• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Carlito

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 9 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • Carlito 26 novembre 2007 17:45

    Article bien conçu, qui montre une fois de plus que l’on peut faire croire n’importe quoi à n’importe qui, sous peine d’avoir un peu de charisme. La majorité des étudiants n’ont pas lu cette loi, et croit ce que raconte certains leaders.

    Vaut-il mieux, tenter de faire quelquechose, même si cela n’est pas parfait, ou ne rien faire par peur de certaines conséquences ? Personnellement, j’ai fait mon choix.



  • Carlito 15 novembre 2007 11:45

    >> http://www.rue89.com/2007/11/13/pour-en-finir-avec-les-privileges-ma-feuille-de-paie

    Ce n’est PAS la fiche de paie d’un cheminot, il faut arreter de dire n’importe quoi. C’est la fiche de paie d’une personne travaillant a la SNCF. Il y a tout de même une différence. Il faut savoir qu’un cheminot qui sort de l’école interne de la SNCF après 1 an et demi de formation, gagne un peu plus de 2000 € net par mois.



  • Carlito 26 juillet 2007 16:07

    Voila, encore du gros n’importe quoi.

    « Si je résidait a paris, je prendrais le Métro, (meme si nous ne sommes pas plus en sécurité dans le métro parisien que dans les rues de Bagdad,) mais je n’ aurais pas le chois. »

    Faite un tour à Bagdad, et on reparlera (enfin j’espère pour vous que vous ne croiserez pas un kamikaze). Comment peut-on juger des transports parisiens, quand on y met les pieds une fois tous les 3 ans.



  • Carlito 26 juillet 2007 14:24

    >> Et il allie la liberte de la route sans les feux rouges, >> les stops et les sens interdits et le confort du pieton.

    Sachez une chose, même en vélo, il faut respecter le code de la route. !! Donc on s’arrête quand le feu est rouge, on marque le stop et SURTOUT on ne roule pas en sens interdit.

    Et après on dit que les automobilites ne respectent pas les vélos, mais faudrait-il encore que les vélos respectent le code de la route. Mais j’ai bien peur que les vélib’ entraine une hécatombe avec plus de 80% des usagers qui ne savent pas qu’au feu rouge on s’arrete...



  • Carlito 28 juin 2007 17:18

    Le fait de ne pas remplacer 1 fonctionnaire sur 2, je suis pour, dans la mesure ou l’on ne fait pas ca de manière aveugle. Après cela depend de quel type de fonctionnaire. Autant on peut en supprimer des postes dans la fonction publique territoriale, autant il faudrait en créer dans la fonction publique hospitalière. Je tiens aussi a rappeler que la France a quand même le plus grand nombre de fonctionnaires par habitant. Cela représente a peu près 25% des actifs du pays. (je ne m’abuse).

    Je finirais mon commentaire par une anecdote qui, selon moi, décrit bien l’esprit qui règne dans certaines administrations publiques.

    Je suis informaticien, je travaille pour une société de service informatique, et un jour on m’envoie en mission dans un des centres informatique de la CNAM. Le but de la mission était de réaliser une migration vers de nouveaux serveurs. (Les gros ordinateurs qui traitent les opérations de cartes vitales, entre autres). Me voila donc parti, avec 4 collègues pour 3 jours de mission en province. Notre plan de bataille étant déjà prêt et planifié de longue date, on pensait pouvoir finir en 2 jours. On arrive sur le site, et là, le drame. Les opérations prérequis qui devait être fait par la CNAM, n’était pas fait (Cette migration était planifié depuis plus de 3 mois), les fonctionnaires (3 personnes) en charge des différents périmètres techniques avaient tous pris 3 jours de RTT (A croire qu’ils l’avaient fait exprès). Nos interlocuteurs au niveau de la CNAM n’étaient jamais disponible pour cause de réunions, et finalement quand une personne était enfin disponible elle était incapable de prendre la moindre décision sans en référé à sa hiérarchie et bien entendu à 16H, il n’y a plus personnes dans les locaux. Donc résultats, au lieu de durer 3 jours, notre intervention a pris 7 jours (bien sur facturé en supplément à la CNAM), on a réussi à faire notre migration mais à quel prix. J’avais vraiment l’impression qu’on était beaucoup plus préocuppé du bon fonctionnement du système informatique que les personnes en place à la CNAM, qui prenait ça par dessus la jambe. Pour avoir fait le même type d’opérations dans des sociétés privées, je peux vous assurer que niveau organisation, rigueur et professionnalisme cela n’a strictement rien à voir. Conclusion, je me suis juré de plus retravailler avec les organismes plubliques.







Palmarès



Agoravox.tv