• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Emmanuel38

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 151 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • Emmanuel38 12 septembre 10:01

    @malitourne


    Bonjour,
    Pour ma part, je viens d’envoyer un mail de démission à LFI, que je confirmerai par lettre.


  • Emmanuel38 1er septembre 16:38

    @AlavaviteUn commentateur a écrit sur son blog (extraits) :

    « Je souhaite que personne, personne ne fustige le gouvernement ». Nicolas Hulot, au moment même où il quitte le gouvernement, réussit le tour de force de le défendre, coupant ainsi l’herbe sous le pied de ceux qui voudraient en faire la critique. Il loue d’ailleurs « l’affection, la loyauté, la fidélité » dont ont fait preuve à son égard le premier ministre et le président de la république avant de demander : « au quotidien, qui j’ai eu pour me défendre  ? » Il répond à sa propre question en accusant l’opposition qui n’a pas su « se hisser au dessus de la mêlée pour se rejoindre sur l’essentiel » et même la « société » qui n’est pas descendue dans la rue pour le soutenir. Incroyable retournement des rôles, qui repose sur un escamotage digne du fameux éléphant dans la pièce : contre qui l’opposition et la société étaient-ils censés défendre Nicolas Hulot, sinon contre ce gouvernement affectueux, loyal et fidèle ?

    Quant à cette société civile, comment Nicolas Hulot ose-t-il affirmer qu’elle lui a fait défaut ? C’était à lui, au contraire, de la soutenir et de la porter, ce qu’il n’a jamais fait. Le seul fait positif qu’il puisse mettre à son actif est l’annulation du projet de l’aéroport de Notre-Dame-Des-Landes. Mais cette annulation elle-même n’a été décidée que par crainte d’un pourrissement du conflit ; à aucun moment les Zadistes n’ont été crédités de leur résistance, jamais il n’a été dit par Nicolas Hulot qu’ils avaient bien mérité de la biodiversité. Seule dans l’hémicycle la France Insoumise a déclaré que la société toute entière devait des remerciements à son avant-garde mobilisée.

    Combien d’associations de lutte contre les pesticides, pour la reconnaissance des maladies qu’ils causent, auraient pu être reçues par le ministre ! Au moment même de sa démission, il aurait pu en prendre occasion pour les médiatiser et les valoriser. Rien de tout cela : Hulot les invisibilise au contraire pour excuser non seulement son échec, mais sa lamentable obstination à croire en un gouvernement qui s’est servi de lui comme alibi.





  • Emmanuel38 27 mai 20:54

    @Pimpin

    « Au non de quoi sont perpétrés les actes terroristes à notre époque ? au nom de l’islam, pas de la religion juive... »
    Alors, comment qualifiez vous les massacres presque quotidiens de Gazaouis en ce moment, qui ne sont armés que de ce que leurs mains peuvent contenir ?


  • Emmanuel38 19 janvier 18:54

    @lejules
    Monsieur lejules, quoi que vous pensiez de JLM, cela vous fatiguerait-il beaucoup d’avoir la politesse minimum d’écrire son nom correctement, c’est-à dire avec un « e » ?
    Merci pour cet effort.
    Emmanuel Allard

Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès