• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

guigui42

Jeune cadre, passioné d’informatique, de cinema et de voyages, j’ai eu la chance de vivre aux US et en Chine pendant quelques années pour m’installer temporairement en France.

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 10 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • guigui42 24 juin 2009 14:02

    Est-ce une si mauvaise chose ?

    La langue Francaise est très pratique en litterature... Mais en informatique par exemple ? parler de couriel, de boggues, parefeux , est la plus mauvais idée de l’academie Francaise.
    Il est bien plus facile de parler en anglais dans beaucoup de domaines scientiques (car plus direct, plus simple, sans ambiguités et compris universellement).
    C’est comme vouloir utiliser le systeme de mesure impérial (pound, feet, etc...) pour des projets scientifiques, au lieu d’utiliser le systeme metrique qui est la norme ; c’est une absurdité (pourquoi se compliquer la vie ?).

    Mais bon, ceci est juste mon avis.

    Par contre, les méthodes d’enseignements des langues (pas seulement de l’anglais) reste un vrai problème ; et ce n’est pas seulement mon avis !

    Car comment expliquez -vous qu’après 6 à 8 ans d’apprentissage de l’anglais, la plupart des bacheliers peuvent à peine sortir 2 mots d’anglais dans une conversation ?
    C’est juste 6 ans de perdu...





  • guigui42 24 juin 2009 13:40

    Vous ignorez le problème principale en France : les méthodes de l’enseignement des langues étrangères (avec des professeurs d’anglais qui ont à peine fait un séjour en angleterre, et leur accent très mauvais). L’apprentissage des langues ne se fait pas seulement avec des livres, il se fait surtout en parlant, en communiquant, en débatant dans les classes, comme ca se fait dans les pays nordiques.


    Les Francais ont une très mauvaise réputation à l’étranger quand il s’agit de parler anglais. Combien de fois les gens m’ont demandés si j’étais vraiment Francais, juste parceque je parlais courament l’anglais.

    La plupart des Francais ne voient pas l’interet de parler une langue étrangère, car la plupart ne peuvent/souhaitent pas voyager hors de la France.
    Meme les étudiants Francais rechignent à participer à des projets internationaux comme Erasmus. Alors que les listes Erasmus devraient etre pleines à craquer, seule une poignée tente l’aventure.

    Alors l’apprentissage des langues n’est pas seulement une question de politique, mais aussi de « culture » .
    Les Francais en général (Médias inclus) sont trop franco-francais, et ne voient pas plus loin que leurs petites frontières





  • guigui42 25 août 2008 16:53

    "c’est tout à l’honneur de la France s’il existe un sentiment anti-francais aus USA. Cela montre à quel point notre voix est écouté aux US et qu’elle ne laisse pas indiférente"

    Reprenons cette phrase dans un autre contexte :
    "c’est tout à l’honneur des USA s’il existe un sentiment anti-americain dans le monde entier. Cela montre à quel point notre voix est écouté dans le monde entier et qu’elle ne laisse pas indiférente".

    Je vous laisse mediter la dessus ...



  • guigui42 25 août 2008 15:57

    French Bashing ? Je pense surtout que le sentiment le plus partagé aux US par rapport à la France est l’indifference !!!
    Mais il faut absolument pour nous francais, que la France soit le centre d’interet de tout le monde, or ce n’est plus le cas .
    Il faut donc arreter de cherche la petit bete la ou il n’y en a pas : le french bashing est tres minoritaire, car les americains sont comme nous : "self-centered". La France ne represente rien pour eux, pourquoi donc faire du "French bashing" ?



  • guigui42 22 août 2008 13:33

    Donc d’apres vous, avoir des étudiants étrangers n’apporte rien ?
    Et l’ouverture d’esprit ? le bilinguisme ? Ces termes sont inconnu dans l’enseignement francais malheureusement, ce qui explique notre manque d’ouverture au reste du monte et au manque d’interet des étudiants francais à partir à l’etranger pour les études ou le travail.

    A trop rester franco-francais, on en oublie de regarder comment les choses se font ailleurs et autour de nous, en pensant que notre manière est la meilleur de toutes.







Palmarès