• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

chroniqueur hors hexagone

chroniqueur hors hexagone

Ex- Versaillaise, Parisienne vivant en Allemagne depuis 1973, longtemps en région Baltique autrefois RFA, depuis 10 ans en Sarre. Ayant élevé 6 enfants dan un pays où rien n´était prévu pour la garde des enfants en bas âge, j´ai surtout travaillé depuis chez moi en secondant mon ex-mari, autrefois médecin de campagne. J´ai essayé de prendre pied au pays natal de 2003 à 2007, en vain. Comme tous les expatriés, je suis nulle part chez moi, tout en ayant une appréhension plus aigues des 2 pays que ceux qui ne conaissent rien d´autre..

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 2 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • chroniqueur hors hexagone chroniqueur hors hexagone 29 novembre 2011 16:10

    J´ai nettement l´impression que le ou la chère « Easy » met un malin plaisir à occulter le fond du problème en plus de ce qu´il se montre blessant. Nous sommes des centaines et des centaines de parents concernés, de nationalités diverses, la plupart Européens, certains des USA.
    En ce qui me concerne le mal est non seulement fait mais irréparable pour 3 de mes enfants binationaux et leurs relation d´avec moi leur mère.
    En plus de syndrôme d´aliénation parentale (SAP ou PAS), touchant enfants et parents, il y d´autres graves manifestations psyschiques.comme la schysophrénie, borderline.
    Il y a comme une branche industrielle qui sous le couvert d´activités caritatives fait un vrai commerce des enfants enlevés à leurs mère ou père, en particulier ici étrangers, séparés du conjoint allemand mais aussi des femmes ou père allemands, éduquant seuls et pas assez conforme à des critères arbitraire imposés par différents offices, comme le célèbre et souvent malfaisant « Jugendamt ».
    Les parents divorcés de conjoints allemands, perdent tous leurs droits peu à peu, sont discriminés, criminalisés, exclus de tout ce qui nécessite un bon fonctionnement de vie, comme emplois adéquats, des procès si vite intentés, créés de toutes pièces, où l´on est toujours perdant. La liste est longue.
    Les enfants séparés d´une mère ou un père ne comprennent pas ces mécanismes perfides et finissent, étranglés dans un conflit de loyauté, à renier celle, celui à qui on les a ôtés ou avec qui on empêche des contacts fréquents, lesquels souvent sont mis sous une odieuse surveillance , rendus insipides par diverses brimades comme d´exiger, comme le fait le Jugendamt , un office aux droits illimités et jamais contrôllés, supposés être veiller au bien de tous les enfants, que les rencontres se fassent en langue allemande ou interdire au dernier moment la visite si longuement attendue sous de fallacieux prétextes .Il suffit pour cela qu´un parent clame sa douleur, son incompréhension de s´être vu séparé de son enfant ou même qu´il signale des signes de maltraitance.
    Il y a des cas pas rares du tout de sévices corporels et psychologiques comme de faire croire à l´enfant que la mère ou le père à qui on l´a ôté , n´ont plus aucun amour ni intérêt pour eux, les auraient traités brutalement ce dont certains enfants se laissent persuader à la longue. Il y a des cas de viol, dans des homes d´accueil, de malnutrion. Aussi chez des « parents d´accueil » largement payés pour heberger des enfants pris aux autres, dont on sait bien que trop d´entre eux le font uniquement pour l´appât du gain.
    Je ne parle évidemment pas de ces enfants réellement maltraités par leurs parents. Là par contre tant d´enfants sont mort à la suite de coups violents , de faim même sans que les services à l´enfance ne soient intervenu.
     Alors quand ces jours en Allemagne on pousse des cris d´orfraies parce que, oh stupeur on découvre (fait semblant de) qu´il y a eu des meurtres contre des étrangers, comme ans le cas de cette dizaine de victimes turques et un Grec, dont malgré les services de renseignement, on aurait ignoré qu´ils étaient à mettre sur le compte de néonazis ,alors que dans les années 90 ils incendaient devant une foule en liesse des bâtiments dans lesquels vivaient des étrangers surtout africains ou asiatiques, là vous avez un aperçu de cette incroyable force de dissimulation, tromperie organisée, retouchage à volonté, tout ça sous le masque d une conduite démocratique irréprochable, se permettant de pointer du doigt tel et tel peuple en général très loin d´ici, ne respectant pas les droits de l´homme.









Palmarès