• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Facochon

Facochon

Libre, sans chapelle

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 114 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • Facochon Facochon 22 décembre 2020 18:48

    Beaucoup d’erreur sur l’article...

    avez vous entendu parler de rétrotranscription de l’ADN :

    À la fin des années 1960, la biologie moléculaire, alors jeune discipline, entre dans ce que l’historien Michel Morange a appelé sa « traversée du désert ». Les connaissances sont alors résumées par le « dogme central » énoncé par Francis H. C. Crick, qui veut que l’information aille uniquement de l’ADN (acide désoxyribonucléique) à l’ARN (acide ribonucléique), puis de l’ARN à la protéine. Le passage inverse des protéines à l’ARN puis à l’ADN est d’autant plus exclu que, s’il existait, il pourrait rendre compte de la capacité de codage d’un nouveau caractère par le génome.

    Pourtant, en étudiant le mécanisme de réplication de certains virus ayant un matériel génétique formé d’ARN, les Américains Howard Temin (1934-1994) et David Baltimore (né en 1938) isolent, en 1970, une enzyme baptisée transcriptase inverse (reverse transcriptase en anglais), capable de synthétiser de l’ADN à partir de l’ARN (ce que l’on appelle la rétrotranscription). Le dogme central de la biologie moléculaire est bousculé, ce qui est très mal pris dans un premier temps, avant que ce processus ne soit vérifié et accepté. Il existe des situations particulières à l’intérieur du dogme, dont l’essentiel est préservé puisqu’on n’a jamais observé de passage de protéines vers l’ARN. La rétrotranscription est indispensable à la multiplication des rétrovirus (comme le virus du sida), dont l’information génétique est portée par un ARN et non par de l’ADN. Les études de génétique moléculaire qui débutent dans les années 1975, et dont l’objectif est de connaître les gènes exprimés dans une cellule à partir des ARN messagers (ARNm) qui y sont présents, doivent beaucoup à H. Temin et D. Baltimore qui leur ont fourni un outil de choix, la reverse transcriptase (transcriptase inverse), permettant d’obtenir des populations d’ADN rétrotranscrit (ADNc) à partir de ces ARNm nettement plus instables. Pour leurs travaux en biologie moléculaire, Temin et Baltimore reçurent, avec Renato Dulbecco, le prix Nobel de physiologie ou médecine en 1975.

    Faites vous vacciner si vous vouslez, pour ma part j’attendrais un vaccin classique



  • Facochon Facochon 4 septembre 2019 23:47

    J’ai lu les 2 volumes sapiens et homo deus, ce qui me choque dans votre critique de contenu et d’analyse du travail de Yuval N Harari est le fait que vous faites passez des affirmations à valeur de critiques sans étayer (prouver) a l’aide D’arguments vérifiables . Vous déclarez des objections d’autorité performatives , ce principe même que vous semblez reprocher à Yuval ( ce qui est par ailleurs faux car les références sont très bien documentées il suffit de lire le livre et les pages de références )

    Yuval Noah est historien, professeur chercheur qui a fait un travail de vulgarisation pour apporter un minimum de connaissances à des lecteurs qui ne sont pas des spécialistes de l’anthropologie, d’ethnologie, de paléontologie, etc...

    Je pense deviner que ce qui vous gêne dans le travail de Yuval est le cadre strictement biochimique de la nature humaine qui Laisse de côté la dimension mystique d’une créature produite par un créateur avec son lot de superstitions divines et son absence de référence à l’ame Si chère aux croyants. Pas de dieu pour Yuval, simplement une combinaison complexe de molécules qui définit nos racines et notre nature de sapiens sapiens



  • Facochon Facochon 20 juin 2019 09:05

    @Ilan Tavor aka Massada

    Justement ! Le billet explique bien les causes de cet antisemitisme ..



  • Facochon Facochon 20 juin 2019 08:49

    Quelle est la contrepartie de cet accord ? Les véhicules Allemands ? Les céréales Françaises ? Si je suis d’accord avec le boycott de la viande Américaine aux hormones je m’interroge sur la nature complète de cet accord, ce que ne précise pas le billet, et je pense qu’il serait intéressant d’envisager l’autre face de la montagne ! L’informat C’est bien l’informat contradictoire c’est mieux !



  • Facochon Facochon 4 juin 2019 07:59

    @L’Astronome

    La version anthropologique qui caractérise Sapiens serait plutôt « Au début était le mythe », avant le verbe il y a le geste, le cri, le grognement, et miracle : l’articulation !!

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité