• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Deli

Jeune homme de 29ans.
Père de famille.
Je ne tiens pas spécialement à écrire des articles. Mais plus a réagir au(x) votre(s).

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 108 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • Deli 23 mai 2012 18:19

    Cela vous empeche de prendre votre pied devant un bon match ?



  • Deli 23 mai 2012 18:15

    1. On c’est donc compris...

    2. Ne seriez-vous pas mauvais perdant ?...L’important n’étant pas de participer ?! Oui la victoire est belle et la défaite est amère, mais la défaite est une expérience enrichissante comme toute autre, douloureuse mais enrichissante.

    Je suis un grand adepte du « ne fait pas aux autres ce que tu ne tolères pas pour toi... » et j’ai bien compris votre dégout pour la compétition mais elle n’en reste pas moins formatrice et enrichissante pour l’esprit.

    C’est surtout la manière dont les médias nous laisse percevoir la defaite qui est maladroite.

    3. Je suis d’accord, dès lors que vous montrer du doigts tout le monde et non que les footballeurs.

    4. Faire ses devoirs n’empèche rien. Taper dans une balle non plus. Après c’est une affaire de motivation. Il est vrai que le foot est bien mieux mis en valeur que l’education (au sens scolaire donc..) et c’est navrant. En attendant beaucoup de bénévole le coeur remplis de bonne intention vont entrainer des enfants qui pourraient faire des délits plutôt que de s’entrainer (et leur devoir aussi j’en conviens...)

    5. Votre expérience est malheureuse, c’est désolant. Je fréquente les stades, les CRS sont présents lors de certains évenements...je pense en avoir la même vision que vous.

    Je me suis permis de mettre mon maillot de Lille à la fin de la saison passé dans les abords de Nice (sans aucunes arrières pensées). Beaucoup de jeunes m’auraient bien peter la gueule. L’année d’avant avec le même maillot personne ne me regardé...Médiatisation après le titre...

    Mais il faut savoir faire la part des choses, ne pas faire attention à ce type de comportement, passer outre, dans tout les milieu il y a des cong.

    Je vous invite à regarder le pic démographique du à la coup du monde 98 en France... donc oui les gens normaux (et pas les cong) font l’amour quand ils sont heureux (et ne vont pas forcément taper sur leur « adversaire » quand ils perdent)

    Après la nature fait bien les choses...quand deux cong se croisent et se tapent dessus...vous m’excuserez mais tant mieux.

     

    Le système economique et social actuel.



  • Deli 23 mai 2012 16:37

    Je pense qu’il serait bien de taper sur d’autre sujet que le football et les footballeurs.

    « Premier critique : le fric et l’apologie consumériste »

    Pour moi ce ne sont pas eux et leurs salaires qu’il faut critiquer, mais plutôt ceux qui ont les moyens de les payer et d’investir dans ce système alors qu’il y a certainement plus valorisant et glorifiant comme dépense.

    Donc oui c’est honteux, oui les footballeurs en profitent mais c’est avant tout leur don pour le foot qu’il leur permet.

    « Deuxième critique : La Compétition à tout prix »

    Je ne vois pas en quoi la compétition est immorale d’un point de vue de l’égalité.

    Je m’explique...nous avons tous la chance de pouvoir y faire nos preuves sinon comment un enfant des ghettos peut-il pretendre remporté un trophé international dans un grand club ?

    « Troisième critique : Des modèles affligeants »

     il est vrai que nos politiciens et nos patrons sont bien mieux, car eux s’expriment assez clairement pour vous baratiner...

    De surcroit, beaucoup de joueurs font des dons, oeuvres pour des associations humanitaire...cela s’appel de la redistribution. (alors oui si son patron vereux le paye avec de l’argent sale mais que ce même argent sale fait rever de nombreux enfants du tiers monde à voir des centre educatifs et sportifs s’ouvrir dans leur quartier...que dois-je en conclure ?!)

    Quatrième critique : Faillite de l’éducation

     Je prefere voir un enfant rever au foot plutôt qu’à la politique. L’éducation des « fils de » est bien mieux...« Viens fils je vais t’expliquer comment marcher sur la masse salariale que je vais te leguer... »

    Cinquième critique : L’hystérie collective

    Oui faite l’amour pas la guerre même si c’est le foot qui vous y amène !

    Attention je ne rejete pas vos arguments loin de là... je les comprends amplement.

    Mais avant de se poser des questions sur le football, je pense qu’elles devraient l’être sur notre système tout entier.

    D’ici là je continuerai à vibrer quand je verrai un beau geste technique ou un but d’anthologie.

    Un Lillois qui ne s’enfou pas.



  • Deli 15 mai 2012 06:44

    Article passionnant.



  • Deli 7 mai 2012 11:12

    « Ouf »... il était temps...

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité