• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Criseuro

Criseuro

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

  • Premier article le 12/09/2011
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 2 44 131
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique





Derniers commentaires



  • Criseuro Criseuro 15 juillet 2014 02:42

    « Toute la question est de savoir pendant combien de temps encore nous allons devoir supporter ce cauchemar. »

    Partiellement d’accord avec cette fin d’analyse. Je rejoins d’ailleurs globalement les propos tenus dans l’article.
    Cependant, si vous comptez « supporter ce cauchemar » en recherchant sans cesse l’aval des médias mainstream ou leur clémence pour percer, vous faites fausse route.
    Le tout est de savoir quelle feuille de route l’on souhaite suivre sans pour autant transiger sur des valeurs fondamentales.
    Et quelles sont ces valeurs ? Voilà la réelle question à se poser pour un mouvement républicain tel que l’UPR. Les idéaux de liberté, d’égalité, de fraternité, de probité, de laïcité et de démocratie ne rassemblent plus grand monde à l’heure actuelle et pour cause. 
    Restons lucides.
    La Charte est assez light face au tsunami qui nous attend, tant sur le plan monétaire qu’économique, social, militaire ou géopolitique.

    Vous avez un pied dans le système et un pied dans la dissidence.
    Le grand écart ne pourra durer qu’un temps encore limité.
    Car, in fine, et vous le savez pertinemment, tous les communiqués de presse du monde n’y pourront rien changer.
    Nous sommes dans une nécrose avancée du système voulue par l’oligarchie (pour employer une formulation soft et passe-partout).

    « Une ambiance aussi étouffante et crépusculaire ne peut déboucher que sur un effondrement complet. Puis, forcément, sur un prochain renouveau », écrivez-vous avec justesse.
    C’est une lapalissade un peu facile néanmoins. smiley

    Analysez les causes profondes du désarroi et de la débandade actuelle sans faux-semblants, langue de bois ou positions diplomatiques censées rassembler des français qui ont peur car ils sont atomisés par les crises successives et le gavage médiatique ambiant, mainstream ou même parfois alternatif.

    Faire miroiter une solution miracle via les urnes en l’état de décomposition avancée des instances de la Vème République est un message trompeur et utopique.
    Solliciter près de 400.000 € de dons privés pour mener une campagne à fonds perdus pour les européennes et renflouer les caisses est extraodinairement coûteux et faiblement rentable. 
    Face aux impasses électorales, il faut parfois prendre des chemins de traverse mais peu en ont le courage. 

    Le prochain renouveau que vous évoquez doit préalablement poser de vraies questions en termes d’organisation concrête et efficace de réseaux de solidarité solidement implantés et de modes de transmission d’informations sérieusement sécurisés et autonomes.
    Bref, il y a des solutions à mettre en place au plus tôt au lieu de compter sur le « droit international » sans cesse bafoué et des organes mondialiste tels que l’ONU, le Conseil de sécurité, la CIJ ou la CPI.
    On n’attend pas un renouveau, on le prépare, et ce même avec de faibles moyens.

    C’est dur à écrire mais aussi à lire, j’en ai conscience. smiley



  • Criseuro Criseuro 9 juillet 2014 17:36

    @ François Asselineau, vous devriez vous aussi méditer cette maxime de Confucius : « Ne pas reconnaître son erreur, voilà la véritable erreur ».
    Je vous suggère de l’appliquer à vous-même de temps à autre, histoire de donner le bon exemple en bon pédagogue que vous êtes.

    Autres sources de méditation suggérées dans les citations de Confucius ? smiley

    « Celui qui est sévère envers lui-même et indulgent envers les autres évite les mécontentements. »
    « L’homme supérieur c’est celui qui d’abord met ses paroles en pratique, et ensuite parle conformément à ses actions. »
    « Ce qu’on sait, savoir qu’on le sait ; ce qu’on ne sait pas, savoir qu’on ne le sait pas : c’est savoir véritablement ».

    Enfin, the last but not the least (à méditer tous les soirs si possible, posologie fortement recommandée) :
    « Agis avec gentillesse, mais n’attends pas de la reconnaissance. » smiley



  • Criseuro Criseuro 4 juin 2014 08:11

    Bon article M. Asselineau.

    Effectivement, « Cette affaire est révélatrice de la nécrose d’une partie de la sphère politico-médiatique ».

    L’actualité est un terreau de prédilection pour tout contradicteur ou observateur avisé mais former le vœu que la justice et les journalistes d’investigation puissent faire toute la lumière sur l’affaire Bygmalion est à mon sens un voeu pieux.
    Cependant, vous avez entièrement raison de pointer du doigt les magouilles notoires de l’UMP et du FN dans ce dossier où les conflits d’intérêts sont évidents.

    Lundi, on a eu un grand numéro de communication de Jérôme Lavrilleux [bras droit de Jean-François Copé], un très opportun fusible qui pleurait devant les caméras au moment même où il savait qu’il allait bénéficier d’une immunité car il a été élu parlementaire européen dimanche soir. Pathétique jeu de rôle.

    Bref, les documents sont accablants pour l’UMP, reste à savoir si la justice va avoir carte blanche dans ce nouveau et énième dossier épineux. 
    http://www.francetvinfo.fr/politique/affaire-cope/affaire-bygmalion-le-document-qui-aurait-du-alerter-cope-et-l-ump_612481.html

    L’UMP et le FN se traînent tellement de casseroles qu’ils pourraient ouvrir à eux deux une quincaillerie. smiley



  • Criseuro Criseuro 4 juin 2014 07:48

    Il y a du vrai dans ’l’analyse critique’ de Lou Florian mais c’est à relativiser néanmoins.

    • D’une part, il semblerait que Mr Florian soit un adepte du changement brutal de cap après avoir milité au Front de gauche et publié un article comme quoi sa « désillusion avait été totale » après avoir claqué la porte.
    • D’autre part, ses publications sur AV ne semblent pas avoir eu non plus un succès monstre. Simple constat.
    http://www.agoravox.fr/auteur/lou-florian-56640

    « L’UPR est dans sa petite bulle. Mais pas dans la réalité ».

    Il semblerait que Lou Florian soit plus doué pour la peinture et la BD que pour le militantisme et apprécie lui aussi sa ’petite bulle’, ce qui peut parfaitement se comprendre.
    Lorsque l’on n’est pas fait pour la politique, mieux vaut en effet jeter l’ancre mais en évitant de se répandre après avoir soutenu un parti en tant que responsable, question de respect.

    D’autre part, je vous lis en diagonale depuis peu Topaze et je dois reconnaître que vous m’amusez parfois car vos messages sont tellement hargneux et contre-productifs vis à vis de François Asselineau que vous servez la cause défendue par l’UPR in fine.
    Oserais-je écrire que vous faites de la « Reverse psychology » afin de susciter un mouvement d’empathie et de soutien à l’UPR ?
    Non, quand même pas ! smiley

    Un conseil : revoyez votre mode de communication et votre matraquage systématique du fondateur de ce jeune parti, vous gagnerez en crédibilité même si j’estime que c’est une cause perdue dans votre cas de figure tant vous versez dans la caricature forcée et les basses attaques ad hominem.



  • Criseuro Criseuro 1er septembre 2013 19:02

    En tout cas il a la censure aux bouts des doigts M. Asselineau. Je rejoins la cohorte de ceux qui sont bannis d’ecriture sur sa page FB pour avoir simplement emis un avis critique et une interrogation.

    Pas d’explications rationnelle et une mise devant le fait accompli, basta !

    Bonjour le respect de la liberte d’expression pour quelqu’un qui dit lutter pour la liberte de la France et, en l’occurence, celle des medias ! smiley
    Et dire que l’on parle de ’nazification’ des US alors que l’on a l’impression de subir la dictature de la pensee unique ou l’imperatif d’une symbiose quasi- fusionnelle sur le Web.
    Faut pas devenir aussi susceptible M. Asselineau.
    Hum... pas tres logique tout cela ! smiley
Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès