• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

fanny

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 1 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • fanny 25 octobre 2007 05:11

    « Car ça ravive trop le regret qu’on a dû souffrir de cette fermeture. »

    Oui, vous avez raison de regretter la fermeture de la librairie PUF. Vous auriez peut-être eût l’occasion d’apprendre à vous exprimer en français avant de regretter la disparition de la littérature sous le coup de la soudaine folie d’autodafé des étudiants ou des lumpen- racaille ( sic).

    Bon, ceci est un moindre « mot » car si « Ce forum est un espace de débat civique et civilisé qui a pour but d’enrichir cet article. N’hésitez pas à signaler tout abus en cliquant sur le lien présent en bas de chaque commentaire pour nous indiquer tout contenu diffamatoire, injurieux, commercial, raciste... et qui sera supprimé dans les plus brefs délais. » ; et bien je me demande combien de temps cela me prendrais de référencer tout les contenus racistes et diffamatoires sur ce forum , que je trouve , soit dit en passant, assez puant.

    Pour votre gouverne , j’étais présente lors de ces évènements, et les étudiants de l’UNI ne se sont pas génés pour tabasser des jeunes filles avac une batte de base ball siglé « matraque à gaucho »

    Les étudiants ont été contraints par les CRS au moyen de matraques et de charges, à se réfugier dans la librairie, et ils ont pris ce qu’ils avaient sous la mains pour se défendre ( je rapelle que l’essentiel des mobilisés dans les grêves étaient des étudiants de première et deuxième années soit des jeunes de 18 à 19 ans dont pas mal de demoiselles...) Vous vous rendrez compte quelles armes dérisoires que les quelques livres et les quelques connaissances qui ont éveillé leur conscience citoyenne représentent face aux adultes armés, entrainés et expérimentés. En outre les étudiants n’étaient pas les jeunes directement visés par les mesures du CPE , mais dans un soucis de défendre leurs petits frères et soeurs et leurs amis qui n’ont pas eut accès à l’éducation supérieure ils sont partis se faire casser la gueule par les fachos et les CRS.

    Gageons que lorsqu’il faudra défendre votre système de retraite vous serez ravi que les petits gauchistes à peine majeur aille se battre à coup de livres contre des gros bras armés de matraques et armes paralisantes.







Palmarès