• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

COSTEF

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 1 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • COSTEF 22 janvier 2008 18:00

    QUATRE petits éclairages rapides... pour vous rassurer sur l’état de Nantes !

    1/ Le brulôt de ce cher monsieur est trop excessif pour être sérieux. C’est cela qui est vraiment dommage. Nantes ce n’est pas çà. Ce n’est pas ce territoire sinistré et vérouillé par la politique. Nantes c’est autre chose. C’est d’abord l’addition d’hommes et de femmes, de talents et surtout le partenariat entre tous. RIen ne trouve grâce aux yeux de ce pseudo-journaliste citoyen. Que sa vie doit être triste...

    2/ un territoire vivant c’est d’abord la capacité d’un homme ou d’une femme à fédérer. Et là heureusement que Jean-Marc Ayrault a su par son expérience faire la synthèse de toutes les forces de Nantes. et on fédère lorsqu’on est reconnu, par sa force de conviction et par son courage. S’attaquer au lobby du tout voiture c’est courageux et non "une circonstance favorable". Réintroduire le tramway lorsque toutela droite vent debout votait contre, c’est avoir raison sur l’exprit réactionnaire si visbile au travers les lignes de ce papier.

    3/ La démocratie et le débat méritent mieux que la caricature et la diffamation. AgoraVox est un média citoyen. Tout le monde ne peut pas visiblement s’autoproclamer journaliste-citoyen... en tout cas pas ce triste monsieur ou alors je me fais une autre idée de la presse libre et indépendante et même engagée !

    4/ La démocratie c’est enfin faire confiance aux electeurs ! Nous electeurs, auront le dernier mot et personne d’autre ! A moins que ce triste monsieur considère que les électeurs ne soient que de veaux ou des montons lorsqu’ils votent à gauche bien-sûr ! 5quand ils votent Sarkozy à 55% là ils sont libres..). Je crois qu’en fait ce monsieur n’aime pas ni Nantes ni les gens. Tout simplement.

    Conclusion : que ce triste monsieur se rassure... Madame Jozan, candidate autoproclamée de la droite et du centre (alors que finalement elle ne représente ni le centre ni la droite rassemblée) est un bel enfant de la démocratie ! Jugez plutôt ! Imposée par Paris et l’UMP contre les potentiels de la droite nantaise, elle a commencé par virer sans luui dire Monsieur Gomart investi sur le terrain depuis plus de deux ans !

    Vivement les 9 et 16 mars que les Nantais expriment à nouveau leur fierté de Nantes et de tous ses talents !

     







Palmarès