• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Harry

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 11 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • Harry 22 novembre 2009 02:21

    « Vivre vite, mourir jeune, faire un beau cadavre »
    ... toute une philosophie !



  • Harry 22 novembre 2009 00:01

    Si on fait une recherche sur le phénomène pollution / température, on tombe sur la référence Wikipédia, avec 5000 stations météo, du 11 au 13 septembre 2001, suite aux Bombings du WTC, zéro traffic aérien pendant 3 jours = hausse de la température de 1°.

    L’article Wikipédia, avec les détails, ici.



  • Harry 28 octobre 2009 22:49

    Gloire à la police !



  • Harry 16 octobre 2009 09:43

    @Céphalo

    Quand je dis aussi « indispensable » c’est d’un point de vue objectif,
    pour le subjectif j’en suis à qu’il a bien fallu le créer de toutes pièces ce chômage structurel, incompressible épouvantail.

    L’époque où l’employé piquait dans la caisse, se faisait surprendre par le patron, lui disait merde et retrouvait du boulot ailleurs le lendemain est révolue depuis l’ère Giscardienne (loué soit son nom), grâce au regroupement familial.

    Mis en place par Jacques Chirac (1er sinistre d’époque) qui déclarait début 1990 « nous n’avons plus les moyens d’honorer le regroupement familial ».
    Le même créa la « Taxe Professionnelle », qu’il qualifiait il y a quelques années d’ « énorme connerie ».

    Pas de précarité pour les clowns !



  • Harry 16 octobre 2009 08:22

    @Céphale : « C’est un auxiliaire indispensable de l’économie. »

    Un mot en tant que travailleur précaire gagnant moins que le seuil de pauvreté tel que défini par l’O.C.D.E..

    Rémunéré depuis septembre 2006 par l’Education Nationale, dans le cadre d’un « contrat d’avenir » (sans aucun avenir), j’ai l’angoisse du renouvellement chaque année au mois de juin.

    J’ai scrupuleusement rempli mes fonctions d’aide à la direction en saisissant les centaines de gamins dans le fichier « big brother » qu’est base-élèves, l’application informatique centralisée du ministère.
    40.000 précaires étaient dans le même circuit.
    2,3 ou 5 ans sont, suivant les statuts des différents contrats de travail, les durées maximum de cette activité.

    L’obligation contractuelle de formation est baffouée par l’employeur.
    Ce dernier répond tranquilement « y’a pas le budget ».

    Les syndicats se gargarisent de leur succès concernant base-élèves :
    la nationalité n’y figure plus mais, comme il faut saisir le lieu de naissance pour inscrire un élève (et le « tatouer » avec un I.N.E. (identifiant national de l’élève), concrêtement c’est blanc bonnet et bonnet blanc.

    Le bal des faux-culs c’est quelque chose d’énorme.

    Stages parking, formations pipeaux (avec contrat écrit non respecté par l’AFPA)... j’ai déjà donné.
    L’Assistanat : première entreprise de France !







Palmarès



Agoravox.tv