• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

citizenzen

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 91 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • citizenzen 3 janvier 2015 12:32

    Le poids de la dette ne se compare pas à la richesse du pays : il se mesure en comparant le montant des remboursements annuels avec les recettes et les dépenses annuelles. Là, on est mal, ça plombe les finances publiques. Le poids de ces remboursements mensuels, celui des trop nombreux fonctionnaires et assimilés, et celui de la « redistribution sociale », entrainent des impôts excessifs sur les « non-assistés » qui en ont assez de ces patrons de l’Etat, des régions et départements qui vivent grassement sur leur dos.



  • citizenzen 2 novembre 2014 22:31

    Nous ne sommes pas sous une dictature laïque : les règles de laïcité s’appliquent aux seuls fonctionnaires, jamais aux citoyens usagers.



  • citizenzen 2 novembre 2014 19:44

    1. Une femme voilée, c’est une femme qui cache son visage avec un voile. Une femme qui porte un foulard sur ses cheveux n’est pas une femme voilée. Dire qu’elle est voilée, c’est déjà semer la discorde entre les citoyens.
    2. La laïcité s’applique à l’administration, aux fonctionnaires, pas aux usagers, ni aux enfants ni aux parents.
    Merci de laisser les mères de famille tranquilles ! Elles ne sont agitées que comme bouc-émissaire par le pouvoir pour nous tromper pendant que « les patrons » de Etat/Régions/Départements/partis politiques/syndicats se gavent en pompant un max de taxes, impôts et cotisations.



  • citizenzen 5 octobre 2014 11:20

    Il y a deux sortes de patrons, les entrepreneurs, avec leurs salariés, qui créent des richesses, et les « patrons » de l’Etat et collectivités territoriales qui les distribuent après avoir ponctionné les entrepreneurs et autres actifs. Ils en distribuent plus qu’ils ne ponctionnent : ils vivent au-dessus de nos moyens en endettant le pays. Sans oublier que quand ils distribuent, ils commencent par eux-mêmes par se gaver sur notre dos. La politique, ce n’est pas servir les citoyens et son pays, c’est se servir et en faire profiter ses proches. Taper sur les entrepreneurs qui sont les principaux créateurs d’emplois, n’arrêtera pas notre marche vers la pauvreté.



  • citizenzen 3 octobre 2014 18:34

    La dette ruine les générations futures. Le déficit public plombe tous les citoyens, en particulier les contribuables à l’impôt sur le revenu. Les patrons de l’Etat, des régions, des départements et des grandes villes vivent au-dessus de nos moyens. Si les patrons des enttreprises créent des richesses, ces patrons-là les dilapident en vivant au-dessus de nos moyens et en distribuant généreusement (facile avec l’argent des autres !) aux plus pauvres d’entre nous. Pour sortir de la chute du pays, il faut réduire le train de vie de l’Etat et des collectivités territoriales, baisser les impôts et aussi, il faut le dire, encourager le travail et non l’assistanat.

Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès