• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

C LEBELLEC

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 24 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • C LEBELLEC 28 avril 2010 16:56

    retour aux 30 glorieuses : l’ époque ou les crises étaient inconnues
    VGE et pompidou ont changé la donne ; on empruntera desormais sur les marchés et non pas a notre banque de france.
     Dans les annees 90 clinton et bush ont liberalise les banques. Abolition de la separation ,voulue par roosevelt , separation des banques de depot et de finances.
     C’ etait pour eviter le « too big to fail »

    Actuellement on empruntent a des requins de la finance , on leur verse les interets qui devraient revenir a nos banques nationnales .

    je constate avec plaisir que les correspondants sont de mon avis :
    On frole le trop plein , on est au bord du gouffre



  • C LEBELLEC 28 avril 2010 11:25
      • le peuple grec n’ est manifestement pas responsable de cette crise financiere qui a ete cree a leur insu et nullement issue d’ une volonte nationnale . Ce fut la consequence d’ une oligarchie profiteuse et irresponsable . C’ est donc a ces « coquins  » de payer , et a leurs banques complices —goldman sachs par ex—
        Bruxelles et le gouvernement grec imaginent faire payer cette dette , au seul peuple , en baissant drastiquement son niveau de vie.
         Nos gouvernants et leurs complices ,les marches financiers, ont besoin d’ une
        DOUCHE ISLANDAISE. Un referendum ou le peuple voterait OUI ou NON au remboursement de LA DETTE. Ce serait peut etre non !!
         Les profits des speculateurs seraient arreter net devant cette fronde. L’effet domino ,vers le portugal, serait stopper net. Le jeu des financiers serait grippé et les gouvernements desarconnes.
        Nous vivons dans des democraties qui se lezardent , ou nos hommes politique ne sont plus credibles:TOUS DES POURRIS devient le leitmotiv. Voter est decredibilise,semble inutile(...ca ne servira a rien !!)

        « On ne peut rien faire » est la phrase cléf de la plupart des citoyens
        Nous sommes les plus nombreux et les moins respectes, toujours responsables toujours taxables.
        LAISSEZ NOUS LA DOUCHE ISLANDAISE qui restaurera peut etre le dialogue
        sinon la crise étendue entrainera la misère, la remontée du fascisme et la guerre.
        sANS COMPTER l ’ attitude des pays d’ extreme orient et d’ afrique a l’ egard d’ un occident a terre

    Pour modifier à nouveau votre commentaire, veuillez au préalable cliquer sur la petite croix rouge.


  • C LEBELLEC 16 avril 2010 09:45

    les marches observent l’europe au travers de la grece
    et si tout n’ etait qu’un vaste plan pour niveller tous les pays europeens par le bas.
    Le niveau de vie serait identique de la roumanie a l ’ allemagne.
    Et si nos politiques avaient besoin d ’ une sorte de « tremblement de terre » pour nous faire admettre une forte regression sociale.

    Nos banques ont ete choyees,tant mieux ! c’ est peut etre mieux pour tout le monde.
    Autres ennuis a venir : /les actions toxiques residuelles dont la societe generale aurait sa part , de meme que de nombreuses autres etablissements bancaires dans le monde.

    Et pourtant le malheur parait veniel, un petit pays de NOTRE ZONE EURO a « truandé » ses comptes afin de rejoindre le BOUCLIER EURO. Evidemment tous etaient au courant que la grece avait abuse.
     Les jeux peuvent commencer  : les agences de notation entrent en scene avec leur notes, desquelles on en deduira les punitions a infliger. Taux d’ interets, CDS —censees assurer les speculateurs en cas de defaut de paiement de la dette— et tout ce petit monde se pousse a la hausse.

    Athenes a 300 milliards d’€ en endettements , deficit budgetaire de 13% .
    On fait appel a tous les pompiers pour arreter l’ incendie grec,UE, FMI le grand mechant pompier americain.
     L’europe reflechit, l’allemagne s’ oppose a toute aide financiere ou toute caution en faveur de ce pays ne represantant que 3% du PIB europeen !!
    Une aide immediate aurait anihile toutes les ambitions speculatives sur les obligations emises par athenes.
     Malheureusement l’ europe prefere travailler avec la haute finance qu’ aider « un COMPATRIOTE »dans le besoin malgres les risques de contagion—par effet domino— et les restrictions infligées aux grecs(et aux autres par la suite).
     Le portugal est deja atteint.Si la spirale infernale continue, si elle devient incontrolable, ce sera l’ echec de la zone euro .

    L’ UE, dans ses constantes promesses et ses perpetuelles contradictions enrichit WALL ST etLondres. L’affaire est grandiose pour les speculateurs qui trouvent de par ces atermoiments, des rendements fabuleux : rapport de 6 a 7% sur les obligations,ils peuvent jouer avec les CDS qui s’envolent a cause des notations baissieres .
     IL faut dire que personne ne bouge,meme pas la GRECE  !!
    En fait le ballet semble regle, rien que des promesses et des intentions.
    Pendant ce temps la dette des grecs enfle, l’ europe est menacee par la finance mondiale.

    On espere que cet episode sera resolu par les moyens deja promis par les sauveteurs.
     Dans le cas contraire , ce serait dur pour tous nos peuples,les guerres sont peut etre finies dans nos pays developpes mais autre chose nous attend.



  • C LEBELLEC 14 avril 2010 18:24

    l’allemagne n’ est pas le grece , Milan se fiche de Reggio de calabre,la catalogne espagnole veut son independence et pourtant : le gouvernement federal paie pour Los ANGELES et la californie . CE sont les etats unis d’amerique  !!

    En fait il faudrait se sentir europeen,Etre Fier de son drapeau.
     Les marchés jouent avec les nerfs des europeens : lundi 12 la grece s ’ attaque aux banques et obtient 1,50 milliards a 2 ans ,a 6% :elle paie 6 fois plus que les etats europeens AAA+.

    Un accord intervient enfin entre les europeens et leFMI
    Europe ,30 M d ’ € a 5% sur 3 ans et FMI 15 M.
    La grece ne se precipite pas sur cette offre ,qui reste une promesse mais qui rassure les marches.Athenes a des raisons d ’ attendre car le 9 /05/2010 se deroulent des elections importantes pour angela MERKEL.
     Les allemands ne sont pas favorables a l’€ ,   et decides a refuser une aide a la grece.
    Donc l’ attente est de rigueur car l’ allemagne peut user de son veto.

    Les marchés sont rassurés . Mais quand verront ils l ’ argent ? Les promesses europeenes concretisees , et la grece convaincue d’accepter cette rigueur pour surnager et garder la tete hors de l’eau.

    D’ici fin mai l ’ écheance est de 10M. 30 M avant fin 2010= 40 M et on ne parle pas du futur.
     Ce qui serait decide ,par l’ europe et le FMI :10M+30 M — a 5%,sur 3 ans.Les 3/4 a l’ europe et 1/4 FMI.Rien n’ est fait,ce ne sont que des plans que tous etudient,la grece n ’ a plus qu’ a approuver.

    On pense meme que les europeens pourraient tripler l’ aide et la porter a 90 milliards d’€.
    Tout est dans le veto allemand  !!!
    Certains economistes estimaient q’un plan efficace en faveur de la grece devrait s’ elever a 20/% de la dette de 300 M soient 60 MILLIARDS D’ € ,et ce pour fin 2010.

     esperons que l’ europe fera preuve de son existance !! Sinon elle perdra sa credibilite aupres des marches, ce qui est de mauvaises augures pour le futur proche( ex : le portugal)



  • C LEBELLEC 10 avril 2010 13:35

    LA GRECE A TRICHE COMME TOUS LES PAYS QUI VOULAIENT RESPECTER ET RESTER DANS LA ZONE EURO.En fait vos tableaux explicitent les dettes exterieures des pays de la zone euro et demontrent qu’ aucun ne respecte ces accords dits de MAASTRICH.
      Seule la FINLANDE entre dans la regle des 60% d endettement.Elle presente un accroissement de cette dette de pres de 40%(previsions 2010).
     Cet accroissement parait raisonnable et dans la moyenne globale.
     L’ irlande est la championne de l ’ accroissement de le dette ext:218% avec une dette ext prevue aux alentours de 80% en 2010
     L’ italie parait tres stable et toujours au dessus de 100%... !
     LE MEILLEUR ELEVE EST LA HOLLANDE avec un accroissement de la dette tout a fait dans la lignee de ses partenaires 40%.Elle est neanmoins comparable a la finlande.
     De ces chiffres on retire la lecon suivante : les accords de Maastrich ne sont plus respectes et de nombreux pays MAGOUILLENT LEURS COMPTES. L’Italie est remarquablement stable et toujours fidele a ses 100% du PIB avec un acroissement de la dette de ...12% !!!
     Personne ne verifie les comptes des pays.Le citoyen ignore tout,ou sera sa responsabilite le jour du remboursement venu ???
     

     La commission europeene sait ET VEUT ignorer tout des comptes des pays europeens.
    C ’ est certainement une tactique plus ou moins machiavelique pour pretexter des mesures d ’ austerite.Le peuple paiera ses exces, paiera aussi et surtout pour les differents gouvernements qui nous ont mene a la ruine. En votant , nous les avons legalises , eux nous ont infantilises,ILS nous ont cache tous les problemes afferents a ces endettements.
     Nous vivons en Democratie(!) , nous votons pour designer nos represantants.
     Nous sommes donc responsables de leurs actes...Sauf pour les democraties REELLLES qui,a l ’ instar de l ’ ISLANDE, voteront non et par la meme creeront une jurisprudence afin de neutraliser cet axe pouvoir politique et pouvoir financier.
     Un pays ne peut faire faillitte. Mais les citoyens bernes peuvent refuser de payer pour leurs elus. En fait A QUI DEVRIONS NOUS DE L ’ ARGENT ?? aux grands argentiers,qui EUX ont choisi nos politiques et leurs administrations.
     Quelle est donc la solution  ??? Nous declarer irresponsables... Le vote est devenu sourd , nos dirigeants sont de beaux parleurs , televisuellement excellents.
     Les medias ne sont que leur relais... L ’ imformation reelle est tres difficile a capter pour le votant de base.

    Les Neos-liberaux veulent une cure d ’ austerite des populations : adaptabilite,flexibilite du travail et reformes severes du social et des retraites. La fameuse crise,largement diffusee par les medias, reste un atout majeur pour expliquer l’ austerite aux populations.
     TOUT CE QUI COUTE EST MAL CONSIDERE ; donc d ’ un rapport nul le SOCIAL— rarefaction des syndicats efficaces— LA SANTE PUBLIQUE ,plombee par une population vieillissante , UN CHOMAGE—de plus en plus organise — et des REVENUS FISCAUX et SOCIAUX imcomplets car les grosses firmes,avec l’ aide des paradis fiscaux et autres niches fiscales, ne paient plus leur obole a la bonne marche des pays.
     L’ ACTIONNARIAT ET LA HAUTE FINANCE dominent le monde. ILS tiennent toutes les clefs : les medias( bouyges,lagardere,murdoch)
      : des jetons de presence dans toutes les entreprises du CAC 40
      : les administrations politiques a leurs ordres ( ce qui veut dire justice,gouvernance totale , impunite fiscale et autre)
    Les financiers sont friands de LICENCIEMENTS : la bourse monte..
     de DELOCALISATIONS -idem- recherche des couts les plus bas
     de MONDIALISATION—« volatilite » parfaite pour ces liberaux qui sont en position de force pour echaper a toute loi . L’ argent etant nomade par excellence !!

    En fait il est net que nous devons reagir .Le coup de l’ islande apparait sympa

Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès