• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Gollum

Gollum

Gnostique. Je pense que la solution à nos problèmes est celle-ci : « Cherchez d’abord le Royaume de Dieu et le reste vous sera donné par surcroît »... C’est pour cela que l’on a tant de problèmes..

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 2881 0
1 mois 0 121 0
5 jours 0 34 0

Derniers commentaires



  • Gollum Gollum 23 janvier 10:41

    Les photos… C’est Louis XIV jeune ?… Sans sa perruque ?



  • Gollum Gollum 22 janvier 14:43

    @Étirév

    Je viens de parcourir votre lien à la va-vite, ça m’a l’air pas mal du tout. Faudra que je m’y replonge en profondeur.

    J’en retiens une chose à laquelle je suis parvenu aussi. L’essence du sacerdotal est féminin.

    On en voit d’ailleurs quelque chose dans Tolkien où le véritable sacerdotal se trouve chez les elfes et notamment les femmes de cette tribu. Gandalf, représente le pôle masculin du sacerdotal. Mais c’est bien le Féminin qui ordonne.

    On a la même chose dans les contes du Graal. La Reine Guénièvre ayant beaucoup plus d’autorité qu’Arthur. (Voir MARKALE)

    Dans le Tarot le sacerdotal est représenté par les lames de Coupe. Et notamment la Reine de Coupe.

    Du coup, la masculinisation du sacerdotal dans les religions de masse actuelles pose question. Et même une question grave. Comme une sorte d’usurpation de la fonction. Qui expliquerait aussi le côté entropique, dégradé, des églises en général, leur absence de Gnose (voir la Papesse du Tarot avec son livre ouvert), de symbolisme...


  • Gollum Gollum 22 janvier 10:21

    Votre texte fait un constat, juste, mais hélas on reste un peu sur sa faim…


    La saga de Tolkien, ainsi que celle des StarWars (qui a beaucoup moins ma préférence), a l’immense mérite de donner une visibilité à un thème métaphysique traditionnel, celui d’une profondeur du Mal, que notre époque rationaliste ne veut pas affronter.

    On connaît la phrase de St Augustin : Le mal est l’absence de bien.

    Au contraire, chez Tolkien, le Mal n’est pas seulement l’absence de bien, il est habité. Par une Présence. D’où l’intelligence du Mal dans sa volonté de destruction.

    On sent aussi qu’il s’agit d’une description de notre époque. Dans le film on voit comment la Nature est mise à mal par l’Industrie, tout comme aujourd’hui…

    La façon dont le Mal progresse, par petites touches, de façon imperceptible, rendant acceptables des choses autrement refusées si elles avaient été faites de façon abruptes. Et quand les gens commencent à comprendre l’ampleur des progrès des forces obscures il est déjà bien tard…

    C’est l’avantage d’une œuvre de fiction elle permet de dire des choses qu’on ne pourrait pas dire de façon crue en pointant du doigt certaines forces cachées.

    D’autres thèmes traditionnels sont à l’œuvre dans la saga de Tolkien. Le thème de l’autorité sacerdotale (Gandalf ainsi que les elfes) face au pouvoir temporel (Aragorn et le monde des hommes en général). Il y aurait aussi à dire sur les Nains et les Orques qui sont des incarnations de signes zodiacaux, idem pour les elfes et les hommes, les quatre formant une figure traditionnelle bien connue…

    Bien évidemment le thème du jeu de la puissance (Sauron) face à la petitesse (Frodon), cette petitesse, le petit grain de sable, qui fait tout basculer au moment où tout semble perdu…

    Bon, c’est pas tout ça, mais avez vous retrouvé mon prééécccieeuuuxxxx… ??


  • Gollum Gollum 22 janvier 09:17

    Je rajoute que ce pseudo-constat de Mélusine n’est là, bien évidemment, que pour essayer de sauver le sacro-saint : 



    création = sublimation sexuelle de notre cher Freud…

    Malheureusement… Plouf. smiley


  • Gollum Gollum 22 janvier 09:13

    @Mélusine ou la Robe de Saphir.

    J’ai souvent constaté que les grands créateurs n’avaient pas une vie sexuelle très active.

    Et deux exemples contraires qui tombent derrière illico… smiley

    On peut rajouter Abellio, Gainsbourg, Pauwels, Victor Hugo… smiley

    Un vrai chaste le géant de la poésie Victor Hugo. smiley

    Z’en n’avez pas marre de vous ridiculiser un peu plus à chaque post ?
Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès