• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 22 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • hs47 6 février 2013 09:31

    @Parlez moi d’amour : il y a certaines innovations technologies de pointes qui peuvent libérer les individus et leur permettre de s’épanouir en coupant les chaines des monopoles qui les entraves en particulier dans l’énergie.
    Une fois l’énergie libérée et non plus un instrument de taxation gouvernemental, ils pourront LIBREMENT effectuer les choix qui leurs conviennent.
    Il n’y a pas que les NTIC, l’électroménager, la voiture comme innovation.
    Justement, l’innovation doit se faire dans les secteurs des monopoles pour casser les monopoles et libérer les individus.



  • hs47 5 février 2013 18:47

    Les 2 plus grandes innovations majeures et de ruptures du 20èmes siècle sont 2 innovations 100 % françaises, elles ont été castrées par les bureaucrates-technocrates-hauts fonctionnaires-énarques : le micro-ordinateur et internet. -François GERNELLE inventa, en 1972, le premier micro-ordinateur du monde, 3 ans avant les américains (Brevet 73 03 553 pour le Micral et 73 03 552). Il travaillait au sein de la société R2E dirigée par André TRUONG. C’est l’ANVAR qui était chargé du dépôt des brevets qui informa Bull (fabriquant de gros systèmes). La société R2E ne put trouver les financements nécessaires à son innovation (…) et fut rachetée par Bull entreprise d’état (gros systèmes) qui enterra le dossier pour ne pas avoir de concurrence sur ses gros systèmes. C’est IBM (USA) en 1975 qui va développer le micro-ordinateur et imposer sa machine au reste du monde. Louis POUZIN développait un projet nommé « cyclades » de 1971 à 1974. Mais les PTT (copain de la direction générale des grandes entreprises de Bercy…) développaient un autre support, le Minitel, et ne voulaient pas de concurrence. Ils demandèrent donc à l’ANVAR/OSEO de stopper le financement de ses travaux de recherche. Louis POUZIN fut contraint de partir aux Etats Unis ou ses travaux furent « repris » par Robert Kahn et Vinton Cerf pour créer le protocole TCP/IP c’est-à-dire la « petite innovation » (…) qui s’appelle internet. OSEO/ANVAR, très « visionnaire », aura réussi à expatrier les 2 plus grandes innovations mondiales du 20ème siècle. Question : Aurions-nous aujourd’hui le même taux de chômage si ces deux innovations majeures et de ruptures avaient été développées en France et avec elles les « petites » grappes d’innovation qui ont suivies telles que IBM, DELL, HP, Microsoft, Google, Yahoo, Ebay, etc… ?...



  • hs47 5 février 2013 18:43

    Albert Einstein disait : « on ne résout pas un problème avec le système de pensée qui l’a engendré ». Depuis 44 ans, date de création de l’ANVAR/OSEO, l’innovation française régresse année après année pour sombrer dans les tréfonds des classements mondiaux : la France se positionne à la 64ème place au plan mondial, et 27ème européenne sur 27 !!! bonnet d’âne européen !!! selon les critères d’efficacité de l’innovation retenus dans le dernier rapport de l’ Organisation Mondiale de la Propriété Intellectuelle (OMPI), une institution spécialisée des Nations Unies publié par l’INSEAD (http://www.wipo.int/export/sites/www/freepublications/en/economics/gii/gii_ 2012.pdf) Table 5a : Innovation Efficiency Index rankings (high-income countries/economies) page numérotée 23 sur le document imprimé et 45 sur le document PDF en ligne. Concomitamment, je dirais même parallèlement, depuis 44 ans notre industrie n’a cessé de régresser, le déficit de la balance commerciale, le chômage et notre endettement n’ont cessé de croitre… simple « coïncidence » ou CONSEQUENCE ?... Alors on fait quoi ?... on continue d’approvisionner le tonneau des Danaïdes d’OSEO innovation, indéfiniment et en toute opacité, OU on libère le droit de créer, d’imaginer et d’innover en France, de la tutelle castratrice du polit-bureau d’OSEO innovation ?...



  • hs47 5 février 2013 18:37

    Comme tant d’autres « institutions » françaises... à quoi sert le pôle emploi quand les emplois non pourvus ne représentent que 180 000 emplois pour 5 millions de chômeurs ???...

    Dans TOUS LES CAS il restera 4 820 000 chômeurs ?

    Pas plus que la formation ne résoudra le chômage d’ailleurs... former les gens à quels emplois puisqu’ils n’existent pas  ???!!!....

    Seule l’innovation peut permettre de créer les 5 millions d’emplois manquants, mais elle est verrouillée par l’administration d’OSEO pour protéger les monopoles d’état (et les autres...) de tout risque concurrentiel afin que les pompes à frics privées (mais dont l’état est propriétaire du capital...) se substituent aux impopulaires impôts...



  • hs47 20 mars 2012 11:08

    Bon article ou il faudrait rajouter que la concentration du capital fait qu’aujourd’hui les multinationales sont les propriétés des grandes banques.
    Ces multinationales se partagent les marchés en situation de monopoles ce qui leur permet de continuer d’accroitre leurs tarifs sans que les clients n’aient d’autres choix que de payer.
    Pour verrouiller leurs monopoles, les multinationales utilisent l’opacité des paradis fiscaux dans lesquels elles recrachent les profits qu’elles ont pompées, ceci leur permettant de corrompre en toute discrétion, l’ensemble de la classe politique et les hauts fonctionnaires chargés de protéger leurs pompes à fric, leurs marchés captifs, leurs monopoles, leurs rentes de situation, en bloquant toute innovation majeure et de rupture qui pourrait venir les concurrencer.
    La concentration du capital est une cancer qui a détourné le capitalisme de sa voie positif de l’entrepreneur innovant moteur de progrès pour la collectivité.

    Schumpeter a écrit en 1944 : " La concentration du capital tend à bureaucratiser l’innovation et à priver la fonction d’entreprise de sa justification la plus profonde, ce qui peut mettre en cause la survie du capitalisme. (Capitalisme Socialisme et démocratie)

    Visionnaire ?...

Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès



Agoravox.tv