• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

el barbar

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 23 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • el barbar 29 mars 2012 18:42

    Oui, intéressant l’hiver et l’été il est vrai que la conso se réduit un peu, il est vrai.

    Mais je suis pas d’accord, les leds dégagent une quantité de chaleur très importante, ce qui donc ne les exclut pas de vos propos.

    En reprenant mon exemple de tout-à-l’heure :
    50W pour une dichro, 7W pour une led : différence 43W
    Propos intéressant il est vrai, mais il est bien plus intéressant à mon avis de chauffer pour 43W en chauffage électrique (ratio rendement énergétique) que de claquer 43W dans le chauffage par incandescence ( ampoule).
    Car dans ces 43W incandescence, se retrouve un maximum de chaleur directionnelle (rayon) alors qu’un chauffage électrique travaillera à chauffer le volume et non en surface.

    Je vous invite à parcourir cet article fort bien argumenté qui démontre bien que :
    « La contribution des lampes au chauffage est négligeable et que cet argument n’a aucun fondement scientifique »

    http://medialab.sciences-po.fr/controversies/2010/Ampoules/index.php/mesurer-impact-lbc/la-chaleur-degagee-par-les-lbc/



  • el barbar 29 mars 2012 18:25

    Viii... j’avais glissé un indice qui permettait de retrouver le produit en question, mais encore faut-il se méfier car même dans la gamme des produits des « masterled », il y en a la moitié dont je ne voudrais même pas avoir (problème de rendement lumineux ou de durée de vie), surtout celles de la première génération toujours vendues je crois, remplacé par une deuxième génération qui déboite, mais encore faut-il savoir laquelle est laquelle.

    Ce qui est vraiment trop chiant dans l’éclairage (et il semble que cela soit vrai dans beaucoup de domaine), si tu es pas pro, tu te fais avoir quasi à tous les coups.



  • el barbar 29 mars 2012 18:16

    Exact, merci de la pertinence de votre propos.

    Mais dans l’éclairage public, l’on observe aussi les mêmes révolutions ou évolutions technologiques.
    Et ces avancées, les particuliers en sont pour le moment totalement exclus, ce qui peut aussi se comprendre par le coût d’une installation intelligente.

    Pour revenir à l’éclairage public,
    Tout d’abord il est plus qu’intéressant de préciser les sources HPS ou métal halide, vulgairement sodium et mercure, ont des ratios de rendement lumineux bien supérieur à la led, ce qui m’a d’ailleurs toujours bluffé. Leur durée de vie atteignant facilement aussi les 50.000 à 100.000H, l’on comprend mieux pourquoi leur changement en tout leds prend du temps.

    Il est intéressant de voir que dans l’éclairage public par exemple :

    - l’on pense à intégrer de plus en plus 2 sources par exemples, à la place d’une, qui fonctionne en 2 modes : éclairage jour/nuit, éclairage nuit noire.
    Ainsi, d’un simple mode de gestion intelligent, ils arrivent à faire baisser la conso moyenne d’un lampadaire de 25 à 35% (je devrai aller vérifier)

    - les intégration des systèmes type variation avec le jour permettent de monter ce rendement à environ 40% si je ne me trompe pas,

    - réalité négative de la led : le ratio de puissance en éclairage extérieur en tout leds est bien moins intéressant que pour l’éclairage domestique ou de bureaux, l’on divise seulement par 2 à 4 la consommation par rapport au sodium.

    Le ratio global de 15% que j’ai donné de diminution est donc il est vrai, surement exagéré, mais disons que les propos ne tendaient qu’à démontrer que les raisons qui ont poussé les gouvernements à suivre les conseils des constructeurs dans le milieu de l’éclairage, est pour une fois, une réussite au niveau politique et est justifié.

    Le débat tente de revenir à la question fondamentale qui est la plus intéressante mais la plus difficile à définir, qui est la notion d’énergie grise, soit faire le ratio de sa production à sa fin de vie, mais tant difficile à calculer...

    Ce qui est génial par contre, c’est que moi je peux vous le dire, le coût des leds au niveau du marché public (achats par particuliers) devrait s’écrouler d’ici 2 ans je pense !!!
    Les lampes qui étaient vendues 50 euros de très bonne qualité, devrait se vendre 25 euros en 2014 !
    Car les prix professionnels eux, sont en train de chuter à une vitesse assez hallucinante.



  • el barbar 29 mars 2012 14:36

    Je confirme les propos de l’auteur :
    En architecture, les règles de construction ainsi que par exemple le calcul de la SHON remplacé actuellement, ne tient plus du tout compte des handicapés !!!

    Les règles sont toujours présentes mais ce qui poussait les nouvelles constructions pour l’habitat individuel ou collectif à créer des appartements aux normes AH, ont maintenant totalement disparus, je pense notamment à la déduction de 5m2 valables pour tout logement neuf adapté aux normes AH, dans le calcul de la SHON.

    Bravo à l’UMP, ils réussissent petit à petit à rendre notre France, notre chère France, un pays aussi nul que les autres !!!



  • el barbar 29 mars 2012 12:54

    Petit calcul arithmétique débile :
    l’éclairage représente à lui seul 19% de la consommation mondiale de l’électricité (pas des énergies hein ?)
    Un passage obligé au fluo représenterait une baisse d’un facteur de 4, en tout leds, cela représenterait une baisse d’un facteur 7.

    Changer les ampoules ? C’est baisser la consommation énergétique mondiale d’électricité de 15% environ...
    Vrai que cela parait un détail pour certain ici, n’est-il pas ?

    Entre 2000 et 2010, un fabricant comme ******** a diminué la quantité de mercure dans ses lampes de 70%, mais peut-être que vous n’y croyez pas non plus...

    Alors, oui cela fait de la pollution au mercure si le recyclage n’est pas bien fait, mais sur la parc nucléaire mondial de 500 coeurs environ, cela représente une baisse de...
    ...75 coeurs nucléaires soit plus que toutes celles de France réunies...

    Le combat est donc mené à un autre niveau que le questionnement simple et bête qui est exposé ici, faudrait des fois, voir un peu plus loin que le bout de son nez.

    Sinon, à la limite pourquoi pas, le questionnement est valable, je ne le contredis pas, mais conclure que vouloir baisser de 15% la consommation électrique mondiale est un leurre, il y a un système solaire entre nos cerveau, mister rosemar.

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité