• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

cappa

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 9 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • cappa 1er avril 2009 09:32

     t’aurais pas trop lu E.E SCHMITT par hasard ? ca ressemble quand même fortement à "la part de l’autre"...

     Sinon, a voté non, j’ai les mêmes infos sur mon livre d’histoire ou wikipedia



  • cappa 13 février 2009 14:43

     A mes yeux, finalement, le seul fait de savoir que ce type a participé à un commando ayant assassiné quelqu’un suffit à me dégouter, colonialisme (haha) jacobinisme (haha) ou pas

     assasin ou complice d’assassins, même combat



  • cappa 13 février 2009 11:59

     Excusez moi d’avoir un avis Jack Nico..."la répression en Corse", rien que ça ! sauf erreur, la Corse, c’est juridiquement la France, je connais les lois françaises, et les faits liés à l’assasinat du préfet Erignac laissent penser que Colonna, peut être assassin, est au moins mouillé dans ce crime.

     Par conséquent, je demande juste à l’auteur de nuancer son éloge tant qu’une décision en dernier ressort n’est pas rendue



  • cappa 13 février 2009 11:38

    "Et à toi Yvan, que les étoiles bénissent ton chemin et que ton courage porte ses fruits. Et pour qu’il n’y ait pas d’équivoque, je parle du courage qui te permet de garder la tête froide malgré ces années d’emprisonnement, de te battre encore, et d’aimer toujours."

     
    Un peu de retenu quand même...il a été condamné en premier instance, à tort peut être, en tout cas, ne me faites pas croire qu’il n’avait aucun lien avec le commando qui a tué Mr Erignac

     Une question : pourquoi a t-il jugé nécessaire de s’enfuir et se cacher si il n’etait pas le meurtrier ?

    Que ce soit un procès politique...etc, peut être mais s’il vous plaît, attendez la décision rendue en dernier recours pour l’encenser...c’est peut être quand même un assassin...



  • cappa 15 janvier 2009 12:01

     Je comprends tout à fait votre déception liée à l’attitude des personnes ou organes auxquels vous vous êtes adressé mais je suis très étonné qu’un avocat ait accepté de vous suivre dans la voie d’une demande fondée sur cet article.

     En effet, tout juriste digne de ce nom doit savoir que le préambule de 1946 qui édicte ce que l’on a appelé les "droits créances" ne contient pas des droits opposables en tant que tels à l’Etat. Il édicte simplement un certain nombre d’objectifs à atteindre qui sont "particulièrement utiles à notre temps" : droit au logement, droit au travail...etc. L’effectivité juridique de ces dispositions est la suivante : les pouvoirs publics ne peuvent prendre de dispositions qui seraient contraire à ces objectifs et doit s’efforcer d’en prendre qui tendent à la réalisation de ceux-ci.

     Il ne s’agit donc en aucun cas d’une obligation de résultat et votre action semblait vouée à l’échec dès le départ.

     

     Bon courage







Palmarès