• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Florian LeBaroudeur

Florian LeBaroudeur

Je m'appelle Florian, dessinateur industriel de profession
Passionné d'histoire et de géographie depuis l'enfance
Je m'intéresse principalement à la géopolitique, à l'ethnologie et à l'évolution du monde en général
 

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 275 0
1 mois 0 14 0
5 jours 0 1 0

Derniers commentaires



  • Florian LeBaroudeur Florian LeBaroudeur 19 octobre 19:43

    Comment réagir ?

    Surtout quand les serviteurs zélés de Mammon occupent tous les postes clés des institutions nationales et internationales et que chaque objection pertinente est impitoyablement tourné en dérision, y compris par ceux qui se savent écrasés et qui pensent pouvoir obtenir quelques cacahuètes en récompense de leur servitude et de leur lâcheté.

    Ou est donc passer le discernement, le courage et l’honneur dans ce bas-monde ?

    Je vois mal comment nous allons sortir de ce merdier sans dommages collatéraux, trop de mensonges et trop d’inepties ont été disséminé et intégrer comme allant de soi, trop de couleuvres ont été avalés et digérés.

    La lumière est désormais trop ensevelie pour être vu et la vérité trop couvert pour être entendue.



  • Florian LeBaroudeur Florian LeBaroudeur 11 octobre 20:18

    @binary

    Probablement en 2006 pour le pétrole conventionnel... 
    c’est notamment à partir de cet date que le système économique basé sur la croissance exponentielle fonctionne en état végétatif et alimenté par le cordon de l’injection de liquidités massives.
    Le pic pétrolier n’est pas la fin de l’ère de pétrole mais le franchissement des capacités productives maximales.
    Les surprenantes évolutions en matière politique, géopolitique et sociale au cours de la décennie 2010 ne sont que les conséquences de cet rétractation ressentie par le monde d’en bas en phase de repli mais snobé par le monde d’en haut. 



  • Florian LeBaroudeur Florian LeBaroudeur 10 octobre 20:44

    L’opposition est réduite à néant par des décennies de formatage et de fabrique de la normalité contaminant jusqu’aux esprits les plus doués et les plus rebelles de la société.

    Malgré le faite que le plus grand nombre soient conscients de la dégradation de leur situation, ils ont perdus le fil permettant d’explorer en profondeur le sens de ce qui se trame sous leurs yeux. 

    Dans ces conditions, il ne peux y avoir de contrepoids suffisamment rodés pour contrebalancer la tragédie déshumanisante qui s’installe sous les ahurissements et le désespoir. 



  • Florian LeBaroudeur Florian LeBaroudeur 10 octobre 19:55

    Nous vivons désormais dans un monde post pic pétrolier ou les parts de gâteau diminuent pour chaque habitant.

    Ils étaient déjà mal distribué en temps d’abondance, on ne voie pas comment ils pourraient l’être en temps de rétractation. Toutefois cela a permis pendant 75 ans de maintenir une relative paix sociale, de contenir les gros appétits belliqueux et d’éviter les champignons atomiques.

    Les maitres du monde doivent dorénavant gérer une situation qui demande un jeu d’équilibriste délicat.

    Ils devront faire face à des querelles internes ou la défense de leurs propres intérêts redeviendra une nécessité absolue et ils devront à la fois rester souder entre eux pour contenir la populace grouillante . Et surtout éviter une escalade qui mènerait à une issue sans retour.

    Le tableau que nous avons sous les yeux est conforme à ce ce que je viens d’énoncer.

    Nul ne sait ou tout cela va nous mener mais nous y allons.



  • Florian LeBaroudeur Florian LeBaroudeur 5 octobre 20:10

    et je n’ai rien à voir avec ce projet

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité