• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Franck Passault

Citoyen français depuis un peu plus de 30 ans, je suis né à Paris d'une famille d'ascendance alsacienne et lorraine. 

Tableau de bord

  • Premier article le 09/07/2014
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 2 7 76
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique





Derniers commentaires



  • Franck Passault 30 janvier 2015 18:15

    Parce que bien sûr l’islam c’est tout clean. L’islam est une acculuation de guerres, de colonisations, d’invasions, de conversions forcées et d’impérialisme. L’islam a brisé par les armes et l’intolérance l’unité civilisationnelle du bassin méditerrannéen. Voilà une vérité historique aussi. 

    L’Islam n’est-il pas en train de dévaster aussi l’Afrique avec ses guerres, ses sectes de massacreurs et ses régimes dictatoriaux ? L’esclavage continue de se perpétrer dans certains pays musulmans. Les pays musulmans maltraitent leur ouvriers immigrés africains ou asiatiques d’une façon hallucinante. La femme est victime de rabaissement et l’excision est encore monaie courante. Et il se trouve des « penseurs » qui voudraient légaliser la pédophilie parce-que Mahomet s’est tapé une gamine de 9 ans. 
    L’islam a en outre inventé cette fraternité très spéciale, qui consiste mentir pour tromper l’ennemi et mieux le détruire. 
    Quant au Moyen-Orient, est-ce-que la Syrie et l’Irak en font partie ? Car jusqu’à preuve du contraire, les massacreurs du Califat et les sbires de Bachar y réalisent un sacré carton.
    Enfin, avec tout l’argent du pétrole et du gaz qui font des nations arabes les plus riches du monde (et les plus injustes), les « frères islamiques » n’ont même pas réussi à sortir de la misère les frères palestiniens depuis 70 ans. Ils préfèrent acheter des armes et fabriquer des bombes humaines, tout en se prélassant avec l’argent des les palaces. Et faire des diatribes sur internet contre l’occident impie et bla bla bla.

    Donc, oui, je pense que l’islam et les musulmans peuvent se regarder un peu. Ca ne leur fera pas de mal. 

    Mais si l’Occident vous semble un enfer, je vous en prie, allez vivre à Téhéran ou à Khartoum, pour respirer la joie de la charia. 

    C’est vous qui me faites rires. Moi je suis capable de regarder ma culture avec un esprit critique. Mais visiblement certains préfèrent accuser le « complot mondial » et les « sionistes » de tous leurs malheurs. C’est tellement plus confortable. 

    Ca me fait rire. Vous allez m’accuser de caricaturer l’islam. Alors que vous venez de caricaturer l’Occident.


  • Franck Passault 30 janvier 2015 17:56

    mécréant et fier de l’être... les religions font tellement de mal. Des fanatiques s’en servent pour assassiner et massacrer. 

    Effectivement, quand je suis malade, je vais chez le docteur, et pas chez le farceur. Et je crois que même un musulman accepte de se faire guérir avec une médecine rationnelle.

    Pour la pensée, c’est la même chose. On peut toujours accuser Dieu d’être responsable de l’obésité. Mais c’est la malbouffe. Tu peux prier tout ce que tu veux, tu maigriras pas. Les lipides ne sont pas croyants ou mécréants, ils sont des lipides. 
    Après, si tu me dis que le dieu de la consommation fait des obèses, je te réponds que tu es déjà toi-aussi un mécréant. Car alors tu ne regardes plus Dieu comme une vérité intangile, mais avec l’oeil de l’anthropologue. Ce qui est certes une immense forme de sagesse, mais aussi une forme de mécréance de fait. 

    Je pense que le coeur à la fin peut retrouver Dieu, pour peu que ce Dieu parle au coeur. Mais, il n’est pas possible de comparer la raison avec les religions. Sauf à se faire anthropologue, c’est à dire mécréant soi-même. C’est ce que font beaucoup de dirigeants politiques : ils utilisent la croyance pour conduir le peuple vers le destin qu’ils pensent être le bon. Mais cela ne vient pas de Dieu, mais seulement du charisme d’un (grand) homme. 

    Au fond, dans ta tentative de mettre la mécréance sur le même plan qu’une religion, tu as déjà mis ta religion (si tu es musulman) au niveau de la mécréance. Car tu regardes la religion chère à ton coeur avec les yeux de l’anthropologue. Même si c’est pour convaincre l’autre. La « mécréance » est terrible, on y tombe sans le savoir d’abord.

    Je pense souvent que quel que soit le résultat provisoire des « révolutions arabes », elles ont mis le ver dans le fruit. En effet, les peuples sont sortis de la croyance. Le pouvoir ne vient plus de Dieu, ou des conséquences de la colonisation. Le pouvoir émane d’une prise de pouvoir. Et chaque camp sait maintenant que la prise du pouvoir procède d’une mécanique rationnelle (dans laquelle la passion et l’émotion sont aussi mise en route et manipulées). Ainsi, les islamistes ont-ils pu mettre Dieu dans leur constitution ? Cela ne change rien. L’inconscient profond du peuple sait que le pouvoir est venu de la rue, et non du ciel. Même si les apparences traditionnelles sont sauves. 

    La sécularisation n’est pas une idéologie occidentale. Elle est le fruit de la mutation technologique des modes de vie. C’est une mécanique implacable. 
    Il y a eu la chasse, et un jour on a inventé l’agriculture, qui était si efficace, que les dieux de la chasse sont morts. Puis il y a eu la maitrise technologique du bronze, qui a donné le pouvoir au guerriers. Puis il y a eu les empires (rome et autres) avec la puissance des super-structures, des administrateurs et des penseurs. Puis il y a eut le capitalisme, qui a supplanté les autres procédés de production. Et l’industrie qui a remplacé l’agriculture. Aujourd’hui de nouvelles étapes de muatons technologiques sont en route. Et l’esprit humain s’y adapte. 

    Heureusement, les religions rejoignent le « patrimoine mondial de l’humanité », et contribuent chacune à leur façon à enrichir notre mémoire (et nos coeurs si l’on veut, oui...)


  • Franck Passault 30 janvier 2015 17:29

    Marocains... encore un effort et vous aurez de l’humour. Charlie-Hebdo, souvent immité, jamais égalé. 

    Pour le moment, ce ne sont pas les lieux de culte musulmans qui sont attaqués, mais plutôt des musulmans qui attaquent des lieux de culte de la liberté et de l’athéisme. Sauf votre respect, les assassins étaient des musulmans (certes fanatiques). 
    Donc, je me demande ce qui empêche certains musulmans de reconnaitre que leur religion a un problème. Cela s’appelle accéder à l’esprit d’auto-critique. C’est ce que font les occidentaux sur leur propre histoire. 
    En attendant, je ne vous dessine pas ce que les français pensent d’une religion aussi peu regardante avec elle-même. L’urgence c’est que l’islam se regarde dans le miroir. Et commence à s’interroger sur lui-même. Parce-que les journalistes d’Al Watan ne risquent pas leur vie pour cette caricature... légère différence


  • Franck Passault 30 janvier 2015 17:14

    oui... alors que Mahomet se faisait livrer des enfants de 9 ans... mais pas au commissariat si vous voyez ce que je veux dire... 

    Allez donc voir en République islamique d’Iran (financement de Dieudonné) comment on y vit bien. Allez-y ! 
    Vous me faites penser aux communistes d’autrefois. Ils nous parlaient de Moscou avec des louanges, mais ils vivaient dans des confortables maisons ici en France. Bien au chaud chez les « méchants occidentaux ». 
    La vérité, c’est que les pays où on applique la charia sont des enfers sur Terre. Tellement irrespirables et délabrés que même les bons-musulmans sont obligés de s’enfuir. 

    Vous me faites marrer avec votre Dieudonné. Si il faisait la même à Téhéran ou à Kartoum il se ferait déssouder. 

    Si l’Iran, l’Arabie et le Soudan sont des paradis de liberté émancipés de la tutelle nauséabonde des socialo-otaniens, je ne comprends pas pourquoi vous n’allez pas y vivre. Mais alors, vraiment pas. 


  • Franck Passault 30 janvier 2015 17:06

    Il n’y a aucun rapport entre Mahomet et la Shoah. L’un est un personnage historique, l’autre est un fait historique. 

    Nier le fait que Mahomet est un prophète (c’est lui qui le dit), représente une critique légitime de la religion. Et cela n’empêche nullement les adeptes de continuer à croire à leur prophète. Chacun est libre.
    La Shoah est un fait historique. Le nier est est un mensonge. Et c’est devenu un délit, puisque le législateur a jugé que la négation du génocide, était une partie prenante de sa perpétration (ce que l’Histoire a montré dans des circonstances similaires partout dans le monde). 
    Pour contourner l’obstacle, les négationnistes se sont repliés sur le révisionnisme. Qui consiste à habiller d’une démarche scientifique une démarche surtout idéologique. Car les historiens sont tout à fait libres de nous démontrer si il y a eut 5 ou 6 millions de juifs tués. Comme la science est passée de mode, les nouveaux révisionnistes se sont tournés vers « l’humour », qui consiste à se moquer de la mort des autres. Mort de rire, effectivement... Et tout cela toujours dans la tendance à diminuer la véracité du génocide afin d’avancer un autre corpus-idéologioque, donc dans une démarche révisionniste. 

    Dieudonné est un révisioniste notoire. Il s’insère dans la longue tradition qui fait de « l’antisémitisme, le socialisme des imbéciles » disait l’allemand August Bebel. A cette fin, il a trouvé drôle de faire venir sur scène Robert Faurisson. J’imagine la tête de ses fans, si Coluche venait sur scène avec un zélateur des « effets positifs de la colonisation », ou un ancien de la torture en Algérie. Ils seraient morts de rire sans doute. Dieudonné a lancé un parti politique, le parti antisioniste. Ses fans ont oublié d’aller voter pour lui, car il s’est pris des bides monumentaux en 2002 et en 2009. Tout cela est financé par la République islamique d’Iran, régime capitaliste et clérical qui traite ses opposants avec une toute autre fermeté que la France. Dieudonné est un agent politique de l’Iran. C’est la raison pour laquelle il critique à la fois l’Occident et les monarchies Arabes sunnites. Parce-que les dictateurs iraniens se disputent avec les dictateurs arabes. Passionnant, n’est-ce-pas ? Dieudonné est un pseudo-antisystème qui en vérité vit du système. Car l’Iran est partie prenante du système mondial. L’Iran est une régime impérialiste, capitaliste, oppresseur et dictatorial comme un autre (si ce n’est pas pire). Et Dieudonné vit de ce business en vendant une pseudo-liberté dans le petit-écran. 

    Dieudonné parle de « pornogrphie mémorielle » ? Et que dirait-il de quelqu’un qui « regretterait » le bon-temps du commerce triangulaire, la traite des noirs, les massacres de Sétif, ou simplement trouverait très drôle l’assassinat d’un magrébin par des skinhead ? 

    La critique de la politique mémorielle ou de son instrumentalisation est la bienvenue. Mais je ne vois pas -très concretement- ce qu’il y a de pornographique à la mémoire. Peut-être que les images des cadavres et des survivants décharnés des camps nazis indisposent monsieur Dieudonné ? Oui... ce sont des images qui choquent. Les voir et les revoir, choque... Et rappelle la réalité. Monsieur Dieudonné a-t-il peur de la réalité ? 

    En attendant, je me pose cette question : comment est-il possible de mettre sur le même plan d’indignation l’assassinat d’êtres-humains et des dessins ? 

    Mahomet s’est auto-proclamé prohète. Rien n’oblige d’y croire. C’est lui que ça regarde.
    La Shoah est un fait historique. Rien ne permet de le nier ou de le minimiser. Ce qui n’interdit pas de critiquer avec des arguments la politique mémorielle. Et de savoir écouter les arguments de l’autre (sinon ce n’est pas un débat).

    L’humour sur la mort des autres c’est bien mais deux minutes. Je me demande ce qu’en pensent les « indignés dieudonnistes ». Qui pleurent de pudibonderie quand on représete leur prophète à poil. Zizi c’est plus grave que mort ? 

    Je pense que les « convertis à l’islam de l’internet » sont plus intéressés par la guerre (sainte) que par la religion. 

LES THEMES DE L'AUTEUR

Tribune Libre Politique Société FN

Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité