• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 14 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • had 7 février 2008 14:54

    Mais garder underground le mvt, c’était au final le rendre élitiste (voir clanique). ça aussi c’était contre les idées de "base" : l’ouvrir au gd public était, à mon sens, plutot une bonne idée, mais il est vrai que l’on s’est retrouvé dans du grand n’importe quoi. J’ai jms pu saquer les grandes messes à 30000 personnes ; et je n’ai jms pu saquer que les teufeurs de 2nd gen te regardant de haut parceque tu dansais sans pietiner et que tu ne t’habillais pas en kaki ...

    par rapport à la tektonik je suis parfaitement d’accord avec toi : une marque ne peut créer qu’une mode, et surement pas un mouvement légitime et inventif.

    PS : c’est vrai, j’aime trop tapper sur sarko ;) faut dire qd même qu’il s’était personnellement engagé : les technivals sont devenus des sarkovals, avec miradors et barbelées (sérieux !)



  • had 7 février 2008 14:12

    Rien ne vaut une bonne free party (à l’ancienne) pour danser en réunion publique non commerciale et non autorisée. ça c’étaient de vrai réunions publiques revendicatrices : TAZ, Zone Temporaire Autonome, hors du controle de l’état, de la "pensée unique", et la propriété, bref, rééllement libre, sans but lucratif.

    la techtonik (TM) est une marque, une mode pour ado urbains cocalisés (c.f. TF1 et les cerveaux), très ridicule (fallait oser le mulet qd même  !!) C’est indéfendable, un pur produit de la sté, parfaitement sous controle, et sans revendications.

     

    NB : Les anti-freeparty peuvent toujours parler de drogues, mais on leurs rappellera les amateurs de Rock, musique du diable (lol), en étaient tout autant amateurs. Si sarko est intervenu dans l’organisation des freeparty, c’est pour des raisons politiciennes (regardez ces méchants jeunes qui s’amusent alors que nous on est depressif, on va les karcheriser)



  • had 31 janvier 2008 18:49

    merci pour cette belle initiative que sont "Les Voiles Ecarlates"



  • had 31 janvier 2008 16:21

    J’ai vécu en mer une partie de mon adolescence, et je peux vous assurer que la vie en vase clos à cet age est qqchose de particulièrement formateur et difficile : oui, en pleine mer, vous en chiez, et même un maximum ! Même dans mon cas, où j’ai choisi par amour de la mer de m’embarquer

    Vous êtes comme on dit "au pied du mur", et vous ne pouvez pas faire autrement que de prendre des responsabilités, de partager les tâches et corvées, bref, de faire avancer le bateau quoiqu’il arrive. Vous ne pouvez pas avoir d’excuses, et de toutes façons, ya pas le choix.

    Vous faites parti de l’équipage, et rien ne peux vous en séparer. Quoi de plus formateur, pour des jeunes délinquants, que de devoir vivre en communauté ? Devoir faire attention au autres, devoir vivre avec eux, car bien que les enguelades soient inévitables, vous ne pouvez pas jeter par dessus bord un équipier : vous y apprenez la tolérance ! vous prenez la responsabilité du bateau et de ses occupants, bref, vous devenez adulte, vous devenez qq1 capable de vivre sainement avec les "autres".

    Si le problème principal de ces jeunes délinquants est leur incapacité à vivre en société et à respecter la Loi, les envoyer faire un séjour de rupture en haute mer, ne peut-être que bénéfique. Et parfois faire emmergé des vocations, et alors une intégration professionnelle.

    Le travail fait par exemple par le Père Jaouen (à l’Aber Wrac’h) depuis près de 50 ans auprès de jeunes adultes en rupture, est tout à fait exeptionnel : non seulement, ils "apprends la vie" à ces jeunes, parfois toxicomane, mais en plus ils les forment aux métiers de la mer à travers le chantier naval de l’association (vieux gréém’s uniquement).

    Alors, oui, voir du pays forme la jeunesse, et il faut encourager ces formes d’actions.

    D’après une étude de OIP de 1997, 59% des personnes ayant passé par la case prison vont recidivées. Et de 3%, d’après cet article, pour ceux qui auront la chance d’être confronté à eux-même. Quel est le but de toutes lois ? pas de venger les victimes, mais de réinserer les fraudeurs pour qu’ils ne recommencent pas. Apparement, le bateau pour ces jeunes est une solution pragamatique qui marche.

     

    PS : Je suis effaré des réactions barbares de certains commentateurs : si vous n’avez rien à dire, abstenez vous ! Lerma, Seb59, et les autres, vous polluez les débats.



  • had 25 janvier 2008 18:00

    @stefmot

    ’scuze, avais pas lu le blog, et pour tout dire, j’ai du tapper en speed mon commentaire. bref ...

    je ne suis pas encarté, heureusement, j’imagine juste que, oui, ce que nous attendons (un présomptueux "nous") c’est le passage du ANTI à l’ALTER. Et je doute malheureusment que la LCR y soit rééllement prete.

    Je souhaite, encore, surtout, une organisation non pyramidale, "networkée".

    Après en ce qui concerne le rapporchement néocons / anarcho-alter-radicaux, c’est clair : communiste-libertaire ou capitaliste-libertaire (ou néocon absolu) ? il y a là un danger que parfois certains oublie ...

     

    ( bon là j’ai du tapper en speed encore, arf ... smiley







Palmarès