• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

El Blondinho

El Blondinho

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 3 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • El Blondinho El Blondinho 11 septembre 2008 13:05

    Je dirai plutôt que si l’on compare la Terre dans son ensemble à un organisme vivant, alors l’espèce humaine est le système immunitaire, mais seulement voilà, la Terre a chopé une maladie auto-immune...

    Il existe aussi une logique inverse, dans laquelle les hommes faisant partie intégrante du règne animal, toutes leurs actions sont donc Naturelles, ni plus ni moins que le barrage du castor ou les villes-fourmilières. Je dois dire que je n’adhère pas.



  • El Blondinho El Blondinho 11 septembre 2008 02:40

    @ Actias

    Je n’essaye d’appliquer aucune philosophie à qui que ce soit où que ce soit ; le but de mon commentaire était juste de dire que MOI, contrairement à Fredleborgne, je trouve dommage que, à cause des travers et imperfections de notre société, nous ne puissions plus vivre de chasse et de cueillette...

    Pour ce qui est de Vanier, oui je le trouve logique, que l’on soit d’accord ou pas. Tuer des animaux dans le but de protéger l’espèce cela me semble fonctionner dans les cas qu’il décrit. Un peu comme un bonzaï dépérira si vous ne lui coupez pas quelques branches de temps en temps... Cependant, ce n’est pas la seule solution qu’il préconise...

    Il ne dit pas que l’homme régule la nature, mais qu’il le devrait, à la manière d’un système immunitaire, si vous voulez.

    Votre "En gros..." m’apparait d’une mauvaise foi désobligeante.



  • El Blondinho El Blondinho 10 septembre 2008 16:29

    @ Fredleborgne

    Il est dommage qu’il existe encore des gens qui veulent vivre de cueillette et de chasse comme les hommes préhistoriques au lieu de profiter de la culture et de l’élevage.

    Extrait de Mémoires Glacées de Nicolas Vanier :

    "Les animaux sont comme des arbres. Une forêt, à la condition évidemment qu’elle soit exploitée intelligemment, produira bien plus d’arbres et de bien plus belle qualité si l’homme intervient. Le bûcheron, le vrai, coupe les arbres en surnombre afin que d’autres puissent profiter pleinement de la place pour se développer. Avant qu’ils ne dégénèrent, il coupera aussi les arbres arrivés à maturité, en prenant soin de laisser assez d’arbres adultes pour assurer une bonne régénération.

    L’homme occupe ici parfaitement sa place. Il profite d’une quantité de bois qui va lui servir pour un grand nombre de choses, et la forêt bénéficie de son intervention raisonnée et réfléchie.
    C’est un échange de bon procédés.

    Le trappeur agit sur un territoire de la même façon. Grâce à son intervention de prédateur intelligent, il va dynamiser les populations d’animaux. En prélevant essentiellement des jeunes, les adultes vont se mettre à produire plus. C’est scientifiquement prouvé. Ces animaux seront plus sains et en meilleure santé. Cette part, environ 20% de la population de martres par exemple, est celle qui revient à l’homme. L’homme appartient à la nature et y a sa place. Certes, la nature peut se débrouiller sans l’homme, mais ils y perdraient tous les deux. Pourquoi tenter de créer un monde artificiel, invivable et impossible, avec la nature d’un côté et l’homme de l’autre, alors qu’ils pourraient si bien vivre en semble ?
    [...] en leur inculquant une façon prétendument moderne de vivre. Façon dont on sait aujourd’hui qu’elle ne fait que détruire cette Terre malade."

    Il est dommage que l’on ne puisse plus vivre de cueillette et de chasse, et que l’on soit obligés de protéger des espèces.

    Désolé pour le relatif hors-sujet de l’article.







Palmarès