• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

huguette

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 2 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • huguette 20 mai 2009 02:33

    Pas de silence dans les rangs (bien vu Le furtif), je vous interpelle sur le fond de cette affaire à mon tour.

    J’ai étudié les dossiers d’instruction, puis j’ai comparé les déclarations de LT, ses mémoires, ses manuscrits, ses réponses données pendant 28 ans depuis le 12 avril 1981, je n’y ai pas relevé la moindre inexactitude, le moindre flagrant de mensonge dans ce qui représente au final plusieurs milliers de pages d’explications, de justifications et de narrations.

    En seulement trois pages, je relève ici 25 inexactitudes ou contrevérités :

    1°) LT n’est pas sorti de prison « après 4 ans au lieu de 15 »...... « 7 ans au lieu de 9 » ...serait plus juste, plus réaliste, plus proche de la réalité.

    2°) En 1983, LT n’a pas été condamné pour six viol mais pour 3 viols. Vous multipliez les chiffres par deux quand ça vous arrange, vous divisez ces mêmes chiffres par 2 (nombre d’avocats sur les bancs des parties civiles) quand ça vous dérange.

    3°) « parka tachée de vaseline utilisée lors des viols » (c’est ce qu’il faut démontrer au lieu de l’affirmer car le dossier ne l’établit pas comme il n’établit pas non plus que le violeur des quartiers Sud utilise de la vaseline contrairement à ce qui est affirmé mensongèrement par Dominique Rizet chez Hondelatte).

    4°) « traces de terre correspondent » (c’est ce qui est affirmé chez Hondelatte, mais le dossier ne dit pas cela, les premiers experts parlent de présomption, les seconds d’erreur de méthodologie des premiers experts).

    5°) « Vidal-Naquet ancien résistant » (ah bon ! C’est vrai qu’il y en a eu beaucoup.... en 1944...).

    6°) « Maître Pierre Vidal-naquet » (ah bon il serait avocat ? Puisque vous le dites...)

    7°) « LT bénéficie en fev 1988 d’une grâce présidentielle ». C’est faux.

    8°) « L’une est la fille d’un membre éminent du parti démocarte ». C’est faux, ce n’est pas parce que sa mère le fréquente à cette époque qu’elle est sa fille.

    9°) « Elles sont déposées sur l’autoroute ». C’est faux selon les plaignantes elles-mêmes.

    10°)« Alors qu’elles faisaient du stop sur l’autoroute A9 ». Personne ne l’affirme dans le dossier, sauf vous ici.

    11°) « LT est interpellé, Il roule dans une 4L verte ». C’est faux, la 4L se trouve à Marseille au moment de l’interpellation, LT ne roule donc plus avec.

    12°) « avec la jauge d’essence en panne ». C’est faux, la jauge de cette 4L fonctionne et elle a toujours fonctionné, c’est ce que le dossier établit et que, d’ailleurs, l’accusation elle-même ne conteste pas.

    13°) « Violées le 23 mai 90 ». Ah bon, pendant qu’il était en prison depuis 19 mois donc...

    14°) « Elle ont repéré un livre ». Non, elles déclarent « une centaine ».

    15°) « LT interpellé quelques jours plus tard ». Donc, selon vous, si quelqu’un vous dit qu’il vous revoit « d’ici quelques jours », il parle de 150 jours ?

    16°) « Il roule dans une 4L ». Non ! Vous répétez une contrevérité, je vous répète donc que le dossier établit que la 4L se trouve à Marseille et que LT travaille 7 jours sur 7 à Lyon.

    17°) « La jauge en panne ». NON ! Vous répétez une nouvelle fois une contrevérité, je vous répète une nouvelle fois que le dossier établit que la jauge fonctionne, qu’elle n’a jamais cessé de fonctionner.

    18°) « Il dit ne pas se souvenir être venu à cet endroit lorsqu’il habitait Nîmes ». Le dossier établit que LT dit ne pas se souvenir être venu au Mas Boulbon, que ce nom ne lui rappelle rien. Ce nom ne rappelle rien non plus à tous les autres enfants des Jonquilles interrogés à cet égard, à une seule exception près. LT est donc dans la règle sur ce point, et vous dans l’erreur quand vous parlez « d’endroit ».

    19°) « Machination féministe ». Dans le dossier LT utilise cette expression comme on parle du père Noël. Le sens de sa phrase est celui-là et aucun autre. Ce qu’il exprime est la phrase suivante  : soit c’est un montage émanant de ceux qui s’opposait à la révision, soit c’est une machination féministe (ou le père Noël, c’est pareil).

    20°) « Il est lâché par ses soutiens ». Lâchés ou « pas très présents », vous dites deux choses différentes sur le même document, il faudrait savoir ! Pas très un peu beaucoup pas du tout ?

    21°) « tentera de s’évader ». renseignez-vous, une tentative est une tentative, une évasion est une évasion. LT s’est évadé 20 minutes. Evasion, quoique courte dans sa durée, parfaitement réussie donc.

    22°) « Six avocats pour le défendre ». C’est faux. comptez sur vos doigts, c’est plus facile pour être sûr de ne pas désinformer les autres.

    23°) « Une seule avocate » (partie civile). C’est encore faux, comptez sur l’autre main, vous allez finir par y arriver...

    24°) « LT dira que les jurés étaient aussi contre lui ». Là vous inventez purement et simplement. C’est dit où et par qui à par vous ? D’où tenez-vous ce nouveau scoop ? LT a toujours dit qu’on les avait manipulés comme on continue avec votre complicité (volontaire, involontaire ?) à manipuler l’opinion publique grâce à l’émission de Christophe Hondelatte érigée en trompe-l’oeil..

    25°) « Libération conditionelle en 2000 ». Vraiment ? LT serait sorti en conditionnelle ? Vous gobez décidément tout du ramassis de mensonge proposé par Hondelatte.

    Pour résumer, je dirai que vous ne connaissez manifestement que peu de choses sur les véritables tenants et aboutissant de cette affaire, que vous devriez la découvrir en profondeur avant d’émettre autant d’informations inexactes en si peu de lignes.

    Ceux qui en parlent en connaissance de cause, qui ont étudié les dossiers d’instruction, et qui, tout comme vous pensaient dur comme fer que LT était coupable, passent majoritairement dans le camp des innocentistes, comment l’expliquez-vous ?

    Il existe sur le web un forum (forum « affairescriminelles ») qui met toutes les vraies cartes sur la table : une saine approche de la vérité dans ce dossier se mérite au delà d’apparences aussi accablantes que trompeuses, parce que fallacieusement véhiculées par l’émission de Hondelatte. Cette dernière, aux antipodes de l’objectivité et de la fiabilité, vous vend des vessies pour des lanternes.

    Manipulation il y a dans ce dossier, mais qui de LT ou de ses accusateurs en est le réel auteur ? Qui falsifie en réalité ledit dossier ? Innocent ou coupable à tout prix ?

    Posez-vous enfin la question et, peut-être, la prochaine fois, vous abstiendrez-vous de répandre à votre tour le flot d’approximations, d’extrapolations et de contrevérités (25 en 3 pages... presque autant qu’Hondelatte toutes les 10 mn d’Antenne dans « Faites entrer l’accusé » !.... ) dont LT se plaint à bon escient.

    Aveuglement certes collectif, mais pas où l’on croit le trouver lorsqu’on prend la peine de s’informer à partir du dossier et non de la restitution fantaisiste qui en est faite aussi bien ici que dans l’émission de Christophe Hondelatte. Ouvrir les yeux, c’est bien de cela dont il est question après l’aveuglement pour peu que l’on soit véritablement et plus complètement informé.



  • huguette 19 mai 2009 19:38

    Comme dans l’affaire d’Outreau (hélas...) sitôt après la médiatisation d’une affaire les imaginations s’échauffent, délirent, attribuent les pires intentions à celui ou ceux dont tout semble prouver qu’ils n’attendaient qu’une occasion pour régler des comptes voir se venger sans prendre le temps de chercher à savoir ou se trouve la vérité... L’étude minutieuse du dossier pénal de L’affaire Tangorre n’établit pas sa culpabilité.... et pour cause.







Palmarès