• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

herbe

herbe

mon pseudo est herbe il s’agit pour moi d’un jeu de mot qui conjugue mes initiales, mon désir de protection de la nature, et une certaine forme d’humilité que peut évoquer le mot : en herbe.

Pour l'instant, après des années passées à commenter sur agoravox, je n'ai plus le souhait d'écrire un article. les graines utiles à la disparition de l'injustice et des inégalités ont en principe été semées, il faut laisser faire la nature et arroser de temps en temps. Mais pour une analyse plus fine la parabole du semeur fournit une grille de lecture intéressante.
 

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 2261 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • herbe herbe 27 mars 2014 21:55

    Quelqu’un dans ce genre ? :


    Et sans coercition comme il a été dit ne pas violenter les consciences et les coeurs (de type « voici je me tiens à la porte et j’attends qu’on m’ouvre » tout l’inverse des idéologies « béliers » ....



  • herbe herbe 25 mars 2014 07:14

    J’ai l’impression que vous retenez dans ce qui est le fonctionnement normal de la recherche scientifique (qui n’est pas non plus tout à fait imperméable à l’idéologie) que ce qui vous arrange dans le sens de vos convictions justement.

    Les connaissances scientifiques du moment nous poussent à prendre nos responsabilités sociétale et politiques ;
    A l’instar de Jonas je me féliciterais presque de me tromper, mais pour l’instant ça chauffe et il nous faut le prendre en compte pour ses effets concrets et fort préoccupants, dans le volontarisme des décisions et de l’action (c’est peut-être mieux que de rester à discuter et se disputer sur la durée depuis que ça a commencé etc... ?)
    Ça c’était notre débat sur le climatique, je ne vous ai pas encore demandé vos croyances sur l’augmentations des inégalités (encore une difficulté selon beaucoup majeure à traiter d’urgence), je manque de temps pour continuer sur ce fil, on poursuivra un autre moment...(merci pour le ressenti de l’apaisement de notre échange, vous avec compris que mon but c’est échanger en tout respect même si profond désaccord, mon optimisme me pousse à croire (sic) que c’est possible)


  • herbe herbe 24 mars 2014 23:19

    décidément nous n’avons pas la même forme d’optimisme smiley

    Le mien c’est la prise de conscience que on est sur une mauvaise pente pour infléchir vers une utopie nécessaire et urgente, le vôtre c’est que le statu quo est satisfaisant et donc qu’il faudrait s’en féliciter ???

    Quelques signes qui vont quand même dans mon sens, même TF1 (et là çest pas Agoravox !) change du bisounours à la Pernault :
    se fondant sur une déclaration (au fait vous n’avez pas répondu, l’étude citée dans l’article est à jeter ?) qui ne va pas dans votre sens non plus :

    bon comme on dit les faits sont têtus...(Ah zut il parait que c’est de Lenine, je devrais aussi me méfier de mes citations... smiley


  • herbe herbe 24 mars 2014 22:19

    Donc pour faire court, ce n’est pas parce que la caution NASA est non fondée (ce serait juste une prise de distance en ce qui concerne la responsabilité) semble t-il dans ce cas qu’il faut jeter l’étude à la poubelle comme ce que vous avez suggéré allant plus loin d’ailleurs que la NASA elle même d’après les liens que vous fournissez....

    Cela s’appellerait jeter le bébé avec l’eau du bain...


  • herbe herbe 24 mars 2014 22:09

    Oui il y a quelque chose de fâcheux et d’abusif d’utiliser la NASA comme argument d’autorité, c’st un procédé journalistique toutefois assez courant hélas...

    Par contre cela remet-il profondément en cause les résultats de l’étude ?
    Les doutes des libéraux sont-ils uniquement une feinte ?
    Pouvons nous continuer notre mode de développement actuel dans le déni des conséquences sur la santé, l’environnement etc ?
    Le smog dernier lié aux particules fines était-il une fiction ?
    Bon vous parlez de Philippulus mais il y a eu un certain Jonas à une époque qui s’est retrouvé dans une position fort inconfortable et gênante pour son amour propre : dur dur d’être prophète ...
    Entre les Philippulus et les « dormez braves gens », il y a peut-être un juste milieux pour l’esprit critique....
Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès