• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Codid

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 5 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • Codid 17 décembre 2009 22:27

    @ Danielle 2

    Ce que Furtif vous dit, c’est que la gauche c’est un collectif, alors que Ségolène Royal ne raisonne pas en terme de collectif. Je ne sais quel est votre âge, mais avez-vous remarqué à quel point les 2 principaux candidats à l’élection présidentielle de 2007 étaient différents de tous ceux qui les ont précédés. En quoi ? Je me souviens m’être amusé (façon de dire) à compter combien de fois Nicolas Sarkozy avait prononcé le pronom « Je » le jour de la motion de censure sur l’affaire Clearstream. 40 fois en 10 minutes soit une fois toutes les 15 secondes. Ségolène Royal doit être à peu près au même niveau. Personnellement je n’avais entendu un homme ou une femme politique de même niveau de responsabilité, dire « Je » précédemment. Ségolène Royal est tout autant à côté de la plaque que Nicolas Sarkozy. Ils n’ont aucun regard sur la fonction qu’ils sollicitent.



  • Codid 17 décembre 2009 21:53

    « Les journalistes ne sont pas tous de droite, ni tous de gauche mais ils sont tous de…parti prix. A leurs yeux, il n’est qu’une seule vérité politique : les perdants ont toujours tort !  »
     
    « Les journalistes ne sont peut-être ni de droite, ni de gauche, ils n’ont peut-être pas non plus, d’opinion préétablie sur les évènements, mais ils sont en tout cas extrêmement attentifs, avant de s’exprimer, à vérifier l’opinion de leurs… concurrents ! Dit autrement, les journalistes ne chassent qu’en meute ! »

    Pas mal, pas mal tout ça. C’est très journalistiquement incorrect  ! Continuez cher Monsieur, si on pouvait entendre ce genre de discours plus souvent !



  • Codid 17 décembre 2009 21:48

    Hey ! Vous oubliez le troisième « Pied nickelé », l’homme de l’extrême-centre, François Bayrou, comme le dit le’auteur de l’article. Il y a aussi Jean-marie le Pen ou mieux encore sa fille, la confusion serait parfaite ou mieux encore Besson, ça serait-y génial Besson ? Mais je plaisante, vous parliez sérieusement. Gardez le moral ! Quand on a touché le fond on ne peut que remonter ! Non !



  • Codid 17 décembre 2009 21:44

    Hey ! Vous oubliez le troisième « Pied nickelé », l’homme de l’extrême-centre, et Jean-marie le Pen ou mieux encore sa fille, la confusion serait parfaite ou mieux encore Besson, ça serait-y



  • Codid 17 décembre 2009 21:28

    « elle est aussi diplômée que tous les hommes qui nous gouvernent ». La politique cela n’a rien à voir avec les diplômes, mais avec les convictions. Celles que l’on a et celles que l’on transmet aux autres, le plus complexe dans l’histoire étant effectivement le deuxième volet, la transmission. L’on ne peut avoir raison contre les autres. « ségolène est encore brutalisée ». Faire de la politique, c’est savoir qui sont ses amis et qui sont ses ennemis. Ségolène Royal a beaucoup d’ennemis dans son camp, dit autrement ,elle a beaucoup d’amis dans le camp d’en face. Elle devrait en tenir compte, mais apparament elle ne comprend pas. Elle n’aurait jamais du se porter candidate en 2007 car la démocratie ne peut se résumer à des sondages.







Palmarès