• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

danielm

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 1 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • danielm 2 mai 2007 13:49

    « L’impôt progressif sur le revenu est sans aucun doute l’impôt le plus juste »

    Il s’agit d’un jugement de valeur de votre part. La vraie justice, ou toute fois l’égalite des citoyens devant la loi, voudrait que tout impôt soit proportionnel, et non progressif. Le principe de la « flat tax » est adopté dans de nombreux pays.

    « C’est toujours la même poignée de très riches contribuables qui sont privilégiés selon le SNUI »

    Il y a la une semantique tout à fait trompeuse lorsqu’une baisse des taux marginaux est accusée de privilégier les riches. On part d’une situation ou les taux marginaux sont de l’ordre de 50%, c’est-à-dire un niveau qu’on peut qualifier de spoliation fiscale, pour être reduits légerement. Il ne s’agit nullement d’un privilège, mais d’une reduction d’un abus. La semantique est trompeuse, mais venant du SNUI est-ce étonnant ?

    « Dans les faits, la collectivité devra rembourser à ces contribuables nantis une partie ou la totalité des impôts locaux sur leur résidence ainsi qu’une partie de l’ISF »

    La encore, abus sémantique. Les nantis en question étaient victimes de prélèvements marginaux de 60% et plus. Il ne s’agit pas de rembourser mais de moins spolier. Nuance !

    « de nombreux patrimoines ont été acquis au cours de plusieurs générations ou le plus souvent en « dormant », grâce à des placements d’argent en Bourse ou dans les paradis fiscaux »

    Qu’ils soient acquis par une géneration ou par plusieurs, qu’ils soient investis ou « dormants » ne change absolument rien au problème. Ce patrimoine a bien été constitué de manière légale, par le travail, à un moment ou un autre non ? En quoi l’état s’arrogerait-il le droit de taxer à nouveau des revenus ayant déjà été l’objet de l’impot ?

    « Pour un achat de 100 € par exemple, c’est près de 20 € qui sont reversés à l’Etat par le vendeur. Une même somme pour tous : 20 € pour un Rmiste comme pour un PDG... »

    Là encore vous entretenez une confusion volontaire. La voiture du PDG, à 30 000 EUR génère des recettes fiscale de près de 6000 EUR pendant que la voiture du RMIste (en a il besoin ?) à 10000 EUR n’en genera que 2000. Ce n’est pas tout à fait la même somme pour tous...

    Pour conclure, votre discours résume assez bien les sophismes typiques de la gauche moderne, apte à toujours réclamer une hausse de la fiscalité pour satisfaire à sa tendance naturelle aux dépenses publiques incontrôlées. Notre constitution affirme le droit au travail et à la proprieté privée. En quoi la politique fiscale s’arrogerait-elle le droit de prélever sur les revenus du travail 50 ou 60% d’impot ? Car contraindre un individu à travailler gratuitement 50% de son temps porte un nom. C’est de l’esclavage.







Palmarès