monde.

    4/ Est-ce que si l’utilisation qui en était faite par les grandes firmes n’était pas aussi contraignant, notamment pour les agriculteurs et le rachat annuel des semences, vous reconsidéreriez votre position ?

    Pourquoi pas, l’important n’étant pas de donner le choix. Si tu avais le choix entre une voiture électrique d’une autonomie de 200 Km et ta caisse d’un autre age qui pollue et qui consomme du pétrole hors de prix que choisirai tu ?… laisse tomber la voiture électrique c’est une technologie vraisemblablement trop complexe pour nos constructeurs. Je suis sur que tu as déjà une bagnole au pétrole car c’est la seule chose que l’on te propose. Est ce que ce « choix » te satisfait ?

    Si vous répondez à ces questions je pense qu’on y verra déjà plus clair qu’avec des blagues peu fructueuses pour le débat :) J’en profite aussi pour préciser que je suis étudiant en informatique et que je n’ai pas grand chose à voir ni avec Monsanto ni avec le milieu rural donc d’un avis plutot neutre et pret à entendre tout ce qui ce dit, du moment que c’est constructif.

    Bien entendu j’applique ce questionnaire à moi meme :

    1/ Je ne fais aucun lien entre l’ agent orange et les OGM. D’accord c’est Monsanto qui avait produit l’agent orange il de cela plus de trente ans ... ET ? (Monsanto n’a pas inventé les OGM : il ne fait qu’utiliser une technologie disponible : ca ne signifie en rien que cette tehnologie est nuisible)

    ha, c’était il y a trente ans, excuse moi, il y a prescription, depuis il sont certainement devenus politiquement correct et leur but n’est certainement plus de faire la guerre.

    2/ Mes peurs concernant les OGM sont les suivantes :

    Dispersion des OGM et intégration de certains gènes modifiés par des espèces proches des espèces cibles et développement de résistances difficilement controlable qui pourraient mener à une augmentation des pesticides : des tests supplémentaires me semblent donc nécéssaires. De ce point de vue, la décision francaise de suspendre les cultures OGM en plein champ me semble respecter les principe de précaution.

    Problèmes potentiels "d’empoisonnement" alimentaires en cas de présence forte des molécules produites suite à l’insertion des génes modifiés (dans les cas de plantes résistantes à des insectes).

    Rien sur le fait que cette technologie soit déjà monopolisé par une seule firme….

    3/ Je serais pour la mise en application d’OGM qui amélioreraient les qualités nutritives des plantes. Le risque que ces gènes se transmettent à des espèces voisines existerait mais je ne vois pas en quoi il serait génant.

    Par qui ?

    4/ Ma position est ce qu’elle est mais je pense qu’il serait bon de laisser le droit aux agriculteurs de resemer une partie des récoltes sans devoir tout racheter au fabriquant.

    Qui prendrais cette décision ??? l’état Français, Endetté de mille milliard d’euros ???

    Voilà en attendant vos réactions, d’un niveau un plus élevé que ce qui précédait si possible (allez un petit effort je suis sur que vous en etes capables ^^ )

    Voilà, en attendant tes réactions, d’un niveau un plus élevés que ce qui précédait si possible (allez un petit effort je suis sur que tu en es capables)



  • By-pass By-pass 26 mars 2008 01:10

     

    STOP à la dérive anti-ogm !!!!

    J’entends de plus en plus d’inepties sur les OGM et je trouve cela vraiment navrant. Les reportages dans ce genre mélangent TOUT : Agent Orange, OGM, contamination, pollution... tout est fait pour faire passer le message le plus clair possible aux novices (c’est à dire 95% de la population) : "Les OGM c’est le mal".

    Comme tu ne semble pas baser ton propos sur d’éventuelles bases de connaissances, La plupart de ceux qui se méfient des OGM ne basent pas leur discours sur leurs connaissances scientifiques mais sur l’image qui se dégage d’une société qui à semble t’il a toujours agit sans aucun scrupules vis à vis des conséquences de la mise sur le marché de ces produits.

    Pourtant on oublie que les OGM pourraient représenter un grand espoir d’amélioration de l’agriculture, de réduction de l’utilisation des pesticides, et, pour les nouvelles catégories d’OGM envisagées, d’amélioration des qualités nutritives de certaines plantes.

    Tu parle comme si il y avait un problème de production alimentaire dans le monde ; A ce que je sache les pays pauvres sont toujours aussi sous alimentés qu’il y a vingt ans et les OGM’s n’ont rien apportés qu’un peu plus de fric à ceux qui les produisent. Je n’ai pas le souvenir que le maïs que je mangeait il y a vingt ans était une denrée rare. Et la surproduction des pays riches et subventionnée est toujours éliminée pour contrôler le marché.

    Le problème c’est que ce message a de plus en plus de mal à passer à cause d’une déferlante anti-ogm, plus ou moins basée sur le principe de précaution, prenant exemple sur quelques expériences qui tournèrent court par le passé, et s’appuyant largement sur les lacunes scientifiques de la population en général, sur la peur naturelle de l’homme face à la nouveauté et plus encore sur le courant anti-technologie à la mode. Le passé et la politique parfois très agresive de la firme Monsanto n’arrangent rien.

    Quel message ?

    Pourtant tout notre monde moderne est basé sur cette meme technologie que nous disons tant détester. Notre confort, notre sécurité, notre alimentation, notre médecine : que deviendrait tout cela sans nos maisons suréquipées, nos réseaux de communications, nos tracteurs et pesticides, si polluants et si dangeureux pour la santé, mais qui nous garantissent au moins de ne pas mourir de faim ?

    Ma grand mére qui ne disposait que d’un cheval pour tout tracteur, d’une radio comme tout loisir et qui n’a jamais entendu parlé d’internet te dirait qu’elle n’a jamais manqué de l’essentiel.

    Je pense que l’Homme ne doit pas chercher à se priver des progrès scientifiques mais simplement apprendre à etre prudent quant à ses appliactions, surtout au vu des erreurs passées.

    On peux être d’accord !

    Or en lisant les commentaires sur ce forum je ne vois pas de prudence vis à vis des OGM mais simplement une vague de folie anti-OGM.

    De la crainte, seulement de la crainte face à une multinationale qui prétend clairement apposer un copyright sur tout ce que je mange.

     



  • By-pass By-pass 23 mars 2008 23:31

     

    «  La science est loin d’être sans conscience comme vous l’en accusez si rapidement. Et les acteurs industriels non plus, quand bien même ce sont d’affreux capitalistes, qui plus est ricain. »

     Puisqu’il est question de science et de conscience, un peu d’histoire :

     C’est un juif allemand qui à mis au point le gaz qui devais s’appeler par la suite le Zyklon B. (aurait-il agit de même en prenant conscience de ce que l’ont pouvait en faire)

     IBM n’avait pas de scrupules à fournir l’Allemagne nazi le matériel nécessaire à l’identification des juifs.

     Oppenheimer lui savait ce qu’il faisait 5 années de travail ça laisse le temps de réflechir à ce qu’on fait, pourtant cet homme consciencieux avoua plus tard qu’il n’était pas certain qu’il n’y avait pas de risque à ce que la réaction en chaîne ne se transmette à la matière environnante et fasse exploser la planète, mais c’est consciencieusement qu’il appuya sur le bouton de la première bombe atomique à ciel ouvert. (Cela dit il n’avait peut-être pas tord, ça la fera sans doute exploser mais pas en une seule fois.)

     les scientifiques américains non pas eu de problèmes de conscience pour travailler sous les ordres d’un ancien SS membre du parti nazi pour développer leurs programmes spatiaux.

     Le professeur Pellerin n’a eu aucun problème de conscience à affirmer en 1987 que les niveau de radiations enregistrées après Tchernobyl en France ne justifiait pas de prendre des mesures de santé publiques.

     Ce sont bien des scientifiques qui ont découverts consciencieusement que l’on pouvait faire grimper les ventes en ajoutant de l’ammoniaque dans les cigarettes.

     Monsanto n’avait pas de problème de conscience à nous explique que son désherbant est biodégradable avant de perdre son procès.

     Bref, la liste serait longue et pour ma part, je pense effectivement que paradoxalement Scientifique et éthique ne rimes pas !

    Concernant les OGM’s j’avoue mon ignorance scientifique je me rabats donc sur l’expérience de l’histoire.







Palmarès