• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Eric W. Faridès

Eric W. Faridès

Cyberjournaliste, diplomé de Sciences Humaines et Sociales.
 
"Un discours du FN sur l'immigration en France, Contribution à l'analyse d'une idéologie d'extrême-droite", in Le Grand Soir, 21 mars 2012.
" Jean-Luc Mélenchon, la Mairie de Toulouse & les poseurs d’affiches ", in artefacte-asso.com, 5 avril 2012.
"Dans la rue", in Le Grand Soir, 11 avril 2012.
"L’animal politique, le malade et le vétérinaire" in Revue Artefacte n° 3, 15 avril 2012.
"Jean-Luc Mélenchon, des images, des figures ; manuel de résistance intellectuelle au pays des médias " 1er et 2ème partie, in Le Grand Soir, 18 avril 2012.
"Le Front de gauche ou la parole chaude", in Agoravox, 20 avril 2012.
"100 raisons de ne pas voter Nicolas Sarkozy", in Agoravox, 23 avril 2012.
 
 
 

Tableau de bord

  • Premier article le 20/04/2012
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 2 2 37
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique





Derniers commentaires



  • Eric W. Faridès Eric W. Faridès 20 avril 2012 11:10

    Pour Eric :
    Vous dites « Le programme du CNR, c’est d’abord de Gaulle et ensuite les communistes..... »
    On peut discuter, échanger, confronter nos idées mais là, l’idéologie vous pousse à un contresens historique :
    Qui sont les membres du CNR ? Qui sont les signataires du programme ? N’a-t-il pas été adopté à l’unanimité le 15 mars 1944 ? Et Pierre Villon ?
    Le CNR : une parole froide ou chaude ?



  • Eric W. Faridès Eric W. Faridès 20 avril 2012 09:50

    Eric W. Faridès

    En réponse à votre Macbeth, ce joli poème catalan, l’Estaca, que vous devez connaître j’imagine ! Bien à vous.

    « Ne voyez-vous pas le pieu auquel nous sommes tous liés ? Si nous ne pouvons pas nous en défaire, nous ne pourrons jamais avancer » (No veus l’estaca a on estem tots lligats ? Si no podem desfer-la mai no podrem caminar).

     « Si nous tirons tous, il va tomber, si je tire fort vers ici, et que tu tires fort par là, il est certain qu’il tombe, tombe, tombe, et nous pourrons nous libérer »

    (Si estirem tots, ella caurà, si jo estiro fort per aquí i tu l’estires fort per allà, segur que tomba, tomba, tomba, i ens podrem alliberar).







Palmarès