• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

cyaxarte

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

  • Premier article le 13/01/2010
  • Modérateur depuis le 22/10/2010
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 21 93 372
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 17 13 4
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires



  • cyaxarte 30 mars 2015 23:34

    @Dom66

    On est justement 250 dans la cabine, car il y a peu de vos transatlantiques pour lesquels la capacité de la cabine est inférieure à 250 ! Et je maintiens donc mes 35% avec 250 pax !

    Les pilotes enclenchent le PA dès les premiers moments du vol et sont quasiment obligés de le faire. Renseignez-vous ! En conséquence, ils ne pilotent effectivement pas dans l’extrême majorité du temps. Il n’y a là aucune imbécilité, mais des faits !

    Ils gèrent effectivement et avant tout, hélas, un système informatique et ce système est très compliqué, en fait, il est trop compliqué pour eux. Là encore, renseignez-vous, voire faites des essais sur simulateur et vous verrez.

    Enfin, la probabilité de panne catastrophique d’un avion est inférieure à 10^-6/h/passager. Celle d’erreur catastrophique d’un pilote est entre 10^-2 et 10^-3. Voilà donc la montre en bois... Dans votre main !



  • cyaxarte 1er janvier 2014 15:49

    Bonjour,

    Je connais les thèses de l’UPR. J’entends bien votre message, mais qu’est-ce qui prouve que l’UPR sera différent des autres partis politiques ?



  • cyaxarte 1er janvier 2014 15:47

    La question n’est pas celle de l’aéronautique, mais celle de la défense pour laquelle il faut se poser la question du caractère régalien. Il se trouve aussi que les technologies utilisées dans l’aéronautique sont si proches de celles de la défense, qu’en conséquence, la même question se pose pour l’aéronautique.



  • cyaxarte 4 décembre 2013 21:00

    Article affligeant. L’auteur doit penser que nous ne sommes pas assez bas pour proposer des solutions dont on connaît les résultats... Aujourd’hui !



  • cyaxarte 4 décembre 2013 20:49

    Ce que vous appelez des lieux communs ne sont que des vérités. Je vous propose très simplement de donner un problème de maths et de physique des années 70 de BAC à des élèves de terminale S options maths aujourd’hui. Idem avec une dissertation niveau BAC de français et en utilisant le barème de l’époque : 1 faute 4 points, 5 fautes zéro. Le taux de succès au BAC en France sera alors inférieur à, probablement, 1%...
    J’ai l’occasion d’enseigner en « grande école » et puis vous dire que la Bérézina, je la vois avec soi-disant des élèves parmi les meilleurs... !

Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès