• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Fanfan la tulipe

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 1 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • Fanfan la tulipe 11 août 2007 20:05

    Monsieur Masson, J’ai eu connaissance de cet article par le blog de votre ennemi juré : asp explorer. Constatez que d’ores et déjà vous me méprisez, je parierais mes bottes et mon cheval là dessus, et c’est exactement ça qui me donne envie de vomir ma pizza. Tiens, vous avez remarqué un mot italien ? Pourquoi ? Parce que quand l’Italie était un des phares de la culture mondiale tout les gens cultivés voulaient parler Italien, pour faire le beau devant Alberta, causer art, science et culture de pavot avec les gens cultivés de l’époque. Maintenant c’est l’anglais, et demain ce sera le Kraklurg du nord.

    Mais vous ne voyez toujours pas ou je veux en venir n’est ce pas ? Hier j’ai acheté un marteau est ce que j’en ai quelque chose à faire qu’il soit ou bleu ou vert ? Non, je veux qu’il enfonce mon clou. Récemment, il m’a pris la lubie d’apprendre des tours de cartes pour impressionner ma belle, j’ai téléchargé un ebook en anglais qui m’a expliqué comment faire. Bien sûr j’aurais pu passer trois jours à faire tous les forums espérantistes et demander et demander qu’on m’apprenne (mais attention en espéranto parce que quand même c’est bien mieux). Et pourquoi l’ai je fait en anglais ? Parce que je m’en tamponne la navette de la langue qui me sert à apprendre un truc, ce que je veux c’est apprendre le truc. Je veux les frites, pas le cornet.

    Vous avez complètement raté le but de l’espéranto, qui est de causer, de faire des choses d’en apprendre d’autres et tout ça facilement et avec n’importe qui. Et ça vous ne le comprenez pas, trop engoncé que vous êtes dans le carcan étriqué de vos certitudes apprises. Vous mettez toute votre énergie à vous dire « tudju kcé bien l’espéranto, m’en va l’apprent’ à tout le mont’ comm’ ca après on pourra en causer », et à essayer de convaincre ceux qui ont un avis différent, que vous avez complètement oublié de l’utiliser pour vous. Vous vous focalisez sur l’outil et pas le but, vous regardez le vase et pas les fleurs. A quoi concrètement vous a servi l’espéranto ? A oui, à rencontrer plein de gens super qui comme vous avaient passé six mois dans une cave à apprendre une langue. Génial. Vous savez quoi ? J’ai fait la même chose avec plus de gens en moins de temps avec l’anglais et sans passer six mois cloîtré. Pourquoi ? Parce que l’anglais, je l’apprends tous les jours : quand je regarde un film, quand je lis certains bouquins scientifiques ou que je navigue sur un site anglophone. Qui a gagné ? Et petite question ; combien de temps avez vous passé à vous convaincre vous même trois pelés et deux tondus en postant vos commentaires sur cet article ? A vue d’œil rien que pour liretous les commentaires, et écrire tous les vôtres, je dirais 3 heures. Ne pensez vous pas qu’il y avait mieux à faire pendant 3 heures, comme par exemple s’en servir de l’espéranto ? Et à lire vos commentaires je dirais que vous passez tout ou presque tout votre temps libre à lire ce qui a été écrit sur le sujet, même si c’est « Ma vie mon espéranto » par « José de Partipris ». Vous ne me croyez pas ? Allez donc voir sur wikipédia les quatre premières ligne de la biographie de Gaston Waringhien. C’est éloquent. Et pourtant vous vous basez sur ses travaux pour juger de la supériorité de l’espéranto sur l’ido. Ca ce n’est qu’un détail bien sûr, mais c’est là dessus que vous m’attaquerez n’est ce pas ?

    C’est cool quand je parle espéranto je peux aller dans la hutte de « Pedro Espéranto » et m’extasier sur le fait que lui aussi (qui habite pourtant si loin) parle le même parloj que moi ! C’est ti pas fantasti ?. Ûber kool !

    Vous voyez où votre vision réduite à la taille d’un proton vous mène ? Et ça non plus vous ne le comprendrez peut être pas mais ça s’applique à tout, dans des domaines beaucoup plus larges. Ne pensez-vous pas qu’il faudrait peut être remettre en doute ce que vous pensez savoir et aller voir un peu plus loin ? Si Einstein n’avait pas remis en doute la nature même du temps, il serait devenu prof d’école à St-Berthe-les-Bains et personne ne se souviendrait de lui. Qu’avez vous à y perdre franchement ? L’espéranto vous le connaissez, vous n’allez pas l’oublier parce que vous arrêtez de penser que c’est la meilleure chose du monde.

    L’espéranto n’est pas une crasse en soi c’est même plutôt une excellente idée, c’est la façon dont vous (et une ribambelle de moutons) l’utilisez qui me donne envie de vomir mon gras.

    Maintenant montrez-moi un magazine de tunning en espéranto et je m’y mets demain, juré sur ma clope.







Palmarès