• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

David55

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 7 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • David55 15 septembre 14:30

    Comment Benalla a-t-il obtenu son grade de lieutenant-colonel ?


    Réponse : En faisant « la pute » (du président) tout simplement !!!



  • David55 19 août 23:34
    Connaissez-vous l’histoire des rennes de l’île de St Matthews ?

    En 1944, les gardes-côtes américains décident d’établir une station radio sur cette île isolée de la Mer de Berring. Une vingtaine d’hommes y sont installés, ils apportent avec eux 29 rennes destinés à agrémenter l’ordinaire en leur fournissant de la viande. Cependant la station radio est rapidement démantelée et les rennes, qui ont échappé à la boucherie, sont abandonnés sur place.
    En 1957, des chercheurs visitent l’île. Ils découvrent avec surprise qu’elle abrite une imposante colonie de rennes. L’île fait 320km², elle n’abrite aucun prédateur et elle riche en lichen, un des aliments favoris des rennes : les 29 animaux débarqués 13 ans plus tôt se sont multipliés sans entraves et la population atteint désormais 1350 individus, tous bien portant.

    1963, nouvelle visite. Ce sont désormais 6000 rennes qui occupent l’île. Mais les lichens ont pratiquement disparus et la colonie se nourrit désormais d’herbe.
    Trois ans après, une nouvelle expédition trouve l’île jonchée de cadavres : seuls 42 rennes sont encore vivants. En quelques mois, la population s’est écroulée de 99%. Les rennes de l’île de St Matthews ne s’en remettront jamais : ils s’éteindront totalement dans les années qui suivent.


    La catastrophe malthusienneCette petite histoire fait le bonheur des malthusiens. Selon eux, ce qu’il s’est passé sur l’île de St Matthews est un exemple de « catastrophe malthusienne » et l’humanité pourrait bien connaitre le même sort : s’accroitre au-delà de ce que les ressources disponibles peuvent soutenir puis s’écrouler brusquement.

    On sait que les prévisions malthusiennes ont toutes été mises en défaut jusqu’à présent, principalement parce qu’elles ne prenaient pas en compte l’augmentation de la productivité : l’homme dépend de la nature mais pas aussi directement qu’un renne, il consomme des produits qu’il crée lui-même à partir des ressources naturelles et il est capable d’apprendre et de rendre ce processus plus efficace de telle sorte qu’une ressource fixée peut satisfaire les besoins d’une population grandissante.
    Pour autant, la productivité ne peut pas augmenter à l’infini, ne fait-elle que retarder la catastrophe ?

    Valons-nous mieux que des rennes ?Il me semble que l’exemple de l’île de St Matthews met en lumière une autre différence entre le modèle malthusien et la réalité et une raison d’espérer : l’homme dispose d’une organisation sociale consciente d’elle-même, capable de comprendre les problèmes qui se posent à elle et, en théorie en tous cas, d’agir pour les résoudre ou en réduire la gravité.

    Si c’étaient des hommes et non des rennes qui s’étaient trouvé sur St Matthews, ils auraient peut-être pu organiser la préservation du lichen en interdisant sa consommation sur certaines zones pour qu’il ait le temps de repousser, réserver l’usage de cette ressource aux individus fragiles, stocker l’herbe en été pour éviter une pénurie pendant la période hivernale...
    Bien sur de telles mesures auraient heurté les habitudes, et on peut imaginer des contestations : une faction certaine de ne rien avoir à craindre de la catastrophe à venir qui affirme que le diagnostic est inutilement alarmiste, que seule compte la croissance (de la population)... Être collectivement conscient du danger et connaitre les solutions ne suffit malheureusement pas toujours à y échapper. Mais au moins il n’y a pas de fatalité.



  • David55 19 août 19:12

    @xana
    Eh oui,
    même un russe n’est qu’un arabe blond aux yeux bleus !!!



  • David55 25 juin 2019 16:53

    @Abou Antoun
    « ... Dieu le père ou le fils ou le Saint-Esprit... » Mais, cette Trinité chrétienne ressemble trop à la Trinité Hindoue, la Trimūrti. Celle-ci est composé de 3 Dieux : BrahmâVishnou et Shiva.  Brahma est le Dieu Créateur, Vishnou le Dieu ’gestionnaire’ et Shiva le Dieu Destructeur... 
     



  • David55 23 janvier 2019 19:47

    @Paul Leleu
    Bonjour, Jamais une alliance quelconque avec Xi Jiping.
    Soyez assuré que je n’exagère nullement. Xi Jiping est le nouveau HITLER du XXI siècle. J’aurais aimé dire que ce Président à vie est un Hitler puissance 10.

    • Il a volé toute la mer de Chine, et occupé, par la force après des batailles navales les îles les plus intéressantes appartenant aux Philippines et au Vietnam. Les bateaux de pêche des ces pays risquent d’être coulés s’ils se trouvent dans ces zones.
    • Le peuple Tibétain est en danger de mort. Quasiment tous les musulmans du Xin Kiang (probablement plus de 30%) sont ou ont été dans les camps de « rééducation » 
    • Par la corruption, la Chine force les pays africains, et autres à s’endetter. De cette manière, elle pourra voler les ressources minières de ces pays.
    • L’arrogance, l’ambition des gouvernants sont hors du commun. Regardez ce que la Chine a fait contre le Canada suite à la garde à vue de la directrice financière de Huawei.

     

Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité