• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Carthoris

Carthoris

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

  • Premier article le 02/04/2012
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 1 15 28
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique




Derniers commentaires



  • Carthoris Carthoris 16 février 2013 22:38

    moebius votre message c’est du vent, visiblement un vent mauvais d’ailleurs.

    L’église catholique ne compte effectivement plus ses ennemis : l’église réformée d’abord qui depuis Henri VIII à nos jours livre son éternel combat géopolitique contre la chrétienté, le judaïsme dont l’horreur absolu est tout ce qui descend du christ, les loges qui ont investi jusqu’au coeur du Vatican, les courants intégristes laïques (Femen et autres merdouilles) ersatz des maçonneries, une bonne partie des musulmans intra et extra-muros, les évangélistes qui ne représentent qu’eux-mêmes dans le spectacle de l’absurde, et finalement le chrétien de gôche que l’on trouve à confesse qui a en horreur les mots « morale et traditions ».
    A côté de ça une église moribonde, avec des prêtres qui faut aller recruter dans les pays africains faute de vocation (tu m’étonne ! Anatole), l’abandon de tout signe religieux au pays de Clovis, de Charlemagne, de Richelieu et Fleury, un catéchisme réformé, une perte de tout ce qui est de l’ordre du repère de la tradition, un progressisme des prêtres issu des lumières mais sûrement pas celle du christ, et pour finir une église qui tend la joue à chaque coup.
    Nous étions helleno-chrétiens nous sommes devenus judéo-chrétiens après 45, qu’est-ce que ça signifie ce mot ! bien malin qui peut le dire entre celui qui tue le christ et celui qui vénère il y ait un mur infranchissable que la Papauté a allègrement franchi. Il vaut mieux que le chrétien se réfugie dans sa Foi que dans son église qui l’a trahie depuis longtemps ceci n’est pas du complotisme mais un simple constat.



  • Carthoris Carthoris 10 novembre 2012 21:07

    Vous dites :
    "La Russie et la Chine ont une très grande part de responsabilité dans la situation actuelle en Iran bien sur et en Syrie (le massacre continue)."

    Vous plaisantez ?, vous êtes aveugle ?, ou vous êtes sioniste ?



  • Carthoris Carthoris 10 novembre 2012 18:11

    Bonjour Hieronymus,

    Article apprécié je vois. L’Otan est enlisé en Syrie, grâce (et non pas à cause) au soutien de Vladimir Poutine et du régime Chinois, ce qui devrait logiquement laisser du répit à L’Iran n’en déplaise en France à la clique Flamby/Fabius/Mélanchon et autres Bendit prosélytistes qui « prêchent sans relâche » pour que cette Nation tombe. Qu’elle tombe comme ils rêvent de voir tomber Chavez et tout ce qui peut représenter un rempart à l’idéologie mondialiste, qu’elle tombe pour permettre la spoliation et la mise sous contrôle de toutes les ressources énergétiques pétrolifère et gazifière de ce pays-proie.

    Pour aider l’Empire anglo-saxon et Israël dans leurs visées expansionnistes le courant Wahhabite Saoudien et Quatari allègrement suivi par les sunites hostiles par à Hassad en Syrie en ce moment. La Syrie doit tomber, puis L’Iran, puis le Liban… entre les mains de fanatiques. Comme on le constate en Lybie pays qui revient au moyen âge un peu plus chaque jour avant la barbarie comme l’ Egypte et la Tunisie avec ces pseudos printemps arabes validés par Israël et dont les BHL et Atalli français se félicitent.

    La propagande anti-Hamadinejad est en place il est vu par les médias français comme étant l’homme le plus détesté par la population. Mais ce n’est « que » la voix des médias car le peuple de France à bien d’autres préoccupations économique cette fois que de croire à toutes les manipulations d’un système en bout de course. L’article de Hiéronymus évoque d’ailleurs pour le cas d’Israël « la guerre sinon je meurs » rien n’est plus juste, on s’achemine vers le dénouement.

    Mais cette fois la donne est différente, les consciences s’affinent et nombreuses sont les voix qui commencent à s’élever sur le net en constatant que le régime Iranien n’a aucune visée expansionniste ou que les problèmes d’Israël avec l’Iran ne nous regardent en rien. Que les visées expansionnistes des uns ne sont pas celles de celui désigné à la vindicte populaire. On nous a dit en Irak que Sadam prenait des bains dans le sang de ses victimes alors qu’il voulait plus simplement négocier son pétrole en euros plutôt qu’en dollars. On nous a dit en Syrie que Kadhafi mangeait des testicules d’enfants alors qu’il souhaitait plus simplement faire des transactions africaines en dinars/or plutôt qu’en dollars. Sur Bachar aujourd’hui et sur Mahmoud demain qu’est-ce que l’Empire va nous sortir cette fois-ci : un 12 septembre ! 

    Occidentaux et Islamistes aussi différents soient-ils dans leurs croyances et leurs religions ont un point commun : si ils veulent préserver leurs acquis leur biens, leur terre, leur ressources et leur civilisations ont intérêt à défendre leur Nation contre les visées expensionistes internationalistes de la gouvernance globale imposée par l’empire américain et par l’idéologie atlanto/sioniste de nos gouvernants pris dans la spirale de la dette. La Syrie aujourd’hui c’est la l’Iran de demain. Et la France de demain c’est les balkans d’hier. A partir de cette constatation il ne reste que l’alternative de la Nation contre la gouvernance globale. Que l’on soit Iranien ou Syrien, Vénézuélien ou Français.



  • Carthoris Carthoris 26 septembre 2012 22:07

    Un dernier mot juste pour rappeler qu’il fut un temps pas si lointain, ou les dissensions sur le bien fondé de L’Union Européenne auraient occasionné des débats plus houleux entre pro et anti.

    Aujourd’hui les pro-euro n’osent plus guère la ramener, une quinzaine d’années d’ européanisme et l’état actuelde la France donnant tout gages de raison, de logique et d’arguments à ceux qui espèrent un jour sortir du cauchemar de l’Union Européenne. Ceci pour dire que je viens de relire les différentes interventions sur cet article, et c’est un réel plaisir de vous lire.



  • Carthoris Carthoris 26 septembre 2012 13:47

    Sortir de l’Europe commence à être une évidence.
    Ne pas se laisser pièger par le politique profiteur et menteur, ne pas se laisser piéger par le média manipulateur, par le syndicalisme à la solde de la gouvernance, pas plus qu’au pacifisme d’« Indignez vous » d’ailleurs. A qui l’on pourrait répondre « citoyens vouliez-vous une révolution sans révolution »

    Revenir à l’essentiel, car l’exception française c’est « la Nation », celle qui a permis a de Gaulle de résister à l’impérialisme américain, au Bolchevisme russe ou au Trotskysme dans lequel nous baignons actuellement. C’est à la Nation que nous devons les Trentes Glorieuses. Retrouvons l’exception française, et sortons des dictats financiers de Bruxelles. On a vu avec Mastricht et Lisbonne ce qu’étaient leurs traités ... et ce qu’on leur doit ! Qui veut encore ça !

LES THEMES DE L'AUTEUR

Politique Europe Politique Société

Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité