• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Fantômas

Fantômas

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 19 0
1 mois 0 5 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • Fantômas Fantômas 15 mai 18:07

    @Jean-Luc Picard-Bachelerie
    Les traités sont des traités (oui visiblement il faut préciser), ils sont négociés entre les états membres et doivent être ratifié par chacun d’entre eux. Ils ne sont pas modifiés régulièrement, mais de temps à autre une nouvelle couche y est empilée, ne remettant pas en cause les anciens traités (il y a parfois des adaptations pour tenir compte des nouveautés mais les principes de base qui datent du traité de Rome sont toujours là).
    Les différents traités sont ceux -ci :
    -Traité de Paris (1951) : crée la CECA
    -Traité de Rome (1957) : crée la CEE et la CEEA
    -Traité de fusion de la CECA, CEE et CEEA en 1965
    -Acte Unique Européen (1986) prépare le marché unique et donc Maastrich
    -Traité de Maastrich (1992) : création de l’UE
    -Traité d’Amsterdam (1997) qui est un en gros l’aboutissement de Maastrich sur le plan technique.
    -Traité de Nice (2001) : purement technique c’est la prise en compte du doublement du nombre d’états membres.
    -Traité de Lisbonne (2007) : qui est une refonte des traité.
    -Pacte budgétaire européen (2012)
    Ceux qui sont réellement important sont ceux de Rome de Maastrich et de Lisbonne, il vont tous dans le même sens : une Union toujours plus étroite et le principe de concurrence libre et non faussée, le parlement européen n’a pas eu son mot à dire sur aucun d’entre eux. Les modifications de ces traités se font toujours à l’unanimité des états membres puisque ce sont des traités. Trois grosses modification en 60 ans c’est pas si régulièrement que ça.
    Donc je persiste et signe vos 10 points sont inapplicables puisque contraire à ces traités.
    Et le point 1 ne concerne pas une modification des traités, je le remet ici en espérant que cette fois vous compreniez ce qu’il signifie :
    1-Il (le parlement) doit vérifier que les textes proposés par la commission sont conformes aux traités.

    Vous voyez il n’a pas le pouvoir de modifier les traités, juste de vérifier que les directives sont conforme à ceux-ci.



  • Fantômas Fantômas 15 mai 13:27

    Avant de faire une liste de ce que vous voulez dans un programme, vous feriez mieux de faire une liste des pouvoirs du parlement européen, ainsi vous vous rendriez compte que pas un seul des 10 points que vous souhaitez n’est du ressort du parlement européen.

    Voici les pouvoirs du parlement européen (ça vient d’un bon connaisseur de ce parlement puisqu’il a participé à sa création : VGE) :

    1-Il doit vérifier que les textes proposés par la commission sont conformes aux traités.

    2-Y’a pas de point 2, son seul pouvoir est exposé au point 1.



  • Fantômas Fantômas 14 mai 21:25

    @The Critical Vegan

    « Une jeune ado de 12 ans élevée selon un régime végétalien strict a été admise au Royal Hospital for Sick Children à Glasgow, en Écosse, souffrant d’une forme grave de rachitisme. La jeune fille avait déjà subi de multiples fractures et avait reçu un diagnostic de dégénérescence de la colonne vertébrale comparable à celle d’une femme de 80 ans en mauvaise santé.

    Un enfant nourri de façon végétalienne exclusive a très certainement de graves carences en vitamines A et D, qui sont toutes deux des nutriments osseux essentiels qui ne peuvent être obtenus qu’à partir de produits d’origine animale. Selon toute vraisemblance, la jeune fille serait également en carence de calcium, de zinc, de B-12 ainsi que d’autres vitamines B, de la vitamine K, des acides gras EPA et DHA et des acides aminés contenant du soufre, de la méthionine et de la cystéine.

    Bien que le corps humain soit théoriquement capable de convertir le bêta-carotène en vitamine A, les enfants ne sont pas capables de le faire efficacement ou pas du tout. La lumière du soleil aurait pu fournir de la vitamine D, mais seulement si la famille vivait à l’extérieur sous les tropiques et non dans un climat nordique comme l’Écosse. »

    Sa pathologie : être une humaine.
    Une petite liste d’enfants soufrant de cette pathologie :
    http://naturalhygienesociety.org/diet-veganbaby.html?fbclid=IwAR1ckR6PqoeVi3nqoWP7-fHPOUAoZfk-tv7SFEkWdWmWZYBCfLbEt_CCeK8


  • Fantômas Fantômas 14 mai 13:59

    Alors on crée le concept de spécisme (de l’anglais spicie :espèce), inventer un mot français pour dire la même chose n’était pourtant pas difficile : espècisme, parce que la discrimination entre les espèces seraient arbitraire.

    Alors on fait une autre classification, tout aussi arbitraire entre les espèces basée sur la sentience, (de l’anglais sentience :sentiment).

    Tous ces mots viennent de l’anglais, ce n’est pas un hasard, il s’agit simplement de moral puritaine très en vogue dans le milieu anglo-saxon, de la morale d’esclave telle que définie par Nietzshe.

    Mais si on parle d’espècisme, alors il faut l’égalité sur tout le vivant, puisque les espèces ne se limitent pas au règne animal, on parle aussi d’espèce dans le monde végétal, mais dans ce cas les vegan (de l’anglais vegan : végétalien) ne sauraient plus quoi manger.



  • Fantômas Fantômas 30 avril 21:37

    @Positronique
    Visiblement vous ne connaissez pas l’appel du 17 juin 1940 (oui 1 jour avant celui de De Gaule) de Charles Tillon.







Palmarès