• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Félix Bouboule

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

  • Premier article le 30/06/2016
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 1 2 24
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique




Derniers commentaires



  • Félix Bouboule 30 juin 2016 19:22

    @bernard29

    Oh ben j’assume le côté énervé et excessif, c’est humain après tout. Le « Grand Ouest » c’est juste pour reprendre la formulation des promoteurs de l’aéroport qu’ils désignent eux-même « aéroport du grand Ouest ». Mais là je pense qu’on se dirige à court terme vers le Far West pour continuer dans la métaphore...
    Cordialement, Félix B



  • Félix Bouboule 5 janvier 2016 23:49

    Merci Bakerstreet pour cet article dans lequel j’entends clairement la voix de la raison et qui me pousse pour la première fois de ma vie, à 51 ans, à inter-agir dans une discussion sur le « web ». Visiblement cette voix n’est pas audible sur toutes les fréquences à en juger par les réactions hostiles. J’observe toutefois que ces réactions hostiles sont souvent fondées sur ce qu’il convient de nommer « idées reçues ». C’est dommage. On devrait se méfier des idées reçues, surtout on devrait essayer de savoir qui nous les envoie les idées qu’on reçoit, et pourquoi on nous les envoie. (Je ne fais pas ici l’apologie de la « théorie du complot » j’invite seulement à l’esprit de discernement)
    J’ai le sentiment d’un profond gâchis dans cette affaire. Pour avoir participé à quelques évènements autour de Notre Dame Des Landes, je peux témoigner de la diversité générationnelle des « activistes ».Je peux surtout témoigner du fait que dans leur immense (je devrais dire écrasante...) majorité, ils n’ont absolument pas le profil des ultra-violents que les divers promoteurs de l’aéroport jettent en pâture à « l’opinion publique ». Mais « quand on veut se débarrasser de son chien, on dit qu’il a la rage »...
    Pour conclure, je ne peux qu’inviter ceux qui méprisent les opposants au projet d’aéroport en général, et les Zadistes en particulier à se rendre sur place, à entendre les arguments et à juger « par eux-même ». Ils ne seront peut-être pas convaincus, mais s’ils sont sincères, ils seront au moins touchés par le combat d’humains, de citoyens, qui essaient simplement de vivre en accord avec leur conscience et en harmonie avec leur environnement dans un esprit de solidarité et de fraternité.
    Puisse donc la voix de la raison trouver un jour un écho favorable.
    Cordialement.


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité